NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

14 sept.

188 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Baisé par le pote hétéro de mon frère | 10

Une fois arrivés dans ma chambre, nous avons commencé à nous déshabiller, la porte s’est ouverte, puis refermée, nous nous sommes retournés en sursaut, c’était Thomas.
« Putain, les gars, vous jouez à quoi ? Vous voulez vous faire griller par les parents ? » Dit-il d’un ton énervé.
« T’inquiète mon pote, je sais me faire discret quand je veux baiser » répondit Lucas, je les écoutais parler sans rien dire.
« Et pourquoi t’es encore là Lucas ? »
« Je vais baiser ton frère toute la nuit, tu m’as chauffé avec ta vidéo »
« Il dort souvent ici » dis-je à Thomas « Ils ne feront pas la différence »
« Et tu penses que vous voir tous les deux sortir de ta chambre demain ils ne vont pas trouver ça louche ? »
« Je le baise dans ta chambre alors, le problème est réglé », dit Lucas.
« Vous êtes trop con sérieux », dit-il en baissant les bras « Prends ton matelas Théo et pas un bruit »

Nous avons pris mon matelas pour le faire glisser dans la chambre de Thomas. Lucas m’a baisé avant de dormir à 4 pattes contre le lit de Thomas qui essayait malgré tout de dormir, il a fini par s’asseoir pour que je le suce en gorge profonde. Je me suis réveillé à 10 h, j’étais seul dans la chambre, je suis descendu et Thomas et Lucas prenaient leur déjeuner sur la table-bar de la cuisine, c’était un îlot avec un jambage en plan de travail, là où il se trouvait, je les voyais de face et uniquement leur partie supérieure aux pectoraux, je me suis approché d’eux.
« Vous êtes levé depuis longtemps ? » Leur demandais-je.
« On s’est levé à 9 h 30 » me dit Thomas en mangeant son bol de céréales, tu dormais encore, on est venu déjeuner.
« Je n’aurais pas eu ma pipe du matin » Dit Lucas en rigolant.
« Chut moins fort mon père peut se lever », dit Thomas
« Sérieux, j’ai déjà les boules pleines » continuait Lucas, sans attendre, je me suis approché, je suis passé sous la table Lucas et Thomas était en caleçon. Lucas bandait déjà et sa queue sortait de son caleçon, j’ai commencé à lui sucer le bout, Lucas souriait.
« Putain, mais tu fous quoi Théo » dit Thomas en reculant son tabouret en arrière
« Déjà, levés les garçons ? » C’était la voix de mon père qui descendait les escaliers.
« Oui papa » Dis Thomas « On s’est levé à 9 h 30 »
« Bonjour » Dis Lucas, il restait impassible face à cette situation alors que petit à petit, je baissais son caleçon pour le sucer entièrement
« Bonjour Lucas, tu vas bien ? » Demanda mon père.
« Bien merci, vos fils m’ont invité hier soir pour une partie de poker du coup, j’ai dormis là »
« Vous prolongé vos vacances, vous avez bien raison, et Théo ? »
« Il dort encore », dit Thomas. Mon père s’est avancé pour prendre un café et Thomas s’est jeté pour le servir « Tiens papa assis toi on en avait préparé plus ».
« Merci les garçons et il s’est assis en face de Thomas et Lucas, Thomas s’est assis à nouveau et il a avancé son tabouret. Tout en suçant Lucas, j’ai glissé ma main dans le caleçon de Thomas pour attraper son paquet, il a sursauté.

