NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Courant alternatif

Théo (la vingtaine ouvrier électricien) a rencontré Manuel (latino même âge mécano dans un garage) en faisant passer le contrôle technique du camion de son ami/ patron. Ils sont tombés amoureux et on déjà baisé pour la première fois comme des fous ce midi à la pause déjeuner.

Chapitre 7

On est vendredi, il est 17h00, Manuel sort du garage, la semaine est finie. Théo est déjà arrivé car il a prévenu Damien qu’il passerait le WE avec Manuel. Il est là sur sa moto en tenue, il est super excité, évidemment il bande ! Manuel arrive, il bande aussi, même si cela ne se voit pas non plus avec ses vêtements amples. Il fait un bisou sur la bouche à son copain (risqué, on est dans un village …). Il prend les vêtements de moto que Théo lui a préparé, reviens au garage, se change et ils partent tous les deux. Les deux jeunes et bomecs sont super excités … Manuel serre fort Théo, sa bite au contact de son copain. Manuel demande à Théo où on va ? Théo : « tu verras bien !» Ils roulent presque une heure !

Malgré la journée qui finit, il fait encore très beau, bien chaud, c’est le début de l’été, les jours sont longs. Manuel s’aperçoit que Théo se dirige vers la côte, la mer. Bientôt on arrive près du rivage, à 18 km d’une grande ville. La mer est bordée de sable, puis d’une dune enherbée qui se poursuit par une sorte de forêt de littoral : « Plage naturiste 1km » indique une pancarte. Il y a quelques promeneurs qui rentrent.

Théo gare la moto sur le parking, et dit à Manuel : « maintenant, à poil » !

Manuel : « t’es fou, pas ici, sur la plage, c’est à 1km et puis il y a du monde ! »

Théo : « et alors ? » et il commence à dessaper son copain Manuel.

Cela refait aussitôt bander les deux garçons. Après quelques fringues en moins, Manuel n’a pas le choix et commence aussi à dessaper Théo. Bientôt ils sont tous les deux en sous-vêtements biens tendus. Des passants les regardent discrètement … , lentement Théo descends enfin le boxer de Manuel en pleine forme … Manuel pique un fard, il est rouge de honte car un couple le regarde avec peu de sympathie … Il se ressaisit et fait pareil à Théo.

Théo sort deux gros sacs qu’il a préparé, en donne un à Manuel et prends l’autre après avoir rangé en sécurité leurs fringues et leurs casques. Et là, tous les deux à poil, ils marchent vers la plage … Un kilomètre, totalement à poil, en érection, deux jeunes et beaux garçons, en couple …. Manuel à une sorte de vertige. Avant-hier, rien, hier première baise, et là …. Fouuuuu ! ! ! Il est au bord du malaise ! Il ne bande plus, intérieurement il commence à paniquer, c’est trop, trop rapide, trop formidable aussi ! Il est au bord des larmes et de la panique, il s’arrête, prostré. Théo fait quelques pas vers lui, met son bras sur ses épaules et lui dit : « ça va aller, viens, ai confiance. . . »

Il reprend sa marche, encore plus gêné, car Théo lui a mis son bras sur ses épaules et de nouveau ils croisent des gens! Il se remet à bander, il est encore plus gêné … Des réflexions de passants fusent discrètement à leur passage !

Arrivés sur la plage Manuel se détends. Ils ne sont plus les seuls à poil, posent leurs sacs et courent vers l’eau, c’est marée basse. Ils jouent, s’éclaboussent et nagent un peu dans l’eau peu profonde. Leurs bites se rapetissent, l’eau est encore froide. Ils se matent, se touchent en jouant, se bagarrent un peu pour tester leur force, leur virilité. Un énorme sourire orne chaque visage…

Le soleil baisse à l’horizon, ils ont un peu frais et très faim. Faim de nourriture et du corps de l’autre ...

Manuel : « Tu as apporté quoi comme fringues ? »

Théo : « Rien, obligé d’être à poil tout le WE ! »

Manuel : « Non, c’est pas vrais, t’es malade … J’ai jamais fait ça, c’est pas possible ! »

Théo : «  He oui c’est vrai ! Et si c’est possible, de toute façon, t’as pas le choix, tu vas être obligé de montrer tes fesses et ton zizi pendant tout le WE puisqu’on reste ici jusqu’à dimanche! »

Manuel : «  T’es un fou toi, non je n’arriverais pas à tenir… je vais craquer, j’ai déjà honte alors que nous sommes presque seuls ! T’imagine demain samedi et dimanche ! »

Manuel en a presque les larmes aux yeux, il commence à trembler de froid et de honte. Il est hyper stressé, sa bite est devenue minuscule, ses couilles remontées sont à peine visibles, on ne voit plus  qu’une belle touffe de poils noirs entre ses jambes.

