NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

L’ange de la comptabilité

Chapitre 4

Gabriel et moi sommes couchés sur ce lit d’hôtel, tous frais payés par la compagnie. Au début je ne voulais que fêter sa victoire, mais je mentirais si je disais ne pas espérer qu’il se passe autre chose. Gabriel m’a reappris à faire l’amour. Je me suis senti renaître. Un tout autre univers s’ouvrait à moi.

Épuisés, nous reprenons nos souffles. Je tournai la tête vers lui, qu’est-ce qu’il était beau ! J’aurais tant aimé que cet instant dure à jamais, que la réalité ne nous rattrape jamais ! Je tends la main pour essuyer son front perlé de sueur. J’en ai profité pour glisser mes doigts dans ses cheveux d’or. Il posa un regard chargé de tendresse sur moi qui me fit fondre.

« Tu ressembles vraiment à un ange, tu sais, ceux des peintures !
– Merci. Tu n’es pas mal non plus !
– Tu lui as dit quoi à Alphons ? Je l’ai trouvé bizarre ces derniers temps.
– Eh bien ! …

“Quand tu m’as appris pour lui, je n’ai pas tout de suite réagi. J’ai été contacté par Alexandre, le gars des ressources humaines, à ce qu’il parait un collègue s’est renseigné pour savoir si quelqu’un pouvait porter plainte pour harcèlement contre moi tout en restant dans l’anonymat. J’ai tout de suite compris que c’était Alphons et j’ai décidé de tourner la situation à mon avantage”.

“J’ai donné rendez-vous à Alphons dans les toilettes du bureau, il a été retissant au début, mais quand je lui ai dit que c’était urgent il s’est dépêché”.

– Qu’est-ce qu’il y a ? demanda-t-il d’un air dédaigneux.

“C’est en larmes que je l’ai reçu. J’ai inventé une histoire de toute pièce”.

– Je ne voulais pas que tu le saches de cette manière, mais comme la rumeur commence à se propager… Il y a un des gars qui nous a filmés chez Jordan. Il a tout filmé, Alphons, tout ! Depuis le début où tu m’as demandé de te sucer jusqu’à la fin où tu m’as éjaculé en plein visage. Tu te souviens des bruits de pas que tu avais entendu dans le couloir ? Et bien c’était lui.

“Je me suis fondu en larme, en bon comédien que je suis”

– Il m’a demandé de l’argent et si je ne le fais pas il va envoyer la vidéo à tout le monde ! Qu’est-ce que je vais faire ? Ma vie sera foutue !!!

“Alphons avait l’air dépité. Son visage est devenu livide. Il m’a promis de me donner de l’argent pour que toute cette histoire s’arrête”.

***

Gabriel, toujours nu, était assis en tailleur sur le lit. J’avais posé ma tête sur sa cuisse près de sa queue et je prenais un plaisir à l’observer au repos.

“Raconte-moi ton histoire Bastien ! On ne devient pas gay du jour au lendemain.
– Tu es le premier mec avec qui j’ai une relation, lui avouai-je
– Vu ton inexpérience, je n’en doute pas. Mais, tu as sûrement déjà ressenti le désir et tu l’as refoulé ; il a juste ressurgi quand tu m’as rencontré.

Je fermai les yeux. Il a raison Gabriel. Quand je l’ai vu, il a réveillé en moi un sentiment que j’avais déjà au fond de moi, quelque chose de très ancien. Quelque chose ayant rapport avec Maxime. Petit à petit les images me reviennent en tête.

Maxime et moi sommes amis d’enfance, nos parents se connaissant, il nous permettait de dormir l’un chez l’autre. Avec ses lunettes et son physique ingrat, Maxime était la proie facile des brutes du lycée, tandis que moi faisant partie des sportifs, je n’attirais jamais l’attention et passais facilement parmi la foule.

À cette époque j’étais autant excité par les filles que les garçons. Un soir que je dormais chez Maxime, je me suis réveillé au cours de la nuit. Max dormait à côté de moi, vêtu d’un simple boxer qui moulait bien son petit cul. Déjà excité par le rêve érotique je faisais, je n’ai pas réfléchi à deux fois : j’ai descendu son boxer et je me suis branlé entre ses fesses jusqu’à éjaculer.

Après l’acte, j’ai vérifié que Maxime dormait toujours. Honteux, je n’ai pas pu me rendormir et aux premières heures du jour je me suis enfui. J’ai fui. J’ai évité Maxime pendant toute l’année jusqu’au point où on ne se parle plus, et j’ai enfoui cette histoire au plus profond de moi-même, je n’en ai parlé à personne. Personne, jusqu’à maintenant…

***

À son tour, Gabriel me raconta son histoire

‘J’ai toujours su que j’étais gay. Et déjà petit j’étais très efféminé. D’ailleurs mon père a cru pouvoir me changer avec les raclées qu’il me foutait chaque jour pour que j’aie une posture, des gestes beaucoup plus virils, plus masculins. Il me répétait souvent ‘Il vaut mieux que ce soit moi qui te frappe que les homophobes que tu auras à rencontrer si tu persistes sur cette voie’. Personne ne disait rien, personne une fois n’a pris ma défense. Alors j’ai appris à jouer le jeu. Et quand mon père laissa l’Italie pour trouver du boulot, j’ai su qu’il était temps pour moi d’explorer ma sexualité…’

‘Si aujourd’hui tu me trouves beau, il fait savoir qu’à une époque ce n’était pas le cas. La puberté m’a foutu des acnés pas croyables au visage. Mais étrangement, cela n’a pas duré. Mon corps n’a pas connu tous les changements physiques que devait apporter la puberté, ma voix n’était pas aussi grave que celle des garçons de mon âge, mes épaules ne s’élargissaient pas, je n’avais que du duvet sur le pubis, pas de barbe ni de moustache, et ma bite ne grossissait. J’ai raconté tous mes problèmes à Mateo, mon meilleur ami de l’époque. Sachant que j’étais gay, il se moquait souvent de moi en me traitant de petite fille, mais moi je ne me sentais pas moins un homme pour autant’.

