NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

9 sept.

181 histoires
+7
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Nos Belle Pyrénées | S1 - 5

Je les voyais comme des hommes sains, dans la force de l’âge et qui restaient inséparables, tellement leur amour fraternel était si fort. Rien ni personne ne pouvait les séparer, ils s’étaient soudés dans les épreuves si dures qu’ils avaient traversées.

Je crois que j’avais compris leur désir profond, inavouable et inavoué, avoir leur femelle pour eux deux, femme ou homme, peu importait, mais de créer un vrai « couple », à trois… !!! Sans jalousie, avec le partage et la tendresse en commun. Vivre normalement, mais à trois. Deux maris pour une femelle qui les aimerait autant l’un que l’autre et qu’ils aimeraient autant l’un que l’autre.

C’était tellement inhabituel pour moi, notre morale nous enseignait, depuis des siècles qu’un couple ne peut se former qu’entre deux personnes. Mais, malgré ma culture italienne d’origine, je les comprenais.
Je réalisais que si j’étais incapable de faire ce choix, de vouloir leur imposer un choix entre l’un ou l’autre des deux frères, je n’avais qu’à partir. Ils avaient été clairs et francs, honnêtes, et me l’avaient exprimé sans fioriture, alors qu’ils ne me connaissaient pas, leur désir du plus profond de leur âme et de leur cœur…

Après tout, même si la Loi ne le prévoit pas, je suis sûr que les « couples » à trois doivent exister beaucoup plus souvent qu’on ne le pense, quel qu’en soit leur sexe.

Et pour la première fois de ma vie, je m’étais attaché à deux hommes, si ressemblants et si différents à la fois, les « aimant » déjà tous les deux, dans leur simplicité, dans le plaisir qu’ils m’offraient de jouir de la vie dans tous les domaines, épicuriens autant que moi, même si je ne savais pas s’ils en connaissaient le terme, ce dont je me trompais.

« Allez mes hommes… On va rejoindre notre chambre ? »

Par mes mots, ils ont de suite compris mon accord pour être à eux deux, en fusion totale entre nous trois et que j’acceptais ce dont ils avaient toujours rêvé et moi aussi.
Je l’avais vécu en sexe pur au Maroc, mais je voulais le revivre en véritable Amour, désiré et non subit et non contraint.

Pierre m’a soulevé dans ses bras puissants, monté à l’étage et m’a allongé sur le grand lit. Laurent nous a suivi de près, et l’un et l’autre m’ont déshabillé avec sensualité, se mettant aussi à nu pour me rejoindre, leurs deux corps virils contre le mien.

« C’est notre lit conjugal maintenant, à tous les trois… Tu le veux bien ? »

Des baisers, des caresses sur l’un et l’autre, avec mes mains sur leurs sexes dotés d’une érection phénoménale ont été ma réponse.

J’étais entre eux deux, les embrassant tour à tour, caressant leurs torses velus, leurs cuisses de rugbyman toutes aussi poilues ainsi que leurs touffes hyper drues autour de leurs sexes. La chambre empestait l’odeur de la testostérone, des phéromones accumulées, du besoin puissant de l’homme en rut d’assouvir son instinct primaire de possession, et ça m’excitait comme un fou.

Laurent m’a mis sur le dos, écarté mes cuisses, et m’a pénétré de toute la vigueur de son membre épais, pendant que Pierre enfournait le sien dans ma bouche.

Il m’était déjà arrivé de faire des plans à plusieurs, au Maroc, mais c’était purement sexuel. Là, c’était différent. Une magie, une symbiose entre nous trois, un plaisir fusionnel, ampli d’un désir ardent, mais aussi de tendresse et de complicité entre nous.

Leurs assauts étaient rudes, ils avaient tant été privés à la fois de sexe, mais surtout d’amour que leurs ressources me semblaient… inépuisables. Ils se sont emparés tout à tour, de tout mon corps, cherchant mes orifices, mais aussi mes caresses, mes baisers. Puissance et sensualité nous unissaient tous les trois en un trio sublime qui semblait toujours inassouvi tant notre soif était intarissable.

Sans doute mon acceptation de cette situation quelque peu inhabituelle les avait dynamisés et ils me semblaient empreints d’une fougue que je n’avais pas encore connue de leur part.
Pierre me défonçait la grotte de toute la longueur de ses 24 cm, à grands coups de bélier, comme s’il cherchait à m’ouvrir encore davantage. J’étais dévasté et je hurlais mon plaisir.

De la position de levrette, il est sorti de moi et s’est allongé, m’empalant sur son pieu toujours aussi large et dur, forant mon réceptacle d’une manière encore plus ample. J’ai senti Laurent venir derrière moi, frottant son torse velu sur mon dos, des baisers dans mon cou et son gland approchait le sexe de son frère, totalement enfoncé en moi.

« Non… !!! Pas ça… Je pourrais pas… !!! »
« Mais Si, Chéri… Laisse-toi faire… Les sexes de tes deux hommes en même temps dans toi, être possédé par tous les deux… Ce n’est pas la symbiose parfaite ? »
« Vous êtes tellement gros tous les deux, je ne vais pas en être capable »
« Bien sûr que oui… Tu t’ouvres déjà… »

Si j’avais déjà pratiqué la double pénétration au Maroc avec Khaled et son frère ou son cousin, cela faisait tellement longtemps que je ne pensais plus pouvoir la supporter à nouveau, surtout avec des bites d’un tel calibre et d’une telle largeur.

