NEWS :

23 mai

decoupageshop.ru : foire aux questions
47 réponses
à tes questions !

162 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Le syndrome du membre fantôme

Saison 1 | Chapitre 3

- Je te préviens il est de mauvaise humeur aujourd’hui…

Si Ihmad, d’un naturel toujours enjoué, ressort de sa chambre avec cette tête là, j’imagine même pas comment je vais pouvoir gérer…

Je frappe à la porte ouverte et entre dans la chambre. Hakim est au lit, il est torse nu, visiblement pas en tenue pour sortir. J’essaie malgré tout de prendre un ton détaché.
- Salut Hakim ! Comment ça va aujourd’hui ?

Sans prendre la peine de me regarder il me lâche :
- Ecoute je vais pas te faire perdre ton temps j’ai pas envie là…

Il n’y a aucune colère dans sa voix, il semble juste abattu… Je contourne le lit et je m’assois dans le fauteuil à côté. 
- Tu m’expliques ?

J’ai peur qu’il m’envoie chier, vu qu’il est plutôt doué en la matière, mais il poursuit sur le même ton monocorde.
- Ça sert à rien… elle m’a jeté…
- Ecoute Hakim… je pense que tu commences à entrevoir que le boulot qui nous attend va être long et carrément difficile… et tu y arriveras uniquement si tu le fais pour toi. La seule bonne raison de remarcher : c’est toi. 

Il soupire mais ne répond pas.
- Vous avez pu vous parler ? Elle t’a expliqué ?
- Tu dois le savoir putain !! Ça s’est fini comment toi avec ton mec ?!

Je ne trouve rien à répondre à son agressivité soudaine. Il doit comprendre qu’il ne s’en prend pas à la bonne personne car il enchaine :
- Excuse moi.. mais tu vois quoi… elle veut pas d’un handicapé…

Je crois comprendre dans ces mots et le ton de sa voix que ce qui le blesse le plus c’est davantage la condition à laquelle tout ça le renvoie plutôt que la rupture en elle même.
- Si avant l’accident je t’avais demandé de me parler de toi… est-ce qu’à un moment dans ta description t’aurais pensé à me parler de tes deux jambes, ou du fait que tu courais vite, ou que tu jouais au foot ou je ne sais quoi ?
- Nan mais putain tu peux comprendre nan ? Comment tu l’as vécu toi quand ton mec t’a largué ?

Mal à l’aise je me relève. 
- Si tu t’habillais ? La piscine nous attend !
- Sérieux Mika dis moi… j’ai besoin de savoir…
- Je t’expliquerai quand t’auras mérité le fait que j’ai réservé la piscine pour toi, pour que tu sois tranquille pour ta première séance ! Alors habille toi !

Je crois percevoir le lien que notre jambe perdue peut créer car il s’exécute, en soupirant, mais il s’habille quand même. Je quitte la chambre pour qu’il enfile son short de bain. Il me rejoint dans le couloir, avec ses béquilles. 
- Bon on y va…

Je lui souris alors qu’on prend la direction de l’ascenseur.
- T’étais sérieux quand tu disais qu’on aurait la piscine pour nous ?
- Bien sûr… je pensais que t’avais capté que j’étais pas du style à rigoler !

Je lui arrache un sourire.
- En vrai je sais que c’est pas toujours facile de se montrer aux autres quand… enfin tu vois quoi…
- Merci Mika… t’assures…

Dans l’ascenseur, nos regards se croisent et se vissent l’un dans l’autre.
- Merci à toi Hakim…
- De quoi ? 
- De me faire confiance… 
- La vérité si c’était pas toi je serais resté dans ma chambre…

Le lien est donc là… Et alors que je me surprends à me demander s’il ressent le même trouble que moi je me force à vite redescendre sur terre. 

Nous nous rendons aux vestiaires. Je sais qu’il attend de voir ma prothèse. Je m’assois donc sur un banc, lui fait de même sur celui d’en face. J’enlève mes baskets, ma chaussette. Un coup d’oeil vers lui et je vois qu’il me regarde avec attention, si bien que je suis presque mal à l’aise de me déshabiller devant lui. Pourtant je me relève pour retirer mon jean. Je me rassois pour terminer sans risquer de perdre mon équilibre. Je me retrouve donc en short de bain et teeshirt, devant Hakim qui a les yeux rivés sur ma jambe en carbone. 
- Ça marche comment ?
- Il y a un microprocesseur qui réagit en fonction de la pression, de l’inclinaison, enfin tout un tas de paramètres, et qui gère les articulations mécaniques. Il faut un peu de temps pour apprendre à connaitre ta prothèse et lui faire confiance. Ce sera notre dernier boulot, le plus important en fait. La tienne sera juste moins complexe puisque tu as encore ton genou.
- Je peux la toucher ?

