NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

L’ange de la comptabilité

Chapitre 8

Ça y est: Je suis papa. Le bébé Nathan est venu au monde pesant 8,2 livres à la naissance. Il a mes yeux et mon nez, mais sa bouche et son menton sont de sa mère. C’est un sentiment vraiment très étrange de savoir qu’un petit être depend désormais que de vous. Lorsque le médecin me l’a déposé dans les bras, j’ai tout de suite su que mon univers allait gravité autour de lui.

On l’a appelé Nathan en hommage à mon père (Nathanaël) et aussi que c’était le seul prénom qui nous plaisait à nous deux. Nous avons reçu la visite de nos deux familles ces derniers jours, ils voulaient tous voir le beau bébé qu’était Nathan. Même Sebastien est venu avec ma mère. Il est resté deux jours à la maison, puis est parti, mais ma mère à décidé de rester donner un coup de main, le temps que Daphney et moi apprenons à changer des couches correctement, avait-elle-dit.

De retour au boulot après mes 11 jours de congé paternité, les collègues m’ont accueilli avec des “Félicitation”. J’ai reçu plein de cadeaux pour le bébé. J’ai croisé Gabriel, il m’a félicité tout en souriant, puis a vaqué à ses occupations. Nous ne nous sommes plus reparlé de la journée, de la semaine d’ailleurs. Gabriel semblait m’éviter. Il passait ses pauses avec Alexandre, le mec des ressources humaines, son nouveau meilleur ami. Lui, je ne l’aimais pas trop, avec sa belle gueule, sa tête de gosse de riche et son air autosuffisant. J’avais l’impression que Gabriel voulait m’oublier avec lui.

En beau milieu du mois de février, je reçois un mail. C’est Lorenzo, il m’invite à une fête surprise qu’il organise pour Gabriel ce week-end. Je lance un coup d’œil à Gabriel qui ne se doute de rien. Puisqu’il s’agit d’une fête surprise, il n’a pas le pouvoir de choisir ses invités car je suis sûr qu’il ne m’aurait pas mis sur la liste. J’hésite sur quoi répondre à Lorenzo, mais je fini par accepter. Il s’agira peut-être d’une petite fête en petit comité, sortir un peu ne me dérangera pas.

***

Il y avait beaucoup plus de personne à la fête surprise de Gabriel que je ne l’avais imaginé. Certains potes du travail y étaient et bien sûr Alexandre aussi. La fête a lieu dans l’appart de Gabriel et de Lorenzo. Lorenzo emmènerait d’abord Gabriel au restaurant ensuite le ramènera à l’appart. Lorenzo envoya un sms pour dire qu’ils étaient tout près. Nous nous sommes alors tapis dans l’ombre. Une fois la porte ouverte quelqu’un fit la lumière et on cria tous: Surprise!

Gabriel était particulièrement beau ce soir et le voir sous les feux des projecteurs à éveiller un sentiment en moi. Je n’ai réussi à l’approcher qu’en deux fois: la première pour le prendre dans mes bras pour le souhaiter un joyeux anniversaire et la deuxième pour qu’il me serve du vin. Tous les autres invités voulaient se l’accaparer. Je les laissais faire, après tout c’est lui le centre de la fête. Moi, assis dans mon coin, je le regardais rire aux eclats.

J’avais cependant remarqué qu’un des invités regardait toujours en ma direction. C’était un homme que je voyais pour la première fois. Il était de taille normale, les cheveux crépus rasés sur les côtés, une peau noire claire, des yeux marrons, la barbe bien entretenue, des lèvres roses qui paraissaient bien pulpeuses. Il était très bel homme et m’a tout de suite fait pensé à un métisse. Nos regards se sont croisés et il m’a sourit de toute ses dents blanches. Moi j’ai feint de l’ignorer. Je m’en vais quelques minutes après sans avertir personne.

***

Trois jours après, je reçois un “Salut” suivi d’une photo dans ma messagerie whatsapp. C’est le mec de la fête. Il est très photogénique. Il se présente comme étant Adrian. Il rajoute qu’il a eu mon téléphone par Gabriel.

« Oui c’est moi qui lui ai donné ton numéro, dit Gabriel quand je l’ai croisé au bureau. Je ne sais pas ce que j’avais en tête, j’étais éméché et tout ... Si ça se trouve, il veut peut-être seulement te parler ... Ecoute, si tu veux je peux lui dire de te foutre la ...

- Non, répondis-je. Je m’en occupe moi même.