« Tout va bien, Thomas ? » Demanda notre père.
« Oui oui, un moustique », dit-il
« Je le comprends dis Lucas, dans le camping, il y en avait des tonnes. »
je suçais Lucas à pleine bouche et branlais mon frère qui bandait aussi, les deux avaient leur caleçon au niveau des pieds, pour faire jouir Lucas, j’ai lâché un moment la queue de Thomas pour le branler énergiquement, je suçais son gland en même temps, en quelques minutes, il m’a rempli la bouche de son jus, au moment de jouir il a trouvé une astuce pour pousser son râle de plaisir, il s’est étiré les bras en arrière en cria aaaaaaaaaahhhhhhhhhhh, ça fait du bien de dormir dans un lit, son astuce lui avait permis d’exprimer son plaisir pendant son éjaculation. J’ai relevé le caleçon de Lucas pour venir branler Thomas, de la même manière en attendant son jus, Lucas s’est levé et dit à mon père.
« Vous pouvez me montrer votre robot de piscine mes parents m’en parlent souvent » mon père a accepté et ils s’en allaient au pas dehors, Thomas a pris son membre pour le branler énergiquement pendant que les deux s’éloignaient doucement en nous tournant le dos, avant de jouir il est descendu de son tabouret, il a mis sa main derrière ma tête
« Suce moi ça vient » en cadençant ma tête le long de sa queue avec ma main, il a craché et j’ai fini par tout avaler, Lucas et mon père sont sorti et j’ai pu me relever.
« Vous êtes trop con » me dit Thomas en débarrassant la table.

Pendant toute une semaine, Lucas nous rejoignait le soir pour me baiser, Bastien avait trouvé un job, il était en déplacement dans le sud. Moi aussi, j’avais trouvé un petit travail dans une chaîne de restauration rapide. Un après-midi, je suis rentré plus tôt, j’étais claqué et je suis monté pour me coucher, avant d’entrer dans ma chambre, j’entendais du bruit dans la chambre de Thomas, sa porte était légèrement ouverte, je me suis approché pour écouter.
« Oui c’est trop bon continu » c’était la voix de Thomas, j’ai glissé mon œil pour voir la scène, Thomas était allongé sur son lit les bras en arrière, ses mains étaient ligotées l’un à l’autre derrière sa tête attachée aux barreaux de son lit, il avait les yeux bandés.
Une demoiselle brune était assise sur lui, sa queue lui pénétrait le vagin et elle bougeait son bassin en lui caressant le torse, elle était très autoritaire.
« Alors tu aimes comme ça Thomas, dit-elle
« Oui, bouge plus vite »
« Tu veux que j’aille plus vite ? »
« Oui, c’est trop bon accéléré » la fille s’est arrêté, elle s’est relevée de la queue de Thomas
« C’est moi qui décide quand et comment. »
« Pardon, je suis désolé viens t’asseoir sur moi ma bite veut être en toi »
« Je vais prendre une douche, tu vas m’attendre sagement, et quand je reviens, tu vas me baiser comme une chienne » elle a pris son sac en prenant la direction de la porte laissant Thomas comme ça
Mon cœur battait, j’ai couru pour me cacher dans la chambre de mes parents qui était ouverte, la jeune fille a traversé le couloir pour aller prendre une douche, visiblement elle connaissait bien la maison, Thomas ne la baisait pas pour la première fois. Je suis retourné voir Thomas, sa chambre était ouverte, je me suis approché doucement, il bandait encore, une capote sur la queue, je pouvais le voir, ce corps si musclé, allongé sur le lit, les bras en arrière ce qui bombait son torse, il était tout en sueur, je pouvais voir ses aisselles humides et légèrement poilues, je me suis mis à bander, une idée a traversé mon esprit.

