NEWS :

decoupageshop.ru : foire aux questions
43 réponses
à tes questions !

14 mai

79 histoires

17 mai

& 121 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

1er Épisode | Épisode précédent

Soumission & Domination | 565

Val, Axel : Malo et les terminales-1

Avant les vacances de février

Malo : dans les 1m80, châtain clair et un peu velu (pecs, pubis et couilles, jambes et aisselles), sa queue raide et circoncise se confirme à 17/18cm par 4/5 environ. Question muscles, ça va aussi les pecs sont rebondis sans être hypertrophiés

A l’instar de mes deux jeunes, Malo selon leurs dires, s’est mis au diapason.

Le peu de poils châtain clair qui poussait sur son corps s’est retrouvé épilé. Le pubis est maitrisé et taillé avec soin (selon les photos qu’ils ont prises). Sa queue moyenne du coup s’en sort mieux. Il devient un habitué de mes deux jeunes.

Par lui ils ont eu accès à quelques Terminales de leur établissement.

Pensionnaire, la transformation de son système pileux n’est pas restée secrète pour certains. Les sanitaires communs aux douches sans portes (mais chicane d’entrée) ont permis à ceux que les mecs intéressent de lui supposer le même état d’esprit.

Moins farouche depuis son dépucelage par mes deux jeunes, le soir, il n’hésite pas (d’après ses dires) à sortir des douches, nu pour se sécher « plus facilement » bien sûr ! Tout comme de de le rester devant les lavabos alors qu’il se rase pour gagner du temps sur le réveil du matin.

Là c’est carrément du racolage !!

En attendant cela a marché puisqu’il annonce à mes deux jeunes qu’il en est à 2 chambres (4 mecs) qui l’ont adoptées.

Quand il donne les noms, mes deux jeunes sifflent qu’il n’a pas tapé dans les plus moches !!

Pour se faire une idée, sachant que mes caméras espionnes sont toujours en place dans les douches du gymnase, ils me donnent les heures d’enregistrement où je serais susceptible de capter leurs anatomies.

 Ils sont collés devant l’écran du PC quand je fais défiler le premier enregistrement.

Ce n’est que sur le deuxième créneau qu’ils apparaissent. Lol une bonne heure après le démarrage !! Quelques beaux mecs nous ont retardés ^^

Effectivement ils ne sont pas trop moches ni trop maigres. 2 imberbes blonds, plutôt musclés et bandant à vue de nez dans les 17 et 19cm (dixit Malo qui les a vu de près), un légèrement poilu châtain de 18 plus épais et le dernier poilu corbeau 20cm x 6. Nous avons la chance qu’ils soient tous els 4 côte à côte et qu’ils n’hésitent pas à bander sous la douche.

Val et Axel bavent devant les 4 mecs. C’est pas comme s’ils avaient à dispo encore plus de beaux mecs aussi bien monté !!

Ils m’expliquent que là c’est différent. Les mecs ne savent pas qu’ils savent, eux ! ils vont pouvoir les chauffer quand ils les croiseront.

Ils me racontent :

Val : « on se les ai partagés, Axel et moi. J’ai pris un des imberbe et le poilu, Axel l’autre et le ½ poilu. »

Axel : « j’ai commencé à les chauffer. On a finalement souvent l’occasion de se croiser aux intercours et aux autres poses de la journée (même cour, mêmes horaires de self). »

Val : « moi aussi j’ai commencé »

Axel : « c’est assez facile puisque pour nous, ce n’est pas secret que nous sommes ensemble tous les deux. »

Val : « oui, même si on ne passe plus notre temps à se lécher le museau. »

Axel : « mes sourires ont étonné les premières fois mais maintenant ils me sont rendus avec des coup d’œil qui s’ils le pouvaient me mettraient à poil ! »

Val : « Pareil pour moi. Le poilu m’a même interrogé de le rejoindre aux WC d’un coup de tête discret mais explicite. »

La semaine suivante ils me racontent que ça y est le contact a été fait avec les 4 !  Je me doutais bien qu’ils se challengeraient entre eux deux à savoir qui serait le premier à : rouler une pelle, pomper une bite ou se la faire pomper et sodomiser en passif ou actif !

