NEWS :

22 mai

decoupageshop.ru : foire aux questions
46 réponses
à tes questions !

140 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Dans le vestiaire

Il y a quelques années j’étais en couple avec Dominique. Il était assez classique sexuellement et je l’ai travaillé pour qu’il se lâche et accepte le sexe en dehors du lit pour varier les plaisirs. Il était assez coincé et il lui était impossible d’envisager le sexe en dehors de l’appartement. Je le relançais régulièrement pour le dévergonder, mais il refusait à chaque tentative.

La première fois, c’était dans le parking de notre immeuble. Il était tard, nous revenions d’une soirée chez des amis. Le parking était désert. Durant tout le trajet, je lui ai caressé l’entrejambe. En fait je l’ai carrément branlé. Il était bandé tout du long, et chauffé comme ça je savais qu’il allait me faire ma fête.

En sortant de la voiture, je me suis collé à lui et je l’ai embrassé. Il se laissa faire. Alors j’ai recommencé à lui caresser le paquet. Il me repousse doucement avec toujours la même rengaine : « On risque de nous surprendre, c’est trop risqué, et si quelqu’un vient.. ? » Je lui ai répondu qu’à cette heure il n’y avait aucune chance que quelqu’un passe, et que c’est justement ce risque qui est excitant… mais malgré ses paroles de refus, je sentais bien que sa bite au contraire durcissait encore plus.

Alors, pour qu’il n’ait pas le temps de réfléchir plus, je me suis agenouillé et j’ai ouvert sa braguette. J’entends un « Non ! » sur un ton moins convaincant, et je continue de libérer sa bite de son pantalon. Finalement il ne résista pas du tout et en quelques secondes sa bite bandée sortait par la braguette de son pantalon.

Dominique a une bite dans la moyenne. Environ 16 cm de longueur, et de diamètre normal. Un beau gland légèrement plus large que le reste du membre et recouvert à moitié par son prépuce. Une goutte de liquide pré-spermatique perlait déjà au bord du méat.

Sans attendre, je gobe son gland et je commence à avaler sa queue toute dure. Il gémit un « Non, pas ici ! » pas du tout affirmé. J’ai su immédiatement que j’avais gagné.

Alors je le pompe avidement, je déguste sa bite jusqu’à la base, et je suce du mieux possible. Il se met à gémir, ses mains se posent sur ma tête, et il se laisse faire. Je ne sais pas si c’est le lieu qui finalement l’excitait bien, ou le fait que je l’ai bien branlé pendant presque trente minutes sur le trajet du retour, mais son plaisir monta très vite.

Après seulement quelques minutes de ma pipe, j’ai senti sa bite se durcir encore plus, et ses gémissements devenir plus forts. Le connaissant, j’ai su immédiatement qu’il était sur le point de jouir. Alors j’ai accéléré le mouvement de mes lèvres sur sa hampe et aspiré encore plus fort son membre.

Le résultat escompté ne tarda pas, et en grognant de plaisir il juta plusieurs jets de foutre dans ma bouche. Comme à mon habitude j’ai tout avalé jusqu’à la dernière goutte.

Une fois son éjaculation finie, il remit sa queue encore dure dans son pantalon et referma sa braguette. Je vis sur son visage qu’il avait quand même honte de lui. Et il se précipita dans l’ascenseur. Je l’ai suivi fier de moi, avec le gout de son jus dans ma bouche…

Le lendemain, timidement, et toujours un peu honteux de lui, Dominique m’avoua tout de même que se faire sucer dans le parking lui a donné un plaisir différent, fort, puissant… et qu’en fin de compte ça lui avait plu ! Bingo, j’ai marqué un point !

Plusieurs jours s’écoulèrent, et nous sommes en voiture un beau dimanche vers midi. Nous traversons la forêt de Fontainebleau et je reconnais un carrefour où nous faisions souvent un arrêt pipi quand nous passions par là avec mes parents quand j’étais enfant.

Je dis à Dominique de s’arrêter là. Il me demande pourquoi, un peu suspicieux. Je lui dis que je dois pisser. Une fois garé, je constate que le petit chemin qui s’enfonce entre les arbres est identique à mes souvenirs. Je lui dis de venir avec moi. Il ne comprend pas, refuse. J’insiste en lui disant que je vais lui montrer un truc. Il finit par me suivre.

Après seulement quelques mètres, nous sommes à l’abri des regards aussi bien du côté de la route que du petit chemin forestier. Alors je le fais venir vers moi et derrière un gros arbre et je lui demande : « Ça t’a vraiment bien plu que je te suce dans le parking ? ».
Timidement, et devinant où je voulais en venir, il me répondit à voix basse : « Oui. C’était très excitant ! ».

