NEWS :

4 août

decoupageshop.ru : foire aux questions
52 réponses
à tes questions !

143 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Givrand

J'ai le souvenir de cette plage à deux pas du gîte que l'on avait loué. L'océan atlantique, quoi de plus merveilleux que de prendre son petit déjeuner face à cet impression d'infini, cet océan qui n'en finit plus de chanter. Le bruit des vagues qui tapaient contre les rochers était le souvenir que j'avais décidé de ramener avec moi.

   On avait eu l'occasion de louer un petit gîte à quelques mètres d'une plage vendéenne. D'ailleurs cette plage était connue, mais pas de tous, pour y pratiquer le naturisme. Le cadre y était idéal pour ce genre de pratique qui m'était jusque là étrangère. je connaissais bien sur le principe du naturisme mais je ne le pratiquais pas. Le décor était rustique, ça donnait l'impression que la plage était restée la même durant des années. Comme laissée à l'état sauvage. Une plage dissimulée derrière de grande collines ou la végétation peinait à se frayer un chemin. Il se glissait parfois dans ce décor quelques corps humains d'hommes et de femmes entièrement nus prêt à intimider le soleil mais cherchant par dessus tout la tranquillité. Je découvrais clairement un nouveau mode vie. J'avais mis un peu de temps à vaincre ma pudeur mais une fois dépassée j'avais pris goût au bronzage intégral. Je commençais à apprécier que mon corps soit libre, apprécier la sensation du vent sur ma peau. je redécouvrais le sens du toucher autrement que part les mains et ressentais la chaleur du soleil sur tout mon corps. 

   Ce jour là, il devais être environ quinze heure. Nous avions décidé d'aller faire un tour à la plage. J'avais choisis la plage naturiste à deux pas de chez nous. Le soleil était au rendez vous et Julien n'avait aucun problème à ce sujet, il était donc ravie de m'accompagner. Si j'étais d'accord pour dire que le naturisme n'a rien à voir avec le sexe, j'étais loin de me douter de ce qui allait se passer. Pour dire vrai j'étais un peu naïf à l'époque. Dans les premiers temps, on s'était installé sur le sable. Les serviettes posées, on avait envie de se baigner et on était bien décidé à profiter de cette magnifique journée. En à peine une heure passée dans l'eau, je fis deux constats ; le premier, j'avais pris des couleurs ce qui ne m'étonnais pas vraiment puisque je marque vite. Et le deuxième, la plage venait de se remplir. On passait d'une dizaines de personnes présentent sur les lieux à une cinquantaine. Les parasols piqués dans le sable se dressaient les uns à côté des autres. On aurait dit que chacun s'était créé son petit havre de paix.

   Les heures défilaient plutôt rapidement et c'est toujours dans les meilleurs moments que le temps passe plus vite. Mais quoi qu'il en soit la plage commençait maintenant à se vider. Seul restaient les multiples trous causés par les parasols bientôt engloutis par la marée montante. Enfin sorti de l'eau, la moitié du sable avait déjà disparu. La seule solution pour continuer à admirer ce paysage était de grimper. Escalader ces collines dessinées par la nature elle même. Le peu de végétation qui essayait de survivre à la saison estivale servait à cacher quelques hommes nus par-ci par-là. Julien on était bien décidé à rester, on était là pour prendre du bon temps et se ressourcer un peu. Il fallait que l'on profite de l'instant présent. Ce que l'on ne savait pas à ce moment là, c'est que ces mecs cachés derrière ces buissons plus ou moins grands, n'étaient pas venus profiter du soleil. Leurs motivations se trouvaient ailleurs. Nous allions très vite le découvrir.