Manuel : « de toute façon, faudra revenir à la moto pour aller acheter de la bouffe ! » Dit-il avec un léger sourire …

Théo : «  Non, rien, tout est dans les sacs pour le WE ! »

De nouveau Manuel se décompose …

Théo prend Manuel par la main et se dirige vers des bosquets qui abritent du vent et d’où on a une belle vue sur la mer. Une fois arrivé Théo pose ses fesses et ses couilles dans le sable, Manuel fait pareil, triste et un peu terrorisé … Désemparé !

Théo ouvre les sacs et sort tout ce dont ils ont besoin : des coups à boire, à grignoter, un tissu pour s’assoir par terre.

Manuel boude, il espérait une belle soirée chez son copain et le voilà nu sur la plage, comme un naufragé. Théo lui tends une bière et s’en ouvre une. Ils boivent en silence, puis une seconde. Une fois les bières finies, Théo se jette sur Manuel ; le fait rouler au sol et lui dit : « Alors, mon gros loulou est fâché ? » Il s’allonge sur lui et l’embrasse. Manuel commence à se décoincer, lui rend fougueusement son baiser et leurs bites de nouveau en érection se frottent l’une sur l’autre.

Théo : « Attention, il ne faut pas éjaculer ni jouir avant minuit. Comme il est 19h00, ça fait encore 5 heures à attendre … Ça va être dur, mais si bon ! »

Il n’y a presque plus personne sur la plage, et sont dans un endroit un peu reculé.

Théo : « On va se construire une cabane pour la nuit et après on va faire un petit feu devant. C’est interdit à cet endroit, mais on sera discret et prudents, on va faire ça dans un creux. En attenant profitons du jour pour rapporter du bois pour le feu et des branches pour la cabane. »

Les deux garçons beaux et nus se mettent à l’ouvrage. Ils ressemblent à des jeunes mâles de tribus primitives, peu à peu Manuel s’habitue et maintenant, réellement, il adore être là, nu, avec son pote à faire une cabane. Il se sent libre, totalement libre, il se sent heureux, beau, fort, viril, sexuel, il bande tellement que Théo le lui fait remarquer. Manuel est poilu, très poilu, jamais il n’avait autant aimé sa toison qu’il trouve tellement en harmonie avec la nature, l’espace, protectrice. Les branches caressent ses parties velues sans le blesser, il enlève juste quelque feuilles et brindilles coincées dans sa toison pubienne. Comme Théo, penché, ramasse du bois au sol, Manuel arrive par derrière et simule un accouplement dans sa raie !

Théo : «  Tu as l’air de te détendre Manuel, sauf de la bite ! Tu marques ton territoire ? »

Manuel : J’ai envie de toi, maintenant, comme ça ! Appuies toi sur cette branche que je t’encule ! »

Manuel le prépare, le lèche, le doigte puis une fois prêt le pénètres, l’encule 5 mn puis arrête. Ne pas jouir avant minuit. Ça fait drôle d’enculer son copain comme ça, dehors, nus, en ramassant du bois. C’est super cool et excitant … Bon, on continue à ramasser du bois, bientôt un petit feu éclaire la nuit qui viens de tomber. On est là tous les deux, seuls, accroupis en tailleur face au feu. Théo le regarde et lui dit : «  Maintenant, c’est moi qui vais te baiser ! » Il le pousse et le fait tomber sur le dos, se couche sur lui et frotte sa bite sur son anus. Manuel est tellement excité que son massage l’ouvre et bientôt sa bite est en lui. Il me pinne 5 mn et se retire. Les deux garçons sont comblés tous les deux et poursuivent en mangeant leurs provisions du soir.

