NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

14 sept.

188 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 5

Le lendemain, je me suis réveillé avec une étrange sensation, je reprenais mes esprits et j’avais le sentiment que quelque chose était en moi. J’étais allongé sur le ventre, je me suis retourné tout en ouvrant les yeux, seul mon torse arrivait à se basculer, Lucas était posé sur moi, ses cuisses musclées écrasaient mes jambes, son torse s’était dressé au-dessus de moi, fier, musclé. Lucas me palpait le cul d’une main et me pénétrait d’une autre, je pouvais voir ses gros biceps se contracter pendant son action.
« Enfin t’es réveillé », me dit-il
« Qu’est ce que tu fous Lucas ? »
« Je me suis réveillé et ton cul était contre ma queue, tu te trémoussais encore contre ma bite, alors j’ai commencé à te pénétrer, tu poussais des petits cris et je devais mettre ma main sur ta bouche pour ne pas que les autres t’entendent. »
À ce moment-là j’ai vu que la moustiquaire de notre tente était ouverte, j’ai été pris d’un sursaut, si Bastien ou Thomas se réveillaient ils nous verraient baiser.
« Putain, mais la chambre est ouverte, qu’est ce que tu fous sérieux ? » lui dis-je d’un ton énervé, tout en chuchotant.
« Je ne pouvais pas faire de bruit avec les autres à côté » répondit Lucas « Voir ton cul s’enfoncer sur ma queue au réveil m’a grave donné envie de te baiser, j’ai demandé aux gars d’aller faire des courses et que j’allais attendre ici que tu te réveilles » Il souriait tout en continuant à pénétrer mon intimité avec ses doigts, il ne s’arrêtait pas, intensifiait même ses mouvements « On est rien que tous les deux, et je vais bien te défoncer » A cet instant j’ai repensé à notre baise intense de la veille, je voulais à nouveau qu’il me lime aussi violemment.

Sans attendre, il a retiré ses doigts pour enfoncer sa queue.
« Ton cul est trop bon Théo » cria-t-il dans un râle de plaisir, sa pénétration m’a fait moi aussi gémir, il a commencé les vas et viens sans aucune retenue. J’étais toujours allongé et lui me pilonnait de toutes ses forces, ses bras étaient tendus et il me plaquait fermement les bras sur le matelas, ses cuisses tapaient de plus en plus fort contre mes fesses, j’avais l’impression que le matelas était prêt à exploser je ne pouvais me retenir de gémir
« T’aimes ça salope » me dit-il
« Oui, baise-moi Lucas, ta queue est si bonne »

Il a attrapé mon bassin pour me redresser et me mettre à 4 pattes devant lui. Je n’ai pas eu le temps de bouger qu’il a saisi mes hanches pour me déboîter violemment, toujours plus vites, toujours plus fort. Je lui appartenais, j’étais littéralement son jouet, au bout de quelques minutes d’intense pénétration, Lucas se raidit tout en me baisant encore et encore.
« Putain ça vient...." il était en train de me féconder, il continuait de limer mon cul tout en déversant son foutre en moi.

Il a repris son souffle, il s’est retiré de mon cul pour me faire nettoyer sa queue avec ma bouche, ensuite il s’est levé en me jetant une serviette « Mets-toi ça autour de la taille on va aller prendre une douche » Sa queue est si bonne, vivement ce soir, je me suis exécuté et je l’ai suivi.

Une fois arrivé aux sanitaires, il n’y avait personne, Lucas est entré dans une cabine et je pris la direction d’une seconde « Tu fais quoi Théo ? » me demanda-t-il
« Bah je vais prendre ma douche » répondis-je d’un air étonné.
« Entre dans la mienne, on va se doucher ensemble, comme des potes tu te souviens ? » Son ton autoritaire m’excitait beaucoup, j’étais content de savoir que nous allions partager la même cabine, je l’ai donc suivi.

Nous avons chacun retiré notre serviette pour nous rendre sous le pommeau de douche, Lucas me regardait me savonner, il a pris le gel douche pour s’en étaler sur le haut de ses pecs, celui-ci glissait le long de son torse musclé et de ses abdos encore contractés de notre baise matinale. Cette scène était fabuleuse, je me suis mis immédiatement à bander « Savonne-moi maintenant », dit-il.
Je me suis approché de lui pour étaler avec mes mains le gel douche qui descendait maintenant jusqu’à son pubis. Je pouvais sentir les différentes parties de ses muscles, je naviguais le long de ce torse si musclé, Lucas est resté immobile devant moi, il se laissait faire et il ne cessait de me regarder le caresser, je m’appliquais à la tâche pour bien le satisfaire.

