NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

14 sept.

188 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 7

Le lendemain, nous avons été réveillés en début de matinée par un orage, la pluie tombait à grosses gouttes sur le tissu qui nous abritait, cela faisait un bruit monstre, Lucas en a profité pour me baiser sans gêne avant de se lever. Il a ouvert la porte de notre chambre pour en sortir, Thomas et Bastien étaient déjà debout, ils étaient assis sur notre table de camping, table qu’ils étaient allés chercher dehors, sous l’orage. Tous deux nous regardaient en souriant, Lucas venait juste de me limer alors qu’ils étaient juste à côté, je ne suis pas certain que le bruit de la pluie a couvert nos ébats. Il s’est levé nu, et il s’est étiré en tendant ses bras au ciel, je pouvais voir les muscles imposants de son dos se contracter pendant son mouvement. Son corps était si musclé et j’avais le plaisir d’en profiter jour après jour.
« Bien dormi ? » demanda Bastien en souriant
« Carrément » répondit Lucas, j’ai mis mon caleçon avant de sortir à mon tour, à peine à genoux Lucas s’est retourné pour me bifler deux trois fois le visage « Je suis tout léger » dit-il en éclatant de rire, j’étais gêné, puis finalement, je savais que tout le monde était au courant de nos aventures, je n’ai rien dit et nous avons rejoint la table pour prendre notre petit déjeuner.

Avec ce mauvais temps, nous avons décidé de passer la journée dans la tente, entre apéro et partie de cartes. Peu après le repas du midi, Lucas a décidé d’aller se reposer, je ne pouvais m’empêcher de repenser au bon jus de Thomas que j’avais avalé la veille, ça m’excitait, j’en voulais encore, j’ai fini rapidement ma partie de bière-pong avec Bastien et j’ai fait mine d’être moi aussi fatigué. J’ai rejoint Lucas dans la chambre, il était allongé et nu sur le matelas, il était sur le dos, il m’a regardé et il a souri en prenant son chibre en main, il savait que j’étais totalement accro à sa bite. Je me suis allongé sur le ventre la tête entre ses jambes, en prolongement de son corps, j’avais la bouche au niveau de sa queue et j’ai commencé à le sucer. Lucas a été surpris, il a redressé son torse en prenant appui sur ses coudes, je pouvais voir ses abdos se contracter sous mes yeux, putain ce corps, je bandais à la vue de ses muscles énormes.
« Alors comme ça tu aimes sucer ? »
« J’ai envie de gouter ton jus Lucas », il s’est mis à rire.
« T’es vraiment une chienne Théo » Lucas a pris son téléphone, il s’est jeté en arrière et m’a laissé faire « Fais-toi plaisir alors, et tu as intérêt à tout avaler puisque tu en as tellement envie ! »

Je me suis appliqué à bien le sucer, il gémissait de plaisir tout en jouant sur son portable, quelques minutes après, quelqu’un à ouvert la fermeture éclaire de notre chambre, j’ai fait un sursaut, arrêtant de sucer Lucas, pendant que lui posait tranquillement son téléphone, toujours en gardant sa queue dans ma main, sans s’inquiéter que quelqu’un allait me voir le pomper. En levant les yeux, j’ai vu Thomas torse nu en caleçon, debout nous regardant « Qu’est ce que tu fous Théo ? » me demanda-t-il
« Bah, euh, je je » Je ne savais pas vraiment quoi dire, il venait de me surprendre en train d’avaler la queue de son pote. Sans me laisser finir ma phrase, Thomas m’a coupé tout en prenant un ton autoritaire « Qui t’a demandé d’arrêter de sucer ? » À ce même moment-là, Lucas a pris ma tête pour la rapprocher de sa queue et je l’ai sucé à nouveau, j’étais surpris, mon cœur battait, je ne comprends rien à cette situation et c’est la première fois que mon frère me voyait sucer un mec, autre que lui, c’était assez déstabilisant.

