NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

14 sept.

188 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 4

Je me suis allongé, j’étais en caleçon et je pouvais profiter seul du grand matelas, je repensais à cette pipe d’enfer que je venais de faire à Bastien, ma mâchoire me faisait mal. Malgré la douleur, j’ai adoré ce moment, j’aurais quand même bien aimé m’empaler sur cette énorme queue. Je découvrais au fil des jours que je prenais plaisir à devenir une salope, j’avais toujours une érection, je baissais mon caleçon au niveau de mes genoux pour commencer à me branler, il me fallut peu de temps avant d’éjaculer, je déversais sur mon torse de grosses coulées de sperme, je restais un moment comme ça, et je me suis décidé à le goûter. J’ai pris une première goute sur mon index pour le déposer sur ma langue, il était assez sucré, différent des deux autres, chaque jus avait visiblement son propre goût, je ramassais plusieurs fois mon jus pour le manger, une fois propre, j’étais satisfait, je finis par m’endormir avec le sourire, j’étais détendu.

J’ai été réveillé dans la nuit, quelqu’un ouvrait la fermeture éclair de ma chambre, quand j’ai ouvert les yeux, j’ai vu Lucas debout dans le sas de la tente, il était totalement nu, son sexe était en érection. Je le voyais mettre son index sur sa bouche pour me faire comprendre de ne pas faire de bruit, il est entré pour me rejoindre en refermant notre chambre avec précaution. Je le regardais, je pouvais difficilement le voir dans la pénombre, une fois notre chambre close, il m’a retourné pour me positionner sur le ventre.

« Qu’est-ce que tu fous Lucas ? » Lui demandais-je un peu déboussolé.
« Chuuuuttttt » me dit-il en s’allongeant sur moi, sa queue est venue se loger le long de ma raie et il commençait à se frotter, sa bouche s’approchait de mon oreille pour me chuchoter « J’ai baisé cette salope ce soir, mais j’ai encore faim, c’est ton jour de chance, elle n’était pas si bonne que ça »
Je n’en revenais pas, Lucas était un vrai chien, il saisissait de sa main mon cul pour le malaxer, de manière assez violente et ça m’excitait énormément, il continuait de me chuchoter dans l’oreille « Je vais entrer en toi, et tu vas me laisser faire » j’émergeais encore de mon sommeil et je sentais sa queue dure se promener le long de ma raie.

Quelques secondes après, je sentais quelque chose d’humide titiller mon trou, cette sensation était nouvelle, je me suis retourné pour regarder, Lucas avait la tête fourrée entre mes fesses, il me bouffait le cul, il léchait mon trou, je sentais sa langue me nettoyer l’anus pendant que sa barbe me donnait des frissons au contact de ma peau. J’ai reposé ma tête sur le matelas pour profiter de cette sensation qui me rendait dingue, j’étais aux anges, je ne pouvais pas rêver mieux, Lucas continuait de me bouffer le cul plusieurs minutes, sa queue se frottait si fort contre mon intimité que j’avais l’impression qu’elle me pénétrait, je gémissais de plaisir. Il s’est finalement relevé en posant ses genoux sur mes jambes, je l’ai entendu cracher dans sa main, il s’est branlé un instant pour ensuite positionner sa queue à l’entrée de mon intimité. Son pouce maintenait son gland à l’entrée de mon trou pendant qu’il commençait ses coups de bassin, celui-ci est entré immédiatement. J’adorais cette sensation de plus en plus, un frisson me parcourait le corps et je voulais la sentir entièrement en moi. J’ai tourné ma tête pour regarder la scène, Lucas ne me regardait pas, il était concentré à essayer d’entrer en moi, ses genoux étaient écartés et ils m’écrasaient toujours les jambes. Je peinais à vois son corps essayer de me posséder, j’arrivais tout de même à discerner ses abdos se contracter pendant ses mouvements, quel bonheur, j’ai tendu mon bras pour les caresser, mes doigts pouvaient facilement naviguer le long de son corps dur et bosselé.

Ses centimètres entraient en moi peu à peu, je pouvais à nouveau sentir mon anus craquer au fur et à mesure de la pénétration, lentement il s’ouvrait, sa queue entrait plus profond. Lucas a retiré les mains de mes fesses pour balancer son torse en avant, il avait les bras tendus avec les poids fermés qui reposaient maintenant sur le matelas. Dans cette position sa puissance augmentait, je sentais sa queue me déchirer, j’avais mal, je serrais les dents pendant qu’il intensifiait ses coups de reins, sans toutefois faire de bruit. Sa queue n’était toujours pas en moi, j’ai décidé de l’aider malgré la douleur, j’ai posé chacune de mes mains sur mes fesses, mes doigts se sont frottés le long de son membre qui forçait toujours le passage, jusqu’à toucher mon trou du bout des ongles. À cet instant j’ai écarté mes fesses fermement et son chibre m’a possédé un peu plus.
« T’es vraiment une salope Théo, je savais que tu voudrais ma queue » je pouvais sentir dans son chuchotement une certaine satisfaction.
« Baise-moi Lucas » murmurais-je discrètement « Je veux te sentir en moi »
« Tu vas… bien la… sentir » dit-il à chaque coup de bassin, lors du dernier sa queue m’a pénétré entièrement, il a poussé un râle de soulagement « Putain ce cul » il s’est stoppé quelques secondes pour reprendre son souffle, avant de commencer à me pilonner, en prenant soin de ne pas faire trop de bruit. Chacun de ses coups de bites me faisait expirer de bonheur, je me concentrais pour ne pas pousser de gémissements et ne pas risquer de réveiller Bastien.