‘La première bite que j’ai suce était celle d’un étranger qui pissait sur la place publique pas de là ou j’étais assis. C’était une queue épaisse même en étant mou, elle avait attiré toute mon attention que je ne me suis pas rendu compte que ce mec me fixait’.

– Hey ! Si tu veux la sucer, suis-moi.

‘J’ai suivi ce mec à travers la ville jusqu’à une ruelle sombre où il s’est arrêté. Il baissa son pantalon et je me suis mis à genou. Ça sentait fortement la pisse, mais je m’en foutais. Sa bite était déjà grosse au repos, je la sentais grossir encore plus dans ma bouche. De temps en temps il la sortait pour me gifler avec. D’autres fois il tentait de m’humilier en me traitant de salope et en me crachant au visage. Mais moi, loin de détester, j’adorais. Et puis vint le moment où il allait jouir. Il m’attrapa sauvagement par les cheveux, me força à le regarder tandis qu’il enfonça sa toute queue jusqu’à m’étouffer. J’ai avalé tout son sperme et j’ai adoré’.

‘Ma bouche n’étant plus vierge, il fallait que je m’attaque à celle de mon cul. Et pour cela, pas question de compter sur un étranger dans la rue. J’avais le candidat idéal : un de mes oncles, séparé de sa femme, et qui avait les mains baladeuses quand nous sommes à l’abri des regards des autres’.

‘Un soir d’été où je dormais chez lui, je me suis introduit dans sa chambre’.

– Gabriel, que fais-tu ?
– Est-ce que je peux dormir avec toi ? Les cousins ronflent trop fort et ça m’empêche de dormir.
– Pas de problème. Viens mon enfant.

‘Je me suis glissé dans son lit et il me prit en cuillère. Je me suis mis à frotter mes fesses contre son entre-jambes. Il ne fallut pas longtemps pour que je sente quelque chose de dure contre mon dos. Mon oncle a compris mon petit jeu et a littéralement arraché mon caleçon. Il me doigta, une sensation étrange, mais pas désagréable’.

‘Quand son gland traversa mon anus, j’ai dû mettre la main devant ma bouche pour que mon cri ne réveille pas toute la maison. J’avais la sensation qu’un fer chaud déchirait mes entrailles. Il prit un temps pour que je m’habitue à sa présence. Il me lima ensuite dans les règles de l’art et éjacula tout son foutre en moi. Nous avons baisé toutes les nuits durant mon séjour et parfois le jour.’

***

Les histoires de Gabriel m’avaient fait bander et je me masturbais tout en l’entendant. Au moment d’éjaculer, sans prévenir je l’avais renversé sur le lit, dirigé ma queue vers son visage et lui envoyer mon sperme au visage.

Voilà le visage de Gabriel qui me plaisait. Celui qui m’avait fait bander une nuit. Celui qui m’avait hanté pendant des semaines.

***

De retour au boulot, le boss a réuni tout le monde et a présenté des félicitations publiques au jeune Gabriel Mancini qui a su remettre de l’ordre dans l’une de nos succursales.

Nous sommes tous allés fêter ça au bar ce soir-là. Tous, sauf Alphons. Les mecs m’ont raconté que pendant notre absence Alphons leur a tenu un discours paranoïaque selon lequel un de nous lui en voulait et était prêt à tout pour qu’il perde son emploi.

Ce soir-là quand je suis rentré à la maison, un peu bourré, Daphney m’attendait au salon.

– Je suis enceinte !

Dej407

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le visiteur nocturne Daddy’s home !

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 18 juin 2020 à 08:48 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"cul magnifique""cyrillo histoires gay""homme mur gay""histoire gay porno""recit hard""cyrillo histoire gay""gay partouze""cyrillo dial""histoire gay entre frere""première sodomie gay""recits hards""blog histoires gay""histoire de baise gay""histoires cyrillo""histoire gay mature""partouze à la plage""ma bite son histoire""histoire gay hetero""blog histoire gay""sexshop gay paris""photos gay gratuit""premiere sodomie""gay exterieur""depucelage gay"cyrillogay"premiere grosse bite""histoires travestis""gay chaud""gays dans les bois""cyrillo histoire gay""plan sm gay""branlette entre amis""recit gay inceste"jemontremoncul"le site de cyrillo""histoire de cul gay""cyrillo histoire gay""beur gay""histoires gay gratuites""bizutage nu""se vider les couilles""cyrillo biz""histoire gay gratuit""histoire gay scato""recits bisexuels""histoire gay piscine""histoire erotique inceste"cyrillobiz"histoires cyrillo""baisee a la chaine""recit fellation""gloryhole gay""x story histoires"cyrillo.biz"photos gay gratuit"ciryllo"histoire gay gratuit""histoire gay plage""histoire de gay""blog gay sur erog"cyrillo.biz"histoire sex""homme amateur nu""cap d agde baie des cochons"cyrillo.biz"sex shop dijon""cyrillo rebeu"cyrillo.com"mon pere me baise""gay cyrilo""histoire gay gratuit""gay cyrillo""dial ma queue""gay cyrillo""mon pere me baise""histoires de sexe gay""homme mur gay""cyrillo texte""histoire de baise gay""sauna bossuet""double sodomie"cyrillogaycyrillogay"histoire gay x""recit gay internat""recit depucelage""cyrillo histoire gay""partouze bi"