NEWS :

4 août

decoupageshop.ru : foire aux questions
52 réponses
à tes questions !

11 août

168 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Excitantes retrouvailles | 2

Les jours qui suivirent nos retrouvailles avec Steph, nous échangeâmes beaucoup de messages.
Des sextos bien évidemment. Il avait apprécié de pouvoir faire de moi ce qu'il voulait.
Il savait qu'il avait pris un gros risque en organisant une partouze surprise, mais au final, il avait bien fait.
Dans les échanges de sextos, il m'envoya des photos de notre séance à 4, moi suçant ses potes,
ou prenant leur queue en plein dans le cul, etc.

Il m'envoya aussi quelques photos de ses érections aussi pour m'exciter...

Ma vie continuait quand même jour après jour.
Un après-midi de libre, je décidais de faire les magasins. Vacances estivales obligent, ils étaient tous quasiment vides.
J'étais dans les rayons d'un magasin de fringues quand je reçus un nouveau sexto de Steph.
On y voyait un premier plan son short déformé par son érection, en second plan, on me voyait déambuler
dans les rayons de ce magasin Un premier message l'accompagnait : "Intéressé ?"
Je regardais autour de moi, mais ne le vis pas. Le magasin paraissait vraiment vide, hormis un vendeur à l'opposé de moi.

Je répondis "Oui, mais où ?"
Second message : "cabine d'essayage au fond. Tu n’inquiètes pas pour le vendeur, je gère. Par contre, suis pas seul, ça t’embête ?

- Non, pas de soucis, si il est aussi excitant que toi.

- Il l'est. Attend moi dans la cabine, en boxer, descendu sous les fesses, j'arrive pour m'occuper de ton p'tit cul."

Après un dernier coup d’œil autour de moi, je m'engouffrai dans la cabine, fermait la porte derrière moi, mais sans mettre le loquet.
Je virais mes fringues aussi vite que je pus et me mis face au miroir, tendant mes fesses vers la porte,
et descendit l'élastique de mon boxer jusque sous mes fesses.

La porte s'entrouvrit, Steph s'engouffra derrière moi.
Le sexe déjà sorti et bien raide. Toujours aussi beau, et ce sexe, toujours aussi appétissant.
Il se colla contre mon cul, sa queue entre mes lobes. Aussitôt il me banda les yeux : "mon mec tient à rester anonyme".

J'allais pour répondre, mais il mit sa main sur ma bouche "C'est à prendre ou à laisser.
Si tu acceptes, tu vas prendre un pied monstre et nous aussi, je te le garantis.

Le vendeur doit tenir les clients éloignés, mais faudra rester discret". Je hochais de la tête montrant mon accord.
Il me fit me mettre à quatre pattes et entrouvrant la porte et il appela à voix basse son mec qui devait être juste à côté
"tu peux venir, il est en manque et on ne sera pas trop de 2 pour le satisfaire".

Une autre personne entra alors dans la cabine. Je les sentis se positionner devant moi. Une voix très grave et profonde me demanda d'ouvrir la bouche.
Aussitôt, une queue s'y engouffra. À la taille, je crus reconnaitre celle de Steph. Je commençais à le pomper avec passion.
Une seconde queue vint me caresser le visage. Elle semblait bien lourde et massive, de la même épaisseur que celle de Steph, mais sans doute plus longue.
J'allais le sentir passer s’il voulait me prendre lui aussi. Il commença à commenter l'action à Steph :
"-il est bien bandant ton bâtard. Faudrait lui retirer les poils sur le cul pour la prochaine fois.
-Oui, ça lui fera encore un plus beau cul quand il est en jock.
-Il suce bien ?
-Oui, vas-y, moi je passe de l'autre côté"

Steph sorti sa queue de ma bouche, se frotta avec son mec contre ma gueule, y laissant ma salive mélanger à son précum et passa derrière moi.
"Aller suce » me dit son mec en posant son gland contre mes lèvres. Au moment où je voulus avaler celui-ci, il eut un petit mouvement de recul.
En réaction, je m'avançais, mais aussitôt, il s'avança lui aussi. Je me retrouvais directement avec son gland au fond de ma gorge, me coupant la respiration.
Je crus m'étouffer. C'est ce moment que choisit Steph pour poser son gland encapuchonné d'une capote recouverte de gel contre ma rosette.
J’eus un réflexe de recul pour me dégager du sexe de son mec et reprendre ma respiration, ce qui provoqua sa pénétration.
Je ne sais pas s’ils avaient prémédité leur coup, mais je commençais à me rendre compte qu'ils avaient l'habitude de baiser du passif ensemble. 

Steph commença des mouvements assez lents pour bien m'ouvrir. Il faisait coulisser l'intégralité de son sexe massif.
Je sentais son gland  la limite de sortir avant qu'il se renfonce.
Ses couilles ne tapaient pas contre mon cul, elles étaient retenues par l'élastique de mon boxer qui n'était pas assez descendu.

