NEWS :

26 mai

decoupageshop.ru : foire aux questions
47 réponses
à tes questions !

28 mai

168 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Première saison | Épisode précédent

Le syndrome du membre fantôme

Saison 2 | Chapitre 2

Mercredi. Je prends en charge une nouvelle patiente.
Madame C., 82 ans, avec une épaule luxée suite à une chute. Elle vit seule et il est primordial qu’elle retrouve rapidement une mobilité suffisante pour effectuer les gestes du quotidien. Rien de fou donc, sauf que sa chambre est juste à côté de la sienne. Pressé et ayant la flemme de faire un détour de ouf je passe donc devant sa chambre ouverte. Malgré moi je ne peux pas me retenir de jeter un coup d’œil furtif à l’intérieur. J’ai le temps de voir qu’il est dans son lit, couché, la tête dans son oreiller, tournée vers la fenêtre.
Le voir me fait plus d’effet que je ne l’aurais cru. Depuis le début de la semaine, entre le rythme plus que soutenu de mes journées et le stress lié à l’absence de nouvelles du comité, j’ai parfaitement réussi à occulter ma peine et ma colère. Mon cœur s’est mis à battre comme un dingue, et une chaleur vraiment déplaisante s’est emparée de moi. 

Je frappe à la porte de ma mamie.

- Bonjour Madame C. ! Je suis Mickaël, votre kiné, qui va vite vous faire sortir d’ici !

Elle me sourit.

- Oh… vous savez à mon âge à part les chutes rien n’est plus très rapide… 

J’éclate de rire.

- Vous dites ça parce que vous ne me connaissez pas encore !

Je m’approche pour l’aider à se lever. Elle est tout à fait capable de marcher correctement.

- Et puis vous savez… si être ici signifie passer du temps avec un aussi joli garçon je ne suis pas certaine d’être très pressée de sortir.

Nouvel éclat de rire partagé.

- On y va ? Je suis pas sûr que vous me trouviez aussi charmant quand vous aurez vu ce que je vous réserve !!

Nous sortons donc tout doucement, parce que même si elle marche très bien, la mécanique n’est plus aussi rapide ni habile qu’elle a pu l’être. Dans le couloir, je prends un second coup de chaud. Il est là. Debout devant la porte de sa chambre. Il a dû m’entendre parler, les cloisons ne sont pas épaisses donc forcément… Nos regards se croisent quelques secondes alors que j’assure un appui à ma patiente.

- J’espère que vous avez prévu du temps supplémentaire pour le trajet.
- Ne vous inquiétez pas, prenez votre temps…

Alors que bien entendu, j’ai juste envie de lui répondre de se bouger son vieux cul !!

On passe devant lui. Son regard est particulièrement sombre et intense, alors que le mien ne doit lui renvoyer que de la colère et du reproche. Je peux remarquer qu’il a vraiment une sale tronche, ses yeux plombés par des cernes de malade. Ses lèvres miment quelques mots que je crois comprendre comme « j’ai besoin de te voir ». Mon cœur se remet à battre comme un ouf dans ma poitrine en martelant mes côtes. Les quelques secondes que nous mettons à le dépasser me semblent interminables, comme si la scène se passait au ralenti. Puis enfin il est derrière nous. Nous arrivons devant le bureau des infirmières, et cette fois, j’ai l’impression que mon cœur manque une dizaine de battements.
Les 3 vieux du comité sont là, en train de discuter avec les infirmières présentes, et comme fait exprès, la pute est là aussi putain… Ils me regardent passer et me fixent en se taisant. Aucun doute sur la raison qui les a poussés à faire le déplacement.

Je poursuis ma séance avec Madame C. En étant un peu distrait, comme déconnecté. Mais je crois que j’arrive quand même à assurer. Puis nous remontons, toujours très doucement… Je l’aime bien, elle est tranquille, elle ne se plaint pas pour un oui ou pour un non. Nous repassons donc devant sa chambre et cette fois, il devait m’attendre car sa tête est tournée vers la porte, et donc vers moi.
Je raccompagne ma patiente jusqu’à son fauteuil.

- Je vous remercie jeune homme, vous êtes très gentil…
- Vous êtes plutôt cool aussi !

Je lui fais un clin d’œil, elle me sourit en minaudant faussement, et je m’en vais en rigolant. Je dois passer à la pharmacie pour ma prochaine consult et grâce à la rapidité de ma petite vieille je n’ai pas le temps de contourner sa chambre. Il m’attend à nouveau à la porte.

- Mika…

Je lui balance sans prendre la peine de m’arrêter ni de le regarder :

- C’est vraiment pas le moment là.

Les gens du comité ne sont pas en vue. Sérieux pourquoi ils commencent pas par me convoquer… bon ! Je n’ai rien à défendre en vrai, j’ai merdé, de la pire des façons, et je sais que mon comportement n’est pas le moins du monde défendable… mais au moins je saurais ce qu’ils ont derrière la tête… même si c’est évident en fait… ils montent un dossier sur ma gueule… Et j’enchaîne mes consults sur le même rythme d’enfer.

