NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

14 sept.

188 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 11

Le lendemain, nous avons fait comme si rien ne s’était passé, nous n’avons pas parlé de cette baise si puissante de la veille. Le soir, comme d’habitude, je l’ai sucé dans la salle de bain, pour finir par avaler son jus. La semaine est passée, je me nourrissais du jus de mon frère quotidiennement pendant que son pote Lucas venait à la maison pour faire de moi sa petite femelle, je travaillais tous les jours et j’étais impatient d’arriver à la maison pour pouvoir me faire limer. Mon frère et ses potes avaient fait de moi leur vide couille et j’adorais ça.

Nos parents nous ont laissé la maison pour le week-end pour visiter Paris. Thomas m’avait prévenu, Bastien revenait de déplacement, je devrais être prêt à bien le vider, car il n’avait pas baisé de la semaine. De temps en temps, il m’envoyait par message ses 22 centimètres « Prépare, toi » m’écrivait-il, elle n’attend que toi. Le samedi après-midi, je travaillais, après avoir terminé ma journée de travail, j’ai rejoint les garçons à la maison. À mon arrivée j’ai tout de suite pris une douche pour enlever les odeurs de fritures. Nous avons commencé à manger des pizzas en buvant nos premiers verres d’alcool. Bastien nous racontait son nouveau job et proposa à Lucas et Bastien de partir en déplacement avec lui, car son patron avait besoin de bons gars costauds pour bosser sur les chantiers. Ils ont tous les deux accepté, Bastien les tiendrait au courant la semaine suivante. J’imaginais ces 3 corps musclés en sueur et en tenue de chantier le corps recouvert de poussière, je ne pouvais m’empêcher de bander.

Lucas m’a pris par la main pour m’emmener avec lui dans ma chambre.
« Je commence disait il, j’ai trop besoin de le vider la » je l’ai suivi sans rien dire. Nous avions déjà programmé les festivités de la soirée. Chacun des 3 devait passer dans la Chambre chacun son tour après que le précédent a fini de se vider. Lucas commençait suivi de Thomas pour que mon cul se resserre un peu pour finir par Bastien et ils devaient recommencer autant qu’ils le souhaitaient. Quand l’un me baiserait, les deux autres pouvaient jouer à FIFA dans le salon en buvant des bières Thomas avait mis dans sa console là-bas pour profiter de l’énorme TV.

Nous sommes arrivés avec Lucas dans la Chambre et nous nous sommes déshabillés et il m’a directement pénétré à 4 pattes sur le lit. Doucement pour commencer puis de plus en plus fort comme à son habitude jusqu’à jouir. Il est parti de la Chambre et Thomas est arrivé quelques minutes après, il s’est approché rapidement de moi la queue à la main et il m’a baisé la gorge.
« Bastien veut que tu le suces en gorge profonde » me dit-il, je vais te préparer
Il m’a limé debout pendant un bon quart d’heure avant de jouir au fond de ma bouche pour que je me nourrisse de sa semence.

Bastien est arrivé à son tour, il m’a demandé de m’allonger sur le dos dans sa direction en laissant ma tête tomber en arrière sur le rebord du lit. Dans cette position, ma gorge lui appartenait, il pouvait la baiser comme s’il me baisait le cul. Il est venu m’en pénétrer comme s’il pénétrait une chatte, j’ouvrais grand la bouche pour laisser entrer sa queue bien au fond. Après avoir tapé plusieurs fois au fond de ma gorge celle-ci s’est ouverte et sa queue m’a pénétré, je sentais ma gorge s’ouvrir centimètre par centimètre, pour laisser la tige de Bastien glisser en moi « Putainnnnnnnnnn ta bouche est trop bonne », Me dit-il en me limant la gorge. J’encaissais mieux les gorges profondes, ma bouche déglutinait de bave au rythme de ses vas et viens. Bastien s’est ensuite basculé, bras tendu en avant sur le lit et il m’a baisé la gorge pendant de longues minutes avant de la remplir.

