NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

27 sept.

196 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Une histoire pas comme les autres

Une histoire pas comme les autres

Salut ! Il s’agit, je tiens à le préciser, de ma première histoire qui est, par ailleurs, un peu fictive. En ces temps actuels, je considère qu’elle ne fera de mal à personne. En outre, elle est inspirée en grande partie de celle que j’ai vécue même si elle est légèrement romancée.
Dans un souci de respect de ma vie privée et de celle des autres, les noms ont complètement été changés ainsi que la classe et l’établissement.

En guise de préambule, je vais vous donner le contexte. Aaron, jeune élève de 18 ans en classe de première générale. Ayant redoublé lorsqu’il n’était qu’à l’école primaire, sa différence d’âge d’un an avec ceux de sa classe ne l’a jamais dérangé. Précisons qu’il n’a jamais connu son père, il vit donc seul avec sa mère. Il est blond, châtain clair avec des yeux verts clairs. Pour son âge, il a une mâchoire plutôt carrée et paraît un peu plus vieux.
Nous suivrons dans cette histoire, dont la longueur dépendra de vos avis, ce jeune homme.

Chapitre 1 : Le début d’une nouvelle vie.

Lundi matin 6h30, ça y est c’est le moment. Il faut dire qu’Aaron a eu une nuit plutôt agitée. Elle fut rythmée entre des phases de stress durant lesquelles il était éveillé et des phases de sommeil peu profond. En effet, la rentrée des classes l’a perturbé durant toute la dernière semaine de ses vacances. Il peut sembler judicieux de préciser pourquoi. Notons donc qu’Aaron a changé de lycée entre-temps du fait que sa mère ait été mutée dans le sud. C’est ainsi un nouveau départ pour cette petite famille !
Tant bien que mal, il parvint à s’extirper de son lit et à se préparer. Il comptait mettre toutes les chances de son côté pour que cette rentrée se passe lui mieux possible. C’est pourquoi il prit une douche, se coiffa correctement avec l’aide de son gel et s’habilla du mieux possible : jean bleu clair, tee-shirt Adidas blanc et noir, chaussures blanches. Il n’oublie évidemment pas l’essentiel : sa montre et ses AirPods. Après s’être préparé, il descendit de l’étage et trouva le rez-de-chaussée vide avec un mot sur le frigo, sur lequel il était écrit :
“Désolé, je dois enchaîner les réunions aujourd’hui… Passe une très bonne rentrée ! Je t’aime, mon fils”.
Mais ce mot le réconforta plus qu’autre chose, il était content de pouvoir rester seul et ne pas avoir à supporter un stress supplémentaire. Il se prépara son petit-déjeuner, tout ce qu’il y a de plus « protéiné ». Ah oui ! Il faut préciser, Aaron s’est mis à la musculation depuis un peu moins de deux ans maintenant. Il n’est pas un body-builder, mais il est parvenu à se mettre en très bonne forme physique. Il n’a pas les plus gros biceps, mais il faut admettre qu’ils sont assez bien voire très bien développés pour son âge. Il a aussi, grâce à son travail, des abdos bien visibles, des cuisses travaillées et un petit cul bombé qui lui a valu de nombreuses propositions de la part de filles dans son ancien lycée. Propositions auxquelles il n’a jamais vraiment répondu, pourquoi ? Car il n’est pas réellement intéressé par les filles, il n’a d’ailleurs toujours pas compris et sa mère non plus.