Il a commencé à bander, sans attendre je me suis jeté sur son membre pour le branler.
« C’est bien t’as compris » me dit-il « Branle-moi maintenant »
Je m’appliquais à astiquer de mes mains savonneuses cette énorme queue, quelques instants plus tard, Lucas mis une noisette de gel dans le creux de sa main, son corps s’est rapproché du mien, je continuais à le branler pendant qu’il a fait le tour de mon corps avec son bras, pour venir étaler le gel qu’il tenant le long de ma raie. Avec ses doigts, il nettoyait mon anus.

Il s’est baissé pour saisir mes cuisses et il m’a soulevé pour me porter contre lui, j’ai instantanément lâché sa queue, mes bras sont venus se croiser autour de son coup et mes jambes autour de son torse. Lucas m’a plaqué contre le mur et il a commencé à me baiser, son front reposait sur la paroi de la douche, je pouvais sentir sa respiration intense et son souffle chaud se répandre le long de mon cou. Quand je baissais mon regard, je pouvais mater ses abdos se contracter à chaque coup de bassin que donnait Lucas, je voyais aussi sa queue disparaître en moi pour apparaître à nouveau, indéfiniment.

Lucas est resté dans cette position jusqu’à jouir, une fois terminé il me dit : « Tu m’as bien vidé aujourd’hui merci » il était détendu, sourire aux lèvres. C’est la première fois qu’il me remerciait, Je commençais à comprendre, Lucas avait besoin de sa dose de sexe quotidienne pour être agréable, comme une drogue, sinon il devenait agressif. Nous avons terminé de nous doucher pour rejoindre notre tente.

Une fois arrivés à notre emplacement, Thomas et Bastien étaient déjà revenus.
« Vous en avez mis du temps » lança Lucas « J’ai dû secouer ton frère pour qu’il se réveille, sinon je pense qu’il dormirait encore »
Je croisais pour la première fois le regard de Bastien depuis la veille, il me dévisageait un peu, mais il arrivait à faire comme si de rien n’était, son attitude me gênait, je n’arrivais pas trop à le regarder, finalement moi aussi, je faisais comme si de rien n’était.

« J’ai une bonne nouvelle Lucas » dit Thomas « J’ai demandé à mon plan si elle voulait un plan à 3 avec toi et moi. Elle est partante pour venir cet après-midi.
« Ah toi t’es vraiment un pote » répondit Lucas
« Du coup les gars, il faut nous laisser la tente libre », continua Thomas.
« T’inquiète gros on ira à la piscine avec ton frère », lui répondit Bastien tout en lui faisant un clin d’œil.

Nous avons mangé puis joué aux cartes en attendant que la belle blonde arrive, Thomas a reçu un message pour lui dire qu’elle était en chemin, nous avons donc décidé avec Bastien de nous rendre à la piscine pour les laisser tranquilles. Sur le chemin, l’ambiance était assez pesante, nous marchions sans nous parler, jusqu’à ce que Bastien brise le silence.
« Alors Théo ? T’es PD ? »
« Je ne sais pas trop Bastien… »
« Bah… tu regardes plutôt les filles, ou les mecs »
« En ce moment les mecs »
« Donc t’es PD, mais t’inquiètes c’est pas grave, je ne te juge pas » Je baissais la tête et je rougis.
« En tout cas, aucune meuf ne m’avait sucé comme toi », dit-il d’un air gêné, « T’as une sacrée bouche ! »
« Ah oui ? Et… tu as aimé ? » lui demandais-je intéressé.
« Bah au début, je voulais enlever ta bouche de ma queue, mais tu suçais trop bien, c’était trop bon et je n’y arrivais pas. Quand tu as pris mon chibre en gorge profonde, WAHOU ! Aucune meuf n’avait réussit jamais réussit à le faire »
« Vraiment ? Je suis le premier à te sucer comme ça ? »
« Oui carrément, après ça il fallait que je te déboîte ta bouche pour m’enfoncer encore et encore, c’était trop bon ! » Finalement Bastien avait adoré et moi aussi, j’avais encore envie qu’il fasse de moi sa femelle.
« Je peux recommencer si tu veux »
« Bah… euh… ça craint non ? … Pourquoi tu as envie toi ? »
« Oui, ça pourrait rester notre secret »
« Si tu étais une meuf, je t’aurais dit oui je pense que je t’aurais même baisé, mais là c’est bizarre, puis t’es le p’tit frère de mon pote. En tout cas tu m’as bien vidé hier, je n’ai jamais connu ça merci », me dit-il en me tapant sur l’épaule.

