NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

9 sept.

181 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Nos Belle Pyrénées | S2- 1

Je suis arrivé à Tarbes, à l’extrême limite horaire pour prendre mon poste, fatigué, les yeux comme des soucoupes après tant d’amour, de plaisir, ayant du mal à m’assoir tellement ma chatte avait été malmenée par mes deux monstres pyrénéens de virilité.
J’avais encore sur mes lèvres leur gout d’eux, du petit déjeuner pris tous les trois, de leur dernier assaut juste avant mon départ.
Ma meilleure amie, qui était aussi ma responsable, a tout de suite constaté ma fatigue, mais aussi mes yeux pétillants.

« Tu m’as l’air épuisé Marc… On se prend un café à la pause ? »
« Avec plaisir Marion, à tout à l’heure »

Beaucoup de difficultés à me concentrer sur les appels que je recevais, me tortillant sur mon fauteuil, j’essayais de rester pro néanmoins, mais toutes les images de ce weekend magnifique revenaient en boucle dans mon esprit et mon entrecuisse avait encore bien du mal à se remettre des innombrables visites qu’il avait reçu.

Enfin, cette pause tant attendue est arrivée, Marion m’a rejoint de suite dans la salle des Managers. Nous nous étions tous cotisés pour nous offrir un machine Expresso, avec une cagnotte que nous alimentions équitablement pour les capsules.

Nous étions seuls tous les deux et elle s’est très vite assise face à moi avec nos deux mugs. Nous étions dans le Sud-Ouest de la France, avec encore pas mal d’interdits. Si j’assumais parfaitement ma vie dans ma famille et parmi mes amis, au travail, je restais hyper discret, sauf pour Marion qui me connaissait parfaitement.
« A voir ton regard et ton état de fatigue….  Tu viens de passer un Weekend exceptionnel, non ? »
« Exceptionnel, c’est vraiment rien de le dire… »
« Allez… Raconte-moi ça mon grand… »
« Ben juste une simple promenade au Pays Basque samedi… Que c’est beau la campagne au pied des montagnes. » J’adorais la faire mariner un peu….
« Promenade bien fatigante vu l’état dans lequel tu es… !!! »
« Ben oui….  Surtout quand on trouve un mâle super viril, rencontré lors d’une simple marche, qui m’amène ensuite chez lui pour m’offrir un café, puis qui me fait l’amour comme un Dieu et qui me présente son frère après… »
« Attends Marc…  je comprends pas tout…  les deux frères ??? »
« Hmmmm, oui…. Super beaux et hyper virils tous les deux… !!! »
« Tu as couché avec les deux ???? »
« Mais oui, bien sûr….  Tout le weekend… »

A la pause déjeuner, nous avons mangé ensemble avec Marion et je lui ai tout raconté, presque dans les moindres détails, sauf la double, j’ai pas osé, mais cet énorme plaisir à 3, dans tous les domaines…
De sexe intense, certes, mais aussi de complicité, de cuisine, de vie simple, et le fort sentiment que j’avais ressenti de vivre un vrai couple… A trois… !!!
Elle savait que je me sentais quand même un peu seul depuis mon retour, que j’avais aussi, comment dire… un fort tempérament, et que ma libido commençait à me démanger sérieusement.
Elle me connaissait vraiment bien, et elle était trop contente que j’avais pu partager, avec Laurent et Pierre, les plaisirs de la vie, que ce soit la visite d’une ferme, d’un bon repas et de moments torrides aussi.

Question fatidique :
« Tu vas les revoir ? »
« D’après toi, ma Marion ? »  avec un sourire en coin…
« Plutôt deux fois qu’une, non ? Fonce Marc… Fonce…Tu as besoin d’être heureux et moque toi complètement des convenances à la con… Épanouis toi et donne-leur aussi le bonheur dont ils ont l’air très en manque aussi. Tu es bien avec eux ? Ils le sont avec toi aussi ? Alors…  faites-vous plaisir les mecs… Et pars plus tôt, tu as des heures de RTT à récupérer et ça sera calme samedi »
Le jeudi était jour de marché à Tarbes, au Mercadieu. J’avais commandé auparavant à l’un des commerçants qui me servait souvent et dont j’avais le numéro, un filet mignon de Porc Noir de Bigorre ainsi qu’un quasi de veau de lait élevé sous la mère, denrées pas toujours facile à obtenir.
Nos si Belles Pyrénées avec ses bons produits… Si bons à déguster directement du producteur au consommateur… !!!  (Clin d’œil que vous avez compris, je pense…)