« Il a absolument voulu me sucer cette salope, pour goûter mon jus », dit Lucas à Thomas. Celui-ci est venu se poser sur moi, ses genoux se sont étalés sur mes jambes et ils me bloquaient par la même occasion « Je t’avais bien dit que c’était une salope ton frère », continua Lucas.
« Oui tu avais raison Lucas, on a bien fait de le choisir pour venir avec nous », dit Thomas. Je ne comprenais plus rien, j’ai été choisi ? Choisis pour quoi ? Thomas était toujours sur moi et il a baissé mon caleçon, libérant mon cul « On a reçu ta vidéo avec Bastien et ça lui a donné envie de le baiser, alors je suis venu le préparer pour sa grosse poutre » Thomas me caressait les fesses, c’était très bon. Je n’en revenais pas, Lucas m’avait filmé pendant que je le suçais et il avait envoyé la vidéo à ses potes.
« Il te suce bien au moins ? » demanda Thomas
« Sa bouche est trop bonne, mais je préfère son cul il est plus serré »

Thomas a lâché mes fesses et il a mis sa main sur ma tête tout en appuyant fortement, je ne pouvais pas résister sous sa force et j’ai ouvert grand la bouche. Les vingt centimètres de Lucas sont venus se loger lentement au fond de ma gorge, il a gémi instantanément « huuuuummmmmmmmmmm ».
« Et maintenant ? » demanda Thomas « C’est plus serré ? » Thomas se servait de ma tête comme jouet, la levant et la baissant, pour que la queue de Lucas fasse de vas et viens dans ma gorge.
« Ton frère est vraiment une salope » Thomas a fini par me libérer la tête et j’ai pu recommencer à la sucer, il a écarté mes fesses avec ses mains et il a craché un mollard sur ma raie, il a fini pas l’étaler sur mon trou avec le bout de son indexe « Tu n’as vraiment pas envie de le baiser ? » demanda Lucas « Tu perds quelque chose son cul est vraiment serré »
« Je t’ai déjà dit non c’est mon frère, ça craint trop ! » dit Thomas tout en me pénétrant le cul avec ses doigts
« Éjacule ta semence sur son trou, Bastien glissera mieux », proposa Lucas
« Bonne idée » Lucas me doigtait d’une main et il se branlait maintenant de l’autre. Il avait sorti son membre en érection de son caleçon pour s’astiquer, pendant que je continuais à sucer Lucas tout en le branlant. De temps en temps, Lucas appuyait sur ma tête avec l’une de ses mains ses deux mains pour que sa queue s’enfonce au fond de ma gorge, il donnait aussi des coups de bassin pour l’enfoncer un peu plus loin.

« Je vais bientôt jouir » dit Thomas tout en se branlant fermement son membre, il a écarté une nouvelle fois mes fesses de ses deux mains tout en crachant un mollard sur mon trou. Cette fois-ci, il se servait de sa queue pour étaler sa bave, en bougeant son bassin, son gland tapotait maintenant sur mon trou, mélangeant sa bave et les prémices de son jus. J’avais terriblement envie qu’il me baise, sentir son chibre si près de mon intimité me donnait des frissons, j’avais chaud, j’étais uniquement concentré sur mon trou. Tout en suçant Lucas, j’ai commencé à effectuer des mouvements de bassin, en quelques instants, son gland à pénétrer mon anus, je n’en pouvais plus, mon cœur battait à fond.
« Putain qu’est-ce que son cul est serré » dit Thomas « Il va me faire venir ce con » Lucas pouvait regarder la scène en rigolant, il savait que ma seule envie était de me faire baiser par mon frère, de mon côté, j’intensifiais mes coups de bassin, je m’appliquais tellement dans mes mouvements que j’en oubliais la queue de Lucas, peu à peu, le gland de Thomas s’enfonçait un plus profond.