La jeune fille est sortie nue de la salle de bain, je l’attendais, elle a été surprise et se cachait la poitrine avec son bras, en mettant son sac devant son intimité, elle ne parlait pas, mon cœur battait.
« Je suis vraiment désolé » lui dis-je assez doucement pour ne pas que Thomas entende « Thomas a dû partir en urgence, je suis son frère, il m’a demandé de t’attendre là pour te prévenir » Elle était tétanisée, elle ne bougeait pas.
« Euh… je suis vraiment désolé » lui dis-je assez doucement pour ne pas que Thomas entende « Thomas a dû partir en urgence, je suis son frère il m’a demandé de t’attendre là pour te prévenir » Elle était tétanisée, elle ne bougeait pas. « Euh… Bah… » Dit-elle.
« Il te rappellera ! » Lui dis-je d’un ton sec et direct « Je te raccompagne ? » Je lui avais coupé la parole pour lui parler sèchement.
La jeune fille s’est énervée, elle a jeté son sac au sol pour récupérer une jupe et un haut pour s’habiller en vitesse. « C’est bon, je connais la sortie » me dit-elle « Et, tu diras à Thomas qu’il n’a pas besoin de me rappeler » elle a repris son sac, elle a descendu les escaliers pour sortir de la maison.
Je n’en revenais pas, mon plan avait marché, vite vite il faut que je me dépêche, je suis allé dans la salle de bain pour me raser le visage, je tremblais, j’avais une idée en tête qui m’excitait terriblement, mon cœur battait fort dans ma poitrine au point de la déchirer, j’ai récupéré un string dans le tiroir de ma mère pour que ma queue soit maintenue, je l’ai mis.

Je suis retourné dans la chambre de Lucas, il m’a entendu arriver, il a bougé son visage « Julie, t’es revenue ? » Je continuais à avancer, sans répondre « Sérieux Julie, tu n’es pas cool de me lâcher comme ça ! »
J’étais debout à côté de son lit, et son corps s’offrait littéralement à moi, mon cœur battait sans cesse, je bandais à fond et le string de ma mère plaquait ma queue contre mon ventre, j’ai commencé à lui caresser le torse, il a sursauté « Ah te revoilà », je ne répondais toujours pas et je continuais à le caresser « J’ai envie de te baiser Julie » Pour le moment, il n’avait rien remarqué.
Je suis monté sur son lit, je l’ai enjambé pour me préparer à m’asseoir sur sa queue, Thomas a souri « Allez » chuchota-t-il « Vas-y. »
Je n’en pouvais plus, mon excitation était à son comble, j’allais enfin me faire baiser par mon frère, j’étais tellement excité que je ne pensais pas aux conséquences.
J’ai glissé ma main doucement le long de sa queue, je caressais ses boules, et j’ai retiré sa capote avec ma main.
« Qu’est-ce que tu fais ? “Dis Thomas
"Chuuuuuuuuutttttt” je lui répondis en posant mon index sur sa bouche
J’ai saisi son chibre, j’ai posé son gland contre mon trou, et je me suis assis sur sa queue, elle me pénétra centimètre par centimètre sous le poids de mon corps, je sentais mon anus se déchirer et s’écarter lentement pour laisser le membre de Thomas s’introduire en moi, j’ai dû serrer les dents pour ne pas pousser de gémissement.

Thomas a crié “pu.... t.… ain...... c’est bon” je suis resté sur lui sans bouger pour que la douleur s’estompe. Mon cœur battait toujours aussi rapidement, mais un sentiment de satisfaction et de plaisir s’emparait lentement de moi.
“T’es une sacrée gourmande” me dit-il “Ton cul, je le sens bien, j’adore”
il me pénétrait à nouveau, j’avais encore ce fruit défendu en moi et j’adorais cette sensation, j’attendais encore, regardant ce corps merveilleux à ma disposition, plusieurs gouttes de sueur coulaient entre ses deux pectoraux musclés, me suis suis avancé, j’ai sorti ma langue pour les récupérer, et les avaler, ses aisselles dégoulinaient de transpiration, j’ai commencé par les sentir, l’odeur n’était pas désagréable, légère, masculine, j’ai commencé par les lécher l’une après l’autre, parcourant ma langue qui frétillait sous ses poils tout juste rasés pour, ensuite aspirer cette semence, elle avait un léger goût salé, pas désagréable, j’adorais me nourrir des fluides de mon frère. Thomas gémissait “ouais c’est bon bébé, lèche-moi vas-y” plus il parlait, plus j’aspirais sa semence.