Alors je pose immédiatement ma main sur sa braguette. Il ne recule pas. J’ouvre rapidement la fermeture éclair pour qu’il n’ait pas le temps de réfléchir et je sors sa bite et ses couilles. Il était totalement au repos, j’ai fait tellement vite…

J’ai commencé à le sucer et la réaction ne s’est pas fait attendre. En quelques mouvements sur sa queue, il était bandé et dur comme le roc. J’ai entrepris de le pomper bien à fond, pour qu’il prenne son pied sans se soucier des risques de la pipe en plein air. Je sentais bien qu’il prenait beaucoup de plaisir…

Mais j’ai senti que malgré cette situation inédite et exposée, il était moins sur la défensive, plus concentré sur les sensations nouvelles qu’il éprouvait. Alors j’ai tenté le tout pour le tout…

J’ai lâché sa bite toute couverte de salive, et je me suis levé. J’ai lu l’étonnement dans son regard. Je me suis tourné face à l’arbre et sans rien dire j’ai ouvert mon jean. J’ai dénudé mes fesses en baissant pantalon et boxer sur mes genoux et je me suis penché en avant, appuyant mes mains contre le tronc…

Dominique devina tout de suite et se défendit : « Tu es fou, on ne peut pas ici, on peut nous surprendre ! ». Je lui ai répondu que plus il mettait du temps à se décider, plus le risque d’être vus augmentait ! Et je rajoutais : « Tu as qu’à me baiser rapidement ! ».

Je devinais les pensées contradictoires qui luttaient en lui. Mais son cerveau fut très rapidement mis hors courses par sa bite ! Rapidement, il s’approcha de mes fesses en tenant sa queue raide d’une main. Sans préambule il posa directement son gland contre ma rondelle, et d’un coup il me pénétra jusqu’aux couilles. Il me prit fermement par la taille des deux mains et me lima en force sans réfléchir.

Il grognait comme une bête en me besognant à grands coups de bassin. Il se lâchait complètement et se déchainait dans mes fesses. Très rapidement, il gémit plus fort et se planta entièrement dans mon cul. Je sentis plusieurs jets de foutre me remplir. Il tremblait sous le coup de la force de son orgasme.

Il ne lui fallut que quelques secondes pour se remettre de ses émotions. Et sans un mot il sortit sa bite à moitié molle de ma rondelle et la rangea immédiatement dans son pantalon. Il ferma sa braguette et prit la direction de la voiture. Il était rouge. De honte ou d’excitation ? Je l’ai vite suivi en remontant mon pantalon, fier de moi.

Dans la voiture, je lui ai demandé s’il avait aimé. Un peu honteux, il réussit à admettre que là situation était très excitante et qu’en fin de compte il avait beaucoup aimé… J’avais gagné la guerre…

Enfin nous arrivons au titre de cette aventure ! Je suis infirmier et à l’époque de ma relation avec Dominique je travaillais de nuit dans un grand hôpital parisien. Mon planning faisait que systématiquement un weekend sur deux je bossais. Mon vestiaire se situait en sous-sol, et le dimanche soir c’était le calme plat. Il n’y avait absolument personne. Mon compagnon avait pris depuis longtemps l’habitude de m’accompagner en voiture le dimanche soir, pour me raccourcir le temps de transport. Il me suivait dans mon vestiaire le temps de me changer et rentrait chez nous juste après.

Le dimanche suivant notre baise à la va-vite dans les bois, Dominique m’accompagna comme à son habitude dans mon vestiaire avant ma prise de poste. Je suis toujours prévoyant et j’arrive avec au moins trente minutes de marge. Je me mets en slip devant lui, tout en parlant de choses et d’autres.

Au moment où je range mes vêtements, il se met derrière moi et me caresse les fesses. Je suis très surpris, car il n’avait jamais fait ça avant. Il me baisse mon slip à mi-cuisses en me disant à l’oreille qu’il avait vraiment adoré me baiser dans la forêt, et que depuis il ne pense qu’à m’enculer dans des lieux insolites… et pourquoi pas dans mon vestiaire ! En disant ça j’entends le bruit de sa braguette qui s’ouvre.

Pour la première fois depuis le début de notre relation il se lâche complètement et dévoile un côté bestial que je ne lui connaissais pas. Il se rapproche de moi par-derrière et me souffle à l’oreille : « Tu aimes ça que je t’encule partout ! Alors je vais te baiser ici ! ». Je sens son gland humide se poser sur mon trou, et les mains qui me saisissent par les hanches. Un râle viril et il donne un violent coup de bassin qui fait entrer son gland en moi. Je retiens un cri de surprise.

Aussitôt il entame un  ramonage de mon cul en force. Il a juste fait tomber son pantalon sur ses cuisses et il me donne des coups de reins puissants pour me baiser sauvagement. Il souffle fort dans mon cou. Je le sens excité comme rarement. Ses couilles tapent fort sur mes fesses. Je devine qu’il se concentre pour ne pas exprimer son plaisir autrement que pas des râles étouffés.

