NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

14 sept.

188 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 15

Histoire : Benoit nous a rejoint après sa douche, mon père faisait comme si rien ne venait de se passer. J'étais encore excité, il venait littéralement de faire de moi son objet sexuel, et j'avais aimé ça. Tout au long de la soirée, je continuais à me frotter à lui pour lui faire comprendre que j'en voulais encore. De temps en temps, quand Benoît était loin, sa main venait se mettre dans mon short pour me mettre un ou deux doigts. Au cours de la soirée, nous avons décidé de faire un billard. Plus le temps passait, plus je buvais des bières, et moins je devenais discret. Quand c'était à mon tour de jouer, je venais taper volontairement les boules du côté où se trouvait mon père pour me cambrer devant lui, et me frotter au passage contre ses cuisses, au rythme de la musique que nous avions mises. Visiblement il aimait ça car il restait derrière moi sans bouger.

À un moment, Benoît est parti chercher des bières dans le frigo du garage, j'en ai profité pour me cambrer devant mon père juste après avoir pris soin de baisser mon short de bain. J'étais complètement bourré, je ne savais plus trop ce que je faisais, la seule chose que je voulais à cet instant, c'était me faire baiser. J'étais donc là, cambré sur le billard, le cul à l'air devant mon père qui en a profité pour me mettre un doigt "T'as un sacré cul Théo, meilleur que celui de ta mère" me dit-il en insérant un second doigt.
"Huuuuuuuuummmmmmmmm" ais-je exprimé en jouissant.
"En plus, tu es une sacrée salope Théo" me dit-il en baissant son pantalon, il bandait déjà, il avait pris en main son gros membre pour que son gland vienne caresser mon trou. J'avais chaud, je voulais qu'il me baise, je voulais sentir en moi ce fruit défendu, je voulais qu'il me pénètre au plus profond de mon intimité. Je bougeais mon bassin pour que son gland commence à entrer.
"J'ai envie de toi papa" lui ais-je dis en balbutiant complètement "J'ai envie d'être ton jouet, je veux que tu me baises."

Son gland venait de prendre possession de mon trou, ce qui me fait gémir immédiatement "Huuuuuuummmmm, encore papa, j'en veux encore, je veux te sentir en moi"
Sa queue était grosse et elle forçait un peu. Mon père a posé une main sur mon ventre pour me dresser contre lui, il a ensuite placé sa seconde main sur ma bouche, tout en pliant ses genoux, pour commencer à me donner des coups de reins. Avec la force de ses muscles, mon corps lui appartenait totalement, il commençait à me pénétrer centimètre par centimètre, il avait une manière brusque et autoritaire de me montrer que j'étais à lui, et j'adorais ça. Tout en continuant à enfoncer son membre en moi, il est venu me chuchoter à l'oreille "Je vais te baiser une nouvelle fois mon fils, tu vas montrer à ton père que tu es une bonne salope"

À cet instant, j'ai sauté de surprise, je ne pouvais pas parler avec la main de mon père sur mon visage, surtout que ses coups de reins devenaient de plus en plus insistant. Comment ça me baiser à nouveau ?
"Je t'ai vu t'empaler sur la queue de Thomas alors qu'il avait les yeux bandés" m'a-t-il murmuré en me léchant l'oreille "Je t'ai vu prendre du plaisir avec ton frère" Sa queue entrait de plus en plus en moi sous ses coups de bassin "Je l'ai vu te baiser comme une chienne, tu lui a donné ton cul comme une pute, et après avoir craché en toi, il t'a laissé contre son lit et il est parti de la maison. Tu es resté là comme ça, et je suis venu te baiser à mon tour, ton cul m'a rendu fou."
D'un coup sec, saqueue a fini par prendre possession de moi, ses paroles m'excitait tellement que mon cul s'est ouvert à lui et j'ai senti son membre s'insérer au fond de moi, centimètre par centimètre. Je n'en revenais pas, mon père était lui aussi un vrai chien, il m'avait baisé et je n'avais rien vu venir.

