NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Olivier

Bonjour à tous, je vais vous raconter une histoire qui s’est passée il y a 2 mois.

Je suis gay depuis toujours ou du moins depuis que je suis en âge de ressentir une attirance sexuelle envers quelqu’un, ma première attirance fut pour l’odeur de ma queue, cette odeur qui émane du boxer à la fin de la journée. Je le sais ce n’est pas une odeur de propre, mais je ne sais pas pourquoi cela m’a toujours mis dans un état d’excitation extrême. J’ai eu quelques partenaires dont un qui est devenu mon mec durant deux ans, tous très propre et je n’ai jamais osé leur parler de mon attirance pour cette odeur de bite pourtant toujours présente au fond de mon ventre, j’ai toujours voulu gouter à une queue odorante, mais trop peur de ne pas aimer et de me retrouver dans une situation désagréable face à un homme. Dernièrement ce fantasme est devenu trop pesant dans mon esprit au point d’y penser toute la journée. 

Il y a 2 mois, alors que j’écumai les sites de rencontre à la recherche d’un ou plusieurs partenaires, j’ai mis dans mon annonce mon fantasme de sucer une queue odorante sans trop espérer avoir de réponse, mais après quelques minutes un homme se présente, dit qu’il s’appelle Olivier il a 47 ans et dit qu’il aimerait bien réaliser mon fantasme. Après les présentations d’usage, nous discutons un long moment sur cette envie qui me torture l’esprit depuis si longtemps et je lui dis que si en plus de l’odeur il a une belle et grosse queue cela serait un véritable bonheur, alors sans même lui demander il m’envoie une photo de sa queue. Effectivement elle est très belle, longue, plutôt grosse, avec un beau gland décalotté. Je lui propose de le rencontrer quelque part, mais lui me dit qu’il vit seul et qu’il me reçoit avec grand plaisir le samedi et dimanche, nous étions mardi donc cela lui laissait encore 4 jours pour préparer mon fantasme. Nous avons gardé contacte par SMS toute la semaine et jour après jour il me détaillait l’odeur qui devenait de plus en plus forte, je ne tenais plus en place et enfin le samedi arriva, j’avais rendez-vous à 10 h et après m’être préparé comme il se doit, rasé, lavé, et lavement anal comme toujours avant un rencard. A 9 h 45 j’étais déjà devant chez lui à attendre dans ma voiture avec une envie folle de lui dévorer la queue, mais aussi avec la peur au ventre d’être dégouté de l’odeur, mais il n’était plus question de faire marche arrière.

Le moment tant attendu est arrivé, je frappe à la porte, il ouvre et me fait entrer, il porte un peignoir de bain il me conduit direct dans la chambre, il retire son peignoir, il porte juste un slip bleu et une odeur se dégage tout de suite de son corps, cette odeur qui me rend dingue depuis toujours, il se rapproche de moi me prend dans ses bras et m’embrasse sur la bouche, je lui rends son baisé, il sort sa langue qui passe entre mes lèvres, j’ouvre la bouche et il me roule une pelle que je lui rends avec bonheur, il s’arrête et va s’allonger sur le lit, il me dit de me déshabiller et de le rejoindre ce que je fais en quelques secondes.

Une foi complètement nu avec une érection terrible je viens dans ses bras, il m’enlace et m’embrasse, joue avec ma langue, me la suce nous mélangeons nos salives dans un long baisé. Il n’a pas l’air de vouloir libérer ma bouche, mais j’arrive quand même à m’extraire de son étreinte pour l’embrasser dans le cou et descendre sur son torse légèrement poilu, je le renifle, il a une bonne odeur d’homme, j’embrasse son torse et descends doucement sur son ventre tout en reniflant, il me laisse faire et croise les bras derrière la tête. Après avoir embrassé chaque centimètre de son torse et son ventre, je descends enfin vers la source de l’odeur qui me monte au nez depuis un moment, je me retrouve entre ses cuisses écarté face à son slip bleu. J’approche mon nez et renifle à fond cette odeur, il me dit que le slip est propre et que ce que je recherche se trouve à l’intérieur. J’attrape l’élastique et descends son slip, je le retire complètement et découvre cette belle queue encore au repos, mais très belle avec une toison bien entretenue et de belles couilles toute lisses, j’approche mon nez et renifle à fond.