Quoi qu’il en soit, c’est l’heure de partir. Son lycée n’est pas à côté, il est déjà 7h45 et il doit y être pour 8h30. Il prit donc son sac EASTPAK, avouons que c’est basique, et prit la route pour aller à son nouvel établissement. Après avoir marché pendant une bonne dizaine de minutes, il arriva à la station de métro et sortit son navigo pour passer les portiques et s’engouffra avec la masse de personnes dans une rame. Le trajet ne fut pas très long, deux stations à peine. Il sortit, consulta sa montre, il était 8h14. Il était à l’heure. Il marcha encore, environ 5 minutes et voilà qu’il arriva devant son lycée. Il y avait un nombre innombrable de personnes et le pire c’est qu’il n’en connaissait aucune. Il se mit un peu à l’écart, une légère boule au ventre, et continua d’écouter sa musique. Mais ce moment fut assez court et interrompu par une adulte qui vint se mettre en hauteur sur une sorte d’estrade disposée en amont de l’entrée du lycée :
- S’il vous plaît, je voudrais avoir votre attention ! S’il vous plaît !
Le silence commença à s’installer rapidement.
- Voilà, merci ! Je me présente, je suis madame Vidal, conseillère principale d’éducation. Je souhaite la bienvenue à tous les nouveaux ainsi qu’une très bonne rentrée à vous tous. Je sais que c’est généralement une période anxiogène même pour les élèves qui étaient déjà dans l’établissement l’année dernière […]
Elle servit le discours habituel, mais parut extrêmement cool à Aaron. Après avoir parlé pendant quelques minutes, elle invita les élèves à se reporter aux affiches collées sur la devanture du lycée pour connaître leurs classes respectives.
C’est après avoir pris connaissance de la sienne que notre personnage s’engouffra dans l’enceinte du lycée. Il y avait du monde, beaucoup de monde. C’était largement plus que dans son ancien lycée de campagne, il était vraiment vraiment stressé. Il entra donc dans la salle 115 et constata des visages plus ou moins chaleureux. Il s’installa au fond de classe. Et comme tous les élèves, il s’attarda à prêter une attention à ceux qui font partie de sa classe : la 1re générale 7. Il y avait des petits groupes. Certains composés de filles, d’autres de garçons. Rien de bien extraordinaire. Il remarqua que quelques personnes le regardaient, notamment un groupe de 6 garçons. Il n’y prêta pas attention. Le prof principal entra. C’était un professeur d’histoire-géographie. Il se présenta et distribua le nécessaire (carnet de correspondance, fiches explicatives, etc.). Quelqu’un frappa à la porte :
- Entrez.
Un garçon, accompagné de deux autres garçons qui doivent sans doute être ses potes, se présenta. Il était blond, les choux bouclés, les yeux bleu clair.
- Bonjour monsieur, je m’excuse vraiment pour le retard, mon bus a eu un léger problème.
Il n’y a pas de problème, répondit le prof, et vous deux ? demanda-t-il en s’adressant aux deux autres garçons qui accompagnaient ce jeune homme.
- On n’est pas dans cette classe, on l’accompagnait juste, répondit l’un d’eux.
- Je vous laisse y aller dans ce cas.
Le prof ferma la porte et fournit, au nouvel arrivant, tout ce qu’il avait déjà donné aux autres.
- Par contre, je suis désolé et je veux peut-être passer pour un prof lourd. Mais je travaille toujours avec un plan de classe, car je vais régulièrement vous donner des travaux de groupes à faire avec votre voisine ou votre voisin. Donc tout le monde debout !
Quelques soupirs se firent entendre dans la classe, mais tout le monde obtempéra. Ils se placèrent tous devant le tableau, à l’entrée de la salle.
- Bon très bien, c’est parti ! Donc toi tu viens te mettre ici, voilà, vous mademoiselle vous vous mettez à côté de lui. Parfait.
Aaron restait debout. Il voyait le nombre de camarades diminuer autour de lui. Et il restait là, sans être appelé. Il restait aussi le retardataire.
- Ah bah il nous reste plus que ces deux jeunes gens. Mmh, je n’aime pas trop mettre de garçons à côté, mais bons. Vous vous mettez là-bas, dit le prof en désignant une table au fond de la classe.
Bien maintenant que c’est fait, je vais vous laisser vous présenter étant donné qu’il ne nous reste qu’une dizaine de minutes avant la pause. J’compte sur vous, je vais vite fait me faire un café.