Ma journée terminée, je vais me faire un café en salle de repos. Je n’ai pas mangé à midi, j’ai plus de jus, et une bonne dose de caféine me fera le plus grand bien. Je cherche une tasse que je lave et quelqu’un entre, c’est la pute.

- Ah… euh… bonjour Mickaël…

Je ne réponds pas. Elle s’approche, visiblement pas très à l’aise.

- Je voulais te dire… euh je suis désolée de…

Je lui parle sans même me retourner et la regarder.

- Désolée de quoi ? De t’être fait prendre, une fois de plus, en train de te taper un patient ?  Ou peut-être d’avoir bavé sur ma gueule dans tout l’hôpital ? Dans les 2 cas, j’aurais pensé que tu t’y étais habituée depuis le temps…

Je me fais couler mon café. Je kiffe même pas la faire galérer là, je voudrais juste qu’elle disparaisse.

- Oui euh… enfin je suis désolée… je ne savais pas que vous deux vous étiez ensemble…

Elle a dit ça très vite, sûrement par crainte que je ne la coupe encore. Ma voix est glaciale.

- Alors ça excuse tout bien évidemment !
- Je ne veux d’histoires avec personne, tu comprends…
- Ouais, t’en as assez comme ça je crois !! C’est pour ça que tu restes bien sagement à ta place sans t’occuper de la vie des autres ?

Sérieux, mais quelle conne !!!
Elle n’a vraiment honte de rien putain ! Et je ne suis même pas sûr qu’elle comprenne la notion de sarcasme. Et dire qu’il m’a fait cocu avec une meuf pareille… 

- Nan, mais Mickaël, tu comprends en fait
- Écoute y a rien à comprendre ! Le sujet est clos !

Je prends mon café et quand je passe devant elle :

- Vous allez vous remettre ensemble ?

Je m’arrête net, sur le coup je n’en crois pas mes oreilles. Elle me donne chaud cette connasse.

- Je crois t’avoir dit que le sujet était clos.
- Nan parce que… de toute façon… ça faisait 10 minutes et j’arrivais même pas à le faire bander al…

Je viens de la couper en la collant violemment contre le mur, ma main gauche fermée sur sa gorge de merde. Quand je parle, c’est toujours de cette même voix froide.

- Tu comprends pas vite toi hein ?!?

Elle se débat, mais dans mon état elle peut toujours essayer.

- T’es qu’une pute. T’entends ? Une sale petite pute. Je le sais. Tu le sais. Tout le monde le sait. Je veux plus t’entendre parler de cette histoire t’as pigé ? Je ne veux plus jamais que tu parles de moi, pour quoi que ce soit ok ? D’ailleurs je veux plus entendre le son de ta putain de voix. Je veux même plus que tu me regardes c’est clair ?!?

Dans sa lutte pour se libérer, elle balbutie des mots incompréhensibles.
Je resserre encore ma prise.

- C’est clair ?

Cette fois elle hoche distinctement la tête.

- Très bien.

Je la lâche, et elle se barre en chialant.
Je me passe la main qui tenait mon café sous l’eau froide, j’en ai renversé, ça me chauffe un peu, mais curieusement cette douleur m’apaise, elle me fait du bien. Puis tout retombe… Putain, mais qu’est-ce que je fous en vrai… sûr qu’elle mériterait bien pire cette chienne, mais sérieux j’ai déconné… je n’aurais jamais dû faire ça… mais elle n’aurait jamais dû parler de ça devant moi… même si ce n’est pas à elle que j’ai envie de m’en prendre… 

J’avale mon café en vitesse pour rentrer chez moi, j’en ai marre là…
Je repasse par le bureau des infirmières reposer mon dernier dossier de la journée. Élisabeth est là. 

- Qu’est-ce qu’ils vous voulaient tout à l’heure ?

Elle se rapproche et me parle en chuchotant.

- Ne parle pas trop fort, ils sont dans la chambre d’Hakim…
- Quoi ?!!
- Chut… ils nous ont posé des questions sur vous… Ils voulaient savoir si on était au courant d’une éventuelle liaison entre vous. On a tous répondu qu’on ne savait rien, que tout semblait bien se passer, qu’il avait beaucoup progressé depuis que tu avais pris son dossier en charge… on s’en est tenu ça… ce qui aurait de toute façon été la vérité si l’autre avait évité de parler de vous dans tout le service.
- Tout le monde a répondu ça ?
- Tout le monde.

J’ai l’impression qu’un poids énorme m’est tombé dans l’estomac.

- Ça fait combien de temps qu’ils sont avec lui ?
- Je ne sais pas, j’étais de l’autre côté et je les ai vus quand je suis passée devant sa chambre en revenant ici.
- Ok… Merci…

Ils sortent de sa chambre au moment où j’allais partir. Sa chambre est à une quinzaine de mètres du bureau et me voyant sur le point de m’en aller ils m’interpellent.