J’ai posé mes mains sur ses pecs, et j’ai commencé à bouger sur sa queue, d’avant en arrière, ça le faisait gémir, puis je commençais à rebondir sur sa queue, de haut en bas, je serrais les dents pour ne pas gémir, il ne fallait pas qu’il puisse reconnaître a voix, je poussais juste quelques cris dans les aiguës de temps en temps.
À un moment, il a levé ses genoux et il m’a limé dans cette position, juste à la force de ses abdos, il arrivait à me donner des coups de reins, ses cuisses claquaient contre mes fesses, sa queue me pénétrait avec force, ses abdos se contractaient sous mes yeux pour me baiser encore plus fort. Je ne pouvais m’empêcher de poser mes mains sur eux pour les sentir durcir à chaque mouvement. Enfin, mon frère me baisait, il m’a limé une bonne dizaine de minutes sans s’arrêter, nos corps transpiraient de plus en plus ce qui faisait glisser mes mains sur son torse.
“T’aimes ça te faire baiser, tu l’aimes ma grosse queue ?”
“Oui, oui”, répondis-je d’une voix tremblotante que je prenais soin de monter dans les aiguës.
“J’ai envie de te déboîter libère moi” criait-il “Libère-moi, je vais te défoncer” j’en voulais encore plus, il ne s’arrêtait toujours pas de me limer, je voulais qu’il aille plus vite plus fort. Il était super endurant, il me baisait comme un chien en donnant de grands coups bien au fond, j’adorais ça. L’espace d’un instant, j’ai oublié que mon frère ne savait pas qu’il me baisait, je voulais le libérer pour en avoir encore plus, tout en subissant ses assauts, je me suis penché en avant pour tendre mes bras en direction de ses poignets, il profitait de ma position pour me limer plus fort. Thomas était tellement concentré à me casser le cul qu’il ne s’est pas aperçu que ma queue s’était posée le sur son ventre.

“Dépêche-toi sale pute, j’ai envie de te baiser”, disait-il
J’ai réussi à détacher ses mains, quand elles étaient libres, il m’entoura et me plaqua immédiatement contre son torse, il me serrait contre lui, ça lui donnait plus de force pour me défoncer, ses cuisses gagnaient en puissance pour littéralement me déchirer la rondelle.
J’étais son jouet, sa queue me faisait monter au ciel, ma tête s’envolait sur son épaule, très vite, mes gémissements se sont transformés en cris de bonheur.
Thomas, réveillé par le son de ma voix, m’a poussé à côté du lit et il a arraché le bandeau de ses yeux, il s’est mis à hurler.
“PUTAIN, MAIS C’EST QUOI CE BORDEL ? POURQUOI T’ES LÀ ? ELLE EST OU JULIE ?” Je n’avais pas le temps de répondre, tout son corps était tendu “PUTAIN, MAIS COMMENT ? ET PUIS.... PUTAIN DE MERDE… C’EST QUOI CETTE MERDE !!!” Thomas me fixait d’un regard noir et respirait fortement, il a fini par baisser d’un ton.
“Elle est où Julie putain Théo ?” Me demanda-t-il d’une voix énervée ?

“Je lui ai dit de rentrer chez elle”, lui dis-je timidement
“Putain, mais t’es con sérieux, pourquoi t’as fait ça ?”
“J’ai envie que tu me baises, Thomas.”
“T’es mon frère putain j’t’ai déjà dit non.... Putain, j’ai envie de cracher en plus… t’as intérêt à bien me sucer sale pute.”
“Si je suis une pute, défonce-moi la chatte !!!”
“T’es une pute Théo et tu vas venir me sucer, je dois cracher là !”
“Oublis que je suis ton frère alors et baise moi comme une pute !!!!" Un silence est apparu.
“La pute veut se faire baiser ?” Me dit-il en me prenant par le pied tout me tirant hors de son lit “T’es une grosse pute et tu aimes te faire limer, c’est ça ?” Me dit-il en me traînant par terre “oui” je lui ai répondu.
“Mets-toi à 4 pattes alors sale pute” puis 2 secondes après “DÉPÊCHES !” je me suis mis rapidement à 4 pattes, la tête sur son matelas, Thomas s’est mis derrière moi, “Tu vas bien la sentir alors” et il m’a enfoncé sa queue d’un coup sec, il m’a attrapé par les hanches et m’a littéralement baisé, son bassin claquait contre mes fesses, le bruit était impressionnant, il ne s’arrêtait plus, je me faisais défoncer par mon frère et j’adorais ça, même Lucas ne m’avait jamais baisé aussi vite, Thomas ne s’est pas arrêté pendant un bon quart d’heure, quelle endurance, durant toute la pénétration, je criais de plaisir, mon frère me déboîtait et je trouvais ça tellement bon, enfin mon rêve devenait réalité.

