NEWS :

15 juin

decoupageshop.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

19 juin

186 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Concours en auberge de jeunesse

Présentations

Salut à tous,

Je vais vous raconter une histoire qui s’est déroulée lors de mon dernier voyage linguistique organisé. Je venais d’avoir tout juste 18 ans et un an avant mon bac, ma mère m’a envoyé en séjour linguistique en Espagne à Barcelone, car mes notes du bac avaient été catastrophiques pendant toute l’année scolaire… Pendant qu’elle en profite pour partir 2 semaines en thalasso avec son nouveau mec. Je n’étais vraiment pas bien motivé… mais bon je n’avais pas le choix.

Je me présente d’abord. Je m’appelle Nico, donc à l’époque 18 ans, très timide… et monté 18*5, assez mince, et look sportif même si je ne pratique plus aucun sport. J’ai déjà baisé avec des mecs… plutôt un mec, celui qui m’avait dépucelé. Je l’avais rencontré par un de ces numéros de baise qu’on trouvait à l’époque dans les magazines pornos.

Chapitre 1

Au programme de ce voyage : cours intensifs d’espagnol le matin et l’après-midi visites avec mon groupe de jeunes Français. On devait au départ loger dans des familles d’accueil, mais c’est tomber à l’eau (côté organisation, c’était vraiment le bordel…) et donc on s’est retrouvés tous les Français ensemble dans une auberge de jeunesse. On logeait dans des chambres de 6 et moi j’étais en haut d’un lit à 2 étages. Dans ma chambre, il y avait Lucas, le gros rugbyman (un gros nounours de 19 ans, très poilu, ses poils dépassés de son t-shirt à foison), Jérôme (un beau black qui avait l’air super bien monté), Mehdi (un rebeu pas trop mal), Marc (un mec plutôt BCBG) et Stéphane (un beau gosse charmeur qui draguait tout ce qu’il voyait).
Ils semblaient tous se connaitre, ils participaient apparemment souvent aux séjours de cette école. Je me sentais vraiment un peu exclu… Ils n’essayaient pas non plus de m’inclure dans leurs discussions. Ce n’était pas grave, je m’étais fait d’autres potes.
Lucas était vraiment mon type, je kiffe les nounours. Mais j’étais tellement timide que pendant les 2 semaines je n’ai pas réussi à lui dire que je voulais qu’ils me prennent par tous les trous…

J’en viens maintenant au plus intéressant. Vu que je n’avais pas trop de contacts avec les mecs de ma chambre et qu’une fois qu’avait sonné 22 h, on devait être tous dans nos chambres, je ne m’attardais pas, je me couchais et je m’endormais vite. Une nuit, en plein milieu du séjour, un truc bizarre m’a réveillé. J’ai écouté puis rien… je devais avoir rêvé. Je me suis retourné en direction du mur et j’ai commencé à m’endormir quand j’ai entendu une voix qui murmurait :
— c’est bon, il n’a rien entendu et il s’est rendormi.
À partir de ce moment, j’ai fait croire de dormir…
Une faible lumière s’est allumée et j’ai entendu que les autres mecs bougeaient. Des bruits rythmés étaient audibles… J’ai fait genre que je me retournais. Ils se sont arrêtés, sans un bruit, lumière vite éteinte. J’ai repris ma respiration de dormeur et quelques minutes après ils ont rallumé tandis que moi je les observais en cachette entre mes draps du haut de mon perchoir. Ils étaient assis en cercle et ils étaient en train de se branler. 2 magazines de cul étaient au milieu du cercle. Ils se branlaient en silence. Et j’ai bien vite compris qu’ils faisaient un concours de branlette. Lucas a gémi et a joui le premier. Il avait une bonne grosse queue. Je ne l’aurais pas cru, vu son poids… il n’y a vraiment pas de règles. Ce mec avait tout pour lui. Il a lancé 3 ou 4 jets sur son gros ventre poilu… j’aurais tellement aimé tout boire. Il m’a tellement donné envie que ma teube s’est redressée tout de suite. Mais je ne pouvais pas me branler par peur d’interrompre tout ça… Ensuite, Marc et Jérôme ont joui aussi. Marc avait l’air d’être assez bien monté. 16-17 cm peut-être ? Mais quant à Jérôme… j’en suis resté bouche bée. Il faisait honneur à la réputation des blacks. Il avait une super grosse queue, bien 20 ou 22 cm avec de très grosses couilles. J’ai bien vu à leur visage qu’ils étaient dégoutés d’avoir perdu. Puis est venu le tour de Mehdi. Il a tellement joui qu’il a du sperme qui lui est atterri dans la bouche. Sa queue était pas mal… circoncise, environ 18 cm. Enfin, Stéphane a gagné. Lui avait vraiment une petite bite… dans les 14-15 cm. Je n’aurais pas cru en le voyant comme ça, le tombeur de ces dames.
Ils n’ont pas dit un mot, ils se sont vite essuyés avec des mouchoirs, ont éteint la lumière et se sont endormis. Après 30 minutes, quand j’ai entendu leur respiration monotone, je me suis branlé. Je n’ai jamais joui aussi rapidement et aussi abondamment… 8 gros jets sur mon corps… ils m’avaient tous rendu fou !
Je me suis endormi. Le lendemain matin, ils ont tout fait comme si de rien n’était.