Même si Bastien ne voulait pas de moi, cette discussion aura eu le mérite de briser la glace. Finalement, nous avons passé une bonne après-midi à la piscine où je ne pouvais m’empêcher de regarder son paquet sur son corps beau, en repensant à cette énorme bite que j’avais gobée. Après une heure passée à la piscine, le ciel a commencé à se couvrir, nous avons décidé de retourner à la tente en espérant que les deux potes auraient fini leurs affaires. En arrivant, nous avons été surpris de découvrir que non.

Thomas était allongé sur le sol du sas commun, je pouvais voir la pomme de ses pieds, leur plan d’un jour était assis sur lui tout en le chevauchant. Lucas lui, se faisait sucer, il était débout, ses pieds se trouvaient de chaque côté de la tête de Lucas, une main sur la tête de la belle blonde pour cadencer les vas et viens de sa bouche sur sa queue. C’est la première fois que je voyais mon frère baiser devant moi, je pouvais voir cette file sucer Lucas, celui-ci m’offrait en spectacle ses abdos à croquer, Lucas a levé les yeux vers moi, il m’a fait un clin d’œil. Il a même retiré sa main de la chevelure de la blonde, pour lever ses bras en arrière et les croiser derrière sa tête, et cadence ses mouvements avec des vas et viens de son bassin. Il me provoquait, ses abdos se contractaient pendant ses mouvements et j’adorais ça.

Bastien, gêné par la situation, m’a pris par le bras pour me tirer en arrière, il a saisi au passage son gel douche et il me dit « Viens on va aux douches, on va les laisser finir ». Les nuages couvraient peu à peu le soleil, arrivée aux sanitaires, une seule cabine était libre, tout le monde avait dû sortir de la piscine en même temps, Bastien a ouvert la porte « Allez vient avec moi », dit-il en me faisant un clin d’œil « Comme deux potes ».
J’étais rassuré, il ne m’en voulait pas, j’ai souri et je l’ai suivi dans la cabine. Nous avons retiré nos shorts de bain pour aller sous le pommeau de douche, nous étions nus l’un à côté de l’autre et j’évitais de regarder le corps de Bastien pour ne pas le déstabiliser, et pour ne pas bander non plus.

« La queue de Lucas ! Tu en penses quoi », me demanda-t-il. J’étais surpris de sa question
« De quoi ? Comment ça j’en pense quoi ? » Bastien s’est mis à rire.
« Bah, il s’en sert bien ? Il te baise bien avec ? » Je ne savais pas quoi répondre, j’étais rouge de honte, j’avais instantanément arrêté de me savonner, je ne bougeais plus, et je constatais que Bastien lui aussi s’était figé dans l’attente de ma réponse. « On sait tous que Lucas est accro au sexe, il baise tout ce qui bouge », dit-il pour briser mon silence.
« Et parce que je t’ai sucé, tu penses que Lucas me baise ? » Bastien s’est retourné et il a posé une main sur mon épaule.
« Bah, Théo, en fait, ça fait 2 jours que je vous entends baiser juste à côté de ma chambre » Un frisson glacial m’a parcourut le corps
« Ah… euh… désolé » J’avais terriblement honte.

Bastien m’a caressé les fesses d’une main « Quand il te baise, il n’arrête pas de dire que t’as un bon cul serré » Il a saisi mes fesses de ses 2 mains pour les écarter, il s’est rapproché de moi, et je sentais son membre glisser le long de ma raie.
« Tu fais quoi la Bastien ? Je rêve ou tu bandes » Son corps s’est collé au mien, je pouvais sentir sa queue dure glisser entre mes fesses imberbes, écartées par ses mains. Il a rapproché sa bouche de mon oreille pour me chuchoter
« Ça fait deux jours que je vous entends tous niquer dans ce camping » Il serrait mes fesses plus fortement « J’en peux plus, je veux baiser moi aussi, et quand je vois ton cul lisse, je veux moi aussi le goûter » Je n’ai pas répondu, je me suis avancé pour me cambrer devant lui, j’ai posé mon épaule contre la paroi du mur de la douche, j’utilisais mes mains pour écarter mon trou et je suis resté à attendre, sans rien dire. Je pouvais voir Bastien sourire, sans un mot, il a pris la bouteille de gel douche pour arroser abondement sa queue, il s’est approché doucement de moi, la queue en main, il a plié ses genoux pour que son membre soit au niveau de mon intimité, et il pose son gland contre mon trou que j’écartais de toutes mes forces.