Ne tenant plus je prends sa queue en main et commence à la lécher en partant de la base jusqu’au prépuce, je suis comme électrisé quand je sens enfin le gout sur ma langue, ce gout très salé mélangé à cette odeur d’urine, je décalotte sa queue doucement et lèche son gland, le gout est encore plus fort, je mets son gland dans ma bouche referme mes lèvres autour de sa queue qui commence à se réveiller. J’enroule ma langue autour de son gland, je le suce et savoure ce gout puissant qui envahit ma bouche et je sens sa queue qui continue à grossir et grandir entre mes lèvres pour atteindre sa taille optimale très rapidement.

Je sors sa queue de ma bouche pour la contempler et effectivement j’ai devant moi une bite très honorable, dure, longue et grosse juste comme il faut. Olivier me demande si cela me convient, je souris et pour seule réponse je reprends sa queue dans ma bouche et la suce avec délectation et passion, je prends plaisir à enfoncer sa queue au plus profond de ma gorge à en avoir mon nez écrasé sur sa toison et faire de longs vas et vient.

Olivier attrape ma tête et me tire sur lui pour m’enlacer et m’embrasser, puis me dit que j’ai une bouche de velours et que si je continu il va jouir alors il me roule une pelle pour calmer mon ardeur, il me serre contre lui, nous nous enlaçons et nos baisés qui étaient au début acharnés et brutaux deviennent plus tendres et passionnés ainsi que nos caresses. Je sens que quelque chose est en train de se passer entre nous, il me murmure qu’il aime être avec moi je lui réponds que moi aussi et nous nous embrassons longuement, puis il me demande si j’aime me faire sodomiser, je lui réponds que mon corps est à lui et qu’il pouvait faire tout ce qu’il désire. Alors il tend le bras en direction de la table de chevet et prend un préservatif et me demande avec ou sans, je lui réponds que je suis clean, j’ai le test dans ma poche de veste et il est négatif, il me dit que lui aussi et pareil son test est sur son bureau si je veux le voir. Je lui dis que je veux le faire sans capote. Il repose le préservatif sur le bord du lit et nous nous embrassons encore et encore.

Je me mets à cheval sur lui je prends beaucoup de salive sur mes doigts et enduis mon anus soigneusement puis je fais de même avec son gland. Il me demande si je ne veux pas qu’il me prépare avant, mais je lui réponds que non ce n’ait pas la peine et je veux le sentir m’ouvrir. Je prends sa queue en main qui n’a pas débandé et la place à l’entrée de mon anus et commence à m’appuyer doucement dessus, son gland commence à écarter mon trou et s’enfoncer doucement, je stop pour m’habituer un peu puis je reprends mon appuie et je sens sa queue s’enfoncer doucement, mais surement, centimètre par centimètre, m’écartant de plus en plus, je la sors et la replonge aussitôt et là je m’empale entièrement sur sa queue, je la sens au plus profond de moi elle est chaude. C’est bon.

Olivier attrape ma tête et m’embrasse tendrement et je commence à monter et descendre le long de sa queue doucement puis plus rapidement il va à l’encontre de mes mouvements en me mettant des coups de rein ce qui propulse sa queue plus fortement au fond de moi, nos bouches ne se quittent plus.

Il me bascule sur le côté et continu son mouvement pour se retrouver au-dessus de moi sa queue toujours plantée au fond de moi et sa langue dans ma bouche, mes jambes son écartées et repliées au niveau de ses hanches il passe ses bras sous mes genoux et relève mes jambes et vient mettre ses mains sous mes hanches ce qui a pour effet de relever mes jambes en l’air et mes fesses complètement offertes à son plaisir, il commence à me pilonner avec douceur, mais très intensément sans décoller une seconde ses lèvres des miennes, je sens sa queue aller et venir au fond de mon cul et ses couilles s’écraser sur mes fesses, mes bras autour de son cou je le serre contre moi, je lui bouffe littéralement la bouche et la langue, j’aspire sa salive, je la bois.

Olivier décolle sa bouche de la mienne pour me dire qu’il va jouir et commence à se retirer, mais j’attrape ses fesses à pleines mains et le serre contre mon cul et lui dis de venir en moi, il me regarde dans les yeux me sourit recolle sa bouche à la mienne et reprend ses vas et vient encore plus fort, mon anus est en feu, il est en sueur et à moitié essoufflé, mais ne ralentit pas au contraire.