Comme l’air se rafraichit, Théo sort une couverture et ils se calent en dessous et là c’est un feu d’artifice de câlins, de roulage de pelles, d’exploration systématique de chaque mm2 de leurs corps respectifs. Après un certain temps ils ne trouvent pas moins excitant de se caresser l’oreille, un doigt que la bite ou les couilles, leurs 2 corps ne font plus qu’un … 22h30, encore une heure et demi à attendre. Ils sommeillent. Manuel se réveille, regarde l’heure : minuit 25 ! Ouuaiiii il se retourne, se met à bander, se couche sur Théo et tendrement, doucement se met à le pénétrer. Théo se réveille, reprends ses esprits et dit : «  quelle heure est-il ? » Manuel : «  Minuit et demi, c’est bon ! » et il s’enfonce encore un peu dans Théo qui se met à gémir. Manuel accélère, accélère, y va de bon cœur donne toute son envie sexuelle de son amour pour le corps de Théo. Théo gémis, puis commence à crier, Manuel aussi, ils sont seuls, isolés, alors pas de retenue …. Bientôt c’est un concert de véritables hurlements de plaisir qui finit par un cri rauque et viril de Manuel qui jouit dans Théo, son sperme s’écoule dans son copain, puis il s’écroule sur lui, à demi conscient et s’endort.

Après un petit somme, inversion des rôles, c’est Théo qui féconde son amour de copain, puis c’est la nuit jusqu’au lever du jour où la même scène se reproduit : Théo commence dans le cul encore lubrifié de son sperme de la soirée, puis Manuel fait pareil avec les même gémissements et hurlements ultimes!

Petit déjeuner avec une couverture sur le dos car il ait encore frais, journée au soleil, paisible, bronzage, caresses, bains, goûter. Des promeneurs les saluent. Petits sourires complices … Puis le soleil baisse de nouveau. Ils sont seuls et l’excitation les gagne. Ils ont envie de baiser, mais ils entendent un léger bruissement dans l’herbe. Deux jeunes garçons style routards en bermuda et sac à dos apparaissent dans la lumière du feu. Hello, how are u ? (salut, comment ça va ?), we can talk with u ? (on peut discuter ensemble ?). Des anglais en ballade, Manuel et Théo sont nus, accroupis autour du feu, bite en semi érection, ils sont surpris et gênés … « On parle vraiment pas bien anglais … » Les anglais parlent un petit peu français et leur proposent de la bière qu’ils sortent de leurs sacs à dos. Ils sont timidement invités à s’assoir et à boire ensemble. En les observant ils s’aperçoivent qu’ils les ont croisés cet après-midi, que ce couple les avait observés un moment. Les anglais s’installent, se mettent torse nu. Hummm des bomecs ! ! ! La discussion en franglais s’engage timidement. Leurs bermudas semblent bien garnis, ils ont envie de quelque chose, se tortillent …Puis le moins timide demande s’il peut aussi de dessaper ? Bien sûr … Ils enlèvent leurs bermudas puis glissent leurs boxers. Ils sont maintenant 4 à poil autour du feu. Théo et manuel bandent carrément suivis des anglais …

Un anglais, assis à côté de Manuel lui dit : « nice dick »(belle bite) et lui met la main sur la cuisse. Manuel lui répond : « Toi aussi »et n’en pouvant plus lui caresse le sexe …  Ca y est c’est parti, chaque français se met avec un anglais sans aucune pudeur ni retenue. Les anglais ont gel et préservatifs, donc c’est cool et safe. Gémissements, cris, tout y passe, ces 4 jeunes mâles échangent totalement librement leurs envies, puissance et virilité. Ils ont des bites normales, c’est-à-dire 16-17 mais sont très toniques, sportifs, belles couilles, … Toutes les combinaisons entre anglais et français sont réalisées. Tous les fantasmes, jeux et acrobaties y passent. Puis, vidés, exténués, calmés les 4 se mettent sous des couvertures pour dormir sous les étoiles, près du feu …

Vers 3h du matin Théo se rapproche de Manuel et lui fait encore l’amour, puis c’est l’inverse ! Les anglais, réveillés par leurs ébats sans retenue font pareil.