Chapitre 2

Chaque soir, je faisais semblant de m’endormir et j’assistais à leur rituel. Ça m’a donné vraiment envie… mais je n’ai pas osé me joindre à eux… dire quoi que ce soit… même si j’ai essayé de nombreuses fois.

Le dernier soir, je leur dis que je mets mes Boules quies, car je veux vraiment bien dormir… Je vois leurs petits sourires en coin…
Je fais genre de m’endormir et ils allument très vite la lumière. Lucas commence à parler :
— pour notre dernière séance, j’ai envie de corser les choses… c’est un jeu que j’ai fait avec mes potes au rugby. Voilà, j’ai piqué une biscotte ce matin au petit-déjeuner. On va se branler sur et on jouit sur la biscotte. Le dernier qui jouit doit la manger. 

Murmures des autres… Mais ils ne bronchent pas… Mehdi lui dit :
— ce n’est pas juste, toi tu jouis toujours tellement vite…
— Je me doutais que tu allais dire ça… c’est pour ça que..

Il défait un lacet de ses chaussures et se lie les couilles avec.

Marc sort ses magazines pornos, ils les regardent, ils se caressent en mode solo. Quand chacun a une trique, ils commencent à se branler :

— Interdiction de faire de pauses. On va jusqu’au bout.

Ils sont tous assis en cercle et je vois leurs belles bites en mode branlette… J’aurais tellement eu envie d’être au milieu. Je commence à me branler doucement au travers de mon caleçon, sans faire de bruit.
Mehdi pousse un cri de victoire, se lève et jouit sur la biscotte. Il n’envoie pas énormément de jus… C’est dommage… Stéphane s’active comme un malade sur sa bite, il s’avance et jouit sur la biscotte à son tour… Un gros jet qui atteint Lucas en pleine poire… Un 2ème puis un 3ème, ceux-là vont moins loin, mais il y a des grosses trainées par terre… et sur la biscotte bien sûr. Lucas s’essuie le menton et se lèche les doigts… les autres ne disent rien et continuent….
Je me branle de plus en plus vite, j’ai déjà envie de jouir, je ralentis la cadence.
Jérôme jouit à son tour un petit jet très épais pile sur la biscotte. Le perdant va avoir de quoi faire…
Lucas et Marc se retrouvent devant la biscotte, ils se branlent en silence. Lucas prend le sperme de Stéphane qu’il a encore sur le front et l’engouffre dans sa bouche. Ça a dû l’exciter à fond, car quelques secondes plus tard il éjacule dans un râle… Son jet ne va pas très loin… mais une masse de sperme tombe sur la biscotte. Marc continue, sachant qu’il a perdu, et après quelques minutes jute sur son ventre… Lucas fait un signe de la tête :
— Non, non mec, les règles sont claires. Tu dois tout manger.
Il s’approche de lui, lui ramasse le sperme avec la main et l’étale sur la biscotte qu’il tend au perdant. Marc regarde la biscotte d’un air dégouté puis l’enfourne dans sa bouche et avale tout avec une grimace de dégout. Les autres ricanent et tous vont dans la salle de bains, à poil. Lucas, en passant près de moi, me lance un regard… mais va rejoindre les autres. Est-ce qu’il m’a remarqué ? Et surtout est-ce que j’ai cru voir un sourire sur son visage ?
Bref… J’en profite pour finir de me branler… mais je ne jouis pas, car j’ai un plan. Une fois qu’ils sont endormis, je mets mon réveil très tôt… car oui, j’ai un plan…