Il est entré facilement en moi, Bastien donnait de légers coups de reins, pour permettre à sa queue d’entrer centimètre par centimètre. Dès que son chibre me pénétrait un peu plus, je sentais mon cul se déchirer, cela me faisait sautiller, il en profitait pour la retirer de mon trou, pour remettre à nouveau du gel douche dessus « Je ne vais pas te faire mal » me dit-il « J’ai l’habitude, je sais que j’en ai une grosse »
Bastien était bien plus doux que Lucas, ses différentes manœuvres et sa patience ont permis à sa queue de me pénétrer entièrement, en toute facilité, sans me faire ressentir la moindre douleur.
Plus la sodomie avançait, plus la respiration de Bastien augmentait, une fois bien en moi je poussais un petit cri.
« Je t’ai fait mal ? » me dit-il, sa queue est vraiment énorme, je la sentais bien me posséder le cul.
« Non non tu inquiètes c’est très bon » j’adorais sa manière d’être doux avec moi, je pouvais maintenant bien le sentir en moi, Bastien a commencé ses va et viens, ses boules claquaient contre mes fesses, il adorait sortir entièrement sa queue pour me l’enfoncer à nouveau, à chaque fois, je gémissais de bonheur, en silence.
« Il est grave serré ton cul Théo », me dit-il tout en me baisant.
« Tu aimes ? » Lui répondis-je essouffler ?
« Carrément il est trop bon, tu veux que j’aille plus vite ? » Effectivement, j’en voulais encore plus, tous ces centimètres glissaient en moi hum.
« Vas-y ! »

Il a accéléré tellement la cadence que mes jambes tremblaient, j’avais du mal à tenir debout sous des coups de bites aussi fort, j’avais de plus en plus de mal à retenir mes gémissements.
« Les gars, vous êtes là ? » C’étaient les voix de Thomas et Lucas qu’on pouvait entendre dehors, Bastien dans un mouvement de reflex a posé sa main sur ma bouche pour que je ne fasse aucun bruit, il avait aussi ralenti la cadence pour que je gémisse moins fort.
« Bastien ? Théo ? » il a mis son index sur mes lèvres pour me faire comprendre de ne surtout rien dire, tout en continuant ses vas et viens. J’étais en trans, j’avais peur de me faire griller par mon frère, entendre sa voix pendant que son pote me baisait juste à côté m’excitait terriblement.
« Ouais je suis là moi », répondit Bastien sans interrompre la sodomie « Vous avez fini alors ? » Leur demanda-t-il.
« Ouai ! Elle en pouvait plus » répondit Lucas « Du coup on est venu prendre une douche, elle m’a donné chaud cette salope ».
« Et Théo il est où ? » Demanda Thomas.
« Y’avait trop de monde, il est parti voir si d’autres douches étaient libres » J’étais impressionné, Bastien arrivait tout de même à retenir son souffle quand il parlait à ses potes, alors qu’il me baisait, il avait l’habitude de la natation ça se voyait. Son corps entier était gainé pour me limer sans faire de bruit.
« Ta poutre lui a fait peur ? » demanda Thomas en rigolant.
« Je suis sûr qu’il se serait jeté dessus » répondit Lucas d’un ton moqueur, il se moquait littéralement de moi, mais il avait raison, je me suis jeté sur la queue de Bastien dès la première occasion. Je souriais, Lucas était là, à côté de nous et son pote, avec une plus grosse queue que la sienne me baisait à sa place, sans qu’il le sache, cela faisait monter mon désir, j’étais très excité, continus Bastien continus, c’est tellement bon, je me répétais ces mots dans ma tête.
Bastien rigolait « Ça doit être ça, en plus vous voir baiser m’a donné envie de me branler »
« Tu aurais dû lui demander Bastien » dit Lucas « Je suis sûr qu’il t’aurait dit oui »