Le lendemain vers 11h ils émergent, comme d’une improbable nuit de rêve … la bite dure, nus dans le sable, au soleil. Il commence à faire bien chaud, ils tombent les couvertures pour exposer leurs corps nus au soleil. Manuel et un anglais préparent le petit déjeuner. Quand c’est prêt ils mangent et boivent tous les 4.Que c’est bon et agréable ! Un anglais mate la teub de Manuel, en érection, puis se couche sur le côté et commence à le sucer, la bouche encore pleine de confiture et de miettes de pain. Manuel, qui n’attendais que ça, se couche aussi sur le côté, cuisses écartées, totalement abandonné à lui et gémit. En s’allongeant il butte sur l’autre anglais. Il lui demande de se positionner pour qu’il le suce aussi et commence à téter son sexe. Théo qui s’était levé pour pisser revient et voyant ça bande à mort, cherche du regard que faire puis s’intercale naturellement en suçant celui qui suce Manuel et se faisant sucer par l’autre. Ils sont tous les 4 en cercle, cuisses écartées totalement à dispo du copain. Ils s’amusent avec l’autre : fellation évidemment, mais aussi caresser tirer les poils du pubis, sortir le gland, le rentrer, caresser/ sucer les couilles, tirer dessus, ce qui explique quelques cris de douleur et de plaisir, caresser le périnée, doigter le cul. Tout y passe, tranquillement mais avec tendresse et perversité, force, virilité. Chacun prend son temps pour bien s’amuser avec l’entre jambes du copain, tout en subissant le même genre de choses dans son entre jambes … Cela dure, dure, c’est tellement plaisant ! Puis peu à peu ça tourne à la fellation collective et les gémissements se font plus forts puis des cris je jouissance et de violents spasmes orgasmiques apparaissent. C’est le dessert, chacun tête sa dose de lait concentré, même ceux qui n’ont pas l’habitude comme Manuel. Ensuite les bites sont consciencieusement nettoyées et remises dans leur prépuce.

Quand les 4 ont jouit, ils se lèvent et essayent de s’embrasser à 4. Comme cela n’est pas très facile, c’est souvent à 2 ou 3 qu’ils se roulent de profondes et viriles gamelles …

Nous sommes maintenant au milieu e l’après-midi, c’est samedi, il fait beau, la plage est bien peuplée. Manuel, le plus timide et le plus novice propose par provocation de se balader sur toute la longueur de la plage, aller-retour pour s’exhiber et mater. Les 3 autres sont enthousiastes et ils partent. Evidemment 4 beaux mecs ensemble qui marchent nus au niveau des vagues, ça ne passe pas inaperçu ! Comme ils viennent de jouir, leur bite est au repos, ce qui rend leur corps musclés encore plus beau et attirants pour tous. Ils se font bien mater : des jeunes filles timides, des mères envieuses, des adolescents rêveurs, des maris jaloux, des vieux nostalgiques, … tout y passe. Cela les excite beaucoup et crée une drôle d’impression car ils sont nus, ensemble, avec des gens, en public, mais c’est légal, normal ! Au bout d’une heure, ils sentent qu’ils vont recommencer bander, alors ils regagnent leur campement.

( à suivre, suggestion de suite bienvenues …)

Merci pour les commentaires reçus. Cela m’a super encouragé et j’y ai mêlé des idées venues de vous. Grand merci, continuez ou commencez ! Gros bisous  . . .

Stéphane

chevalsauvage2

Autres histoires de l'auteur : Courant alternatif | L'écurie | Stage BTS à la ferme | La cabane du lac

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 2 mars 2020 à 08:51 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"sexshop gay paris""une main dans le cul""histoire cyrillo""pute à rebeu""colocation gay""branle en foret"cyrillobiz"recit erotique gay""histoires de travesti"actif-soumis.com"orgasme gay""histoire minet gay""histoire gay piscine"cyrillogay"histoir gay""histoires hard""histoire gay cirillo""cyrillo pcul""amateurs gay""cyrillo gay""sauna gay lille""recits gays gratuits""histoire erotique gay""recits gays""histoire gay soumission""www gay mec""gay en foret"cyrillo.com"gaie eros""concours branlette""histoire gay gratuit""histoire de gay soumis"porno$"histoire gay sexe""gay cyrillo"cyrillo.biz"histoire gay routier""sissy gay""ejac gay""histoire de cul gay""recit hds""gay uro""histoire gay""histoire gay plage""cirillo gay""cyrillo gay""histoire de sex gay""plan sm gay""gay vestiaire"cyrillo.biz"histoires gay hard""recit gay arabe""hds gay""premiere pipe""histoire sodomie""recit gay arabe""cyrillo pcul""histoire minet gay"cyrillo.com"histoire gay black""histoire de soumission gay""cyrillo histoire gay""histoires cyrillo""elle suce le livreur""photos gay gratuit""visite medicale gay""le korosko"cyrilo"recit gay premiere fois""histoire gay beur""langue dans le cul""histoire gay domination""histoire gay gratuit"cyrillo.com"cyrillo histoires""cirillo gay""histoire gay eros""récits pornos""histoire bondage"cyrillo.com"cyrillo 2018""routier gay""hds gay""histoire gay cyrillo""sexe shop gay"cyrilo"histoire sex gay""recit porno""première fellation""zoophilie gay""premiere sodo gay""premiere sodo gay""gay hard"cyrillo.comcyrillo.biz