Une boule me serre le bide. À part Olivier personne ne l’a jamais touché. Néanmoins, parce que je comprends sa curiosité, je me lève à nouveau et marche dans sa direction. Me voilà debout devant ce mec, assis, alors qu’il inspecte la prothèse Genius. Je sais que pour lui la situation ne souffre d’aucune ambiguïté, mais je dois admettre que mon trouble réapparait.
- Ça doit couter une blinde une prothèse comme ça…
- J’ai pris la liberté de me renseigner auprès de ton assurance et de ta mutuelle, et tu devrais pouvoir en avoir une.

À mon grand étonnement il me lance un sourire de fou, comme si entrevoir de porter une belle prothèse pouvait atténuer l’idée d’avoir à porter une prothèse tout court.
- Et ta jambe ? Je peux la regarder ?

Je ne peux retenir un soupir.
- Si tu veux…

Je m’installe à côté de lui et je retire ma prothèse et ma protection, exposant mon moignon à son regard avide. Je regarde ailleurs alors qu’il se penche pour mieux voir. Putain même après plus d’un an j’arrive toujours pas à me faire à l’idée qu’on puisse la regarder… Je sursaute comme un ouf quand je sens son doigt m’effleurer.
- Désolé !! Je t’ai fait mal ???
- Nan ! Nan… C’est juste que je m’y attendais pas…
- Désolé je voulais juste voir comment c’est sur quelqu’un d’autre tu vois… C’est douloureux ? 

Nos yeux se soudent à nouveau.
- Parfois… souvent à vrai dire… mais avec le temps ça va de mieux en mieux…

Je perçois dans ses yeux un éclat que je ne sais déchiffrer. Je ne sais pas s’il s’agit de compassion, de bienveillance ou d’autre chose… tout ce que je sais c’est que je dois encore une fois me forcer à me détacher de ce trouble dans lequel il a trop facilement tendance à me plonger.
- Bon on s’y met ??

Je vire mon teeshirt et prends une de ses béquilles et nous rejoignons le bassin après qu’il se soit également déshabillé. Un plongeon plus tard, je ressors la tête de l’eau à 28°, en bloquant sur Hakim. Ce mec est vraiment trop canon. Malgré le poids qu’il a perdu, il reste très bien fait. La cicatrice qui débute sur sa tempe et se termine le long de son oreille n’enlève rien à la beauté de son visage. Et je me trouve con en pensant que la marque de brulure sur son flanc rend son buste encore plus viril et désirable.
- Elle est bonne ?
- Bah viens et tu verras !!

Il rentre dans l’eau doucement, naturellement peu assuré. 
- J’ai pied là ?
- Ouais ouais vas-y !
- Putain c’est trop bien !!
- Par contre mon pote on est là pour bosser hein !!
- Allez Mika on peut rester tranquille là…

Je ressors de l’eau en m’asseyant sur le bord pour récupérer un ballon.
- Tu penses que tu peux l’attraper ?
- Vas y !!!
- T’es sûr ??
- Vas y j’te dis !!

Je lui envoie volontairement un peu trop sur sa droite. Plus par défi je pense que pour l’exercice il se jette sur le côté et rattrape le ballon avant de couler. Quand sa tête jaillit des remous qu’il a produits, le sourire de gosse qu’il affiche me faire dire que j’ai choisi la bonne activité. 
- C’est bien je vais pouvoir te faire bouger aussi !!

Je me mets en position, prêt à relever moi aussi le défi. Et on va jouer comme des gosses pendant plus d’une heure. Ça me fait du bien aussi de bouger, on ne se ménage pas, et au delà du fait qu’Hakim semble oublier qu’il n’a qu’une jambe, j’apprécie tout particulièrement le voir détendu, capable de rire et s’amuser.