Et le prof sortit de la classe. Aaron était content. Il a été mis à côté du garçon et comptait bien en profiter pour essayer de se faire des potes. Il se tourna sur sa gauche vers son voisin et dit :
- Salut, moi c’est Aaron, en tendant la main au “blondinet”.
- Salut, Théo, t’es nouveau ? enchaina directement son voisin en lui serrant la main.
- Ouais j’viens d’arriver sur Paris.
- Ah bah bienvenue !
Aaron sentait une sorte de gêne dans la conversation et compris que son voisin était quelqu’un d’un peu timide. Il voulut casser le blanc qui commençait à s’installer :
- Dis-moi je ne connais personne ici, ça te dérangerait si je reste avec toi pendant la pause ?
- Non non y’a pas de problème ! T’inquiète !
Le temps passa plutôt rapidement et la sonnerie se mit à retentir.

Chapitre 2 : Les présentations.

Les deux voisins sortirent donc de la salle de cours et se dirigèrent vers la rue face au lycée.
- Faut que j’aille m’acheter ma bouffe pour ce midi, on passe vite fait au Carrefour, ça ne te dérange pas ? demanda Théo.
- Non non, pas de problème.
Ils rentrèrent donc dans le magasin, il y avait beaucoup d’élèves, mais vraiment. Aaron suivait à la trace Théo et ils parvinrent à ressortir rapidement du magasin.
- Bon ça s’est fait, dit Théo en rangeant son sandwich et son coca dans son sac.
Son portable sonna et il répondit :
- Ouais, ouais, non pas de problème. Mais t’inquiète, je suis déjà avec quelqu’un. Ouais pas de soucis, vas-y à plus gros, et il raccrocha. Bon je devais retrouver des potes, mais leur prof n’a pas voulu les faire sortir donc on va rester tous les deux. Vas-y, viens on bouge.

Les deux garçons commencèrent donc à marcher sans vraiment savoir où aller.

- D’ailleurs, tu n’as pas pris à manger ? demanda Théo.
- Non, je retourne manger chez moi, ce midi.
- Ah ouais ? Mais t’es sûr ? Y’a un MacDo sinon pas loin.
- Je ne peux pas manger n’importe quoi…je rentrerai chez moi, lui répondit Aaron.
- Ah ouais ? Tu fais de la muscu, c’est ça ?
- Ouais, c’est pour ça.
- Franchement ça doit bien marcher parce que t’es baraqué !

Aaron fut vraiment touché par ce compliment. Il faut dire qu’il n’est pas du tout insensible aux remarques qu’on lui fait sur son corps…

- Merci merci, répondit donc Aaron, le sourire aux lèvres.
Les deux garçons continuèrent à discuter de tout et de rien, en marchant le long de l’avenue. Puis Aaron se “réveilla” d’un coup !
- Merde ! Faut qu’on retourne en cours !
Théo consulta sa montre et, effectivement, ils étaient en retard de 20 minutes.
- Ça ne sert à rien, ils n’acceptent pas les retards après la pause de 10h30.
- Putain, fais chier pour mon premier jour ! rétorqua Aaron.