Chapitre 3

Je me lève très tôt, je vais parler au directeur de notre voyage. Pour le dernier jour, une journée shopping est prévue à Barcelone. Après le petit-déjeuner, on se retrouve en train de se préparer pour partir… et quand Lucas veut sortir, ils retrouvent la porte fermée à clé. Tous sont étonnés. J’ai la gorge serrée, mais je n’ai plus rien à perdre. C’est le dernier voyage que je ferai et je ne reverrai jamais ces mecs… Alors je prends la parole :
— c’est moi qui est fermé la porte à clé. Ce matin, j’ai dit à notre directeur que nous voulions rester ici pour ranger notre chambre, car c’est vraiment le bordel et qu’on les rejoindra plus tard.

Mehdi : —C’est quoi ton délire mec ? Tu te prends pour qui ?
Je reprends : — maintenant fermez-la et écoutez. Je suis au courant de vos petits concours de branlette tous les soirs. Et d’ailleurs j’en ai fait un petit film hier soir avec mon téléphone. Elle était bonne la biscotte, Marc ?
Il me regarde, d’un air ahuri
— Je n’en ferai rien, je l’effacerai… à une condition. Vous devez m’obéir. Alors, mettez-vous les uns à côté des autres et mettez-vous en caleçon.
Ils se regardent, interloqués. Seul Lucas me regarde avec un petit sourire. Ils ne disent rien… puis Lucas commence à se désaper. Les autres le suivent.
Je suis tellement content… ça a marché ! Je n’y crois pas. Lucas et Mehdi ont un bon paquet.
— Maintenant. Retournez-vous et enlevez vos caleçons.
Ils s’exécutent… Et là… j’ai une vision que je n’oublierai jamais… 5 beaux culs nus à ma portée… j’aurais tellement voulu jouer avec. Marc a un petit cul bien bombé, bien serré. Mais c’est Lucas qui me laisse sans voix. Il a bien sûr un cul rembourré… mais super poilu. Des poils qui sortent de sa raie dans tous les sens et qui montent vers son dos. J’aurais pu jouir rien qu’à le voir.
— Maintenant, retournez-vous. Mains devant votre bite !
Ils s’exécutent encore… en silence.

Et j’admire le spectacle. Mehdi est aussi super poilu de devant… Un teint mat avec des poils qui remontent vers son nombril. Marc et Stéphane sont imberbes… sauf que Stéphane a les couilles très poilues. En effet, elles dépassent de ses mains… de très grosses couilles brunes bien poilues. Jérôme, le black, n’est pas poilu, mais sa trompe sort de ses mains. Il ne peut pas la cacher tellement elle est grosse. Pareil pour une de ses couilles, qui pend en dehors de ses mains. Mais c’est Lucas qui me laisse sans voix. Certes, sa bite n’est pas très grosse au repos. Mais il y a de très grosses couilles et il est poilu de partout… des couilles, du ventre, du torse, des bras et des jambes. Heureusement que j’ai mis un pantalon ample… personne n’aperçoit mon érection.
Lucas sourit et libère sa queue… il bande. Stéphane aussi.
Je fais comme si de rien n’était…

— Maintenant, montrez-moi vos teubes (ils s’exécutent). Marc, va chercher tes pornos. Les autres, mettez-vous en cercle avec moi et tenez-vous par le cou.
Ils s’exécutent. Mehdi commence à bander.
Marc revient, met ses pornos au centre et ils attendent.
Lucas me jette un regard malicieux et dit :
— Et toi ?
Je me mets aussitôt à poil.
— Maintenant, on va se branler. Et Lucas va se mettre au milieu et on va lui juter dessus. Celui qui perd, c’est-à-dire qui éjacule en dernier, devra lécher Lucas.

Ils me regardent d’un air ahuri… Mais c’est là que tout dérape.