Thomas gardait les mains sur mes fesses pour les garder écartés, il voyait en gros plan sa queue qui me possédait lentement « Fais chier, fais chier, fais chier » dit-il tout en gémissant d’un grand : « hum ce cul quand même »
« Tu devais pas juste lui cracher sur le trou ? “demanda Lucas en rigolant
“Je crache juste mon jus dans son trou et je me retire, c’est bon c’est pareils” dit-il “Ça servira de lubrifiant pour la queue de Bastien” Thomas respirait fortement, il était à deux doigts de juter, il pouvait voir sa queue s’enfoncer en moi, je sentais mon trou s’écarter pour la laisser entrer, j’étais en train de gober une part de mon frère avec mon cul, le plus surprenant, c’est qu’il se laissait faire “Cette salope a le cul bien serré… putain c’est trop bon” dit Thomas.

Étant donné qu’il s’était branlé énergiquement quelques minutes avant, il était sur le point de jouir, l’excitation qui était en lui allait le faire exploser. L’espace d’un instant, il a oublié que j’étais son frère » Faut que je crache » dit-il, il a lâché mes fesses pour se jeter en avant, ses bras se sont tendus pour lui permettre de se reposer, les poings serrés, contre le matelas. Sa queue m’a pénétré instantanément, Thomas s’est lancé dans de profonds mouvements de bassin, son chibre entrait et sortait entièrement, ses couilles claquaient contre mes fesses. L’intensité de son excitation ne lui laissait plus les idées claires, sa seule envie à ce moment-là était de ce vider, n’importe où, juste se vider
« Je vais la remplir cette pute » dit-il en me baisant encore plus fort « Putain ça vient, ah… ah.... » Son corps s’est raidi, sa queue se contractait, elle lâchait son jus en moi pendant que Thomas continuait encore de me défoncer. En recevant tout son foutre en moi, je criais de plaisir, Thomas me bourinait tellement fort qu’il ne m’entendait pas, son seul objectif était de ce vider à tout prix. Une fois bien rempli, Thomas s’est redressé, il a enlevé sa queue de mon cul encore dilaté de sa semence, ma tête était posée sur les couilles de Lucas, je me remettais peu à peu de la scène, Thomas a soufflé un grand coup, il a mis son caleçon en s’essuyant son front en sueur.
« Juste le dilater ? » dit Lucas d’un air moqueur.
Thomas s’est gratté la tête, un peu gêné « Je me suis juste assuré que son cul serait bien ouvert, il est prêt “dit-il en sortant de la chambre, me donnant une claque sur mes fesses. J’étais tellement aux anges de m’être fait baisé par mon frère que j’avais arrêté depuis un moment de sucer la queue de Lucas. Celui-ci m’a tiré la tête par les cheveux pour remettre ma bouche sur sa queue, au bout de quelques gorges profondes, Lucas a joui rapidement, la scène avait dû l’exciter, j’ai fini par avaler son jus.

Lucas a retiré ma tête de sa queue « Maintenant, va voir Bastien, il a besoin de ton aide lui aussi » dit-il en souriant, je me suis levé et j’ai pris la direction de sa chambre, sentir la queue de mon frère en moi l’espace d’un instant m’avait excité, je voulais me faire baiser avec hardeur pour calmer mes émotions. J’ai ouvert la chambre de Bastien, il était allongé sur le dos, la queue en érection, il se branlait, il me regardait en souriant. Sa queue est vraiment énorme, je suis entré pour le rejoindre, j’ai refermé la fermeture éclair
« Merci de me venir en aide » dit-il
Je l’ai enjambé, les genoux sur le matelas de part et d’autre de son corps, il tenait sa queue bien droite qui me chatouillait maintenant le cul.
« J’ai envie de ta queue Bastien !!! Baise moi » Sans attendre de réponse de sa part je me suis assis d’une traite sur sa queue qui m’a pénétré en un seul coup, j’avais tellement envie de me faire baiser que la douleur m’a fait gémir.
« Putain Bastien elle est grosse ta queue » J’ai rapidement commencé des mouvements de bassin, en posant mes mains sur son torse, je sentais sa queue naviguer en moi, c’était trop bon, j’allais de plus en plus vite et j’avais l’impression que son énorme membre chatouillait chacun de mes organes, Bastien aimait ça.