On se retrouve sur le côté, adossés au bord, la nuque sur le carrelage. 
- Tu me racontes pour ton mec ?
- Qui te dit qu’on a fini de bosser ?
- Allez vas-y je suis ko là…

Je sors de l’eau.
- Allez viens… on a pas terminé !

Il sort à son tour assez péniblement. Je lui tend une béquille et garde la seconde. Il me suit, prudent, dans le fond de la salle et j’ai droit à un « putain t’assures trop » quand il voit le sauna qui nous attend. On s’installe face à face, et je lis dans son regard qu’il n’a pas lâché l’affaire. Pourtant je ferme les yeux, profitant de la chaleur qui me fait un bien fou. Enfin… jusqu’à ce qu’il me rappelle à l’ordre :
- Bon !! Tu vas me raconter comment ça s’est fini ?!

Je rouvre les yeux. Nous nous fixons. 
- Il n’y a pas grand chose à raconter Hakim…
- Quoi ? Il a pas accepté que tu perdes une jambe c’est ça ?
- Il était dans la voiture avec moi… il ne s’en est pas sorti…

Je détourne la tête alors que je suis sur le point de chialer. Je n’ai plus évoqué Alex depuis des lustres… je fronce mes sourcils en reniflant pour essayer de reprendre un peu de contenance.
- Je suis désolé Mika… je pensais que…
- Tu pouvais pas savoir…
- Et du coup t’as rencontré personne depuis ?
- Nan…

Un silence gêné s’installe… J’essaie de penser à autre chose, pour ne pas replonger dans un flot d’émotions que je ne pourrais pas gérer…
- Je lui ai proposé ce que tu m’avais dit…
- Quoi ??

Je sors de mes pensées et je le vois à son tour baisser la tête.
- Tu sais… quand tu m’avais dit que je pouvais voir avec les infirmières pour être tranquille dans ma chambre pour… enfin tu vois quoi…

Je le laisse poursuivre à son rythme, conscient de sa confiance, et du fait que ça ne doit pas être facile pour lui d’en parler.
- Elle m’a dit qu’elle pourrait pas… que rien serait plus jamais pareil et qu’elle était trop jeune pour assumer de… tout ça quoi…

Je sais qu’il se retient de pleurer. Je reprends je ne sais pas comment prendre le rôle de celui qui doit l’aider.
- Ecoute Hakim… je suis pas le bon exemple… j’ai rencontré personne c’est vrai, mais j’aurais pu, et je l’aurais certainement fait si… 

Putain ce regard…
- Si quoi ?
- C’est lui qui conduisait… il conduisait et on était en train de se prendre la tête… 

A son tour de me laisser le temps de dire ce que j’ai à dire… mais je ne suis pas prêt…
- Tout ça pour dire que je culpabilise surement trop pour laisser quelqu’un d’autre approcher tu vois… 
- Arrête t’es un gars bien !
- T’en sais rien Hakim… tu me connais pas…
- Allez je vois bien comment t’es avec moi là…
- Je dois te rappeler que je suis payé pour te supporter !?

Il rit, et je me dis qu’il faut vraiment que j’arrête de kiffer son rire.
- Bon on bouge ? Faut encore qu’on se douche et que je te masse vite fait, et j’ai pas envie de faire des heures sup pour ta gueule là !!

On sort pour retourner aux vestiaires. 
- Tu penses que tu peux te doucher debout ?
- Ouais je crois !
- T’es sûr ? Si tu te sens pas prêt y a pas de soucis hein ! C’est peut être encore un peu tôt…
- Nan nan t’inquiète ça va le faire.
- Ok tu me dis si à un moment t’es en galère.

Il me lance un regard faussement suspicieux.
- Tu veux voir ma teub toi hein !?

J’éclate de rire avec lui.
- Tu parles pour ce qu’il y a à voir !!!
- T’inquiète que j’aurais largement de quoi bien te faire fermer ta grande bouche là !!

Nouvel éclat de rire.
- Allez va te doucher, je suis à côté si besoin.

On prend chacun une cabine. 
- Putain c’est quand même chelou…
- Quoi ?
- Bah de se doucher debout, et sans Ihmad !!

Et on continue de parler de l’aide soignant qui assure vraiment, des infirmières qu’on aime plus ou moins, il se plaint du manque de filles « bonnes ». J’ai commencé à me rincer quand j’entends un bruit qui ne peut vouloir dire qu’une seule chose.
- Putain Hakim ça va ??