Chapitre 4

Lucas me prend le bras, me faisant mal. Il m’immobilise par terre avec ses kilos en trop, il n’a pas de mal.
— Les mecs, on va faire ce qu’il dit… mais on va lui éjaculer dans la bouche… ça lui apprendra.
Et je vois que tous commencent à bander et à se branler. Ils forment un cercle autour de moi, Lucas m’immobilisant toujours. Puis il voit que je regarde l’énorme queue de Jérôme.
— Jérôme, il a très envie de ta queue, je crois.
Lucas m’approche avec violence de la queue de Jérôme et me l’enfourne dans la bouche. Jérôme ne sait pas trop quoi faire, mais quand Lucas prend ma tête et fait des va-et-vient sur sa teube, Jérôme me prend la tête et baise ma bouche. Lucas s’approche de mon oreille et me glisse :
— Apprécie, tu l’as mérité depuis que tu te branles en nous regardant le soir… tu crois que je ne t’ai pas vu ?
Il me lâche et je suce sans contrainte Jérôme. Puis Medhi se met à sa place et me baise la bouche. Stéphane recule. C’est trop pour lui. Il ne bande même plus. La queue de Medhi a un bon gout d’orange… Mhhh… Puis Marc se met devant ma bouche et je le suce. Et enfin… le moment tant attendu… Lucas. Sa grosse bite a du mal à passer dans ma bouche, mais je m’applique, car je veux qu’il garde un souvenir mémorable de ce moment. Malheureusement, Stéphane me repousse et me dit d’ouvrir la bouche. Je m’exécute et il jouit sur ma langue. Un petit jet… malheureusement… mais bien crémeux, avec un gout d’ananas. Les autres se branlent. Medhi me prend la tête et m’enfonce sa queue dans la bouche avec un cri guttural… il me jouit avec de gros jets directs dans la gorge.
Maintenant, tous, même Marc, se mettent autour de moi et se branlent. De temps en temps, Lucas me donne sa bonne bite à téter. Puis Jérôme me recule, et me jouit dessus avec de gros jets. Le premier m’atterrit directement dans les cheveux, le deuxième sur le visage et les 3 suivants pile dans la bouche. Le dernier me tombe sur la teube. Je me branle depuis qu’ils ont décidé de me violer la bouche. Mais là le contact de son sperme est tellement intense que j’en jouis presque.
Puis Marc me repousse ce qui me fait effondrer par terre et dans un cri de guerrier, il m’éjacule partout sur le corps. Je n’ai jamais vu autant de sperme à la fois… Ah c’est beau la jeunesse.
Et il reste Lucas et moi.
— Le premier qui éjacule boit le sperme de l’autre.
On se fait face, je me branle en douceur, car je ne veux pas jouir. Je veux son jus dans ma bouche. Mais je comprends vite que je vais perdre, car dans un cri désespéré, je me lève et j’éjacule dans la bouche de Lucas. Je crois que je n’ai jamais autant joui… Preuve de mon excitation. J’envoie bien une dizaine de jets dans la bouche de Lucas. Mais certains sont tellement puissants qu’ils touchent les autres mecs qui se sont mis derrière Lucas pour assister au spectacle. Je remarque que Marc et Mehdi bandent encore…

Lucas tout d’un coup m’immobilise, me met à terre sur le dos, continue de se branler et m’envoie d’énormes jets de sperme un peu partout… Sur le torse, sur le visage et bien sûr dans la bouche. Il s’agenouille et m’embrasse. Il a encore mon sperme dans sa bouche. Il me lèche partout et avale tout notre jus.

Et voilà… le jeu est terminé. Les mecs vont se doucher et se cassent vite. Je n’entendrais plus parler d’eux. Malheureusement. Même de Lucas. Mais je garderai un souvenir inoubliable de ce séjour et de cette dernière journée.

J’espère que cette histoire vous a plu. Elle est malheureusement fictive… mais c’est un fantasme que j’ai depuis longtemps. J’espère que vous aurez bien du plaisir en la lisant. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires si vous voulez que je continue à publier mes histoires.