« Il est trop bon ton cul continu » je ne m’arrêtais pas et j’allais de plus en plus vite « Thomas a assuré ! Il t’as bien dilater » ses paroles me firent repenser à la queue de mon frère qui m’avait possédé l’espace d’un instant, mon désir montait encore en moi, j’ai voulait encore, je me suis alors approcher de lui « Baise-moi putain Bastien baises moi »
Bastien a immédiatement levé ses genoux, il m’a plaqué contre son torse avec ses bras qui faisaient désormais le tour de mon buste. Il a commencé ses coups de reins.
« Putain c’est trop bon » je lui disais « Plus fort encore plus fort » Bastien ne parlait plus, il me serrait contre lui et tapait au fond de moi de toutes ses forces, son corps entier était gainé, quel homme, quelle queue, c’était formidable, sa queue répondait brillamment à mes envies, plus je le motivais plus ses couilles tapaient fort dans mon trou « T’arrêtes pas Bastien, baise-moi plus fort »

Bastien a relevé son torse pour se retrouvé assis, j’étais toujours sur lui et sa queue est venu s’enfoncer encore plus en moi « Putain j’la sens bien » criais-je, dans un second mouvement, Bastien s’est basculé en avant en s’aidant de ses genoux, je me suis donc retrouvé sur le dos. Il était encore en moi, il a dressé ses jambes, il a posé les miennes sur ses épaules « Tu vas bien la sentir comme ça » me dit-il et il m’a baisé comme ça. Lucas m’avais déjà sodomisé dans cette position et j’avais bien senti sa queue, celle de Bastien était bien plus grosse et effectivement je pouvais la sentir, il me pilonnait littéralement, et je criais « Oui oui, t’arrête pas, plus fort plus fort » il m’a limé comme ça une bonne vingtaine de minutes sans s’arrêter où je continuais de crier de plaisir. Heureusement, l’orage grondait encore, il pouvait atténuer mes gémissements, quel homme ce Bastien, il a fini par se raidir et me remplir à nouveau le cul.

Il était en sueur, il est resté un moment en moi, des gouttes de transpiration coulaient le long de son visage pour tomber sur ma joue. Bastien me regardait dans les yeux, il souriait, il a allongé ses jambes pour les reposer tout en gardant sa queue au fond de moi, il m’a embrassé longuement, comme pour me dire merci. Ses lèvres étaient douces, j’adore la chaleur de son corps qu’il me communiquait par sa bouche, il a fini par poser sa tête contre mon torse, nous étions essoufflés, mais détendu.
« Ton cul est trop bon Théo » me dit-il « Aucune meuf ne se laisse baiser aussi violemment que toi »
« J’adore ta queue », répondis-je en reprenant peu à peu mes esprits « Tu baises comme un Dieu »

Il m’a embrassé à nouveau pour me dire merci, pour poser à une seconde fois sa tête contre mon torse, Bastien était doux avec moi et j’adorais ça, je lui caressais les cheveux, le dos en le parcourant du bout des doigts, de haut en bas. Finalement, il s’est endormi contre moi, je pouvais l’entendre ronfler, son membre me pénétrait encore et je ne bougeais pas, j’adorais la sentir en moi-même si elle était molle. Son corps humide et chaud me servait de couverture, je continuais à lui caresser le dos. Un bon quart d’heure après, il s’est réveillé, il m’a regardé en me caressant la joue tout en m’embrassant, je sentais mon cul s’écarter, sa queue revenait peu à peu en érection, plus elle gonflait, plus je gémissais. Il m’a baisé une nouvelle fois sans changer de position, nous nous sommes embrassé tout le long, je suis passé de la dureté de Lucas à la chaleur de Bastien. Il m’a pilonné comme ça une bonne demi-heure pour finir par encore me féconder. Il s’est retiré pour s’allonger seul et s’endormir, mon cul était bien ouvert, je pouvais sentir un vent frais me chatouiller l’intérieur de l’anus, j’étais rincé, j’ai fini par sortir de la chambre de Bastien que j’ai refermé derrière moi.