Il m'entravait d'ailleurs, limitant ma possibilité d'écarter mes jambes. Dans le même temps, je tâchais de m'appliquer pour sucer son mec,
je passais du suçotage de son gland qui était délicieux à découvrir avec ma langue au léchage de sa hampe,
dont j'avais maintenant la confirmation qu'elle était tout aussi massive que celle de Steph, mais avec quelques cm de longueur supplémentaires.

On entendait que mes bruits de succions et les halètements de mes deux mâles.
De temps en temps Steph me mettait une fessée en s'enfonçant un peu plus brutalement au fond de mon cul.

Visiblement, il voulait que je sois bien ouvert pour son mec.
Très excité par toutes les sensations que me procurait cette baise impromptue, je commençais à me branler
quand la grosse voix se fit entendre : "Lâche ta queue, les seules avec lesquelles tu as le droit de jouer c'est les nôtres.

Et ne t'inquiète pas, tu jouiras quand je te mettrai la mienne bien profond, je te le garantis".
Steph se pencha sur moi et prenant ma main avec laquelle je me branlais dans la sienne, il l'amena sur le torse de son mec.
Je sentis ses pecs puissants et poilus, ce mec me semblait être une vraie bête de sexe.
Je descendis sur ses abdos que je sentais bien fermes et dessinés sous mes doigts.

Il me susurra à l'oreille : "Régale-toi avec sa queue, si tu lui plais, il fera de toi sa chose et tu ne le regretteras pas.
Tu verras, une fois que tu auras eu sa queue bien au fond de ton petit cul, tu seras prêt à tout pour qu'il recommence. Tu deviendras notre petit bâtard."
Se redressant, il se déchaina dans mon cul, comme s’il n'avait pas baisé depuis des jours.

Ses paroles m'avaient à la fois excité et choqué. J'aimais être passif avec lui, et j'avais aimé nos baises débridées,
mais je n'avais pas l'habitude d'être soumis et je ne m'imaginais pas l'être plus que ce qui lui et moi avions pu faire jusque là.
Mais sentir le corps de son mec si viril sous mes mains m'excitait beaucoup, j'imaginais une sorte d'ours bien musclé, comme on en voit que dans les pornos.

Il posa d'ailleurs sa main sur ma joue et me la caressa en me disant "C'est bien, tu suces vraiment bien, on sent que tu te régales avec ma queue".

Il bloqua ma tête et collant son gland sur une de mes joues, poussa pour la déformer.

Me tenant la tête d'une main, de l'autre, il commença à se caresser le gland à travers la peau de ma joue.
Je me sentais comme un objet, un sex toy qu'il utiliserait.
"Ta bouche est douce, si je n'avais pas autant envie de ton cul, je lâcherais bien mon foutre juste là, maintenant pour bien te la remplir".
Il sortit sa queue de ma bouche, posa à nouveau son gland contre mes lèvres et se penchant en avant,
la fit à nouveau me pénétrer jusqu'à ce que son gland arrive au fond de ma bouche.

Je pouvais tout juste respirer, mais il ne bougeait pas plus.

Il claqua ses mains sur mes 2 fesses et les écartant, encouragea Steph "Allez vas-y baise le bien. Mets-lui de grands coups de pines".

Ce dernier sous les encouragements de son mec redoubla d'ardeur pour me baiser.
Il sortait même régulièrement de mon cul et y rentrait à nouveau d'un grand coup pour s'enfourner bien au fond.
Jusqu'à ce qu'il se plante bien au fond, serrant plus fort mes hanches dans ses mains, il jouit.

Ses râles étaient étouffés par la pelle que lui roulait manifestement son mec.
Je sentais à travers la capote sa queue se vider. Les soubresauts de ses hanches n'en finissaient pas.

Il finit enfin par s'arrêter et sortit précautionneusement sa bite de moi. Elle était encore bien dure.

Il retira la capote et posa son gland sur mes fesses, y laissant son sperme collé.

Son mec sortit alors de ma bouche et alla se présenter derrière moi. Il commença à jouer avec sa queue entre mes lobes.

"Je te prendrais bien sans capote pour te remplir le cul de foutre, mais on ne se connait pas encore assez".
Je devinais ensuite qu'il s'encapuchonnait son chibre. Il demanda à Steph d'aller chercher
le vendeur pour que je le remercie pour cette baise.

Je n'eus pas le temps de répondre qu'il pointa son gland contre mon anus. Je sentais le gel dont il l'avait recouvert.

"Tu as vraiment un cul excitant, je vais bien en profiter". Et il poussa lentement pour me pénétrer.