Meetmemz

Autres histoires de l'auteur : Baise avec un jeune cubain | Concours en auberge de jeunesse | Claude et sa grosse teub | Collègue hétéro dans mon lit | Rempli au sauna | Un fantasme devenu réalité | Première double pénétration

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

77 HISTOIRES DE JUIN

🟢 15 juin | 36

Les nouvelles | 17

Sexe intense... Regip
Test anti-dopage Pamélie
Théo Mattgay
La tête dans le carton à chaussures Femelle
Péripéties... Sasha Minton
L'étudiant lovermood220
Glory Hole à Barcelone Nathan4770
La rencontre à l’hôtel Porphyrogenete
La chambre abandonnée Abdon14
Bal costumé Femelle
Le come back Femelle
J'adore l'idée... Nables
Les plaisirs du vestiaire Reverotic
Dépucelé par mon cousin hétéro Plansecret3869
L'étude anatomique Éros
Rencontre avec plus fort que soi Atlas
Le visiteur nocturne Dej407

Les suites | 11

Porte-à-porte | 2 Antominet
Devenu la femelle d'un rebeu | 3 Sgaydu77
Confinement avec papa | 4 Chris.77
Soumission & Domination | 572 Jardinier
Soumission & Domination | 573 Jardinier
Soumission & Domination | 574 Jardinier
Un boucher | 4 Rsexenc
Un boucher | 5 Rsexenc
Post-its | 5 Sasha Minton
Post-its | 6 Sasha Minton
Post-its | 7 Sasha Minton

Les série | 8

Nos Belle Pyrénées | S2 | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Please come back home | 5 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5

Juin 2020 | 41

Les nouvelles | 23

Wc gare Montparnasse Loic.1972
La gynécologie pour homme Duguesclin
Un début à tout | 1 kureman76
Un début à tout | 2 kureman76
Pêche familiale & traditions | 1 Xavier
Pêche familiale & traditions | 2 Xavier
Sam donne des cours de math Mectimide
L’apprenti du cousin Porphyrogenete
Un week-end | 1 Porphyrogenete
Un week-end | 2 Porphyrogenete
À 20 ans Porphyrogenete
Dépucelé par le Couz Mat-la-bite
Mon père et moi Arthur34
Mon homme, mon mâle Jeunemetis
Mon beau judoka Fahid
Le beau marin LE7
Lidl et tu n’es plus seul LE7
Voyeur LE7
Daddy charmant LE7
Aire de repos suisse LE7
Soirée de ouf LE7
Sauna chaud et Daddy vénère LE7
En vacances avec mon pote LE7

Les suites | 6

Auto-stoppeur résigné | 2 Gabriel
Soumission & Domination | 568 Jardinier
Soumission & Domination | 569 Jardinier
Soumission & Domination | 570 Jardinier
Soumission & Domination | 571 Jardinier
Confinement avec papa | 3 Chris.77

Les séries | 12

Agriculteur saison 3 | 12 épisodes Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 30 mars 2020 à 11:06 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"pute a jus""grosse quequette""histoires gay""cyrillo 2018""recit gay rebeu""cyrillo histoire gay""recit erotique gay""histoire gay internat""cine porno""histoire gay crade""histoires cyrillo""photo gay nu"bi21"histoire x gay""histoire gay cyrillo"cyrilo"histoire gay routier""histoire gays gratuites"cyrillo.com"histoire de gay soumis""cyrillo gay""chatroulette gay parle moi""histoires gay black""jeu de la biscotte""soumission gay""cinema porno""histoire gay hetero""photo gay gratuit""hds histoire de sexe""pompeur gay""recit gay arabe""histoire gay sm"cyrillobiz"histoire gay piscine""pectoraux gay""gay naturistes""couilles pendantes""histoire gay cyrillo""recit erotique gay""blog gay gratuit""histoire gay soumission"cyrillo"histoire gay minet""histoires sexe gay""escort 02""histoires gay gratuit""petite baise entre amis"ciryllo"histoires gay gratuites""blog histoire gay""histoire sex gay""recits de travestis""recit inceste mere fils""histoire gay lycée""vide couilles""blog gay gratuit""histoire sex gay""gay cyrillo""histoire cyrillo""cirillo gay""images porno gay""histoire gay piscine""mon pere me baise"cyrillobiz"baise en soirée""viol gay""cyrillo xxl""recit sm""histoire gay piscine""histoires cyrillo""histoire de baise entre mecs""recit gay cyrillo""histoire depucelage gay""cap d'agde voyeur""histoire gay bareback"ciryllo"histoire gay college""histoire x story""gay slip""double sodo""cyrillo histoire gay""histoire de baise gay""erotique gay""histoire sexe inceste""histoire de sex"cyrillo.com"gay exterieur""elle suce le livreur""recit bisexuel""baise en nature""histoires érotiques gay""sauna gay toulon"ciryllo"histoire gay oncle""histoire gay sport""depucelage gay""les histoires de cyrillo"