Cette discussion m’excitait de plus en plus, j’avais envie de sentir sa queue allez plus vite en moi, je voulais me faire limer, j’ai enlevé la main de Bastien qui était encore sur ma bouche pour lui murmurer « Ta queue est trop bonne baises moi plus vite, je veux la sentir au fond »
Bastien m’a répondu dans un murmure « Attends ce n’est pas encore le moment » puis il a reparlé à nouveau à ses potes « J’y penserai la prochaine fois, et vous alors ça s’est passé comment ? »
Les douches voisines ont commencé à fonctionner, le bruit de l’eau ruisselante rythmait maintenant la pièce, Lucas et Thomas devaient hausser la voix pour pouvoir se faire entendre. Il a profité de ce moment pour me limer rapidement « Tu vas bien la sentir maintenant », me dit-il en posant une nouvelle fois sa main sur ma bouche.
Ses potes racontaient leur histoire, Bastien ne leur répondait plus pour me baiser, il laisser s’échapper de temps en temps un « OUAI » pour leur donner l’impression qu’ils les écoutaient. Quand il me déboîtait, il prenait soin de ne pas faire taper ses cuisses contre mes fesses pour ne faire aucun bruit, sa queue me limait de plus en plus vite, je bandais comme un fou. Le corps de Bastien a fini par se raidir, il me remplissait de son jus dans trois derniers mouvements intenses, pendant lesquels il me pénétrait entièrement avec de grands coups secs.

Bastien s’est retiré de moi, il a enlevé sa main de ma bouche, il était essoufflé « Ton cul est vraiment ouf Théo, je comprends pourquoi Lucas le kiff autant », me chuchotât-il
J’étais sur un petit nuage, mon trou était complètement dilaté, je reprenais peu à peu mes esprits, mes jambes tremblaient
« Ta queue est vraiment énorme c’était trop bon, on remet ça si tu veux ? »
Bastien me sourit, mais il ne m’a pas répondu « Habille-toi vite et attends-nous à la tente », dit-il tout en me donnant mon short.
J’ai pris mes vêtements, je me suis habillé et je suis sorti discrètement de la douche même si j’avais du mal à marcher, Lucas et Thomas ne s’étaient toujours pas arrêtés de raconter leur histoire, alors que leur pote venait de me baiser juste à côté.

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 30 mai 2020 à 10:33 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoire gay cyrillo""pute a rebeu gay""recit gay eros""cyrillo free""premiere pipe gay"cyrillo"gay cyrilo""boomer banks""histoires gay gratuites""histoires cyrillo"cyrillo.biz"cyrillo 2018""histoire cyrillo""gay beur""histoire gay sauna""histoire minet gay"xstory.com"histoire gay rebeu""encule moi fort""cyrillo gay""histoire gay lycée""histoires cyrillo""histoire gay cirillo""histoire erotic""sauna odessa""sauna gay nice"cyrillo"le keller paris""cyrillo blog""cap d'agde voyeur""histoire gay frere""por o gay""il la sodomise de force""nu entre potes""gay sexe histoire""premiere sodomie gay""histoires érotiques gay""histoire sauna gay""blog histoires gay""histoire depucelage gay""histoire gay jeune""histoire gay cirillo""le site de cyrillo""il lui pisse dans le cul""petit cul serre""cyrillo histoire gay"cyrillogay"gloryhole gay""histoire de grosse bite""homme amateur nu""histoires gay cyrillo"plansm"histoire gay première fois""baise dans les bois""premiere sodomie gay""histoire gay cyrillo""recit gay bdsm""gay soumi"cyrrilo"premiere sodomie gay""gay double anal"lieudedrague"histoire gay pompier""histoire gay hard""histoire gay salope""cyrillo biz""histoires gay gratuites""première baise""histoire gay soumis""histoires pornographiques""recit bdsm""gay encule son chien"sunbeachclub"histoires inceste""histoires gays cyrillo""histoire gay uro""histoire gay oncle""histoires de gays""fessée gay""histoire gay frere""partouze au cap d'agde""recit zoophile gay""gay cyrillo""photo de cul com""histoire gay domination""histoire sex gay""récits gay""bites juteuses""gay cyrillo""histoire zoophile gay""recit gay reel""depucelage gay"gayeros"baisée à la chaine""histoires gay gratuites""histoire sexe hard"