Après quelques minutes, il s’est arrêté de me limer, il s’est redressé pour reprendre son souffle en malaxant une nouvelle fois mes fesses, je profitais de ce moment de répit pour lui montrer que je pouvais être une véritable chienne, j’ai commencé à effectuer des mouvements avec mon bassin, je jouais avec sa queue, Lucas ne bougeait pas, visiblement il se laissait faire et il aimait ça « T’es vraiment une salope Théo » me dit-il
« Tu aimes ? »
« Ouai » souffla-t-il « Continus comme ça, bouge bien ton boule de salope » Je m’appliquais à exécuter ses ordres pour lui donner du plaisir, quelques minutes après, il a posé sa main sur mon ventre pour me tirer rapidement en arrière, je me suis retrouvé à 4 pattes contre lui.
« Vas-y recommences à bouger » me dit-il « Tu vas bien la sentir comme ça »
J’ai recommencé mes mouvements, la position était différente, effectivement, je sentais mieux sa queue, j’étais plus libre d’aller et venir avec mon cul. Je pouvais facilement m’avancer pour faire sortir une bonne partie de sa queue, pour ensuite m’appuyer contre lui pour qu’elle me pénètre à nouveau. Lucas profitait de cette position pour malaxer mes fesses, j’avais de plus en plus de mal à retenir mes gémissements tant la pénétration me donnait du plaisir.

Lucas s’est retiré pour venir s’allonger sur le dos « Allez, viens t’asseoir, qu’est-ce que tu attends ? Tu vas me montrer que tu aimes ça ».
Je me suis exécuté, je l’ai enjambé pour poser et replier mes genoux chaque côté de son corps, il tenait sa queue droite et je suis venu m’empaler dessus, une fois bien en moi, Lucas a croisé ses bras derrière sa tête et il me regardait. Il se laissait faire, je posais mes mains sur ses énormes pecs et j’ai commencé à bouger mon bassin, je sentais sa queue naviguer en moi, elle me donnait un bonheur immense, et je prenais plaisir à m’appuyer sur son corps pour profiter de son torse musclé. Lucas continuait de me fixer du regard, il aimait me voir me trémousser sur sa queue, je me mordais les lèvres pour l’exciter tout en continuant mes mouvements.

Quelques minutes après Lucas a relevé seulement son torse qui s’est naturellement collé contre le mien. Il a pris mes bras pour les mettre autour de son cou puis il a posé sa main droite dans le bas de mon dos, dans un second mouvement il s’est mis à genoux en s’aidant de son bras gauche, pendant que moi j’enroulais mes jambes autour de son torse. Avec l’effet de pesanteur, j’avais l’impression que sa queue était entrée encore plus profond en moi, nos corps étaient l’un contre l’autre, je sentais la chaleur du sien et ses poils me caresser la peau, nos sueurs se mélangeaient. J’étais en suspension sur ses genoux, il utilisait ses mains pour me soulever et ainsi me faire découvrir une nouvelle pénétration, mon cul décollait de ses genoux pour retomber dessus continuellement, j’étais totalement à lui, dans cette position je pouvais sentir tous ces muscles se contracter et durcir. Lucas a approché sa bouche de mon oreille pour me murmurer « Ton cul est trop bon Théo ».
« J’aime ta queue Lucas »
« J’ai vraiment envie de te déboîter », continuait-il en chuchotant « Tu veux connaître ça ? »
Je ne comprenais pas le sens de sa question, mais j’avais envie de savoir ce qu’il avait en tête, après quelques secondes je lui répondis « oui »

J’étais toujours en suspension sur ses genoux, il a posé son avant-bras en bas de mon dos pour me maintenir contre lui en me serrant fortement, de son autre main il m’a fait un geste pour que je comprenne de ne pas faire un seul bruit, il a commencé à ouvrir notre chambre, doucement, tout doucement.
« Qu’est-ce que tu fais Lucas »
« Chuuuuutttttt ...... » murmura-t-il dans mon oreille « Pas un bruit »
Mon cœur battait, je le laissais faire, lorsqu’il a terminé d’ouvrir la fermeture éclaire, il s’est aidé de ses genoux pour nous lever hors de la chambre, j’étais totalement plaqué contre lui et que sa queue était toujours en moi.