Sa queue faisant le même diamètre que celle de Steph, elle rentrait sans trop de difficulté. Mais j'avais quand même l'impression que ça n'en finissait pas.

Il vit ma main esquisser un geste vers ma queue qu'il stoppa immédiatement.

"T'inquiète, je vais te faire jouir sans que tu aies besoin d'y toucher, tu verras, ça sera encore meilleur".

Il donna un grand coup de hanche qui lui fit terminer sa pénétration et m'envoya en avant.

Je dus alors me remettre à quatre pattes pour ne pas me retrouver la gueule par terre.
Il en profita pour remonter légèrement mon boxer afin que ma queue soit à l'intérieur.

J'étais encore plus géné pour écarter les jambes, sa queue était donc plus comprimée dans mon cul ce qui le fit gémir.
Mon gland frottait contre le tissu qui rapidement devint trempé tellement ma queue dégoulinait de précum.

Un mec entra dans la cabine, mon enculeur lui dit "Pour te remercie, notre bâtard souhaiterait t'accorder une pipe".
Le vendeur l'avait à peine remercié que sa petite queue était sur mes lèvres, je les ouvris à peine et le laissait y entrer son membre.

J'étais concentré sur la sodomie que me prodiguait cet ours. Jamais je n'aurais pensé pouvoir autant apprécier sentir un membre coulisser entre mes fesses,
jamais je n'aurais pensé que se faire maltraiter le cul si sauvagement ne ferait autant de bien à ma prostate. J'étais littéralement en train de perdre pied.

Le vendeur lui s'en foutait, il avait saisi ma tête entre ses mains et se branlait finalement tout seul dans ma bouche.

"Interdis de lui jouir dans la bouche" lui intima mon ours. "Bien monsieur", répondit timidement le vendeur.

"Tu aimes sa petite queue ?" vint me susurrer à l'oreille mon enculeur.

"En tout cas, nous on aime bien ton cul. S’il doit y avoir une prochaine fois, fais-moi plaisir et épile-le, il en sera encore plus beau, tu verras".

Il continua à me susurrer à l'oreille tout en me pistonnant l'arrière-train.

Il ne haletait pas, semblait ne faire aucun effort alors qu'il me baisait puissamment avec la régularité d'un métronome.

"J'aimerais tellement pouvoir te remplir de foutre avec Steph la prochaine fois.

- J'aimerais t'avoir bien bien soumis pour tout un weekend...

- Tu prendrais un pied d'enfer à être à notre service...

- Si tu savais à quel point te louper me ferait triquer...

Et il continua comme ça jusqu'à ce que le vendeur soit proche de la jouissance, ce qui fut relativement rapide.

Mon ours s'en rendant compte me redressa. J'étais maintenant debout, mais mes pieds ne touchaient pas le sol.

J'étais enfiché sur sa queue, ses bras enserrant ma poitrine me maintenaient en position.

"Tu vas rentrer ton gland dans son boxer et jouir sur ses couilles". Aussitôt le vendeur s’exécuta.

Mon ours d'une main tourna ma tête pour pouvoir me rouler une pelle. Pendant ce temps, je sentais le vendeur glisser sa queue dans mon boxer.
Nos corps étaient collés. Mon ours nous enlaça le vendeur et moi pour que nous soyons encore plus collés.

Je me rendis alors compte que le vendeur était torse nu. Il se frottait contre moi, sa queue raide frottant mes couilles et la base de ma queue m'excitait beaucoup.

Je sentis son foutre se répandre au fond de mon boxer. 2 ou 3 jets. Il se retira alors, ou fut repoussé par mon baiseur.

Celui-ci continua son roulage de pelle et me fit rebondir plus lentement sur son chibre, mais à chaque mouvement, son gland sortait puis rentrait.

Je profitais de toute la longueur de sa queue. Ma queue était sur le point d'exploser, mais je ne pouvais pas y toucher.
Mes bras étaient coincés entre mon dos et ses abdos. Il avança de quelques pas et je me retrouvais coller contre le froid du miroir.

Son changement de position me permit de poser mes pieds au sol, il avait dû fléchir ses jambes.

Je me retrouvais appuyer contre le miroir de la cabine d'essayage. Ma queue toujours coincée dans mon boxer.

Il décula juste le temps de me cambrer et me prévenir
"C'est le final, je vais bien me vider et tu vas te vider aussi tu vas voir".
Il mit mes mains plaquées contre le miroir, ses mains dessus, nos doigts enlacés.
Je sentis son bassin se coller contre moi, son barreau bien droit collé entre mes deux lobes.*

Il recula ses hanches, pointa son gland contre mon anus et d'un mouvement ample repris possession de mon cul.
Il entama un va-et-vient en ondulant tout son corps, je haletais tellement c'était bon.