Le premier baiser est à mettre au crédit d’Axel. Son imberbe lui a glissé un papier dans la file du self pour un rendez vous avant les cours du même jour dans les toilettes.

Axel : « quand j’arrive, le mec est en train de pisser dans l’urinoir. Alors qu’il est seul et que la rangée en compte 6, je me place à ses côtés. Il ne pisse pas et bande à fond. Je pisse, secoue et range le matos. Je me dirige vers les toilettes handicapés (y’a plus de place et pas d’handicapé !). il me colle, entre après moi et verrouille la porte.  J’ai juste le temps de me retourner qu’il m’écrase contre la cloison pour me rouler une pelle. Un peu plus grand que moi, il penche la tête et sa langue envahi ma bouche. Bel organe, plus long que celui de Val, je l’imagine déjà en train de me lécher la rondelle !! En attendant il s’essaye à me l’enfoncer au plus profond. Heureusement que j’ai l’habitude des deepthroat ! 

Collés des genoux à la bouche je sens qu’il n’a pas débandé. Sa queue qui déforme ses jeans écrase la mienne. Ça va être beau quand on va sortir !!

Il me décolle du mur, s’assoit sur le siège et je m’installe à califourchon pour continuer notre mélange de salives. Nous en sommes encore là quand la sonnette retentie. »   

Val : « OK, tu as gagné le premier round mais j’ai le second. Moi, je l’ai sucé le poilu !! comme il n’avait pas l’air de faire le premier pas alors qu’il avait bien calculé mon stratagème, j’y suis allé franco. Quand je l’ai bousculé dans le couloir, j’en ai profité pour lui fixer rendez vous dans le grand placard sous l’escalier principal. »

Axel : « tu ne m’as pas dit que tu avais sa clé !! Je pourrais en profiter ? »

Val : « bien sûr mon amour, j’ai fait un double. En attendant il était à l’heure même si j’étais arrivé quelques minutes plus tôt. C’est moi qui l’ai attrapé par le col pour lui rouler une pelle. Il n’a pas refusé non plus et rapidement mes mains ont défait sa ceinture. Plus dur de faire descendre le slim d’autant plus qu’il bandait déjà comme un étalon en rut surtout qu’on se bouffait toujours la langue.

Mes mains ont confirmé rapidement les dimensions avancées par Malo et je suis vite tombé à genoux. Ma gorge profonde réalisée dès la première lui a arraché un râle qui a dû s’entendre au deal du placard !! Il s’est vite retenu car quand j’ai maté sa tête j’ai vu qu’il se mordait les lèvres ! Je n’ai plus l’habitude des mecs aussi poilu et j’ai failli lui éternuer dessus. En plus ça se coince entre mes incisives^^. Il n’a pas tenu très longtemps. En moins de 5mn il me jutait sur le visage. Avant que je ne m’essui, il m’avait relevé et me léchait les joues le menton, partout où il m’en avait mis. Avant qu’il n’avale tout, je l’ai tiré par le cou et on s’est rouler un patin. Je suis sûr qu’il est recto/verso. »

Moi : « bravo tous les deux. Vous les sentez comment ces deux premiers ? »

Axel : « discret mais il aime les mecs, c’est sûr »

Val : « le miens aussi ! »

Moi : Ok c’est quoi la suite ? »

Axel et Val en cœur : « l’autre ! ».

J’éclate de rire devant leur audace. 

 Selon mes deux loustics, l’épisode suivant s’est déroulé une semaine plus tard, le même jour à la même heure.

Axel : « même mode de contact avec ½ poilu. Mais rendez vous après les cours au gymnase là où Val et moi avions trouvé le placard à ballons confortable pour nos galipettes. Je pensais y être le premier mais impatient il m’attendait déjà.