Une fois bien au fond de moi, il a brusquement plaqué ma tête contre le billard. Il maintenait ma tête de ses deux mains puis il a commencé à me pilonner, sans aucune retenue. J'ai immédiatement commencé à crier de plaisir, je me faisais défoncer par mon père qui me baisait violemment, et j'adorais ça. Je sentais ses cuisses claquer fortement contre mes fesses, sa queue était si large que chaque va-et-vient me poussait à hurler. Son membre entrait et sortait de mon cul si fort que j'avais l'impression de me faire déchirer à chaque pénétration. Mon père me limait si fort et si profondément que je ne contrôlais plus mon corps, j'étais dans un état second, mes yeux étaient levés en l'air, et je ne pouvais que crier pour exprimer mon bonheur.

Benoît à fini par nous rejoindre, je le voyais me regarder me faire baiser par mon père sous ses yeux. Il n'avait pas vraiment l'air surpris.
"Désolé Benoit, je n'ai pas pu attendre" Lui a dit mon père essoufflé, tout en continuant de me baiser.
"T'inquiètes Alex, je vais dans la chambre, je te laisse tranquille" Lui a répondu Benoît.
"Je te l'envoi dès que j'ai fini" Lui a lancé mon père, je ne comprenais plus rien et je continuais à crier sous les coups de reins de mon père.
"Ca marche merci" A répondu timidement Benoît en montant à l'étage, puis mon père a recommencé à me limer toujours aussi fort. C'était terriblement bon, je n'avais jamais été baisé comme ça, aussi vite et aussi profond.

Mon père s'est rapidement retiré de mon cul, il m'a retourné face à lui pour me porter dans ses bras par mes jambes. Il m'a ensuite rapidement amené sur le canapé. J'avais l'impression d'être sur un petit nuage, de flotter. Ses coups de queue sont si rapides, si violents et si bons que j'en perds mes esprits. Une fois allongé sur le dos, il n'a pas attendu pour me pénétrer à nouveau.
"Tu vas bien la sentir comme ça" me dit-il tout en me fixant dans les yeux. Il a immédiatement recommencé ses coups de reins. J'ai à nouveau crié de plaisir, il me limait comme un robot, sans jamais lâcher mes yeux, ce qui me faisait frissonner.
"Plus fort papa plus fort" je lui disais en gémissant, je le voyais sourire de plaisir "C'est si bon ! Baise-moi plus fort"

Au bout de plusieurs minutes d'intense sodomie, je sentais une sensation nouvelle, j'allais éjaculer alors que mon père ne touchait même pas ma queue, ma tête tournait de plus en plus "Je crois que je vais jouir papa" lui ais-je dis entre deux cris de plaisir. Il n'a pas répondu, il a juste souri une nouvelle fois tout en me pilonnant toujours aussi violemment.

Quelques secondes, plus tard, un bonheur intense s'est emparé de moi, je me suis mis à gémir encore plus fort, mes yeux montaient au ciel tout seul, et ma queue a commencé à cracher du jus. Sans attendre et tout en me limant, mon père est venu contre moi, son torse transpirant humidifiait le mien. Il a commencé à me rouler des pelles en exprimant à son tour un râle de plaisir, il était à ce moment-là en train de me remplir le cul de son foutre, alors que je déversais le mien sur mon torse. Je me faisais féconder par l'homme qui m'avait mis au monde, le sperme qui avait fait de moi un adulte coulait maintenant au fond de moi, et la queue qui m'avait permis de voir le jour me donnait maintenant un plaisir intense.

