NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

À disposition pendant une nuit

Bonjour,

Après avoir lu beaucoup de récits, j’avais envie de partager mon histoire de soumission forcée avec mon premier maitre.

Ce récit est 100 % réel, les prénoms seront modifiés pour une raison de discrétion.

Moi c’est Alex, 22 ans, étudiant fraichement arrivé en région parisienne. Je fais 1 mètre 70 pour 75 kilos, plutôt poilu et monté 17 x 3. D’un naturel passif, je n’ai jamais pénétré ni homme ni femme et pourrais être considéré comme puceau. Mon expérience se résume à quelques plans avec des hommes moyennement dominants et quelques jeux de bondage (être attaché, les yeux bandés avec un bâillon).

Ayant envie de faire de nouvelles rencontres, mais étant vraiment branché bondage et voulant découvrir le SM, je décide de m’inscrire sur un célèbre site spécialisé. Après quelques jours de recherche en vain et de contacte avec des mythos, un homme d’une quarantaine d’années me contacta. Il aimait le cuir, la domination et avait un donjon rempli d’accessoires en tout genre.

Je décidai de poursuivre la conversation étant attiré par le SM et vraiment très excité par les accessoires que je pouvais voir sur ses photos. On convient d’une rencontre chez lui avec plusieurs règles définies au préalable : pas de crade, pas de violence, pas de marque. Je devais me présenter en survêtement/tn, tenue que j’apprécie particulièrement, sans sous-vêtement. Une fois devant chez lui, je devais entrer, mettre le bandeau sur mes yeux et attendre à genou. La suite n’avait pas été définie à l’avance et je ne savais pas vraiment ce qui allait se passer. Je l’avais prévenu que j’étais plutôt un débutant et que je n’avais pas l’habitude des jeux anaux. Il avait l’air compréhensif.

Après une longue hésitation et beaucoup de stress, je décidai de me rendre chez lui vers 14 heures. Dans le bus, je sentais mon excitation monter et c’était difficile de le cacher sans sous-vêtement avec un training de foot. Une fois chez lui, je mis le masque et me mis à genoux. L’attente me paraissait interminable. Mon corps tremblait et je ne pouvais rien faire pour me calmer. La situation me provoqua une érection.

Il arriva.

Je sentis une odeur assez étrange sous mon nez et commençai à avoir les sens engourdis et à me sentir plus soumis que j’avais, il s’agissait de poppers. Il me mit un collier autour du cou et il me fit marcher à quatre pattes dans une autre pièce. Une fois arrivé, il m’ordonna de lécher ses bottes, ce fut la première fois que j’entendis sa voix. Elle était grave et dominante. Après avoir passé au moins vingt minutes à lécher, il me redonna du poppers puis me mit un bâillon ouvert et m’enfonça sa bite d’un coup sec au fond de la gorge puis il commença des allers-retours pendant un certain temps. C’était la première fois qu’on me baisait la gorge ainsi et je commençais à apprécier.

Il commença à être de plus en plus violent, me mis des baffes qui me sonnait et parfois des coups de pied. Je commençais à avoir peur, mais je prenais sur moi pour continuer.
Il s’arrêta et me laissait à genoux, plein de bave pendant quelques minutes.

Il me posa des bracelets en cuir autour des poignets et des chevilles puis attacha ceux des chevilles à une barre, j’avais les jambes écartées. Ensuite, j’entendis une sorte de bruit mécanique et mes bras tiraient vers le haut à tel point que je dois me relever. Mes bras étaient tirés de plus en plus haut jusqu’à ce que je ne puisse plus les bouger. J’étais dans une nouvelle position : les bras en l’air, les jambes écartées et l’impossibilité de bouger.
Il me mit un masque à gaz, ce que je n’avais jamais essayé auparavant et je sentis l’odeur du poppers s’évadant dans le masque en continu. Je ne sais pas par quelle façon, mais je n’avais aucun autre choix que de sniffer sans arrêt. Je me sentais de plus en plus en trans, soumis et chaud. J’en voulais encore plus.

Pendant un certain temps, je restais là, attacher, en train de sniffer du poppers. Puis, il se décida à revenir et commença à poser des choses sur ma bite qui était en érection. Je ne savais pas ce que cela pouvait être. Il me mit un peu de gel sur le trou et enfonça un petit plug et me posa des pinces sur le teton. Puis il dit « ça va bien t’exciter petite pute, ne fais pas de bruit où tu sentiras ton collier ». Je n’avais pas très bien compris, mais j’étais plutôt stone avec le poppers. Puis, je sentis des décharges, plutôt intense au niveau de ma bite, mon trou et mes tétons. Au début c’était léger et ça me chatouillait, mais ça devenait de plus en plus fort jusqu’à un moment où je commençais à faire des bruits. À ce moment-là, je sentis une décharge beaucoup plus forte dans le collier qui me fit lâcher un cri plus fort. Je ressentis une seconde décharge. Il vint me dire « tu vois petite pute, tu le sens le collier ? maintenant ta gueule ».

Je commençais à comprendre, il m’avait posé un collier électrique et des capteurs d’électro-stimulation sur ma bite, mes tetons et un plug connecté. J’étais de plus en plus excité et c’était des nouvelles sensations pour moi, je n’avais jamais ressenti ça au niveau de ma bite. L’instant d’après, je jouis. Je restais quand même connecté, et je bandais toujours.

Environ 20 minutes après que j’ai joui, j’entendis mon maitre râler et m’insulter de tous les noms. Puis je pris une nouvelle décharge dans le coup, puis deux et trois. J’étais sonné et je sentis un coup de fouet sur mes fesses, puis un second et cela jusqu’à 10 coups.