J’ai remis mes bras autour de son cou je le serre fort nos langues sont emmêlées, je sens sa queue s’enfoncer au plus profond de moi il ne bouge plus à par sa langue dans ma bouche je sens sa queue avoir des spasmes alors je serre mon anus pour ressentir encore plus les contractions et plusieurs jets puissants explosent dans mon ventre, il déverse sa semence chaude dans mes entrailles puis reprend ses vas et vient doucement, il libère ma bouche et se redresse, il crache dans sa main, et prend ma queue, commence à la branler tout en continuant ses vas et vient au fond de mon cul, en quelques secondes j’arrose copieusement mon ventre de sperme.

Il retire sa queue de mon cul qui commence à ramollir, se penche sur moi et lèche mon ventre. Il récupère tout le sperme et vient me rouler une pelle délicieusement gluante et s’écroule sur le dos à côté de moi. Je garde l’anus serré, je viens me mettre entre ses cuisses et prends sa queue toute engluée de sperme dans ma bouche je la suce et la nettoie, puis je viens me mettre accroupi au-dessus de son ventre et relâche mon anus pour évacuer une grande partie de son sperme tout en le regardant puis je descends et comme lui je lèche le sperme et récupère tout pour venir lui rouler une pelle, nous finissons enlacé ma tête dans le creux de son épaule en sueur.

Olivier me demande si je ressens la même chose que lui, je lui réponds que s’il parle d’amour alors oui je ressens la même chose, il prend ma tête entre ses mains tremblantes m’embrasse, me dis « je t’aime » je lui rends son baisé et lui dis que moi aussi je l’aime.

Après être resté sans bouger pendant une bonne demi-heure enlacés, Olivier ma refait l’amour encore 3 fois étalés sur toute la journée et une partie de la nuit, nous avons fini par nous endormir d’épuisement et depuis ses 2 mois nous nous sommes plus quittés à part pour aller au boulot.

Dans la prochaine histoire, je vous raconterai les nouveaux jeux que nous pratiquons, que je me pensai incapable de faire et pourtant avec l’amour…                                   

                               

Fred

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 25 mars 2020 à 18:50 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"gay cyrillo"cyrillo"jouissance anale""histoire gay cousin""histoire gay poilu""hds gay""por o gay""histoire gay hot""trio hard""histoire gay meilleur ami"cyrillo.com"histoire cyrillo""histoire gay vestiaire""orgasme gay""recit depucelage""racaille gay""blog histoire gay""site lieux de drague""domination gay""amateurs gay""histoire gay soumis""cyrillo dial""j'aime me faire enculer""histoire gay cirillo""branle mutuelle""premiere fellation gay"cyrillo"histoire erotique viol""depucelage anale""bite juteuse""récits pornos""premiere fois gay""cap d'agde voyeur""histoire trampling""depucelage gay""recit sexe gay""histoire minet gay""beurs gays""vide couille gay""histoire gay pute""uro gay""cyrillo blog""cyrillo gay""recit sm""sauna libertin dijon""cyrillo histoires""cyrillo histoires""recits pornographiques""histoire gay x""les histoires de cyrillo""photo gay x""histoire gay sexe""hds histoire de sexe""bbk gay""bdsm histoire""photo gay amateur""histoire de baise gay""histoire de cyrillo""histoires gay cyrillo""langue dans le cul""histoire gay cirillo""recit sexe gay"cyrillo.biz"covoiturage gay""cyrillo histoire gay""lascar gay""sex shop gay paris""vetement travesti""recit gay mature""récit sexe"cyrillo.com"histoire gay meilleur ami""chatroulette gay parle moi""histoires gay sm""histoire premiere sodomie""histoire gay piscine""baise dans un sauna""histoire gay plage""site gratuit gay""gay soumi""sodo gay""vieux gay dans les bois""histoire gay sex""mec exhib""histoire gay porn""gay ero""les histoires de cyrillo""sodomie gays""master gay nantes""sexe gay gratuit""recit erotique gay""gay pute""histoires x gay""histoires gay sm""cyrillo photo""papa encule son fils""orgasme gay"