On passe sur l’explication « tient je croyais que tu étais avec Val ? » et autres considérations préliminaires, sur son roulage de pelle convainquant, pour attaquer direct avec nos mises à poil. Je l’ai laissé me mettre nu le premier. J’ai eu droit à un sifflement car il ne m’imaginait pas aussi tanké. J’en ai profité pour le mettre dans le même état. Sortant d’une séance de sport, sa musculature était au top et il sentait le propre.

Naturellement, devant nos deux bites collées à nos abdos, il m’a proposé un 69. Si ses 18cm ne sont pas les plus longs qui m’ont défoncé la gorge, ses 6cm dès le gland n’ont pu passer que grâce à l’entrainement des copains du blockhaus.

Alors que je continuais de le sucer, sa bouche a migré plus loin et m’a ventousé la rondelle (mon léger retard était dû à sa mise au propre dans les toilettes handicapées équipées d’un lavabo). Il n’a pas la langue aussi longue que celle d’Imberbe mais il sait l’utiliser. S’il se fait des meufs, elles doivent lui jouir dessus ! En attendant j’en profite et m’ouvre bien. Il n’hésite pas à approfondir le sujet, je m’ouvre plus encore.

Je prends l’initiative car je ne le sens pas pressé de me la mettre. Peut-être a-t-il des appréhensions ?

Alors qu’il est couché sur moi, je le retourne, me retourne et, à cheval sur son ventre je lui roule une pelle alors que j’attire mes jeans pour y piocher une capote. Même si j’en utilise rarement (prophylaxie Blockhaus), je la lui enfile en expert avant de m’assoir, dessus !

Putain que c’est toujours aussi bon !!!

Lui kiffe de s’enfoncer direct jusqu’aux couilles dans mon cul et il me le fait savoir d’un « putain, trop bon ton cul ». Ses mains sur mes hanches, il me retient de me relever. Je balance du cul pour bien cerner sa queue dans toutes ses dimensions.  Son 18x6 est tout à fait honorable. Il me sent impatient et relâche la pression. L’équitation que nous faisons régulièrement tout comme les squats, nous aident bien pour cette position de baise. Sa queue ne mollit pas et bien droite et sous pression, elle bute à chacune de mes descentes dans ma prostate à m’envoyer une décharge de plaisir.

Il prend enfin l’initiative. Il repli ses jambes, redresse son buste et, en appuis de son dos sur le mur, se redresse en me portant. Bel exploit ! dès que je peux je l’aide en serrant mes jambes dans son dos. Une fois debout, il pivote et c’est mon dos qui prend appui. Là il se met à me labourer l’anus de belle façon. Accroché à son cou, je lui roule une pelle. S’il a réussi à nous élever, il ne tient pas la distance en enculage debout et quelques minutes plus tard il me pose le dos sur une table. Je redresse mes jambes pour placer mes chevilles sur ses épaules et lui, ses mains accrochées à mon bassin, il continu de m’enculer.

Plus zen comme position, il en profite pour commenter. Son « putain, trop bon ton cul » s’étoffe de « serre encore » alors que je viens de lui démontrer par quelques contractions anales qu’il ne me baise que par mon bon vouloir. J’ai l’impression qu’il apprécie d’être brutalement bloqué dans ses plantages de bite. D’ailleurs je cesse vite car il monte en pression et je ne voudrais pas qu’il jute trop vite.

Il me retourne une nouvelle fois. Le buste à 90° couché sur la table, il s’achève dans une enculade rapide qui fini par me faire jouir aussi. Vide de son sperme et de son énergie, il se couche sur mon dos. 5mn plus tard il se redresse et sort de mon cul. On se faufile sous les douches et on se sépare avec promesse qu’on remettra ça bientôt. »

Val : « moi, j’ai attaqué mon imberbe direct après le dernier cours. Sortie vite, je suis dans le bon couloir quand il sort du sien. Dans la cohue, je lui mets la main au paquet. Il se fige et me regarde. J’ai le temps de lui donner notre point de rendez vous en ajoutant dans 15mn, le temps de laisser la foule s’éparpiller.