Il a fini par jouir en moi, mon cul était totalement dilaté, son sperme coulait le long de ma cuisse, jamais une sodomie ne m’avait procuré autant de bonheur, je suis resté là, la tête posée sur son lit pour reprendre mes esprits, Thomas était sortie de la chambre, 5 bonnes minutes après je n’avais toujours pas bougé, j’étais sur un petit nuage, Thomas m’a rejoint dans la pièce, je l’attendais toujours à 4 pattes sans bouger, j’étais épuisé, mais j’avais encore envie de sa queue, il a fermé la porte à clef, il s’est avancé vers moi, je ne le voyais pas se rapprocher de moi, car je n’avais pas la force de bouger ma tête, j’attendais, je m’offrais à lui.
“J’ai encore envie de ta queue” lui dis-je, à ce moment-là, il a posé le bandeau sur mes yeux, il faisait maintenant noir, je dandinais mon cul contre sa jambe, il s’est mis derrière moi pour me pilonner à nouveau
Il m’a baisé une seconde fois “hhuuuuuummmm” gémissait-il pendant que moi je criai encore et encore “Ton cul est si bon.”
J’étais au paradis, plusieurs minutes après il m’a rempli à nouveau dans un grand râle de plaisir, il s’est retiré, il est sorti de la chambre, je suis resté comme ça 10 minutes, avant de me lever pour prendre une douche, et allez me coucher. Je n’en revenais pas, j’étais totalement détendu, je planais, mon frère m’avait baisé sans relâchement et j’avais adoré ça.

Théo3869

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 10 juin 2020 à 07:58 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoires porno"cyrillo.biz"cyrillo dial""recit erotique gay""histoire rebeu gay""model photo amateur""lope soumis""sauna gay toulon""histoires gays cyrillo""recit gay x""recit gay""histoires de sexe gay""histoire de grosse bite""baise imprevu""visite medicale gay""cap d agde tumblr""vide moi les couilles""baisee dans les bois""gay cyrillo""mecs en rut""bukake gay"histoiregay"sperme gay""histoire de sewe""recit gay beur""baise moi mon fils""recits erotiques gays""premiere fellation gay""gay chaud""histoire depucelage gay""visite medicale gay""histoire gay rebeu""gay cyrillo""gay cuir"cyrilllo"cyrillo dial""histoires gay gratuit""sauna gay dijon""blog histoire gay""histoire gay crade""beau gosse nu"boxxman"elle suce pour la premiere fois""ma première sodomie""histoire gay bdsm""histoire gay pompier""dial mec""recit erotique gay""histoires gay cyrillo""histoire gay gratuit""plan sm""cyrillo rebeu""gay cyrillo""histoire gay sauna""lascar gay""histoires cyrillo""histoires cyrillo""histoire gay uro""éjaculation gay""recits zoophiles""histoire de mecs gay"cyrilli"premiere sodomie""cyrillo xxl""baise dans les bois""histoire gay sexe""histoire gay sexe""recit erotique travesti""histoire gay beur""gay gangbang""cap d agde tumblr""histoire gay pute""histoire gay sexe""histoire de cyrillo""histoire trampling"gayeros"histoire gay vestiaire""histoires sexe gay""gay toilette""pute a jus gay"cyrillogay"jouissance anale""video gays gratuites""elle me vide les couilles""recit bi""cap d agde baie des cochons""histoire de gay""histoire et recit gay""histoires gay cyrillo"cyrillo.com"histoire gay x""histoire gay domination""ma bite son histoire"