J’ai pris la direction de ma chambre pour aller me reposer quand j’ai entendu Thomas m’appeler, sa voix provenait de son lit.
« Théo viens voir » Je me suis approché de sa chambre.
« Qu’est-ce qu’il y a Thomas ? »
« Tu fais quoi ? » m’a-t-il demandé en ouvrant la fermeture éclair qui nous empêchait encore de nous voir.
« Bah, je vais me pieuter je suis nase » lui répondis-je, à ce même moment sa chambre s’est ouvert, Thomas attendait la queue à la main tout en se branlant.
« Tu te fais baiser par mes potes et tu ne viens même pas vider ton frère ? »
« Euh bah, je croyais que… » il m’a pris par le bras pour me tirer dans sa direction en prenant soin de refermer sa chambre derrière lui.

« Ça fait une heure que je t’entends te faire baiser, j’ai besoin de juter moi aussi, alors tu vas me sucer ! »
Il s’est jeté en arrière, en s’allongeant sur le dos tout en croisant ses mains derrière sa tête qu’il avait posée en arrière, il a fermé les yeux
« ah vide-moi maintenant » dit-il, je pouvais voir son corps nu devant moi, mon frangin m’offrait à nouveau son corps et sa queue, j’allais vider ce beau mâle encore une fois « Alors tu attends quoi ? » insistait-il.

Je me suis alors jeté sur sa queue pour le sucer, j’étais à 4 pattes pour pouvoir bien la gober en gorge profonde
« Putain tu suces trop bien continus » me disait-il en gémissant de bonheur, en le suçant je levais les yeux, je pouvais voir ses abdos humides, j’étais à nouveau de plus en plus excité. Thomas m’offrait son corps, je me suis redressé pour le mater un instant tout en le branlant, son torse droit devant moi, ce corps musclé, dans cette position je pouvais voir les aisselles légèrement poilues, viriles et cela faisait monter mon désir encore plus, Thomas gardait les yeux fermés en gémissant régulièrement.

Je n’en pouvais plus, je voulais sa queue et lui m’offrait son corps en provocation, j’ai décidé de l’enjamber pour m’asseoir directement sur lui, après le passage de Bastien en moi, la pénétration a été très facile « Huuuuuummmmmmmmm » souffla-t-il en basculant sa tête en arrière « ce cuuuullllllll »
Enfin ! Je pouvais sentir en moi ce fruit défendu, j’avais la queue de mon frère qui me possédait mon intimité et j’aimais ça, j’ai posé mes mains sur ses pecs musclés, cette montagne de muscle et moi ne faisions qu’un, j’ai commencé à bouger mon bassin, de haut en bas. Lentement, je sentais sa queue sortir pour entrer à nouveau.
« C’est si boooooonnnnnn » dit Thomas « Ce cul est si bon putain », il gardait toujours les yeux fermés, la tête en arrière, il a déplacé ses bras pour venir poser ses mains sur mes fesses, cadençant mes mouvements sur sa queue. Ses mains musclées tenaient fermement mes hanches, tendis qu’il relevait les genoux pour commencer ses coups de reins.