Ils auraient dû retourner une petite heure avec le prof principal avant d’avoir une pause pour le midi. Ils avaient donc deux heures de pause devant eux avant de devoir retourner en cours pour assister à une session de sport.
- Tu veux qu’on fasse quoi, du coup ? demanda Théo.
- Ça va bientôt être l’heure de manger, donc je vais rentrer chez moi.
- Ah…
- Non, mais justement j’te propose de venir avoir moi, répondit Aaron.
Il avait senti une pointe de déception mal dissimulée dans l’intonation de la voix de Théo. Il conclut que cela devait être dû au fait qu’il se serait retrouvé seul. Les deux garçons prirent le métro et se dirigèrent vers la maison d’Aaron.
- Ouah putain la baraque ! s’exclama Théo. Mec t’habites vraiment ici ?
- Ouais, répondit gêné Aaron.
Après lui avoir fait faire une rapide visite des lieux. Ils se mirent à manger et discutèrent. Aaron se rendit compte que Théo était une personne vraiment sympathique. Il a une petite soeur, il vit seul avec sa mère lui aussi. Ils parlèrent de tout et de rien pendant de longues minutes. Ils s’entendaient plutôt bien et se rejoignaient sur de nombreux sujets. Mais l’heure de retourner en cours commençait à arriver. D’autant plus que Aaron ne comptait pas être de nouveau en retard pour ne pas se faire remarquer plus que ça auprès des profs. Ils se mirent en route et arrivèrent à l’heure pour le cours de sport. Aaron suivait Théo pour aller dans les vestiaires. Il y avait plusieurs classes en même temps et pas suffisamment de place pour tout le monde. Mais ils parvinrent à trouver un petit coin.

Ils commencèrent à se changer. Mais Aaron jeta un petit coup d’oeil sur son nouveau pote. Il le trouvait vraiment mignon avec des pecs un minimum formé, un bon petit cul un peu bombé, mais ce qui l’interpella le plus, c’était la bosse de son caleçon. Elle n’était pas énorme, mais il n’empêche qu’elle est prééminente. Il se dit « putain il est bien lui ». Théo remarqua qu’Aaron le regardait et dit :
- Bah ça va ? Tu feras gaffe t’as un petit filet de bave là, lui dit-il en lui montrant le coin de la bouche.
- Ah non c’est pas ça, mais j’trouve que t’as du potentiel, tu pourrais te mettre à la musculation, tu prendrais rapidement ! rétorqua Aaron, un peu gêné de s’être fait prendre la main dans le sac.

Théo se contenta de lui répondre en lui faisant un petit sourire et il sembla même à Aaron qu’il lui avait fait un clin d’oeil, mais il n’en était pas sûr.
Ils terminèrent donc de se préparer et assistèrent au cours. Ils commençaient avec le cycle d’athlétisme. Aaron était content parce qu’il a un bon cardio. Il enchaînait les victoires lors de relais et les quatre équipes se l’arrachaient. Il entendait des petits mots du genre “putain le cul qu’il a” ou encore “c’est une machine le mec”.
Le cours se termina et les élèves retournèrent dans les vestiaires, pressés, car c’était la fin de cette journée de cours. En retournant dans le vestiaire, Aaron fut loué par des gars de sa classe :
- Mec t’es une bête honnêtement, lui confia un brun.
Le prof de sport entra dans le vestiaire et appela Aaron. Ce dernier sortit rejoindre son prof dans un bureau :
- Bon bon bon, je voulais te voir parce que j’ai été impressionné par ta performance. Mais vraiment. Je ne t’ai jamais vu et normalement ça je le vois directement, commença à dire le prof.
C’est normal monsieur je viens d’arriver.
Le prof lui proposa de rejoindre un groupe de sport et ils parlèrent quelques minutes. Aaron put enfin retourner dans le vestiaire et constata que Théo l’avait attendu.

- Bah t’es là ? demanda Aaron.
- Ouais, je t’ai attendu, répondit Théo
- C’est sympa, par contre, faut que j’prenne une douche j’ai trop transpiré.
- J’men doute, de toute façon moi aussi.
Les deux garçons se dirigèrent donc vers les douches et se regardèrent. Il faut avouer que la situation était un peu gênante, mais Aaron se lança en premier et baissa son caleçon pour commencer à se doucher. Théo l’imita. Notre protagoniste lançait des petits regards en coin et constatait de plus en plus que son nouveau pote était vraiment, mais vraiment séduisant. Mais il voulait en voir un peu plus. Aaron décida de tenter le tout pour le tout :
- Excuse mec, mais j’ai oublié de prendre un gel douche, tu peux m’en passer ? demanda Aaron.
Il faut avouer que ça n’était pas la meilleure technique pour tenter le coup. Sachant qu’il avait son gel douche dans son sac, mais bon.
- Oui pas de problème, lui répondit Théo.
Ce dernier se retourna et essaya de cacher son sexe avec une de ses mains en apportant le gel à Aaron.
- Tiens.
- T’inquiète, pas besoin de faire ton timide avec moi ! lui lâcha Aaron.
Ni une ni deux, Théo retira sa main dévoilant une bite d’une taille plutôt normale, visiblement rasée, mais vraiment alléchante.
- T’as raison, dit-il.
L’effet de cette vision n’a pas laissé indifférent notre personnage, il sentit son sexe qui commença à bander.