Il a commencé à me rouler des pelles en exprimant à son tour un râle de plaisir, il était à ce moment-là en train de me remplir le cul de son foutre, alors que je déversais le mien sur mon torse. Je n'en revenais pas, mon père était un vrai chien, il baisait comme un fou, et je venais de me faire limer comme jamais. Après quelques instants, il s'est relevé en soufflant.
"Pfiou, je suis claqué" me dit-il en respirant fortement. De mon côté, j'étais encore sur un nuage, je reprenais peu à peu mes esprits, alors que mon père se relevait.
"Je vais sous la douche" me dit-il, Benoît t'attend rejoint le" puis il est parti.

Mon père m'a laissé sur le canapé comme ça, j'ai mis plusieurs minutes avant de reprendre mes esprits. J'ai fini par le lever pour aller voir Benoît dans la chambre de Thomas, je ne marchais pas très droit et je boitais quand j'avançais, mes jambes étaient toutes frêles.. Une fois devant la porte de la chambre, j'ai frappé doucement, puis Benoît est venu m'ouvrir, il était seulement en caleçon, je pouvais voir ses pectoraux super développés, j'avais déjà envie de les léchés. Je voyais sur son visage qu'il était tout gêné, je suis entré puis il a fermé la porte derrière moi.
"Je suis vraiment désolé" me dit-il "C'est la première fois que je fais ça, du coup, je ne sais pas trop comment faire, ça te dérange si on parle un peu ?" J'étais dans la même situation que lui, je ne savais pas vraiment ce qui m'attendait.
"Ca me va" lui dis-je.

Nous nous sommes posé sur le lit, nous avons discuté un bon moment, j'avais l'impression qu'il devenait mon pote, c'était assez sympa. Il m'a dit que sa femme était enceinte et qu'il n'arrivait pas à la baiser alors qu'elle n'attendait que ça, du coup, il commençait à être en manque. Il m'a ensuite expliqué que mon père lui a proposé de venir me baiser hier, après m'avoir embrassé. Je l'écoutais avec attention, son visage et son sourire me faisaient fondre, je commençais à craquer sous son regard. Nous étions assis l'un à côté de l'autre et nous discutions depuis bien dix minutes. Quand il me parlait, je fixais sa bouche, j'avais envie de l'embrasser, je ne l'écoutait plus, je voyais juste ses lèvres bouger et je n'avais que l'envie de me jeter dessus.

Je pense qu'il m'a vu, il s'est arrêté de parler, nos visages se sont lentement rapprochés, mon cœur battait, et nous avons commencé à nous embrasser, timidement, sans la langue. Benoit a collé son front sur le mien pour me dire "Je te trouve super mignon" tout en souriant.
"Je te trouve super canon toi aussi" lui ais-je dis moi aussi en souriant.
Il était assis à mes côtés et je suis venu m'asseoir sur lui, nous nous sommes embrassé à nouveau, j'ai posé mes mains autour de son cou et nous nous sommes roulé des pelles. Sa langue a commencé à me lécher les lèvres, pour venir s'introduire dans ma bouche. Il est venu mettre ses mains dans mon dos pour le caresser pendant que nous nous embrassions, j'avais envie de lui, je commençais à bouger sur ses genoux tout en l'embrassant, je pouvais sentir sa queue dure contre mon cul a travers son caleçon. Il a ensuite posé ses mains sur mon short, pour ensuite les glisser à l'intérieur, pour finalement palper mes fesses avec ses mains.

Benoit m'a serré contre lui pour m'embrasser à nouveau, puis, dans un mouvement de bascule, il s'est jeté en arrière pour s'allonger sur le lit, en m'emportant par la même occasion dans sa chute.
J'étais toujours à califourchon sur lui, je pouvais toucher ses pecs monstrueux alors qu'il me maintenait toujours fortement dans ses bras, tout en m'embrassant. Il est ensuite venu me lécher le cou, puis mes épaules qu'il croquait avec ses dents. C'était bon, je gémissais de bonheur. Il est ensuite remonté sur mon visage pour venir m'embrasser l'oreille, je ne pouvais m'empêcher d'exprimer mon plaisir en gémissant, c'était très doux et sensuel, et j'adorais ça. Il m'a ensuite lécher l'intérieur de l'oreille, ce qui était très bon, je sentais son souffle qui me faisait aussi frissonner.
"Tu m'excites trop j'ai envie de toi" me dit-il, il était à la fois très entreprenant, tout en prenant soin de moi et j'adorais ça "Ton cul est tout lisse ça m'excites trop"
"J'ai envie de toi Benoît" lui répondis-je en gémissant.