Je suis bien sûr le premier dans ce grand placard que je commence à bien connaitre maintenant. J’examine plus précisément les lieux en quête de supports potentiels. Je teste la résistance des étagères : on evrait pouvoir s’appuyer dessus sans les faire s’écrouler. Une chaise arrivée là par je ne sais quel hasard pourra aussi supporter nos deux poids. La réserve de serpillères neuves fera un matelas suffisant si l’un de nous se pose sur le sol.

Il arrive enfin. Porte fermée, éclairage éteint pour ne pas se faire repérer, la lumière nous parvient par les ouïes d’aération. Elle est suffisante pour mater.

On parle tout bas. Il me dit que je suis fou de le draguer aussi ouvertement. D’abord comment sais-je s’il est homo ou pas ? Ma réponse tient en un nom Malo. Suivi d’un je t’ai vu bander quand je te chauffe. Il abdique et accepte quand je le prends par le cou et ramène nos visages jusqu’à poser mes lèvres sur les siennes. Je le sens plus sensible que Poilu et m’adapte. Je commence par laisser mes lèvres fermées contre les siennes quelques instants avant de sortir ma langue et de la passer dessus. Sans forcer j’attends et il ne tarde pas à entrouvrir ses lèvres. Ma langue s’enfonce et rencontre la barrière de ses dents. Même manège jusqu’à ce qu’il les dessert. Ma langue entre enfin en contact avec la sienne.

Soit il m’a bien eu soit il s’est libéré car quand nos langues se touchent c’est changement radical. Ses mains sur ma nuque me serrent encore plus contre lui et nos bouches grandes ouvertes permettent à nos langues de se toucher et de se battre.

Comme il tient bien le haut, je laisse mes bras tomber et mes mains coller ses fesses. Petit cul, bien rond pour un blond, je masse au travers du jeans. Je devine un shorty. Confirmation quand j’arrive à descendre le tout. Toujours soudés par la bouche, mes mains continuent leur massage et lentement je les fais progresser vers la fente. Quand mes doigts touchent au but (au trou), il ne réagit que par un accroissement de sa voracité buccale.

Je défais ma ceinture puisqu’il ne le fait pas et baisse juste sous mes fesses. Je tiens à garder à portée de main gel et capote. Nos deux queues se collent. Elles se ressemblent tant en longueur qu’en diamètre. La mienne est juste mieux entretenue et la sienne circoncise. Mes 5cm de moins sont minimisé (pour la hauteur de nos bassins) par mes jambes un peu plus longues que la moyenne.

Je n’ai pas l’impression qu’on va passer par la case pipe vu comme il continue de me manger la langue. Après tout c’est pas obligatoire. J’ouvre un sachet de gel dans sa fente et pousse le lubrifiant jusqu’à sa rondelle. Il n’a pas refusé, donc je vais l’enculer. Mes doigts pont le tour de son petit trou bien serré et quand je le sens prêt, pénètrent sa rondelle. Juste un gémissement de plaisir. Pourtant c’est en actif qu’il a baisé avec Malo !! Va comprendre !

Je le repousse. Déjà ça nous permet de mieux respirer et à lui de voir ce qui allait envahir son intestin. Je me capote et le retourne. Il prend appuis sur une étagère et se cambre. Je le fixe de mes mains sur ses hanches et le plante. Juste mon gland mais déjà il kiffe. Comme je sens qu’il ne va pas se dérober, je place mes mains sur ses épaules et continue ma poussée. Bien campé sur ses jambes écartées juste suffisamment pour baisser son trou à la bonne hauteur, il contre et d’une seule poussée je l’encule jusqu’à l’os. Je mets ma tête sur son épaule et lui dit/demande « t’aime ça te faire défoncer le cul !? ». Réponse : « oui, mais c’est trop rare ». À approfondir !

