NEWS :

15 juin

decoupageshop.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

26 juin

193 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le visiteur nocturne

J’entendis le grincement de la porte quand elle s’ouvrit. Je vis la lumière s’infiltrer dans ma chambre. Je vis son ombre se dessiner sur le mur avant qu’il ne referme la porte et que la chambre soit à nouveau plongée dans le noir. Couché sur le ventre, tête dans le sens opposé à la porte, il n’était plus du tout dans mon champ de vision. Est-il toujours dans ma chambre ? Est-il parti ? L’obscurité avait englouti ma chambre et le silence de la nuit ne m’aidait pas.

Ce n’est que lorsque je sentis un poids sur le bord de mon lit que je sus qu’il était toujours là. Je sentis une main se poser sur mon fessier. Évidement il a choisi le soir ou je me couchais avec un boxer dont l’élastique était tellement large qu’il ne servait plus à retenir grand-chose. Sa main faisait des petits cercles et des mouvements de pression sur chacun de mes lobes charnus. Ne réagis pas, je me dis à moi-même. Je feins dormir profondément. Ma réaction semble être une invitation, car ses mouvements se font plus amples, plus poignants. Je sentis mes deux lobes fessiers s’écarter et quelque chose d’humide vint se poser sur mon trou : sa langue.

De sa langue il léchait mon anus. Il faisait tantôt des cercles, tantôt il pointait mon trou comme pour y rentrer. Ces mouvements déclenchaient des vagues de plaisirs en moi ; et je me faisais violence pour ne pas gémir. Tous les poils de mon corps s’étaient hérissés. Je serais les draps de mes poings, je mordais mon oreiller. Mais un geste finit par me trahir : mu par le plaisir, j’avais reculé ma hanche de manière à ce qu’il s’enfonce plus profondément. Même dans le noir je pouvais sentir son sourire triomphant. Il savait qu’il avait touché le bon point. Il savait que j’étais à présent à sa merci. Il savait qu’il pourrait disposer de moi comme il le voudra sans que je ne proteste. Et c’est ce qu’il fera…

Sa bouche s’occupait toujours de mon trou. Il passa une main sous mon bassin pour palper ma verge qui à présent était toute dure et toute humide de mouille. Il étala la mouille sur toute la surface de mon gland et entrepris une branlette légère. Il s’empara ensuite de mes couilles, les fils rouler l’un après l’autre dans la paume de sa main et brusquement, il les pressa. La douleur me coupa le souffle. Il serra légèrement plus fort jusqu’à trouver se parfait équilibre entre la douleur et le plaisir. Il serra encore plus fort jusqu’à ce que je ne ressente plus rien d’autre que de la douleur. Ce n’est que lorsqu’il entendit mes plaintes qu’il relâcha mes couilles endolories.

Je n’avais pas parlé. Je n’avais pas bougé. Couché sur le ventre. Face contre l’oreiller. Je me laissais faire. Je le laissais faire. Honteux de ce que je pouvais ressentir. Paralysé par le plaisir que je pouvais ressentir.

Il finit par me mettre un doigt. Mon cul baveux l’avait accueilli sans aucune résistance. Et ce doigt coulissant librement en moi en appela un autre, et un autre. Je me sentais bien dilaté à trois doigts dans le cul. Il tenta de faire entrer un quatrième. Je le laissais faire. Je connais bien la dimension de ce qui allait suivre. Mon trou a vraiment besoin de s’assouplir si je voulais que tout se passe bien pour la suite.

Mon cul s’est retrouvé vide. Sa langue vint une dernière fois jouer sur mes sphincters, puis elle remonta le long de ma colonne vertébrale pour atterrir entre mes omoplates. Cela provoqua un frisson en moi. J’avais désormais son souffle dans mon cou. Ses lèvres s’y posèrent et il entama un suçon. Il savait que c’était ma zone sensible. Il savait que je n’y résisterais pas. Mes hanches entamèrent un mouvement de va-et-vient dans le vide. J’étais prêt physiquement et mentalement.

        – Soulève ta hanche.