Sans attendre, il m'a retourné sur le dos, il s'est levé pour enlever son caleçon, tout en retirant mon caleçon par la même occasion. Sa queue était là, dressée devant moi, je pouvais la voir, 20 bons centimètres, légèrement courbés vers le haut, plus large que celle de Lucas avec un gland énorme. Il a vu que je regardais sa queue avec envie, il a souri, il est venu se mettre à genoux devant mes jambes écartées. J'étais alors allongé sur le dos les genoux en l'air, il a saisi mes fesses de ses mains pour soulever mon bassin, et il est venu me bouffer le cul. Wahou, quelle langue, je la sentais se frotter contre mon trou, son nez était posé sur mes couilles, et Benoît me fixait du regard pendant qu'il me mangeait l'intimité, je le fixais et cela me donnait des frissons, je gémissais de plus en plus.
"Hummmm" dit-il "Je vois que ton père m'a laissé un petit cadeau" puis il a recommencé à me bouffer le cul pendant 5 minutes. Il m'a ensuite reposé pour venir s'allonger sur moi, sa tête est venue contre la mienne et il recommençait à me lécher l'oreille, j'ai naturellement entouré mes jambes autour de son bassin, et sa queue est venue se loger devant mon trou, son gland tapotait maintenant contre mon anus pour pouvoir entrer.
Il m'a ensuite reposé pour venir s'allonger sur moi, sa tête est venue contre la mienne et il recommençait à me lécher l'oreille, j'ai naturellement entouré mes jambes autour de son bassin, et sa queue est venue se loger devant mon trou, son gland tapotait maintenant contre mon anus pour pouvoir entrer.
"J'adore ton cul Théo, il est dingue" me dit-il, tout en continuant de me lécher.

Je me laissais littéralement faire, aucun des hommes qui m'avaient baisé ne m'avais donné autant de frisson et de plaisir, Benoit a commencé des mouvements de bassin, rapidement son gland est entré en moi.
"Huuuuuuuummmmm" ais-je gémi
"Ca va ? Je ne t'ai pas fait mal" a murmuré Benoit
"Non non c'est très bon" lui répondis-je complètement essoufflé. Il est venu m'embrasser à nouveau, j'ai posé mes mains autour de son coup, et tout en me roulant des pelles, il a donné des coups de bassin assez profond, son corps s'arrondissait pour permettre à sa queue d'entrer en moi. Il m'avait tellement détendu que mon cul s'est ouvert tout seul, j'ai sentis ses centimètres prendre possession de moi assez rapidement, sa queue glissait le long de mon trou pour me pénétrer en entier, je la sentais, elle était grosse, elle me donnait déjà des frissons.

"Ton cul est ouf Théo" me dit Benoît en commençant des vas et viens.
"J'adore ta queue Benoît elle me fait trop de bien" lui répondis-je. Il m'a baisé comme ça pendant un bon quart d'heure, sa langue ne quittait pas ma bouche, il alternait entre des moments rapides où mes gémissements étaient étouffés dans sa bouche, et des mouvements plus lents pour pouvoir reprendre son souffle.
"Je sens que je vais cracher Théo, tu veux que je me finisse en toi ?" Me proposa t-il complètement essoufflé
"Je veux que tu me remplisses le cul Benoit, je veux que tu me fécondes" lui ais-je demandé moi aussi essoufflé. Benoit s'est arrêté de me sodomiser pour me regarder "Ca t'excite de te faire remplir par un futur papa?" me dit-il.
"Carrément" lui ais-je répondu "J'aurais l'impression que tu me fécondes pour me faire un
"Benoit m'a souri à nouveau, il s'est collé contre moi, en commençant à me baiser rapidement, nos corps ne se séparaient pas, ils étaient en totale fusion, alors que son bassin me dominait les fesses de plus en plus vite.