Il ne lui faut que quelques minutes pour atteindre la jouissance. Je sens rapidement que ses coups de bite se font encore plus violents et profonds. Son corps se crispe contre moi, ses mains serrent encore plus fort mes hanches, à la limite de la douleur. Un dernier coup de bassin et il enfonce bien sa queue rigide jusqu’à la garde. Je la sens qui se durcit encore plus et palpite dans mes fesses. Sa bouche près de mon oreille laisse s’échapper un grognement de délivrance, et je sens que son jus chaud inonde mes entrailles. Il tremble sous le coup du plaisir tout en larguant en moi de nombreux jets foutre.

Sa queue palpite en moi encore quelques instants après qu’il ait largué sa dernière goutte de sperme. Il reste enfoncé dans ma rondelle jusqu’à la garde, mais sa bite ramollit en moi. Elle finit par glisser d’elle-même hors de mon trou. Un peu de son jus coule dans ma raie.

Une fois qu’il a repris son souffle, Dominique me libère de son étreinte et rapidement remonte son boxer et son pantalon. Je fais de même avec mon slip et je m’habille avec ma tenue d’infirmier. Il me regarde en souriant, comme fier de lui. « Tu avais raison, c’est vraiment bon comme ça. J’aurais dû le faire depuis longtemps ! ».

Il m’embrasse et il rentre à l’appartement, les couilles bien vides, et moi je monte dans mon service avec le cul bien plein de son sperme…
Et depuis j’ai travaillé tous les dimanches avec son foutre en moi…

Nonodt92

Autres histoires de l'auteur : Dans le vestiaire | Le gardien | Premier plan à trois | Mon gendarme | Surprise à l'aéroport

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

146 HISTOIRES DE MAI

22 Mai | + 28 histoires

Série complète | Nouvel oncle | 8

Nouvel oncle | 1 Calinchaud
Nouvel oncle | 2 Calinchaud
Nouvel oncle | 3 Calinchaud
Nouvel oncle | 4 Calinchaud
Nouvel oncle | 5 Calinchaud
Nouvel oncle | 6 Calinchaud
Nouvel oncle | 7 Calinchaud
Nouvel oncle | 8 Calinchaud

Les nouvelles | 10

Retrouvailles Pierredelavega
Ma rencontre en sueur Rickleb
Echec... Nonodt92
Découverte d'un sexshop gay Cali
Protocole Robot Sosie Jumeaux Fellateur
Gare de Montpellier Salopeabeur
Coupe d'enfer ! Nables
Mes voisins pas si fermés Nables
La plage interdite Nables
Rien à la télé Nables

Les suites | 10

La rébellion | 8 Sylvainerotic
Confinement avec papa | 2 Chris.77
Please come back home | 2 Jules
Please come back home | 3 Jules
Kauf | 3 Candide78
Soumission & Domination | 566 Jardinier
Soumission & Domination | 567 Jardinier
Le vigneron | Fin RomainTOP AUTEUR 2020
En prison avec Abdou et Sélim | 2 AlexBandry
Mon coach sous la douche | 2 Coacharthur

La danse de decoupageshop.ru | 15

Histoire co-écrite de decoupageshop.ru & Romain.
Sur chaque page, decoupageshop.ru commence le chapitre, Romain le termine. 15 pages publiées

Nouvel épisode : 14 Mai Page 15

Épisodes :
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15

Le syndrome du membre fantôme
2 saisons, 16 épisodes

Saison 1 Mickaël
S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8
Saison 2 Mickaël
S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8

Mai 2020 | 87 histoires

Les nouvelles | 69

Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77
Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 18

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
La rébellion | 6 Sylvainerotic
La rébellion | 7 Sylvainerotic
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 23 avril 2020 à 21:38 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"première fois gay"cyrillo"histoire gay crade""photo amateur gay""cyrillo gay""recit gay mature""cyrillo histoire""cyrillo dial""histoires cyrillo""rebeu cité""cyrillo histoires gay""histoire gay jeune""histoires cyrillo""histoire de cul gay""recit hard gay""recits pornos""cyrillo histoires""fils encule sa mere""histoire gay beur"rebeux"histoire erotic""baise dans les bois""histoire depucelage jeune gay"ma-queue.com"histoire de mec gay""sperme gay""histoire gay minet""cyrillo blog""papa encule son fils""histoire gay premiere fois""premiere pipe gay"cyrillo.com"histoires de sexe gay""histoire gay oncle""image de cul""jeune soumis gay""histoire incest""histoire gay jeune""histoires cyrillo"cyrillobiz"histoire gay routier""routier gay""cap d agde baie des cochons"cyrillo.com"histoire gay militaire""histoires cyrillo""cyrillo histoires""récit porno""histoire gay cousin""gay jus""histoire gay hetero"citebeur"sling gay""histoire gay frere""gay 18 ans""gay 18 ans""enculé a sec""histoire gay oncle"cyrillo.biz"cyrillo gay""lope soumise"cyrillo.com"histoire gay gratuit""plan snap gay""histoires cyrillo""histoire de sex gay""gay dominateur""le site de cyrillo""bdsm histoire""histoire gay cyrillo"