Par chance, il m’avait de côté ce que je lui avais commandé, puis j’ai continué mes courses vers un maraîcher pour ses carottes d’Asté, au goût si sucré, des panais, des topinambours, des crosnes, et d’autres légumes racines oubliés que j’aimais tant. Je ne voulais pas arriver les mains vides chez mes hommes, avec un magnifique Pecherenc ainsi qu’un superbe Tariquet, vendanges tardives.

Cabas plein, pantacourt, caleçon humide tellement mon désir était exacerbé et orifice, bien propre, enduit de gel, connaissant mes hommes, je suis arrivé à la ferme où ils m’attendaient sur le seuil, suite à mon texto expédié quelques minutes auparavant pour les prévenir.
Je ne parviens pas à trouver les mots pour vous décrire comment nos retrouvailles ont été autant intenses… Après quelques secondes de flottement, des baisers, des caresses, des sourires, des bras qui enserraient tout mon corps, des pieux qui devenaient de l’acier sur mon ventre, mes cuisses, mes mains caressant leur barbe drue, noire, bleue, mes narines humant leur odeur qui m’avait tant manqué.

Jamais ils n’avaient eu de rapports incestueux entre eux, ni le moindre geste sexuel l’un envers l’autre, sauf, que nos baisers étaient à trois dorénavant, nos trois bouches se rejoignaient, nos trois lèvres se lovaient, pour sceller notre… « Trouple » ???
Pierre a pris la parole en premier :
« Marc, on était sûrs que tu viendrais, on est tellement contents que tu sois là… !!! »
« Sérieux….  Vous en doutiez ? »
« Non… Mais quand même… Tout cela est tellement… inouï, passé si vite et si fort, que je t’avoue… On était un peu inquiets de t’avoir fait peur, et que tu aies décidé d’en rester là, tant ce que nous avons vécu tous les trois paraissait, hors du commun. »
J’avais la tentation de me monter un peu « espiègle » avec eux… Je suis d’un tempérament un peu taquin quelquefois, et de leur dire que je passais juste leur faire un simple coucou…  Pour les faire mariner un peu…

Mais quand je les ai eu tous les deux face à moi, avec leur regard perçant, leur attitude si gauche et si déterminée à la fois, l’envie de jouer m’a passé de suite.
« Laurent, tu peux aller chercher les paquets dans le coffre de ma voiture et mon sac sur le siège arrière, s’il te plait ? »
De retour les bras chargés, ayant quand même jeté un œil sur le contenu qui ne présageait pas d’une simple visite de courtoisie, il a déposé tout ça à côté de moi, alors que j’étais lové dans les bras de Pierre, l’embrassant à pleine bouche, mes mains parcourant sa poitrine velue que j’avais mise à nue en lui arrachant son T-shirt.
Laurent s’est immédiatement joint à nous, ses doigts s’insinuant dans mon pantacourt, cherchant fébrilement ma fente pendant que Pierre avait déjà pris ma main, pour l’introduire à l’intérieur de son short et me rendre compte de l’ampleur, le mot est faible, de son désir.
« Stop… !!! »
« ???? »
« On range d’abord, on met tout au frigo, j’arrive juste du boulot, j’ai soif, j’ai besoin d’un thé et de me rafraîchir….  Ok ? »
Je mourrais d’envie de me faire défoncer par tous les deux sur le perron de la demeure, tellement leur corps, leurs poils, leurs sexes m’avaient manqués, mais j’avais quand même besoin de souffler un peu… Et surtout, je voulais les rendre fous de désir…

Ça n’a pas duré longtemps… Jamais vu des courses rangées aussi vite… Lorsque Pierre, en vrai mâle dominant qu’il était, m’a assis sur le comptoir de la cuisine, baissé le faible rempart protégeant l’objet de ses désirs et son pieu, très vite sorti de son short s’est frotté sur mes muqueuses offertes. Appuyant sur mes épaules pour mieux m’empaler sur lui, son monstre de chair m’a envahi, d’un trait, avec une telle puissance que je me suis senti complètement défoncé, écartelé et en ouvrant la bouche pour prendre un peu d’air, le sexe de Laurent s’y était déjà introduit.