Lucas est venu à son tour plusieurs minutes après « Je vais te baiser la gorge moi aussi » me dit-il, Bastien ma dit que c’était trop bon. Il l’a pénétré de la même manière jusqu’à lui aussi me remplir la gorge.
« Quand Bastien t’aura bien baisé, je veux que tu m’attendes debout contre le mur, tu seras bien dilater avec sa grosse queue, je vais pouvoir te bouffer le cul, je veux que ma langue te pénètre elle aussi, vu que Bastien t’aura bien ouvert, je pourrais la rentrer facilement » J’ai hoché la tête pour approuver, et il est sorti. Thomas m’a retrouvé pour que je le suce à nouveau. À chaque passage, ils étaient de plus en plus bourrés et ils jouissaient de moins en moins vite.

Thomas s’est approché pour me donner sa queue à sucer, il me doigtait en même temps, il était allongé sur son lit. Moi aussi, j’étais allongé sur son côté tout en le suçant, ce qui lui permettait de me doigter facilement, ses doigts entraient un par un, j’ai presque cru qu’il pouvait me fister. Après avoir entré 4 doigts, il a tenté d’ajouter son pouce, c’était énorme, plus gros que la queue de Bastien, il avançait et reculait sa main pour essayer de la faire entrer, mais son poing n’a pas réussi à me pénétrer.

« Il est bien serré ton cul » Me disait-il « Continue à me sucer je vais bientôt cracher »
Thomas a retiré ses doigts de mon cul pour me les faire lécher. Il s’est levé pour se branler devant ma tête alors que j’étais assis sur le lit, je commençais à approcher ma bouche de sa queue pour pouvoir avaler son jus.
« Mets-toi à 4 pattes » Me dit-il « Je vais cracher sur ton trou » Tout en continuant à se branler énergiquement
« Dépêchez-toi, je vais cracher. »
Je me suis retourné pour me mettre à 4 pattes devant lui, il continuait à se branler en me doigtant à nouveau le cul, un doigt puis 2 puis 3, il les enfonçait si énergiquement dans mon cul que ça me faisait gémir.
« Tu gémis comme une salope Théo ça m’excite, tu vas finir par me faire cracher. »
Le sentir me baiser le cul m’excitait alors je poussais mon cul contre ses doigts pour les aider à aller plus loin, mais sa main n’entrait toujours pas.

« Défonce-moi la chatte » Lui disait-je, je n’avais peut-être pas dans sa queue en moi, mais le sentir me pénétrer me procurait tout de même du plaisir.
« Putain t’es vraiment une chienne Théo continue à me chauffer, je vais jouir » Ses paroles m’excitaient, je faisais des vas et viens sur ses doigts qui étaient compressés en moi.
« C’est bon Thomas, j’aime te sentir en moi ne t’arrête pas. »
Thomas à retiré ses doigts de mon cul qu’il écartait à présent de ses 2 mains « T’es vraiment une salope » Me dit il en crachant sur mon trou « Je vais te remplir tu m’excites trop » J’étais surpris, il tapotait sa queue d’une main sur mon trou, son gland caressait mon anus dilaté, il a craché à nouveau sur mon trou et il est venu s’enfoncer directement en moi.

« T’es vraiment trop bonne » me disait-il en me limant maintenant le cul « Putain ça vient » et il a poussé un cri de gémissement tout en en me fécondant de son jus.
Je n’en revenais pas, il venait de me baiser de lui-même, c’était court, mais tellement bon, il s’est retiré en expirant fortement « C’est bon t’es prêt pour Bastien, mon jus te servira de lubrifiant, je vais lui dire de monter »
Il a mis 3 claques sur mes fesses, avant de sortir de la chambre en me laissant comme ça.

Je suis resté à 4 pattes en attendant Bastien, la porte s’est ouverte, puis refermée, mon cul s’offrait à sa vision, il s’est avancé tout en faisant tomber son caleçon le long de ses jambes, une fois à mon niveau, il avait posé ses mains sur son bassin en m’offrant sa queue, son gland était contre mon trou.
« Viens t’empaler » me dit-il, j’ai bougé mes fesses et peu à peu sa queue me pénétrait, Bastien voyait son membre me posséder de moitié.
« J’en peux plus, ton cul est trop bon, il faut que j’te baise », me dit-il en enfonçant sa queue d’un coup sec. Celle-ci m’a pénétré instantanément, ses 22 centimètres se sont enfoncés en moi en un seul coup, ce qui m’a fait crier « Putain ton frère t’a bien dilaté », Me dit-il.
Bastien n’avait pas baisé depuis une semaine, il était en chien, fini les câlins et les bisous, et m’a limé non stop pendant une bonne demie heure, je ne tenais plus à 4 pattes je me suis écroulé sur le ventre, il m’a suivi dans mon mouvement et il a continué à me baiser sur le lit qui faisait un bruit de malade.