En attendant je suis super serré et me sens collé sur toute ma longueur. Mes lents va-et-vient prennent de la vitesse et il souffle de plus en plus fort. Je passe une main devant et constate que sa bite est raide comme une barre de fer et ses couilles collées.

Il tourne le buste et la tête et passe son bras derrière moi. Son cul est toujours à ma disposition et on peut recommencer notre roulage de pelle. Ça nous excite à tel point qu’on jute en même temps. Lui sur une serpillère et moi dans ma capote, appuyant chaque jute par un coup de rein qui lui écrase les fesses.

Je ressors vite car je sais que ça peut être pénible quand on n’a pas trop l’habitude d’être enculé.

On se réajuste, effaçons nos traces et dans un couloir vide sortons de notre refuge. Il est encore dans les temps pour rejoindre son étude.

Idem on se sépare avec pour moi la promesse de remettre ça rapidement. »

Sasha :

Mes deux loustics sont bien embêtés car ils voudraient aller plus loin avec leurs nouvelles connaissances mais savent qu’il n’est pas question de les faire venir au blockhaus et chez la mère de Valentin, c’est pas trop discret !

Depuis que Maxou et Louis ont fini leurs études, l’appartement de PH est libre.

Je leur propose comme base de départ. Ils sautent sur la proposition.  

Jardinier

Aux pilleurs de récits qui n'ont pas assez d'imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez " Copyright France " afin de prouver l'antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Toutes les histoires du jardinier ici

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

79 HISTOIRES DE MAI

15 Mai | + 20 histoires

Les nouvelles | 11

Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle

Les suites | 9

Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
La rébellion | 7 Sylvainerotic

La danse de decoupageshop.ru

Histoire co-écrite de decoupageshop.ru & Romain.
Sur chaque page, decoupageshop.ru commence le chapitre, Romain le termine. 15 pages publiées

Nouvel épisode : 14 Mai Page 15

Épisodes :
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15

11 Mai | + 9 histoires

Les nouvelles | 8

Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77

Les suites | 1

La rébellion | 6 Sylvainerotic

9 Mai | + 8 histoires

Le syndrome du membre fantôme
2 saisons !

Le syndrome | Saison 1 Mickaël
S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8
Le syndrome | Saison 2 Mickaël
S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8

Mai 2020 | 58 histoires

Les nouvelles | 50

Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 8

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 11 mai 2020 à 23:57 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"ma première sodomie""gay hard""recit hard""histoire x gay""petit cul serré""histoire cyrillo""cite gay""cyrillo blog""histoire erotique inceste"cyrillogay"histoires cyrillo""histoire erotic""histoires gay""cyrillo xxl""histoires gay gratuit""plan sm com""premier sodomie""histoires cyrillo""cyrillo histoires gay""histoire de soumission gay""recit erotique gay""cyrillo free""histoire de mec gay""tournante gay""cyrillo histoires gay""recits de travestis""photo cul homme""baise par surprise""les histoires de cyrillo""premiere sodomie homme""histoire gay cyrillo""il suce dans les bois""ejac gay""histoire gay lycee""sexe tatoué""gay puceau""gay puceau"cyrillo"histoire gay plage""histoire gay gratuit""histoire gay hot""idm sauna paris""histoire gay bdsm"cyrillo.com"gay soumis histoire""sodomie gays""recit gay routier""textes porno""gay cyrillo""sauna odessa"cyrillogay"recit erotique gay""batard gay"cyrillo.com"histoire gay première fois""histoire gay soumis"cyrillo.com"baise dans la grange""recit erotique gay""cyrillo pcul""recits sex""histoire gay rebeu""recit gay routier""histoire gay oncle""histoire gay x""histoire depucelage gay""histoire gay piscine""visite médicale gay""cyrillo xxl""mec dial""histoire gay sauna""recit porno""orgasme gay"cyrillo.com"cinema porno""histoire gay bdsm"