NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

4 sept.

179 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Lit en lit | 2

« Je te sers quoi ? »

« Une vodka — Pomme »

Il est 2 heures du matin et Clément me tend un verre. Pour donner le contexte, on a été invité à une soirée chez une amie, ça faisait un petit bail qu’on attendait de se défouler et de boire au-dessus de nos limites (qui ont toujours été très floues). On vient de passer une série de partiels, cette fête arrive à point nommé.

Il y a beaucoup de gens de l’école et on s’apprend à connaitre pas mal de monde. On rit, on danse, on parle, on s’amuse. bref, l’ambiance est top.

Vers 4 h du matin, tout le monde décide de rentrer, avec Clément on avait prévu de rester, car on est loin de nos maisons respectives. On avait prévu des duvets pour dormir sur place.

On aide notre hôte à ranger et on décide de s’installer dans le canapé-lit dans le salon. Il n’y a pas beaucoup de place, mais on va se serrer.

On s’allonge dans le pieu et je lui dis « c’était vraiment trop bien, j’aime trop ce genre de soirée »

Clément me répond avec une haleine chargée en alcool « Quel genre de soirée ? »

Je réponds « Celles où on fait un peu n’importe quoi, où il y’a plein de monde, où la musique est forte »

Clément se tourne vers moi et tente d’interagir « Ha d’accord, moi elles me font carrément tourner la tête ces soirées-là »

Clément avait passé beaucoup de son temps à draguer des filles et boire comme un trou, il me fait rire quand il est dans cet état. Je le rigole et dis « C’est parce que tu es tout le temps  fracassé mon gars »

Au moment de me répondre, je le vois se relever et il dit « Peut-être peut-être, je vais me redresser le temps de m’endormir »

Une minute après, Clément enlève son t-shirt et son pantalon avant de se remettre sous les couvertures.

Je rigole et dis « bah vas-y fait comme chez toi »

Clément fait de grands gestes et me dit « Mec, j’ai ultra chaud en vrai, et ça va tu m’as vu dans ma tenue d’Adam la semaine derrière, ça à côté c’est rien »

Effectivement, la semaine passée, Clément et moi on avait vécu une expérience excitante, celle de la branlette entre potes. Juste le souvenir de Clément entrain de s’astiquer me donne la trique. Je me redresse aussi et lui dis   « c’est clair, Adam il était carrément excité il y a une semaine d’après mes souvenirs ».

Il me regarde et me demande « tu ne serais pas chaud pour un second round là maintenant ? »

Pour ne pas avoir l’air trop content tout de suite, je trouve une raison logique pour son expliquer mon envie, je réplique « Ça aide pour dormir en plus »

Il me regarde et me dit « Pas bête ! Ça te chauffe de recommencer du coup ? »

Deux fois en un mois, il faut qu’il fasse attention, je vais commencer à m’habituer je réponds à sa question par « Pourquoi pas, mais on n’a pas de pc ici par contre »

Il me toque sur la tête et me dit « Va falloir te servir de ton imagination mon lapin »

Autant la dernière fois était parfaite, car nous étions en pleine journée au chaud, autant cette fois-ci nous sommes mal installés et nous sommes en dessous des couvertures. Ce qui ne gêne pas du tout Clément qui a déjà commencé ses petites affaires et son côté. Je suis un peu dégoutée de ne pas pouvoir le voir nu.

Il ne le voit pas parce qu’il ferme les yeux, mais je le regarde et je peux voir qu’il prend son pied, il se mord les lèvres et se tend dans tous les sens.

De mon côté, cela fait longtemps que je bande, je commence aussi à m’échauffer et à empoigner mon manche. Nous sommes beaux à voir je pense, deux copains couchés l’un à côté de l’autre et entrain de se caresser. Pas mal de personnes seraient très excitées par cette vision.