« Tu vas kifer rassures toi » je le regardais, interrogateur, nous étions nu et il se dirigeait hors de la tente.
« Qu’est-ce que tu fais Lucas sérieux ? » lui dis-je d’un ton un peu plus énervé, j’avais peur.
« Je vais bien te baiser », me dit-il en s’éloignant de la tente « J’en ai marre d’y aller doucement, ici on ne peut pas faire de bruit »
Il a marché une vingtaine de mètres pour se rendre entre deux buissons de l’emplacement voisin, qui était vide. Il s’est mis à genoux pour ensuite nous basculer en avant, je me suis retrouvé dos sur sol, l’herbe me chatouillait, j’étais pris entre un sentiment de terreur et un autre d’excitation. Et si quelqu’un nous voyait ?

« T’es sûr de ce que tu fais Lucas »
« Fais-moi confiance, je vais te faire voyager » il a placé mes jambes sur ses épaules, il a tendu ses jambes et ses bras pour lui servir d’appui, comme pour faire des pompes. Sans attendre, il a repris la pénétration, dans cette position je sentais sa verge s’enfoncer au plus profond de moi, je le voyais taper de plus en plus fort, de plus en plus vite, je ne pouvais m’empêcher de gémir, je n’arrivais plus à atténuer mes gémissements et visiblement cela l’excitait. C’était bon, tellement bon, mes yeux montant au ciel de manière autonome, je n’avais plus aucun contrôle de mon corps et de mes cris de joie. Son corps claquait contre le mien, je sentais ses boules taper contre mes fesses à chaque coup de reins, aussi violents les uns que les autres. Au début j’étais surpris du plaisir que je ressentais, la pénétration était si intense que je ne pouvais plus gémir en silence, je criais à chacun de ses coups de reins. Wahou ! Quel baiseur ce Lucas.

« Alors salope, tu l’aimes ma queue », demanda Lucas tout en me burinant le cul.
« Oui… oui… oui » répondis-je essoufflé à chaque pénétration.
« Tu la sens bien comme ça ma queue »
« Oui Lucas. oui… oui », je n’avais pas la force de répondre autre chose tant la sensation me procurait du plaisir.
« Ton cul est grave serré, tu vas me faire jouir » il a accéléré ses mouvements, plus sa bite me limait vite, plus j’hurlais de bonheur. Sa tête s’est recroquevillée sur mon torse, sa respiration augmentait, il respirait vraiment très fort, son corps tapait et claquait sans ménagement contre le mien, jusqu’à ce qu’il finisse par se raidir
« Putain ça vient » cria Lucas tout en exprimant un râle de bonheur « AAAAAAhhhhhh hhhhuuuuuummmmmmmmm » A cet instant, sa queue déversait son foutre chaud en moi, je le sentais gonfler à chaque giclée.

Il est resté sans bougé quelques secondes, puis s’est retiré, j’ai poussé un petit cri lorsque sa queue est sorti de mon trou, je sentais mon cœur battre à travers celui-ci, j’étais épuisé de cette baise si intense, Lucas s’est mis à genoux à côté de ma tête, j’ai eu la force de lever un bras pour caresser ses abdos comme pour le remercier, il appuyait sur ma bouche avec ses doigts, j’ai compris qu’il essayait de me l’ouvrir.
« Suce-moi maintenant » j’ai ouvert la bouche et j’ai gobé sa queue molle, c’est la première fois que je l’avais en bouche, je m’appliquais à la nettoyer avec ma langue pour récupérer les dernières gouttes de sperme qui s’échappaient de sa verge. Une fois bien propre, Lucas m’a mis deux trois claques sur la joue et il s’est levé.

« Dépêches on va se coucher… »

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 30 mai 2020 à 10:33 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


cyrillo.biz"histoires travesti""branle netre pote""cyrillo gay"cyrillo"baise dans la voiture""histoire gay college""gay zoophilie""vider les couilles""gay cyrillo""recit premiere sodomie""histoires sex""histoire travesti soumis""gay pisse""porno gay sm""le site de cyrillo""histoire de sexe gay""histoire gay cyrillo"cyrillogay"cyrillo pcul""rondelle déglinguée""recit erotique gay"cyrillogay"gay encule""cyrillo rebeu""histoire de baise""histoire gay cousin""cyrillo dial""photo amateur gratuit""histoire de sexe hard""gay jus""gay gloryhole""sun city sauna""histoire travesti""gay naturistes""cyrillo pcul""lecture porno""j'aime me faire enculer""cyrillo gay""premiere pipe gay""sodomie gays""hds recit""sexe shop gay""cyrillo histoires gay""cyrillo gay""recit gay rebeu""histoire gay prof""soumission extreme""histoire gay premiere fois""cyrillo texte""korosko lorient""photo gay x"cyrillo.biz"grosse bite molle""cyrillo gay""histoire gay domination""vider les couilles""histoire gay douche""sex shop dijon""vestiaire gay""histoire x""histoire gay gratuites""histoire de sex""zoophilie gay""l'atlantide sauna""histoire de baise gay""blog histoire gay""cyrillo 2018""photos gay gratuite""j'aime le sperme"sunbeachclub"recit gay premiere fois""histoire gay prof""histoires cyrillo""recit porno gay""recit inceste gay"ciryllo"baise en pleine nature""twitter gay exhib""recits erotiques gratuits"cyrillogay"x gay""cine porno""histoire de sodomie""blog gay x""histoire erotiq"