"Tu m'excites trop Théo" me chuchotait-il en accélérant encore les mouvements "Je vais bien te remplir ... Je vais venir en toi ... Je vais te féconder de mon jus ... Je vais laisser une graine pousser en toi."
Ses paroles m'excitaient trop, son souffle dans mon oreille combiné à son torse qui branlait littéralement ma queue faisait que je sentais mon jus monter.
"T'arrêtes pas t'es en train de me faire venir" lui ais-je crier.
Benoit m'a limé encore plu vite, et quelques instants après, nous nous sommes mis à gémir en même temps, sa queue était en train de déverser son foutre en moi, pendant que la mienne se contractait et me vidait sur nos torses. Je n'avais jamais été baisé aussi tendrement, j'étais sur un petit nuage. Benoit a repris sa respiration pour ensuite se redresser les bras tendus, il m'a souri, puis il est venu m'embrasser le ventre, je lui caressais les cheveux, je pouvais voir ses lèvres entrer en contact à certains endroits avec mon jus, mais il continuait à m'embrasser le ventre qu'il venait de féconder de sa semence.
"Je t'ai laissé une partie de moi en toi, Théo" me dit-il en m'embrassant encore le ventre, qu'il caressait aussi de sa main. Je l'ai vue ensuite lécher mon jus, et l'aspirer pour me nettoyer les abdos, cela me faisait gémir de plaisir, il est revenu vers moi pour m'embrasser, il avait tout avalé.

Benoit s'est ensuite allongé à mes côtés tout en me gardant contre lui, je suis venu poser ma tête contre ses pecs, je pouvais entendre son coeur battre. "Merci" me dit-il tout en me caressant la tête, nous avons fini par nous endormir comme ça.

Théo3869

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 29 juillet 2020 à 08:15 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"recit gay gratuit""histoires inceste gay""histoire cyrillo""recit gay arabe""histoire de mec gay""histoire gay douche""premiere sodomie gay""photo de minet gay""histoire de cyrillo""histoire zoophile gay""beaux tetons""recit premiere sodomie""xstory gay""recits sm gay""recit sodomie gay""pompier gay""histoire gay militaire""je couche avec mon frere jumeau""recit gay hard"cyrillo"gai eros""histoire gay soumission""gay naturistes""récit érotique gay""1ere sodomie gay""histoires gay soumis""les histoires de cyrillo""recit gay rebeu""beurs gays""histoire gay jeune"cyrillo.com"j'aime le sperme""partouze bi""papa me baise""dépucelage gay""cyrillo 2018""lutteur gay""histoire porno gay""amateurs gay"cyrillogay"histoires cyrillo""cyrillo biz""histoires gay cyrillo""histoire gay plage"cyrillogay"histoire gay salope""histoire de salope""histoire gay bdsm""gay parking""petit salope""cyrillo histoire gay""porno pd""histoire de cul gay""histoire gay piscine""recit porno gay""histoire de soumission gay""sauna bossuet""sun city sauna""cyrillo dial""gay tournante""histoire gay bdsm""recit herotique""cul gay photo""histoire gay sport""recit gay premiere fois""hds gay""je suis une salope""histoire gay jeune""anulingus gay""story erotique""branle en foret""lascar gay""histoire et recit gay""histoire de depucelage""je dresse des salopes""histoire gay hot""video gay uro""histoire cyrillo""premiere pipe gay""histoire gay minet""gay cam""histoire gay sauna""cyrillo histoire gay"