C’était trop bon, je gémissais de plaisir, il prenait possession de la pénétration, j’allais me faire limer par mon frère. Je n’en pouvais plus, enfin mon Thomas avait accepté de me baiser, je sentais mon ventre papillonner, Il a commencé à me donner de délicieux coups de reins, je me suis avancé contre son visage.
« Ta queue est trop bonne » murmurais-je « Baise-moi Thomas, je veux que tu me baises » et je l’ai embrassé.
Thomas s’est arrêté net, il a ouvert les yeux et il m’a regardé « Putain Théo, qu’est-ce qu’on fait sérieux » et dans un coup sec il m’a poussé en arrière tout en se redressant pour se mettre sur les genoux, il m’avait propulsé de l’autre coté du matelas, étant bien plus fort que moi, je n’ai pas pu résisté.
« Je ne peux pas faire ça t’es mon frère Théo ça craint trop », me dit-il d’un ton énervé
« Ça restera entre nous t’inquiète pas Thomas »
« Tu vas me sucer ça fera bien l’affaire » Thomas n’a pas attendu ma réponse, il m’a saisi fermement par les cheveux pour me tirer sur sa queue, j’étais à 4 pattes devant lui et il m’a baisé la bouche un long instant. Je n’ai pas eu le choix d’ouvrir ma gorge sous ses coups de reins assez violents, il m’a pénétré la gorge une bonne dizaine de minutes pour tout cracher directement dans mon œsophage, sans me laisser d’autres alternatives, il m’avait littéralement dominé. Il a retiré son chibre de ma bouche de moi et j’ai pu enfin reprendre une respiration normale.

« Tu peux aller te coucher maintenant », me dit-il.
Je suis sorti de sa chambre frustrée, limite en pleur, j’ai rejoint Lucas qui dormait sur le dos, je l’ai directement branlé pour le faire bander, j’ai fini par m’asseoir sur sa tige alors qu’il dormait encore, je devais me faire baiser, il s’est réveillé en me disant une nouvelle fois que j’étais une sacrée chienne.
« Baise-moi Lucas » lui dis-je d’un ton autoritaire, il a souri « Je veux que tu me baises tellement que tu me fasses crier »
Sans attendre il m’a poussé en arrière, il m’a mis à 4 pattes et il m’a déboîté le cul sans retenu, ma frustration s’est enlevé au rythme de ses coups de reins.

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : dimanche 31 mai 2020 à 06:44 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoires cyrillo""gays sex""cyrillo gay""recit gay inceste""histoires cyrillo"cyrillo.com"cyrillo blog""histoires de sexe entre hommes""le sling lille""photo gay gratuit""histoire gay reel""recit gay inceste"cyrillogay"histoire gay rebeu""histoire gay inceste""histoire gay hetero"cyrillo"photo gay ttbm""maspalomas sexe""histoire gay bareback""gay en slip""histoire gay hetero""histoire gay beur""bi curieux""histoire gay inceste""baise en pleine nature""premiere pipe""gay jus""initiation gay""histoire sex gay""histoire de gay soumis""cyrillo dial""histoire gay routier""chatroulette gay parle moi"cyrillobiz"pompeur gay""cyrillo histoire gay""gay soumis histoire""histoire sexe hard""plan snap gay""premiere grosse bite""recit hard""histoire de sex gay""histoire gay arabe""premiere sodomie gay""histoire de sex gay""histoires cyrillo""histoire gay domination""recits gay""ma premiere sodomie""recit erotique gay""récit érotique gay""histoires gay cyrillo""histoires gay cyrillo""il jouit dans ma bouche""histoires cyrillo""histoire gay mature""histoire erotique viol""baise entre cousins"citebeur"cap d agde tumblr""cul homme amateur""partouze bisexuelle""gay zoophil""sa premiere sodomie""gay soumis histoire"cyrillo.biz"histoire de soumission gay"cyrilocyrillo.com"cyrillo gay""recit gay gratuit""lope soumise""recits gays gratuits""pompeur gay""double pénétration gay""premiere fellation""histoire gay sport""elle suce le livreur"cyrillo.com"histoires de zoophilie""histoire gay entre frere""récit érotique gay""histoire gay internat""histoire cyrillo""histoire erotique gay"cyrillogay"histoire de sex gay""mec nu amateur"cyrillo.com"histoire gay sm"