Baisé, défoncé par l’un et par l’autre, par tous les trous, avec une puissance qui témoignait leur manque, leur envie de moi depuis le lundi dernier où nous nous étions quittés et force pour moi de constater, que leur manque était aussi le mien.

Enfin, j’étais de nouveau dans les bras de mes vigoureux « Ours » des Pyrénées, me repaissant de leur odeurs de mâles, de leurs poils qui couvraient tout mon corps et de leurs magnifiques sceptre que je ne cessais d’humer, de caresser, de lécher et de les prendre au fond de moi…
Nous étions devenus fous tous les trois, fous du plaisir de nous retrouver, fous du plaisir de fusionner nos corps, fous de réaliser… Que nous étions vraiment, maintenant, un vrai « trouple » (Désolé pour ce mot inventé mais qui correspond à cette réalité), pour lequel le partage, le bonheur, ne pouvait dorénavant qu’exister à trois, peu importaient les lois et la « Morale ».
Il nous a fallu quand même beaucoup de temps pour assouvir ce besoin de nos sens, exacerbés par cette absence de quelques jours. Même si je savais que les Basques étaient assez chauds dans ce domaine, je crois que j’étais tombé sur des vrais phénomènes de la nature, réalisant toutefois qu’ils avaient été frustrés l’un comme l’autre pendant des années et que je leur avais permis de se relâcher enfin….

Épuisé, chancelant après tant d’assauts plus vigoureux les uns que les autres, je me suis mis debout, aidé par Pierre en leur disant que j’allais me mettre à la cuisine.
« Il est encore tôt Marc, repose-toi un peu, on a du travail à terminer Laurent et moi. »
« Oui, mais j’ai apporté plein de choses à vous préparer… !!! »
« Tu te reposes, et on verra ça un peu plus tard, ok ? »
Il m’a pris dans ses bras, monté jusqu’à la chambre, déposé sur le lit, où je me suis endormi comme une masse, plein de leurs odeurs, de leur liqueur, et heureux, comme je ne l’avais jamais encore été.

CalinChaud

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Nos Belle PyrénéesNouvel oncle | France rurale | Anomalie de mère nature | L’Algérie | Fratrie " de Wintzt " | Je suis Kike, un Lion/Lionne | Croisière | Hors Norme | Prison | Beau-Père | Londres | Christian | Précision | Éveil tardif | RER magique | MarocAliNice

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 15 juin 2020 à 09:14 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoire minet gay""gay en foret""recit gode ceinture""histoires coquines gratuites""histoire de sexe hard""recit gay bdsm""premiere sodomie gay""histoire erotique gay""baise en soirée""histoire gay frere""première fellation""gay gratos""recit premiere sodomie""idm sauna paris""recit bdsm gay""l'impact bar""histoire gay mature""histoire routier gay""le keller paris""photo gay nu""cyrillo histoire gay""histoires hards""histoires gays cyrillo"lieudedrague.com"histoire bdsm gay""cyrillo histoire gay""soumission extreme""histoires scato""cyrillo histoires"actifsoumis"recit gay premiere fois""histoire gay cousin""dial agayn"cyrillo.com"gay beur""histoire gay douche""bite molle""photo homme nu amateur""pute a jus""vide burnes""il suce dans les bois""cyrillo gay""histoire gay cirillo""cul gay photo""recit gay soumis""plan snap gay""histoire gay mature""pute a jus""histoire de sex gay""histoire zoophile""premiere fellation gay""cyrillo histoire gay""zonedial com""histoire cyrillo""cyrillo histoires gay""esclave gay""cyrillo histoire gay""histoire gay pere fils""www gay mec""chris evans torse nu""histoire gay pere""cyrillo pcul""photo amateur gay""cyrillo biz""recit herotique""histoire cyrillo""histoires inceste""baise en voiture""recit erotique gay""dogtraining gay""histoires hards""histoire zoophile gay""histoires de culs""cyrillo free""dépucelage gay""sauna gay lille""cirillo gay""histoire de sex gay""tournante gay""histoire gay vieux"sunbeachclub"histoire gay premiere fois""premiere fois gay"cyrillo.com"gang bang geant""cyrillo histoires""jouissance anale""histoire gay sauna""erog blog"