J’obéis à son ordre. Le cul tendu, j’attendais. Et vint se poser le bout de son gland tout dur sur ma rosette fraichement dilatée. Il se glissa tout doucement en moi. Malgré tous les soins prodigués par sa langue et ses doigts, son gland rencontra une résistance en entrant. Il dut pousser plus fort pour entrer totalement. Une vive douleur fendit mes entrailles et j’ai dû me retenir pour ne pas alerter toute la maison. Il prit un moment pour que la douleur passe, pour que je m’habitue à la présence de sa queue en moi. Ce n’était pas la première fois que je le recevais. Mais sa queue est tellement épaisse que mon cul ne s’y habitue jamais.

Une fois le calme revenu, il entama un léger va-et-vient au creux de mes reins. La douleur était revenue. Mais ses caresses dans mes cheveux, dans mon cou, sur le reste de mon corps avaient réussi à l’atténuer. Ses lourdes couilles poilues frottaient contre ma raie, et je trouvais en cela quelque chose d’excitant. La douleur avait disparu. Je pouvais sentir chaque centimètre de cette queue qui me labourait les entrailles. Il s’amusait même à l’enlever totalement pour l’entrer d’un coup sec sur toute sa longueur. Et à chaque fois qu’il le faisait, cela m’arrachait un cri. Cela l’amusait. Cela me plaisait. Le plaisir naquit entre mes reins. Son rythme de baise était devenu régulier. Il se permettait même de me claquer les fesses. Il me mordait le lobe de l’oreille. Il introduisait sa langue dans le conduit de mon oreille.

Il me souleva brusquement les reins. Je me suis retrouvé le cul en l’air et la tête enfouie dans l’oreiller. Sa position favorite. Il me maintient fermement par la hanche et se mettait à me labourer sans pitié. L’oreiller avait servi à étouffer mes gémissements. Je mordais, je griffais. Je faisais comme je pouvais pour extérioriser ce que je ressentais. Tout mon corps était devenu un territoire érogène. Et seule comptait pour moi cette queue dans mon cul. Il s’enfonçait en moi en des coups secs et réguliers. Chaque centimètre de cette bite m’arrachait un gémissement rapidement étouffé.

L’ultime moment allait bientôt arriver. Je connais son rythme et son endurance. Les cinq derniers coups de hanche dont il me gratifia furent tous forts et profonds. Il se laissa ensuite tomber sur moi et nous fûmes allongés encore une fois sur le lit. Moi, couché sur le ventre, tête enfoncée dans mon oreiller, la bouche ouverte baveuse ; lui, couché sur mon dos, le nez sur ma nuque, le souffle fort, la queue dans mon cul.

Après quelques secondes de répit, il sortit lentement en moi. Il me tapa une dernière fois les fesses et me lança.

        – À la prochaine petite pute.

Une fois seul, je soulevai enfin la tête. Je me suis mis un doigt dans le cul pour vérifier ce que je savais déjà : il avait éjaculé tout son foutre dans mon cul.

D’après vous, de qui s’agissait-il ?

Dej407

Autres histoires de l'auteur : Le visiteur nocturne Daddy’s home !

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

100 HISTOIRES DE JUIN

🟢 24 juin | 23

Les nouvelles | 8

Le quartier Vap
Mon premier plan gay François
Le stagiaire découvre que je suis une salope Femelle
Macho en lope l 1 Bearwan
Macho en lope | 2 Bearwan
Claude et sa grosse teub Meetmemz
Mon père curieux Damsss
Journal d’un jeune vide couilles Clovis Lar

Les suites | 3

Mariage pour tous | 21 Yan
Soumission & Domination | 575 Jardinier
L'étude anatomique Éros

Les séries | 12

Paco le latino | 6 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Beau petit lot | 6 Porphyrogenete
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Juin 2020 | 77