« J’ai envie de cracher debout » me dit-il « Lucas veut que ton trou soit bien ouvert pour te bouffer le cul, je vais te baiser contre le mur et tu resteras comme ça jusqu’à ce qu’il arrive » il m’a donc limé debout jusqu’à cracher son foutre en moi « Il aura une petite surprise » me dit-il en rigolant. Bastien avait fait exprès d’éjaculer dans mon cul, pour que ce macho de Lucas avale son sperme lorsqu’il me boufferait le cul « Reste comme ça, il arrive. »
Je suis resté debout contre le mur, ma tête reposait dans mes bras que j’avais croisés, je cambrais mon cul en attendant sa bouche, mon trou était complètement ouvert, je pouvais sentir un courant d’air me chatouiller l’intérieur. Lucas est arrivé, il s’est mis à genou et m’a directement bouffer le cul, il avait faim, il n’attendait que ça, sa langue se frottait avec ardeur passant de mes couilles à mon trou pour finir par le pénétrer, je pouvais sentir la chaleur de sa bouche s’emparer de moi. Il s’est retiré un instant pour mater mon cul tout en me malaxant les fesses, en les embrassants, en les croquants avec ses dents, mon anus était toujours ouvert et j’ai senti un fluide en sortir, et couler lentement le long de ma raie, Lucas l’a léché abondement.

« Huuuuuuuummmmmmm » dit-il avant de recommencer une nouvelle fois, je le sentais même aspirer dans mon trou, il écartait mes fesses de ses mains pour que sa tête ait le champ libre pour avaler les fluides de Bastien. Je n’en revenais pas, Lucas se nourrissait du jus de son pote et il aimait ça, je bandais terriblement
Après avoir tout avalé, il s’est relevé et m’a enfoncé directement sa queue au plus profond de moi, bien entendu celle-ci est entrée sans trop de difficultés
« Uuuuuuuummmmmmm ce cul » chuchota-t-il en balbutiant, il était complètement ivre, tout en me baisant lentement, sa langue m’embrassait le cou, et ses mains me caressaient le ventre, c’était tellement bon.
« J’adore ton cul Théo »… Comment ça ? Je ne comprenais pas, c’était la voix de Thomas.
« Thomas ? » Lui dis-je ?
« Ton cul me rend dingue, il faut que je te baise » Plus de doute c’était bien Thomas qui commençait à me limer, je me laissais faire et je ne répondais pas « J’ai dit à Lucas que je voulais te baiser il m’a laissé son tour » je l’écoutais parler « J’en peux plus Théo tu me rend fou » continuait-il tout en me léchant le cou et en l’embrassant.

« Je n’arrête pas de repenser à l’autre jour, quand tu t’es empalé sur moi, aucune meuf se fait baiser comme toi, j’ai envie de te limer, encore et encore. »
J’avançais et reculais mon bassin pour lui montrer que j’aimais sentir sa queue en moi. Thomas m’a retourné, il m’a porté en me soulevant par les cuisses, tout en me pénétrant et en me plaquant contre le mur. J’ai naturellement posé mes mains autour de son cou, nous ne cessions de nous fixer, nos bouches étaient toutes deux ouvertes, son regard me donnait des frissons, je gémissais pendant que lui expirait de plaisir, son haleine venait me pénétrer le corps, il a approché son visage du mien, ses lèvres se frottaient contre les miennes dans des mouvements de tête de gauche à droite, il a sorti sa langue pour me lécher les lèvres, pour finalement venir l’enfoncer dans ma bouche.
Nos deux bouches se sont refermées, elles ne faisaient qu’un, nos langues se caressaient l’une contre l’autre pendant que nos salives se mélangeaient, Thomas continuait d’enfoncer sa queue en moi, délicatement en me roulant des pelles magistrales, je pouvais sentir des papillons s’envoler dans mon ventre, mon corps frissonnait. Avec sa peau collée contre la mienne, je pouvais sentir sa chaleur me réchauffer. Il a retiré sa langue de ma bouche pour me lécher le cou, en le parcourant de haut en bas pendant que sa bouche le croquait, je gémissais de plaisir.
« Baise-moi Thomas, j’ai trop envie, j’ai envie que tu me baises. » C’était trop bon, j’en voulais plus.