Mais je pense que tous les vrais passifs me comprennent, c’est souvent dans la tête que ça se passe. Quand l’envie est très forte, le corps s’adapte, se lâche, s’ouvre et accepte la pénétration même si elle est… Spectaculaire… Et mon désir pour eux deux était hyper fort.

Laurent a introduit son gland dans ma fente, déjà occupée par son frère, et lentement, il a continué sa progression jusqu’à ce que ses couilles me tapent sur les fesses, joignant celles de son frère. Je me sentais totalement écartelé, la douleur était intense, mais le plaisir l’était encore davantage, la submergeant. J’avais mes deux maris en moi et j’étais comblé.

Leur sperme que j’avais déjà reçu à plusieurs reprises a servi de lubrifiant à cet accouplement hors norme, et nos mouvements se sont très vite synchronisés. L’arôme qui régnait dans notre chambre était beaucoup plus aphrodisiaque que du Poppers, cette odeur d’homme en rut, ils « puaient » le mâle.
Comme ils m’avaient déjà pris plusieurs fois auparavant, à ma plus grande joie, ils ont été plutôt longs à jouir. En même temps, leur liqueur s’est déversée en moi, dans une extase absolue pour tous les trois, et nous sommes restés un moment, soudés, savourant cet instant sublime qu’aucun de nous ne voulait rompre.

Il était déjà 3 heures du matin, je devais aller travailler le lendemain, et eux avaient aussi à s’occuper de l’exploitation.

Repus, nous nous sommes endormis, moi entre eux deux, avec le réveil à 7 heures. Douche et solide petit déjeuner, avec du mal à m’assoir tellement mon cul était endolori, je me suis préparé pour rejoindre Tarbes. Laurent m’a demandé, avec un regard un peu anxieux…

« Tu vas revenir ? »
« Mais bien sûr mes amours… Je me sens si bien avec vous deux. »
« Nous aussi, Marc. »
« Mais samedi, je finis à 16 heures, et je viendrai directement après… ça va ? »
« Tu sais, Tarbes n’est qu’à 50 km, tu es ici chez toi maintenant, et tu viens quand tu veux, c’est un plaisir pour nous que tu sois là »
« Pour moi aussi Laurent... Je n’ai pas été aussi heureux avec vous deux, depuis si longtemps ».

Je suis parti avec peine, mais je savais que j’allais les retrouver très vite, sans trop savoir où je m’engageais, mais sans trop me poser de questions non plus. Je m’étais senti super heureux, bien dans ma peau et dans ma tête, je comptais les jours.

Je n’étais plus « baisée », je faisais l’amour avec des hommes que je commençais à aimer…

CalinChaud

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Nos Belle PyrénéesNouvel oncle | France rurale | Anomalie de mère nature | L’Algérie | Fratrie " de Wintzt " | Je suis Kike, un Lion/Lionne | Croisière | Hors Norme | Prison | Beau-Père | Londres | Christian | Précision | Éveil tardif | RER magique | MarocAliNice

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 11 Sept. | +30

Les nouvelles | +17

1ère expérience | 2 Scal69
Un chaud soir d'été John BBM
Application Honey Bear
Un retour de soirée agité Bearwan
Travail en s'amusant Pititgayy
Acte manqué Vif
Les premières fois avec Lakdar Chopassif
Puta Louis
Fouille corporelle à l’aéroport Valentin.pm
Mus Greg
Dépucelé par mon maître Jeromesoumis
Colocataire militaire Gie29000
Initiation par deux frères GGD
Démon au visage d’ange LE7
Dépucelé par un daddy Samir
Mon beau jardinier Pti'chaton
Après-midi torride José

Les séries | +13

Soumission & Domination | +1 Jardinier
001 | ... | 580

Poil de Carotte | 6 Jam
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Hétéro endurant | 6 Seithan
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

🟢 Septembre 2020 | 26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 15 juin 2020 à 09:14 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


cyrillogay"recit gay soumis""livreur gay""sodomie non voulue"boxxman"histoire gay plage"cyrilllo"histoire de grosse bite""cyrillo histoire gay""histoire gay frere""histoire gay prof""histoire de mecs gay"cyrillo"histoires de sexe gay""gai ero""il jouit dans sa bouche""histoire x gay""histoire sex gay""histoire gay sauna""gay cyrillo""livreur gay""histoire gay gratuit""sodomie masculine""histoires cyrillo""histoire gay internat""histoire gay crade""gay matures""cyrillo dial""homme mur gay""histoires cyrillo""pute a rebeu""twitter gay exhib""histoire gay x""histoire gays""histoires gay hard""dressage soumise""histoire bondage""cyrillo histoire gay""histoires gay soumis""mon cul gay""histoire gay cirillo""première anal""dogtraining gay""plan suce gay""hds histoire de sexe"cyrillo.biz"soumis à ma femme""histoire gay cyrillo""cyrillo xxl"cyrrilo"cyrillo dial""recit gay sexe""histoires gay gratuites""le site de cyrillo"cyrillogay"cyrillo gay""premiere pipe""éjaculation gay""branlette entre copains""recit fellation""zone dial com""hetero curieux""ejac facial gay""je suce mon frere""cyrillo 2018""je couche avec mon frere jumeau""histoire sauna gay""premiere fois gay""histoire anal""histoire routier gay""rebeu gay twitter""lieu drague gay""histoire gay premiere fois""photo nu amateur""histoire de cyrillo""histoire gay soumission""porno gay histoire""histoire gay college""histoires pornographiques""photo gay nu""bite molle""ma soeur me baise""histoires gay entre hommes""histoires cyrillo""histoire gay frere""recit gay soumis""histoires cyrillo""gay mur""gay cyrilo""tournante gay""cirillo gay"