Les nouvelles | 40

Sexe intense... Regip
Test anti-dopage Pamélie
Théo Mattgay
La tête dans le carton à chaussures Femelle
Péripéties... Sasha Minton
L'étudiant lovermood220
Glory Hole à Barcelone Nathan4770
La rencontre à l’hôtel Porphyrogenete
La chambre abandonnée Abdon14
Bal costumé Femelle
Le come back Femelle
J'adore l'idée... Nables
Les plaisirs du vestiaire Reverotic
Dépucelé par mon cousin hétéro Plansecret3869
L'étude anatomique Éros
Rencontre avec plus fort que soi Atlas
Le visiteur nocturne Dej407
Wc gare Montparnasse Loic.1972
La gynécologie pour homme Duguesclin
Un début à tout | 1 kureman76
Un début à tout | 2 kureman76
Pêche familiale & traditions | 1 Xavier
Pêche familiale & traditions | 2 Xavier
Sam donne des cours de math Mectimide
L’apprenti du cousin Porphyrogenete
Un week-end | 1 Porphyrogenete
Un week-end | 2 Porphyrogenete
À 20 ans Porphyrogenete
Dépucelé par le Couz Mat-la-bite
Mon père et moi Arthur34
Mon homme, mon mâle Jeunemetis
Mon beau judoka Fahid
Le beau marin LE7
Lidl et tu n’es plus seul LE7
Voyeur LE7
Daddy charmant LE7
Aire de repos suisse LE7
Soirée de ouf LE7
Sauna chaud et Daddy vénère LE7
En vacances avec mon pote LE7

Les suites | 17

Porte-à-porte | 2 Antominet
Devenu la femelle d'un rebeu | 3 Sgaydu77
Un boucher | 4 Rsexenc
Un boucher | 5 Rsexenc
Post-its | 5 Sasha Minton
Post-its | 6 Sasha Minton
Post-its | 7 Sasha Minton
Auto-stoppeur résigné | 2 Gabriel
Soumission & Domination | 568 Jardinier
Soumission & Domination | 569 Jardinier
Soumission & Domination | 570 Jardinier
Soumission & Domination | 571 Jardinier
Soumission & Domination | 572 Jardinier
Soumission & Domination | 573 Jardinier
Soumission & Domination | 574 Jardinier
Confinement avec papa | 3 Chris.77
Confinement avec papa | 4 Chris.77

Les séries | 20

Nos Belle Pyrénées | S2 | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Please come back home | 5 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5
Agriculteur saison 3 | 12 épisodes Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 4 mai 2020 à 09:57 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"partouze à la plage"cyrillo.com"auto fellation""histoire de cul gay""histoire gay plage""cyrillo biz""histoire minet gay"cyrillogay"gay beur""baise surprise""gay 18 ans""recit sodomie gay""cyrillo biz""histoire de petite salope""histoire de sex gay""sauna odessa""recit erotique travesti""histoire gay beur""rebeu de cité""recits zoophiles""histoire gay naturiste""dogtraining gay""cyrillo histoires"jemontremoncul"baise avec papa""gay sexe histoire""j ai couché avec mon prof""hds histoire gay"cyrillo.com"histoires cyrillo""histoire gay internat""photo cul de mec""cyrillo dial""pute a jus""korosko lorient""histoires gays cyrillo""recits pornographiques""hds histoire gay""histoire sm gay""histoire sexe gay""recit inceste gay""histoire gay sexe""premiere fellation""amateurs gay""porno routier""photo gay nu""exhib en boite""recit cocu""histoire hard gay""histoire gay cyrillo""histoire gay sport""pipe gourmande""histoires hards""blog de cyrillo""dial mec""histoires gay arabes""histoire gay routier""histoires cyrillo""elle branle son petit frere""cinema porno""histoire gay beur""la bite a papa"plansuce"premiere sodo""gaie eros""lope soumise""histoire gay sexe""sauna gay lille""cyrillo gay"sneakersgate"plan cave gay""histoire gay lycée""histoire gay x""plan suce"ciryllo"histoire de branlette"cyrillo.biz"baise entre potes"cyrillo.com"nu entre potes""gai éros""blog ttbm""histoires erotiques gay""gays x""histoire sex gay""histoire gay salope""histoire gay internat""histoire gay bdsm"ciryllo"histoire gay cousin"cyrillogay"photo gay nu"