Voilà pour cette première partie. J’espère qu’elle vous a plue. Je reconnais que ce n’est pas un début d’histoire très torride, mais il s’agit d’une histoire qui est très fortement inspirée de la mienne. Cependant la suite risque de l’être. Je voudrais avoir vos avis pour savoir si le format vous convient ou si vous voulez retirer certains détails trop lourds. Comme je l’ai dit, c’est ma première. Contactez-moi par mail pour tout ça !

Unknown

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 22 Sept. | +20

Les nouvelles | 20

Sauna Bossuet Urso21ff
Vendredy le surfer pacifique | 1 Jam
Vendredy le surfer pacifique | 2 Jam
La fenêtre d’en face Frank
Rencontre improbable Jozyk
Chaude course de Taxi Petitcul57
Bal costumé Marcus
Le Chauffagiste Hétéro Lucas
Débauche au sauna Mastermick
Rachid le couvreur LE7
Dans le bois Frank
Histoire coquine par Whatsapp Abdon14
Uber sexe XXX_duncan
Mon premier plan adultère Kalcetos67
Mon service militaire | 1 Tom
Mon service militaire | 2 Curieux84
Dépucelage dans une voiture Martin__ch
Préservatif troué Meetmemz
Au lycée, dans les vestiaires  Meetmemz
Un anniversaire très spécial  Meetmemz

🟢 Septembre 2020 | 56

Les nouvelles | 43

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José
Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 13 août 2020 à 11:56 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"amateur nu""histoires hards""cyrillo gay""hds gay""histoire gay cirillo""gay cyrillo""histoire gay piscine""gay cyrilo""cyrillo histoire gay""recit gay sex""pute a rebeu gay"cyrillobiz"cyrillo gay""je suce mon frere"ma-queue.com"cyrillo gay""hds gay""cyrillo dial"cyrrillo"histoire gay salope""histoire sex gay""vide moi les couilles""histoires cyrillo""image de cul""porno gay sm""trio hard""hds histoire gay""histoire gay crade""video gay uro""videos gays gratuites""histoire de sodomie""premiere sodomie gay""cyrillo dial""photos gays""histoire de baise entre mecs""gay lope""je dresse des salopes""histoire depucelage jeune gay""idm sauna""sex gay""gay cyrillo""recit gay sexe""histoire gays gratuites""homme mature""histoire gay gratuit""histoire depucelage jeune gay""mec enculé""histoire citebeur""histoire gay militaire""sauna california rennes""je suce mon frere""partouze bi""histoire gay mature""histoire gay sport""plan suce gay""blog de cyrillo""histoire de gay soumis"sunbeachclub"depucelage anal""histoire gay sport""gay histoire sexe""recits hards""mon cul gay""première baise""histoires cyrillo""histoire gay papa"cyrillogay"je suis une vraie salope""masseur gay""histoire gay routier""photo gay amateur""cyrillo pcul""photos gay gratuites""histoire gay black""histoire gay rebeu""histoires cyrillo""racaille gay""histoire gay frere""gay puceau"cyrillo.com"cyrillo biz""histoire gay cirillo""photo de cul gay""gay mecs""sauna idm""recit sm""photo gay nu"