   Nous étions donc en train d'escalader les collines quand un petit coin se présenta à nous. Cet endroit était fait pour nous, il nous tendait les bras. Assez grand pour y loger deux à trois personnes, mais en même temps pas trop grand pour pouvoir nous offrir discrétion et intimité. Je venais de finir de me déshabiller, on était tous les deux entièrement nus, allongés et prêt a prendre le soleil comme deux lézards. Le plaisir commençait... Après un petit quart d'heure de détente absolue, une envie pressante se fit ressentir. J'avais envie de pisser. Bien évidemment sur cette plage naturelle personne n'avait installé de toilette, ce qui concrètement n'était pas mon problème j'avais déjà repérer un endroit susceptible de me cacher pour uriner. j'avais commencé à pisser quand un bruit de branche cassée me fit tourner la tête. Deux mecs étaient là. Posés derrière moi, il ne bougeaient pas, il ne parlaient pas. Leurs yeux étaient fixés sur ma ceinture. Je n'avais pas mis longtemps à comprendre la raison de leur visite.

   Ils me regardaient avec insistance, comme pour me dire ; t'es partant? Il essayaient de me faire comprendre leurs envies pendant que moi, je ne pensais qu'a une chose. Retrouver Julien qui m'attendait nu au soleil. Quand les deux mecs eût enfin compris qu'il était préférable de ne pas insister. je pris la direction du campement sauvage investi récemment. Julien était allongé sur le ventre, les yeux fermés. Visiblement il n'avait pas remarqué le mec assis à quelques mettre de lui, plus en hauteur en train de le mater. Torse nu, le mec était assit sur un rocher. La braguette de son jeans était déboutonnée ce qui laissait apparaître son caleçon légèrement déformé par une bosse. Il était plutôt musclé, du genre militaire avec le crâne rasé. J'avais deviné qu'il était en érection. Il matait le cul de mon mec et ça le faisait bander à mort. Curieux de la situation, je pris le parti de ne rien dire et de regarder discrètement à mon tour ce qui allait se passer.

   Le gars restait là, perché sur son rocher comme un chat qui guette sa proie. Mais rien ne se passait. A force d'attendre je compris qu'on avait à faire à un voyeur, il était la pour se rincer l’œil. J’avançais tout doucement en regardant autour de moi et ma surprise fut grande quand je compris que le soir venu la plage si paisible et accueillante se transformait en un lieux de drague. Je fit un pas en avant afin de  m'approcher de Julien et lui fit signe de regarder autour de lui. Il jeta un œil sur les collines et souri, la situation l'amusait. 

- Tu as vu le mec sur le rocher là, qui nous regarde ? Lui demandais-je
- Oui je le vois, je vois même qu'il attend qu'une chose... et on va lui offrir ce pourquoi il est venu. Me répondit il.

   Julien s'avança vers moi et commença à m'embrasser. J'étais tout excité, ma queue se dressait de plus en plus. Je prenait du plaisir à m'exhiber, un plaisir qui m'était jusqu'à l’heure inconnu. Il posa sa main sur ma tête et l'accompagna vers sa grosse queue déjà en érection en me demandant de le sucer. J’approchai volontier ma tête et commença par mettre son gland dans ma bouche. J’utilisai ma langue pour lui faire ressentir plus de sensations. Mais il en voulait plus, il me tenait la tête et appuyait dessus pour enfoncer sa bite dans ma gorge. Je faisais des vas et vient avec ma bouche en le branlant en même temps. Je savait qu'il aimait ça, il commençait à gémir en plissant les yeux. gardant toujours ses mains derrière ma tête, il était clairement en train de me baiser la bouche. Je l'arrêta un instant pour reprendre mon souffle mais j'eu à peine le temps d'inspirer que sa queue était de nouveau dans ma bouche. Il ne voulait pas que je m’arrête. Ma salive coulait le long de sa tige en direction de ses couilles. Il était bien décidé à cracher dans ma bouche. Excité, je n'opposais plus aucune résistance. Ma bouche était devenue un orifice qui lui appartenait et qui allait lui servir à se vider. Moi je n'étais pas loin de jouir. Je savais qu'il ne faudrait pas grand chose pour que je vienne et lui non plus. Il se branlait de la main droite pendant que je lui léchais les couilles. Il sentait que ça montait. Il prit sa main gauche et enfonça ses doigts dans ma gorge pour s'assurer que ma bouche reste ouverte. Il accélérait, mes lèvres touchaient à peine son gland tellement il se branlait rapidement mais a chaque contact un peu de mouille se déposait sur ma langue. Un frisson lui parcouru le corps et finit par faire sortir trois puissant jets de spermes finissant leur course dans ma gorge. Je mis que quelques secondes de plus pour faire comme lui et jouir sur mon torse.