Mais au lieu de le bloquer, je lui ai répondu “Salut” et j’ai envoyé une de mes meilleurs photos. Il s’est présenté: Adrian, 28 ans, agent immobilier, originaire du Brésil. Nous avons ainsi commencé à parler pendant des jours. Il a réussi à me faire oublier Gabriel qui me fuyait toujours. Adrian dit que je lui ai tapé dans l’œil depuis que je suis arrivé à la fête. Je lui ai dit qu’il n’est pas mal lui non plus, mais je ne sais pas si cela pourra se faire car je ne le connais pas. Il me répond que c’est pour ça que nous nous parlons, il veut un dîner en tête à tête avec moi, il ajoute qu’il est essentiellement actif -un therme qu’il m’a expliqué ensuite-. Je lui dis que je n’ai jamais essayé de me faire prendre. Il me répond que tout s’apprend, il ne veut qu’un dîner avec moi et si le courant passe on verra. Il ajoute que l’on pourra tout arrêter au moment ou je voudrai. J’accepte. Nous convenons donc pour vendredi prochain.

***

Le vendredi du rendez-vous est vite arrivé.  Il m’envoie son adresse, et vers 20h je me retrouve dans un quartier riche de la ville. La barrière s’ouvre automatiquement et ma voiture suit le chemin jusque vers la maison. Adrian vient m’ouvrir, il portait une chemise en lin noire, entrouverte, donnant vue sur ses pectoraux, cintrée mettant en valeur son corps de mannequin.

«Tu as une très belle maison, lui dis-je

- Oh! Ce n’est pas ma maison. C’est une des maisons à vendre de ma compagnie. Pour un premier rendez-vous, je voulais sortir le grand jeu.

Sa voix était grave et agréable, ça a suffit pour me donner la chaire de poule. Il me fit le suivre au salon où était dressée une table pour deux avec des chandelles. Nous avons mangé les plats qu’il a lui même préparé, et nous avons bu des verres de vins. Adrien est un mec très sympathique et il a beaucoup d’humour. Nous avons beaucoup ri et j’ai vu ses yeux bruns pétiller à la lueur des bougies. A un moment, il s’est lentement penché vers moi et s’est arrêté comme pour me demander la permission. Je me suis alors laissé attiré vers lui et nos lèvres se sont jointes en un baiser. Adrian me fit le suivre jusqu’à une chambre.

Nous nous déshabillons mutuellement. Sa bouche n’avait pas quitté la mienne. Une fois tous les deux nus, j’ai pris le temps pour admiré son corps d’athlète, ses muscles était saillant sans être gonflés à bloc. Mes yeux passèrent de ses pecs, à ses abdos bien dessiné et s’arrêtèrent sur la merveille qui se trouvait entre ses jambes. En-dessous d’un fin duvet de poil noir, une belle queue de 20 cm se dressait fièrement, le gland perlé de mouille. J’ai eu l’eau à la bouche. Et machinalement je me suis mis à genou pour l’honorer de ma bouche. Aussi bizarre que cela puisse paraître, j’ai trouvé que sa bite avait bon goût et que je pouvais passer la journée à le sucer. J’ai fait de mon mieux pour éviter de mettre les dents, saliver beaucoup et jouer avec les couilles tandis que je suçais avidement sa queue. J’ai tenté une gorge profonde qui a failli m’étrangler.

Adrian me fit coucher sur le lit, il se positionna au dessus de moi de manière à ce qu’il me suce tandis que sa queue pendouillait au dessus de ma tête. Je sentis ma queue se faire happer dans une cavité humide et chaude. A présent Adrien prenait soin de moi. Il avait réussi à rendre mon gland sensible en quelques coups de langue et je creusais le ventre chaque fois qu’il faisait entrer ma bite dans sa bouche. Excité, j’ai pris en bouche sa queue qui ballotait au dessus de ma tête. J’essayais de lui rendre le même plaisir qu’il me faisait en copiant ses gestes sur ma queue. Soudain, Adrian me replia mes jambes sur moi, les bloqua avec ses coudes, il suréleva mon bassin et sa bouche s’attaqua à ma rondelle. Je fus envahi par une douce sensation qui hérissa tous les cheveux sur ma tête. Sa queue dans ma bouche étouffa un gémissement. Adrian me mangeait littéralement la rondelle, suçant chaque centimètre de mon anneau au point tel qu’il céda et s’ouvrît de par lui même. Je n’ai pas senti quand le premier doigt entra, quand le deuxième me pénétra je compris les intentions de mon partenaire. Un troisième doigt s’ajouta aux deux autres et me massaient direct la prostate. Un quatrième essaya de s’introduire mais en vain.