- Monsieur T. !

Bien sûr je ne bouge pas. Ils s’avancent vers moi. 

- Vous savez pourquoi nous sommes ici ?
- Je vous écoute.

La meuf me prend de haut.

- Ne jouez pas au plus malin avec nous !

Je la fixe sans ciller. Le vieux que je croyais endormi lors de ma première convoc prend la parole.

- Nous devons éclaircir la situation avec Monsieur M. qui soulève quelques interrogations jeune homme.

Au moins il ne m’a pas appelé son garçon. Je ne réponds toujours pas.

- Nous nous entretiendrons demain matin à 11h, ici, en salle de réunion principale.
- J’ai des consultations,
- Alors, débrouillez-vous pour les déplacer !

Putain… elle m’a vraiment dans le nez elle.

- Très bien !

Et ils se cassent. Je vais à nouveau dans le bureau pour checker les patients que je dois décaler. Putain je suis soulé. Et puis qu’est ce qu’il a pu leur raconter en plus… Je replace mes dossiers, je me retourne, il est là.

- Mika faut vraiment qu’on parle là.
- Vas te faire foutre ! Je crois que t’en as assez fait !

Il essaie de me retenir, mais je l’esquive.

- Mika sérieux c’est important wallah !

Je pars en direction de l’ascenseur. Le bruit de ses béquilles m’indique qu’il me suit.
Du coup je préfère les escaliers que je suis tout à fait en mesure de descendre bien plus rapidement que lui.

Mickaël


Suite de l'histoire


Autres histoires de l'auteur : La promesse, +1 histoire en accès avant première

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

155 HISTOIRES DE MAI

26 Mai | + 9 histoires

Les nouvelles | 8

Nouveau voisin pas si hétéro que ça Elliotpc
Le contrat Ruff
Le mec parfait Cali
Mes péchés mignons Big
Les mariés | 1 Ghisto
Les mariés | 2 Ghisto
Dans les toilettes de la fac Pierredelavega
Les potes de mon fils JulesP

Les séries | 1

La danse de decoupageshop.ru | 16 decoupageshop.ru & Romain
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16

Les séries | 24

Nouvel oncle de Calinchaud | 8 épisodes

12345678


Le syndrome du membre fantôme de Mickaêl
2 saisons, 16 épisodes

S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8

S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8


Mai 2020 | 107 histoires

Les nouvelles | 80

Retrouvailles Pierredelavega
Ma rencontre en sueur Rickleb
Echec... Nonodt92
Découverte d'un sexshop gay Cali
Protocole Robot Sosie Jumeaux Fellateur
Gare de Montpellier Salopeabeur
Coupe d'enfer ! Nables
Mes voisins pas si fermés Nables
La plage interdite Nables
Rien à la télé Nables
Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison | 1 AlexBandry
En prison | 2 AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77
Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 27

Confinement avec papa | 2 Chris.77
Please come back home | 2 Jules
Please come back home | 3 Jules
Kauf | 3 Candide78
Le vigneron | Fin RomainTOP AUTEUR 2020
Mon coach sous la douche | 2 Coacharthur
Desperate Housewives | 4 Bearwan
Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
La rébellion | 6 Sylvainerotic
La rébellion | 7 Sylvainerotic
La rébellion | 8 Sylvainerotic
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
Soumission & Domination | 566 Jardinier
Soumission & Domination | 567 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mardi 21 avril 2020 à 21:26 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"roux gay""fellation gay""histoires cyrillo"cyrillo.com"gay vide couille""le site de cyrillo""soumission extreme""image cul""histoires x gay""sauna gay dijon""histoire et recit gay""elle suce pour la première fois""sex toy gay""beur gay""blog histoire gay""maspalomas sexe""histoire gay sexe"cyrilo"histoire gay domination""le keller paris""je suce mon pere""dépucelage gay""recit gay sex"porno$"cyrillo xxl""histoire ertique""plan uro""histoires gay cyrillo""histoire de cul gay""premiere sodo gay""cyrillo gay""gay cyrilo""le site de cyrillo""sodomie non voulue""histoire gay sex""uro gay"gaygratuit"cyrillo histoire gay""histoire gay salope""histoire hard gay"ciryllocyrillo.com"recit depucelage anal""premiere experience gay""recit gay sex""photo gay x""racaille gay""sodomie gays"cyrillo.com"encule a sec""histoire gay cyrillo""esclave gay""histoire gay piscine""gay double anal""histoires cyrillo""histoire gay bareback""gay mec""pisse gay""histoire gay amateur""sperme gay""histoire gay cyrillo""actif soumis gay""recits porno""dressage de lope""histoires de zoophilie""histoire de gay soumis""récits gay""recit gay mature"cyrillo.com"histoire erotique gay""histoire cyrillo""histoire sex gay""cyrillo dial"gaieros