Tout à coup Clément arrête ses mouvements et me dit « J’ai vais pas pouvoir éjaculer, je pense »

Personnellement je suis super excité et j’espère qu’il ne met pas un stop à ce moment. J’essaye d’approfondir « pourquoi tu dis ça ? »

Il me répond « J’arrive pas trop à me concentrer, avec les mouvements, j’ai encore plus mal au crâne, peut-être un truc avec l’alcool, bref ça me demande trop d’efforts à cette heure là de la nuit »

Du tac au tac, je lui demande « Tu veux que je te file un coup demain ? »

Je ne sais pas pourquoi, mais il n’a pas l’air tellement surpris, il me répond avec enthousiasme « Vraiment tu le ferais ? parce que j’ai quand même trop envie de jouir »

J’avoue que je flippe un peu, mais cela fait longtemps que j’y pense, avare dire je suis obsédé par sa bite depuis que je l’ai vu, je le rassure en disant « Pour aider un pote, tu sais que je serais prêt à tout »

Content, il annonce « Bon bah c’est parti alors » puis il baisse son duvet. J’aperçois directement son énorme engin fièrement dressé vers le ciel.

Heureux, mais un peu perplexe, je lui dis « Je n’en ai jamais tenu, je préfère te prévenir »

Il rigole et me demande « Et la tienne ? »

Je réponds « Tu es vraiment con quand tu t’y mets »

Il rigole et me dit « Bon on parle on parle, mais elle se sent un peu seule là, tu sais »

Je m’allonge sur le côté et je dirige ma main vers son membre, je l’entoure et commence à faire des va-et-vient. Je suis surpris par la chaleur dégagée par sa bite. Au début, je m’attaque surtout à masser le long de sa queue sans trop m’attaquer au gland, mais je trouve que je me focalise que sur une partie alors que je pourrais masturber tout le long et aussi pouvoir encercler son gland rouge vif. Il est assez imposant par rapport au reste, ça se voit tout de suite qu’il est excité.

Pour lui faire vivre une meilleure expérience, je décide de me stopper et de mouiller ma main avec de la bave. Je la glisse le long de sa queue et là je prends toute la mesure de ce que « 21 centimètres » veut dire. De plus, je lui arrache quelques gémissements, je vois qu’il kiff ça.  Clément avait les yeux fermés depuis le début, mais là je vois qu’il me regarde entrain de m’occuper de lui et ça n’a pas l’air de lui déplaire. Après avoir fait des mouvements doux depuis le début. Je m’arrête juste à côté du gland et le branle de manières plus énergique, quelques bruits se dégagent de la friction.

Clément relève la tête et me dit « Rahhh c’est ouf, ce que tu me fais là »

Ne sachant pas quoi dire, je préfère continuer mon action, c’est là qu’il me dit.

Clément prend mon bras et me fait arrêter les mouvements, il me regarde droit dans les yeux et me dit «  Tu sais, autant avoir ta bave sur ma bite, n’hésite pas à y mettre ta bouche »

Quelle audace, mais j’avoue que j’aime bien la direction que ça prend. Je sais très bien qu’il avait cette idée en tête depuis le début. Il savait aussi qu’il pourrait trouver en moi la personne capable de satisfaire ses besoins. Je le regarde et je lui dis « À ton service ».

Je me redresse, me met à quatre pâtes et je m’installe au niveau de son pubis. Voir sa queue sous cet angle me donne l’impression que je me suis lancé dans une entreprise impossible. Je ne sais pas par où commencer.

Au même moment, Clément me lâche un « Allez sois pas timide »

Je décide de prendre la base par la main et mettre ma bouche au niveau de son gland, j’ouvre la bouche et je l’aspire petit à petit. Je suis à peine arrivé à la moitié de sa queue que je commence déjà à avoir un sentiment de plein, je décide de faire marche arrière et recommencer, mais cette fois-ci en peu plus vite.

Clément me regarde et il a l’air de kiffer ça. Tant mieux, parce que de mon côté, le voir dans cette position de mâle alpha m’excite à mort. Je crois qu’il le comprend quand nos regards se croisent, car il décide ensuite de mettre sa main dans mes cheveux afin de m’indiquer la vitesse de croisière. Une cadence que je vais devoir encaisser, car Clément décide qu’elle sera rapide.

Après quelques minutes de fellation sportive, je m’arrête au niveau de la moitié de sa bite et là par surprise, Clément met un coup de reins afin de faire rentrer l’entièreté de son membre dans ma bouche et surtout ma gorge. Logique, je m’étouffe et recrache sa queue avec un filet de bave.

Il me regarde et en rigolant il me dit « Haha, ouais j’imagine que ça ne doit pas être facile à tout gober ». Juste après m’avoir dit ces mots, Clément se relève sur ses genoux, son bassin est au niveau de mon visage  et sa queue pointe en direction de mes lèvres. Il me dit « ça ira mieux comme ça tu vas voir ». Bien décidé à ne pas rester sur un échec j’ouvre grand afin d’avaler l’ensemble de sa bite. Clément recommence très vite à faire des mouvements de bassins pour me baiser la bouche.