   Il venait de me remplir la bouche. En relevant la tête, je découvris qu'on était passé de un à trois spectateurs venant d'éjaculer en me regardant sucer Julien. J'avais pris beaucoup de plaisir à laisser des inconnus nous mater pendant un moment intime. Mais le vent commençais à se lever. Le soleil paraissait comme dévoré par de gros nuages gris venant de l'est et le plaisir tournait cours, tous le monde évacuaient le lieux. Rien n'avait laissé pensé que le temps virerait à l'orage et pourtant. Le premier grondement se faisait entendre au loin. Malheureusement, il fallait pour nous aussi quitter cet endroit pour nous mettre à l’abri. Ce qu'on s'empressa de faire au deuxième coup de tonnerre pour rejoindre le gîte.

Jonat

Autres histoires de l'auteur : Givrand | Mon voisin ce coquin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

XXX HISTOIRES D'AOUT

🟢 1er Août | 40

Les nouvelles | 12

Un Dieu au sauna Antoine
La frustration Abdon14
De Motard Rick à Slave Rick Motard Rick
Aventure dans un foyer Passif73200
Mon meilleur ami gay A.N.T
Boss des Boss | 1 Chris973
Visite à Orléans Julien
Pas comme les autres | 1 Unknown
Pas comme les autres | 2 Unknown
Le Fils de mes voisins | 1 Porphyrogenete
Le Fils de mes voisins | 2 Porphyrogenete
Mon infirmier Trevis00

Les suites | 5

Dressage 4 Andreprofeco
Soumission & Domination | 579 Jardinier
Fantasmes avec un collègue | 5 Jay
L'étude anatomique | 4 Éros
La gynécologie pour homme | 2 Duguesclin

Les séries | 23

Amour et libertinage | 13 Cali
12345678910111213

L’ange de la comptabilité | 10 Dej407
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 5 mars 2020 à 16:06 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


cyrillogay"recit porno""histoire gay x""gay zoophile""gay pisse""histoire gay minet""recit gay hard""histoire soumis gay""photo gay gratuite""esclave gay""histoire gay gratuit""exhib dans les bois"bi21"recits hds""bear gay""gay bouche a jus""histoire gay rebeu""branle entre mecs""histoire gay sauna""histoire gay pute""gay lope""recit gay cyrillo""cyrillo histoires""histoire gay soumis""premiere sodomie gay""vider les couilles""recit hard gay""histoire gay piscine""cyrillo gay""orgasme gay""beau gosse nu""cyrillo rebeu""histoires gay gratuites""roux gay""couple bisex""récits gay""histoire gay naturiste""histoire de mec gay""sauna gay nice""gay porno gratuit""gay mur""cyrillo texte""gay ejac""recit inceste gay"cyrillo.biz"gay en foret""cyrillo photo""mes histoires porno""histoire gay cirillo""recit gay sm""histoire gay cirillo""recit cocu""cyrillo dial""concours branlette""il la sodomise de force""sexshop marseille""branle entre pote""x gay""le keller paris""gay vide couille""histoire gay cyrillo""depucelage gay""plan suce gay""gay cyrillo""histoires gay gratuites""recit porno inceste""histoire erotique gay""actif soumi""erog blog""maspalomas sexe""histoire x gay""gay soumis histoire""gay dominateur"cyrillo.com"depucelage gay""recit depucelage gay""histoires de travesti""porn histoire""histoire de sex gay""cyrillo dial""recits hds""histoire gay entre frere""histoire gay beur""histoires érotiques gay""histoire gay cousin""baise en pleine nature"pompeur.com"x gay""histoires gays cyrillo""histoire gay porn"cyrillo"textes porno""recit gay cyrillo""photo amateur gay""partouze bi"