Sans attendre de réponse je sors de ma cabine encore à moitié couvert de mousse, je sautille en prenant appui sur la porte et j’ouvre la sienne. Il est par terre, assis contre le mur et la paroi en plexi opaque.
- Ouais ouais j’ai glissé…
- Je suis désolé il était trop tôt…
- Nan nan c’est moi j’ai pas fait gaffe putain…

Et nous voilà donc tous les 2 à poil dans la même cabine. Je me cale contre la paroi pour prendre appui et être en mesure de l’aider à se relever. 
- Ça va ? Tu t’es fait mal ?
- Nan c’est bon t’inquiète…

Après m’être assuré qu’il ne s’est vraiment pas blessé je retourne me rincer dans ma cabine.
- Bon t’auras réussi à la voir au final !!
- Quoi ?
- Ma teub !! T’as pu la voir c’est bon !!

Même si évidemment j’ai pu mater en détail son anatomie plutôt généreuse il rigole beaucoup trop…
- J’étais justement en train de me dire que ton stratagème pour me voir à poil était quand même bien pourri !!
- Tsssss t’es ouf toi !!!

Et c’est à mon tour de rigoler.

Nous remontons à sa chambre comme 2 potes qui viennent de passer un bon moment. 
- Bon t’as kiffé la séance ?
- De ouf wallah !!
- J’ai vu le planning ce sera compliqué de réserver la piscine toutes les semaines, surtout le mercredi. 
- C’est con c’était cool cet aprem…
- En fait le vendredi en fin de journée ça pourrait peut être le faire… et comme ça on finit la semaine en douceur tu vois… si c’est bon pour toi…
- Mais carrément !!!

Et à nouveau ce sourire de gosse que je kiffe beaucoup trop. Je le regarde enlever son survet pour s’allonger en slip et teeshirt. Je sors la crème de massage et je commence direct par sa jambe gauche après m’être assis sur son lit. Il est en position semi assise, la tête dans son oreiller, les yeux fermés.
- Si je peux être totalement honnête avec toi si elle a préféré te quitter parce que t’as perdu une jambe c’est que c’était pas une meuf pour toi… 

Il me répond sans ouvrir les yeux. 
- En vrai je sais ça, ça faisait pas 10 ans qu’on était ensemble tu vois… c’est juste que je me dis que si ça la gêne elle… bah… ça pourra en gêner d’autres quoi…
- Quand toi t’auras accepté la situation, et que tu comprendras que ça ne te définit pas, tu pourras faire des rencontres intéressantes tu verras…
- Ouais je suis pas prêt de me faire sucer quoi !!!

J’éclate de rire avec lui.
- J’avoue c’est pas le plus simple à gérer ici !! Mais le bon côté des choses c’est que t’auras plein d’énergie à me consacrer pour nos séances de rééduc !! 

Et on rigole encore.
- Bah après tu serais surement pas contre me dépanner nan ?!

Cette fois j’essaie de rire mais il doit malgré tout percevoir que je suis pas super à l’aise.
- C’était peut être pas le bon moment pour la placer celle là ??
- J’avoue qu’entre le fait que je suis en train de te masser et la trique que t’as c’était pas le meilleur créneau nan !!

Il se redresse d’un coup en se palpant le paquet.
- Putain je sentais que j’étais à l’étroit mais je pensais que c’était à cause de ton slip là !!

Et enfin on se marre tous les deux. 

J’enchaine avec sa jambe droite, un peu plus gêné par sa teub toujours raide qui me facilite pas l’accès au haut de sa cuisse, sans parler de mon trouble à moi à l’idée de le « dépanner », mais la séance se termine bien.
- Quelle heure demain ?
- Je t’ai pas dit on se voit pas demain. Je passe une évaluation pour voir si je peux encore exercer sans mettre mes patients en danger… du coup ça m’arrangerait que t’ébruites pas trop l’histoire de ta petite chute dans la douche tu vois… 
- Nan nan t’inquiete Mika je dirai rien !!
- Je rigole Hakim !! Tout le monde se branle de savoir qu’un petit rebeu estropié s’est cassé la gueule dans la douche !!!

Et il me lâche un « batard » en éclatant de rire. 
- Du coup on se voit vendredi ?
- Bah si je suis pas viré !!
- Nan mais sérieux ils peuvent pas faire ça ??