Je sais très bien de quoi on a l’air, enfin surtout moi à quatre pâtes entrain de sucer mon meilleur pote qui a compris que j’attendais ça depuis un sacré moment. Je ne sais pas si c’est l’alcool qui nous dévergonde, mais nous sommes tous deux très libres à ce moment-là.

Au bout d’un moment, Clément se retire de ma bouche, prend sa bite en main et me la claque sur la joue de manière violente. Me voilà aspergée de ma propre bave pendant qu’il me biffle sans vergogne. On se regarde dans les yeux pendant qu’il dessine le contour de mon visage avec sa queue.

Toujours la queue en main, il vient se branler devant moi. J’essaye de me relever, mais sa main vient tenir fermement mes cheveux pour que je n’essaye pas de me dégager. J’ai compris, il veut me faire une facial. Je regarde avec attention cette scène, surtout son gland qui se décalotte à chaque mouvement de main.

Au bout d’une minute à peine, je l’entends gémir et trembler des jambes. Je sais très bien ce que ces bruits annoncent. Je ne sais pas combien de jets me sont arrivés sur le visage, mais j’ai senti du liquide à la fois sur mes paupières, sur mon front, ma joue gauche et au bord des lèvres. Une fois son éjaculation terminée, Clément ne se gêne pas pour me remettre sa queue plein de sperme en bouche.

Pour conclure, je décide de me branler dans cette position et je viens très vite. Plusieurs jets arrivent directement sur  le duvet.

Je me redresse, essaye d’enlever le sperme de mes yeux et je regarde Clément tout essoufflé qui me sourit, il me dit « Wow c’était ouf ! Le meilleur truc de ma vie c’est sûr, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. »

Je rigole et je dis « moi je me sentirais un peu plus propre, je pense ».

Pas gêné pour un sou, il réplique « ouais j’étais à fond j’avoue, j’ai essayé de reproduire des trucs que j’avais vus dans des films de cul », il prend son pull et me dis «  tiens essuie-toi là-dessus, je vais le mettre dans mon sac direct pour que personne ne le voie demain »

Je m’enlève tout son sperme du visage et lui « Ouais c’était pas mal en vrai »

« Bon maintenant au dodo ! Je suis mort de fatigue maintenant ».

T.Pavone

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : vendredi 17 avril 2020 à 22:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"branlette gay""recit gay sexe""première baise""histoire de suceuse""histoire sexe gay""histoire gay arabe""recit gay premiere fois""histoire sexe entre homme""sexe shop gay""gay recit"cyrillo"histoires cyrillo""ma première sodomie""jeune soumis gay""gay encule""histoire cyrillo""récit érotique gay""histoire cyrillo""histoire de gay soumis"cyrillo.bizcyrillo.com"recit erotique gay""recit bisexuel""gay abattage""cirillo gay""recit gay beur""histoire gay routier""histoire de sex entre homme""recit bi""récits gay""les histoires de cyrillo""recit sodomie""histoire gay domination""gay dominateur""histoire gay cirillo""baise moi mon fils""gay en string""histoire minet gay""recit erotique gay""mon clubgay""grosse pute gay""pute à rebeu""recit gay""histoire x story""recit inceste mere fils""recit erotique gay""histoire gay pute""exhib dans les bois""histoire gay black""blog de cyrillo""histoire de gay""histoire cyrillo""visiochat ma queue""cinema porno""recit x gay""gay premiere sodomie""histoire gay frere""histoires gay cyrillo""gay en string""blog de cyrillo""récits pornos""se faire branler""le site de cyrillo""histoire gay pere fils""liam qui suce""histoire gay papa""histoire gay premiere fois""cyrillo 2018"cyrillogay"cyrillo biz""douche gay""recits vicieux""histoire minet gay""1ere sodomie gay""cyrillo histoire gay""histoire gay hetero""papa encule son fils""histoire de sex gay""zone dial""racaille gay""recit gay sexe""blog de cyrillo""recits pornographiques""partouze à la plage""baise dans un sauna""histoire gay porn""cyrillo xxl""histoire grosse bite""histoire cyrillo""beau mec a poil""histoire de cyrillo"