Adrian changea de position, retirant ainsi sa queue de ma bouche. Il sortit une bouteille d’huile aromatisée de nulle part et s’en enduit la queue. Il se plaça entre mes cuisses, déposa chacune de mes jambes sur ses épaules. Il positionna son gland contre ma rosette. C’est le moment! Mes yeux plongés dans les siens, j’ai senti son gland perforer mes entrailles. La douleur me fit retenir mon souffle jusqu’à ce qu’il soit bien calé au fond de moi. Adrian se retira presque complètement et recommença sa procession en moi. Il renouvela ce geste jusqu’à ce que je ne ressente plus de douleur. A mon grand étonnement, la douleur avait disparu; un plaisir silencieux prenait naissance à l’intérieur de moi à chaque fois que sa queue entrait en moi et frottait les parois de mon cul. Je m’étais même mis à onduler le bassin. Adrian a ri quand il s’en est rendu compte.

Je fus ensuite placé sur le côté. Adrian m’encula en cuillère pendant des minutes qui me parurent une éternité. Le plaisir que je ressentais à me faire limer le fion était maintenant évident. Je l’encourageait à aller plus vite quand il ralentissait la cadence. Je me suis découvert une petite voix de femelle que je ne connaissais pas à chaque fois que je gémissait sous ses coups de reins. J’avais faim de sa bite dans mon cul et il me ramonait déjà les entrailles. Il passa une main sur mon torse qui vint flatter mes tétons, cette main s’aventura près de ma bouche. Comme par reflex, j’ai mis ses doigts dans ma bouche et je les ai sucé comme si je voulais être comblé de ce côté aussi. Les coups de rein d’Adrian se faisait beaucoup plus puissant et moins rythmés. Je comprenais ce que cela impliquait. Adrian allait jouir. Il me plaça sur le ventre et sans aucune pitié, il me lima a fond tout en déversant sa semence en moi. Moi, le sexe frottant contre les draps et cette immense queue qui frottait ma prostate, j’ai éjaculé sans me toucher, salissant les draps.

Il m’écrasa de tout le poids de son corps. Moi, je voulais qu’on reste ainsi: sa queue plantée en moi, sa bouche contre mon oreille. Mais il s’est retiré. Il a ensuite rapproché son visage du mien et m’a embrassé.

Quand je suis rentré chez moi, tout le monde dormait. Je suis passé rapidement sous la douche. Mon anus était endolori et avec un doigt je voulais voir s’il était resté ouvert. Alors que je forçais l’entrée de mon fion, le sperme d’Adrian coula le long de ma jambe. Un sourire déforma mon visage: Je ne suis plus vierge.

Dej407

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le visiteur nocturne Daddy’s home !

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 9 juillet 2020 à 13:09 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"fils encule sa mere""histoires gays gratuites""histoire gay sauna""cyrillo photo""branle entre potes"cyrillo.biz"face fucking"cyrillo.com"histoires cyrillo""gay inceste""autostoppeur gay""premiere pipe""baise dans la voiture""histoire gay prof""esclave sexuel gay""baise avec papa""histoires zoophile""histoire de vieux gay""histoire hot""histoire de sewe""histoire gay porn""histoire de mec gay""zoophilie gay""elle suce en boite""escort 02""histoire gay sport""histoire gay soumission""mur des bites""histoire minet gay""histoire gay soumis""récit bdsm""recits hds""cyrillo blog""histoire de sex gay""pute a rebeu gay""mes histoires porno""recit erotique gay""histoire cyrillo""recit sauna gay""dressage de lope""blog gay sur erog""histoire gode ceinture""récits pornos""pute a rebeu""recit bi""histoires gay gratuites""recit gay cyrillo""anal gay""exhib en boite""bizutage gay""pute à rebeu""hds histoires""baise sauna""histoires inceste gay""visite médicale gay""cyrillo blog""histoires gay cyrillo""histoires gay gratuites""histoire gay gratuit""gay toilette""recit gay beur""histoire gay sm""pompeur gay""gay salope""je suce mon fils""anulingus gay""recit cyrillo""amateurs gay""gay cyrillo""les histoires de cyrillo"cyrillo.biz"hds gay""histoire fetichiste pieds""cyrillo histoire gay""histoires zoophilie""histoire bdsm gay""fils encule sa mere""depucelage anale""zonedial com""baise au cine"