Je souris devant son air inquiet.
- T’inquiète pas j’ai déjà passé des tests avant de reprendre, ils veulent juste s’assurer que tout se passe bien. Tu devrais pas te débarrasser de moi si facilement !!
- J’y compte bien…

Bon bah dernier petit trouble… je bloque sur son regard intense et sérieux.
- A vendredi Hakim.

Mon planning allégé me permet de rentrer chez moi, j’ai mon après-midi de libre.
Sur le chemin du retour je me plais à imaginer que j’aurais pu rester tenir compagnie à Hakim. Ses parents ne sont pas sur la région et maintenant que sa meuf l’a largué il ne va plus avoir beaucoup de visite. Putain il faut vraiment que j’arrête de penser à ce mec comme ça, je vais me ramasser c’est sûr !! Il faut que je rencontre des gens… ouais… si je suis prêt à l’envisager lui sous ce prisme c’est que je dois être prêt à rencontrer quelqu’un…

Mickaël


Suite de l'histoire


Autres histoires de l'auteur : La promesse, +1 histoire en accès avant première

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

146 HISTOIRES DE MAI

22 Mai | + 28 histoires

Les séries | 8

Nouvel oncle de Calinchaud | 8 épisodes

12345678

Les nouvelles | 10

Retrouvailles Pierredelavega
Ma rencontre en sueur Rickleb
Echec... Nonodt92
Découverte d'un sexshop gay Cali
Protocole Robot Sosie Jumeaux Fellateur
Gare de Montpellier Salopeabeur
Coupe d'enfer ! Nables
Mes voisins pas si fermés Nables
La plage interdite Nables
Rien à la télé Nables

Les suites | 10

La rébellion | 8 Sylvainerotic
Confinement avec papa | 2 Chris.77
Please come back home | 2 Jules
Please come back home | 3 Jules
Kauf | 3 Candide78
Soumission & Domination | 566 Jardinier
Soumission & Domination | 567 Jardinier
Le vigneron | Fin RomainTOP AUTEUR 2020
En prison avec Abdou et Sélim | 2 AlexBandry
Mon coach sous la douche | 2 Coacharthur

Les séries | 31

La danse de decoupageshop.ru de decoupageshop.ru & Romain | 15 épisodes

Histoire co-écrite de decoupageshop.ru & Romain.
Sur chaque page, decoupageshop.ru commence le chapitre, Romain le termine.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15


Le syndrome du membre fantôme de Mickaêl
2 saisons, 16 épisodes

S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8

S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8

Mai 2020 | 87 histoires

Les nouvelles | 69

Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77
Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 18

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
La rébellion | 6 Sylvainerotic
La rébellion | 7 Sylvainerotic
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mardi 21 avril 2020 à 07:49 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"photo amateur homme nu""histoire sexe gay""twitter gay exhib""gay cyrillo"cyrillio"histoire gay hard""homme nu amateur""histoires de sexe gay"ciryllo"recit erotique gay""histoire gay gratuit""gay a la plage""hds histoire gay"cyrillo.biz"histoire cyrillo""double pénétration gay""histoire gay militaire"cyrilo"x story histoire""gay toilette""histoire gay frere""cyrillo histoires gay""histoire mature""histoire de sexe gay""cyrillo histoires gay""histoires gay cyrillo""histoire gay inceste""gay enculé""gay cyrillo""histoire gay frere""cyrillo dial""cyrillo dial""cyrillo photo""recits gays gratuits""atlantide sauna paris paris""histoire gay sm""recits sex""histoires cyrillo""frere de bidasse""premiere pipe gay""histoires gay cyrillo""histoire gay meilleur ami""histoires cyrillo""glory holl""cul homme amateur""recit gay internat""histoire gay scato""story erotique""cyrillo blog""cyrillo histoire gay""gai ero""photo cul""jeune soumis gay""classement cuisiniste 2018""gay cyrillo"cyeillo"hds histoire gay""histoire de cul gay""recit cyrillo""histoire gay sauna""elle suce le livreur""cyrillo histoire gay""atlantide sauna paris paris""blog de cyrillo""histoire gay frere""histoires érotiques gay""histoire gay papa""histoire gay minet""surpris entrain de se branler""histoire gay salope""baise au sauna""baise au sauna"