Il nous a approchés du lit, pour nous allonger dessus, son corps écrasait le mien et j’aimais ça, ce soir-là il ne me baisait pas, il me faisait l’amour, nous sommes restés collés l’un contre l’autre durant toute la pénétration, mes bras serraient son corps contre le mien, sois il me pénétrait doucement en m’embrassant, soit il plaquait sa bouche contre mon cou, tout en l’embrassant et il me limait plus rapidement. Il me répétait continuellement « T’es trop bonne Théo, j’adore te baiser, t’es trop bonne Théo, t’es trop bonne, je n’aurais jamais dû te repousser, j’aime être en toi » Je le laissais parler, j’adorais l’entendre me dire tout ça, je lui disais juste de temps en temps « J’adore te sentir en moi, baise moi encore tu me fais trop du bien » Et nous nous embrassions.
En me baisant de cette façon, il m’a sodomisé pendant une bonne heure, avant de jouir, il m’a caressé le visage d’une main, il me fixait du regard.

« J’ai envie de jouir, Théo, tu veux que je te remplisse ? »
« Oui Thomas », Il a alors accéléré le mouvement, il me fixait toujours du regard, sa bouche s’ouvrait et il respirait de plus en plus fort, l’accélération de ses mouvements me faisait gémir.
« Je vais venir Théo, je sens que ça vient, je vais cracher »
« T’arrêtes pas Thomas, c’est trop bon », lui disais-je sans lâcher son regard de mes yeux.
« Hum ça vient, c’est trop bon Théo, ça vient, ça vient » dit-il tout en continuant à me limer sans me lâcher du regard.
« T’arrêtes pas, je veux sentir ton jus couler en moi »
« Hum » il est venu rapidement m’embrasser, sa langue ne quittait plus ma bouche, il était en train de me remplir, il m’a embrassé pendant de longues minutes sans se retirer de moi. Il est resté sur moi, et il a posé sa tête sur mon torse, après m’avoir embrassé plusieurs fois la joue, puis le cou, je lui caressais les cheveux, il s’est endormi comme ça et moi aussi.

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 10 juin 2020 à 07:58 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoire erotique gay""premiere sodomi""cyrillo gay""potes de branle""exhib dans les bois""jeune soumis gay""elle baise avec son oncle""lieu drague gay""cul homme amateur""la bite a papa""domination gay""tournante gay""racaille gay""histoire gay pere fils""histoire gay routier""histoire cyrillo""plage naturiste gay""histoire gay x""blog histoire gay""recit xstory""pompier gay""histoire gay oncle""gay cyrillo""gay cyrillo""elle suce le livreur""travesti soumis""double sodo gay""recit gay routier""histoire gay cyrillo""branlette entre amis"cyrillobiz"double sodomie""histoire gay hard""encule moi fort""vide moi les couilles""recit gay erotique""bi curieux""sexshop gay paris""petite baise entre amis""cyrillo gay""histoires gays cyrillo""histoire gay soumission""histoire gay jeune""recit gay cyrillo""gay cyrilo""histoire erotque""histoire gay rebeu""sauna oasis lyon""titof gay""sauna california rennes""blog histoire gay""gay esclave sexuel""histoire gay internat""elle suce en boite""cyrillo 2018"cyrillogay"pute a jus""histoire gay hard""histoire gay internat""dépucelage gay"cyrillobiz"les histoires de cyrillo""cyrillo gay""histoires gay cyrillo""korosko lorient"sneakersgate"gay plage""histoire gay internat""j'aime me faire enculer""histoires gay gratuites""depucelage violent""histoire bondage""histoire gay cousin""joyeux anniversaire gay""sauna gay nice""site lieux de drague""histoire sex gay""j ai couché avec mon frere""recit gay soumis"cyrilo"depucelage violent""recit cyrillo""recit gay eros"cyrillogay"histoire depucelage jeune gay""histoire érotique gay""histoires sex""histoires cyrillo""sodo gay""photo x gay""gay ejac""histoire gay prof""gays sex"