Je sentais ma queue dégouliner de plus en plus.
Et puis d'un coup, il eut un mouvement plus fort,percutant et se planta au fond de moi.
Ce coup écrasant ma prostate encore un peu plus déclencha mon éjaculation,
je sentais mon foutre frapper contre le tissu de mon boxer et y couler.
Mon ours lui aussi jouissait. Il poussait des gémissements assez forts, presque des râles, m'écrasant de tout son corps.

Je sentis plusieurs jets à travers la capote.
Quand ils s’arrêtèrent, je me rendis compte que mon ours reprenait sa respiration.
Il se retira précautionneusement de mes fesses. Je sentais mon cul béant. Déjà sa queue me manquait.

"Garde ton bandeau jusqu'à ce que Steph vienne te le retirer", m'intima-t-il. J'obéis.
Je l'entendis se rhabiller puis sortir de la cabine.

Quelques instants plus tard, Steph rentra et me retira le bandeau qu'il glissa dans sa poche.

"Alors, ça t'a plu ? me demanda-t-il
-beaucoup lui répondis-je reprenant encore mon souffle. Ton mec avait raison, j'ai même joui sans me toucher la queue.
-Ça te dit de recommencer un de ces 4 ?
-Oui, ça me dit bien.
-On posera probablement des conditions, mon mec aime bien jouer.
-Ben, à voir les conditions, mais si c'est aussi bon, je veux bien jouer.
-On met ça au point par texto. En attendant, la première condition, c'est de garder ton boxer sur toi
jusqu'à ce que tu sois rentré chez toi. Envoie-moi une vidéo de quand tu te désaperas chez toi comme preuve.
-Mais il est plein de sperme !
-On aime justement jouer avec le sperme.
-Bon, OK"

Steph me claqua une bise et s'en alla.
Notre plan suivant avec lui et son mec me montra effectivement à quel point ils aimaient jouer.
Je dus me préparer un peu à l'avance, rencontrer à nouveau Stéphane pour pouvoir assurer que j'avais respecté toutes les conditions préalables à ce nouveau plan.

La suite au prochain épisode.

Max

Autres histoires de l'auteur : Excitantes retrouvailles | Mon p'tit con | Vincent | Piscine

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

38 HISTOIRES D'AOUT

🟢 1er Août | 38

Les nouvelles | 11

Un Dieu au sauna Antoine
La frustration Abdon14
Aventure dans un foyer Passif73200
Mon meilleur ami gay A.N.T
Boss des Boss | 1 Chris973
Visite à Orléans Julien
Pas comme les autres | 1 Unknown
Pas comme les autres | 2 Unknown
Le Fils de mes voisins | 1 Porphyrogenete
Le Fils de mes voisins | 2 Porphyrogenete
Mon infirmier Trevis00

Les suites | 4

Dressage 4 Andreprofeco
Soumission & Domination | 579 Jardinier
Fantasmes avec un collègue | 5 Jay
La gynécologie pour homme | 2 Duguesclin

Les séries | 23

Amour et libertinage | 13 Cali
12345678910111213

L’ange de la comptabilité | 10 Dej407
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : vendredi 3 avril 2020 à 21:09 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"double sodo gay""cine porno""histoires cyrillo""histoire de sex gay""histoire gay piscine""cyrillo histoire gay"cyrillogay"gay debile""sex toy gay""cyrillo gay""story erotique"cyrillo.comcyrillo.com"bdsm histoire"cyrillogay"sauna atlantide""baisée à la chaine""histoires gay arabes""photo de cul com""histoire de sodomie""histoire gay papa""chatroulette gay parle moi""premiere sodomie homme""gay pute""plan sm""histoire gay salope""histoire gay domination""sodomie gays"cyrillo"histoires gay cyrillo""histoire erotique inceste""histoire gay oncle""bbk gay""le site de cyrillo""gay mecs""recit x""visite medical gay""gaie eros""histoire gay x""minets gays""je suis une vraie salope""recit zoophile gay""histoire de cul gay""mec ttbm""idm sauna paris""histoires érotiques gay""je suis une vraie salope""gay chaud""branle netre pote""hds recit""gay cyrillo""tournante gay""actif soumis.com""lope gay""histoires gays gratuites""histoires erotiques gay""sperme gay""enculer par son chien""baise chaude""liam qui suce""recit erotique gay""histoires hards"devil760"histoire gay vestiaire""cyrillo histoire""histoire x gay"gaygratuit"histoire cyrillo""cyrillo 2018""histoire inceste gay"cyrillogayplansmcyrillogay"auto fellation""recit sodomie""gaie eros""vetement travesti""histoire gay mature""vide couille gay""histoire gay lycee""histoire gay frere""recit bisexuel""histoire gay cyrillo""recit erotique gay""photo de cul gay""recit cyrillo""histoire hérotique""hds gay""histoires cyrillo"cyrillo.biz"sex shop chambery""blog gay naturiste"