Il me détacha les bras et je tombai instantanément au sol. Il me retira le masque et les choses pour l’électro-stimulation et m’oblige à lécher mon sperme. Il m’ordonna de me lever, puis m’allonge le dos sur une table ! Il m’attacha les bras puis les jambes en l’air de façon à ce que mon cul soit bien exposé et me mis une paire de chaussettes dans la bouche avec du scotch puis commença à me goder pendant au moins 30 minutes avec des objets de plus en plus gros. Je sentis un liquide chaud sur ma bite et mon torse, il me pissait dessus. Je commençais à sentir le liquide chaud en moi, il me pissait également à l’intérieur puis mis un plug pour bloquer son urine. Il me dit « maintenant t’es bien prête ma pute, tu vas pouvoir tourner. Il va falloir être bien sage avec tes clients sinon … ».

J’avais du mal à tout mettre en place dans ma tête et à comprendre ce qu’il se passait. Il me dit « maintenant je vais t’enlever le bâillon, à chaque mot, tu auras deux coups dans les couilles et deux décharges. Tu vas me rapporter ce soir et demain on s’amusera ». Il me retira le bâillon, j’essayais de parler, je décidai de me résigner.

Je commençais à entendre des pas, un autre homme était là, ils discutèrent brièvement, j’entendis des phrases comme « tu mets une capote, tu la défonces ». Puis je commençais à me faire prendre après qu’il ait pris le temps de retirer le plug. Un autre homme se mit sur moi et mit sa bite dans ma bouche, et c’était comme ça toute la soirée. Je n’ai aucune idée de combien d’hommes m’ont pris, mais je sais qu’ils étaient plusieurs avec la taille des bites.

À un moment donné, il n’y avait plus personne et je sentis qu’on me détacha, je me disais que ça allait finir et que je pourrais rentrer chez moi. C’est alors que mon maitre dit « maintenant au lit et demain, je te baise ». Il me posa une cage de chasteté, mais cela faisait un moment que je ne bandais plus, j’avais du jouir de force au moins 3 fois quand certains me prenaient et me branlaient.
Il me fit descendre de la table. Il me dit « Avance sale chien » et j’avançai jusqu’à une cage. Il me retirait le bandeau pour les yeux et je vis un homme cagoulé. Il m’enfila des moufles pour chien et me mis dans la cage qu’il referma. Il y avait une gamelle d’eau et des croquettes. Je n’avais pas assez de force pour parler alors je m’allonge pour dormir après avoir bu un peu d’eau.

Le lendemain je me réveillai avec une nouvelle décharge.
Toujours cagoulé, il me dit qu’il est 15 heures, qu’il ne veut pas me baiser et que je pourrais partir qu’une fois que j’aurais éjaculé. Il me dit de me mettre à genou, ce que je fis, puis me mis une fuck machine en route. Il augmenta la vitesse et me dit de me branler. C’était compliqué, car j’avais toujours la cage de chasteté, mais après 30 minutes, je jouis.

Il me sortit de la cage, enleva le collier et les attaches puis me dis de le suivre. Il me mit sous une douche froide puis me dit de me rhabiller. Je lui demandai alors d’enlever la cage ce à quoi il répondit « non tu es une bonne pute, je te veux pour plus tard et la cage me permet d’être sur que tu vas revenir sale pute ». Il me mit à genoux, enfonça sa bite dans ma bouche et commença à pisser en me disant « si tu ne veux pas rentrer couvert de pisse, avale ». Je n’avais pas d’autres choix que d’obéir.

Avant de partir, il me montra quelques extraits vidéos d’hier soir, on me reconnaissait bien avec juste un masque pour les yeux et on voyait environ 6/7 hommes.

Je l’ai revu une dizaine de fois de force, même si j’aimais ce qui se passait puis j’ai réussi à m’échapper de son emprise.

Alex

Autres histoires de l'auteur : À disposition pendant une nuit

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : vendredi 3 juillet 2020 à 09:36 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"gay gloryhole""gay amateurs""premiere sodo gay""histoire x gay""pute a jus""histoire gay routier""histoire gay x"cyrillogay"gay abattage""histoire erotique gay""histoire gay pute""baise en voiture""histoire gay cyrillo""sauna bossuet""histoires cyrillo"cyrillo.biz"histoire gay cousin""histoires cyrillo""gay cyrillo""j'aime le sperme""gay cyrilo""pute a rebeux"cyrillo"beurteletchat 01 80""histoire gay grosse bite""baise au cine""depucelage gay"cyrillo"histoire gay oncle""gay soumis histoire""recits hds""cyrillo biz""potes de branle""le site de cyrillo""histoires de baise""histoires de cul gay"cyrillo.com"recit gay gratuit""histoire inceste gay""histoire gay pute""1ere fellation""zonedial com""branle entre pote""histoires gay entre hommes""histoire gay crade"cyrilo"histoire gay mature""idm sauna paris""vide couilles""homme suce homme""cyrillo dial""premiere fois gay""histoire cyrillo""cyrillo xxl""histoire gay pompier""histoires gay cyrillo""histoire gay cyrillo""histoire gay arabe""cyrillo gay""cyrillo 2018""blog histoire gay""gay erog""homme mature gay""branlette entre potes""tournante gay""les histoires de cyrillo""histoire minet gay""pute à jus""recit hard""korosko lorient""baise dans les bois""cyrillo histoires""premiere pipe gay""histoire soumis gay""beurette twitter""il jouit dans sa bouche""cyrillo biz"