NEWS :

23 mai

decoupageshop.ru : foire aux questions
47 réponses
à tes questions !

139 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Echec...

Il y a environ deux ans, un mec me contacte via un site de rencontres. Il est hétéro, marié, sans aucune expérience et souhaiterait découvrir le sexe entre hommes. Il a vu un film porno gay (par accident ?) et depuis les images le font cogiter et il aimerait passer à l’acte au moins une fois pour se rendre compte par lui-même.

Je trouve ça excitant les hétéros qui veulent essayer. Et comme je dis toujours, c’est comme les légumes, il ne faut jamais dire qu’on n’aime pas avant d’y avoir goûté au moins une fois…

Je remarque qu’il est en à plus de 100 kilomètres de chez moi.. ! Pourquoi j’attire les profiles compliqués ? Par politesse je discute avec lui, tout en soulignant honnêtement la difficulté d’une éventuelle rencontre à cause de la distance.

Marc a 38 ans, grand (1m90), baraqué (90kg, sportif), imberbe, brun cheveux très courts, yeux marrons, sexe de 18 cm assez large, d’après sa description. Il est timide au début de nos conversations mais j’arrive à le mettre à l’aise et il se lâche de plus en plus. Il n’a pas l’habitude de se laisser aller dans sa sexualité avec se femme et il rêve d’une baise directe et sauvage. Sa vie de couple, et son métier de policier font qu’il n’est pas facilement disponible. Même si l’idée de d’initier un flic hétéro marié m’excite beaucoup, je me dis que ça va être très compliqué pour nous voir…

Nous continuons de dialoguer au cours des semaines. Marc se libère de plus en plus dans ses envies et fantasmes, il me confie être à l’aise avec moi et se sentir libre de suivre ses désirs sans contrainte pour la première fois de sa vie. Nous nous appelons même et il a une voix grave, très viriles et chaleureuse, qui me fait chavirer. Lui de son côté apprécie mon ouverture d’esprit par rapport à son inexpérience, et aime l’idée d’avoir enfin un partenaire sexuel soumis et totalement offert à son désir (les hétéros frustrés sexuellement…).

Marc voudrait que je le reçoive en dessous féminins, à quatre pattes sur le lit, prêt à le sucer longuement et à me faire sodomiser bestialement. Il m’avoue qu’il n’est pas à l’aise avec les capotes car il est marié depuis plus de 15 ans et depuis son mariage il n’en a plus jamais manipulé. En effet il est jusqu’à présent totalement fidèle. Je lui propose que si nous faisons des tests nous pourrions envisager de peut être nous passer de protection. Très enthousiaste à cette idée il m’envoie quelques jours plus tard les résultats de sa prise de sang. Il a vraiment très envie…

Nous continuons de dialoguer, je le chauffe toujours un maximum, il me parle de ses fantasmes où il se lâche complètement avec moi. Le temps passe. Il m’envoie ses tests après 3 mois et me dit qu’il veut le faire ! Il est prêt à baiser un mec, il a trop envie d’essayer !

Je cède devant tant d’envie. Et puis je l’ai tellement fait fantasmer, ce serait méchant de ma part de le laisser sur sa faim… Nous convenons d’une date pour nous rencontrer 10 jours plus tard. Il est heureux et surexcité. Il me dit qu’il ne va plus rien faire sexuellement jusqu’à notre rendez-vous afin d’avoir les couilles bien pleines pour moi. Je réserve une chambre d’hôtel.

Le jour J, je prends le train pour plus d’1 heure de trajet et 30 minutes de marche. Quand on est motivé… Marc me rejoindra vers 20h, il viendra après sa journée de travail et prétextera des heures supplémentaires de nuit, ce qui lui arrive parfois réellement avec son métier.

Je m’installe dans la chambre, me prépare pour le recevoir, et pour lui faire plaisir je « m’habille » avec une nuisette transparente noire, un porte-jarretelles en dentelles noire, un mini string, et des bas résilles. Porter des dessous féminins ne fait pas particulièrement envie, mais je veux lui faire plaisir et l’exciter un maximum.

Un peu avant 20h, un SMS de sa part pour me prévenir qu’il quitte son commissariat. Je guette à la fenêtre de ma chambre, comme un princesse qui attend son prince charmant qui vient la délivrer… Enfin là c’est plutôt moi qui vais délivrer le prince de son pucelage !  Après plusieurs minutes je vois une voiture se garer, et une grande silhouette en sort. Il fait terriblement viril rien que par sa carrure et se démarche. Vite je vais déverrouiller la porte, je baisse l’éclairage et je me positionne comme il me l’avait demandé.

Je suis donc à quatre pattes sur le lit, fesses vers la porte quand celle-ci s’ouvre doucement. J’entends les pas sur la moquette, il approche lentement. Un sifflement de satisfaction, une main chaude et large qui me caresse légèrement, timidement presque, les fesses et le dos. Et cette voix grave, virile : « Enfin je touche ce beau cul ! Depuis le temps que j’en rêve… ».

Je reste immobile, je laisse Marc maître de la situation. Sa main s’attarde sur mes fesses, il me caresse, me pelote, tout en retirant lentement ses vêtements. Il glisse assez aisément un doigt dans ma rondelle. « Tu es vraiment très ouvert ! ». Il se poste debout devant le lit, et de son autre main guide ma tête vers son sexe, tout en continuant de s’occuper de mon cul.

Je vois enfin devant moi cette belle bite. Elle est droite, bien raide déjà, assez large. Le prépuce ne recouvre plus que la moitié du gland qui est du même diamètre que le reste de la hampe, un peu conique, et duquel perle déjà une grosse goutte translucide. Je sors ma langue et je commence à titiller le méat. Aussitôt la grosse matraque policière réagit avec des sursauts. Je m’applique à lécher plus largement le gland, ce qui arrache à mon hétéro des gémissements de plaisir. De la paume de la main de fais coulisser la peau afin de finir de découvrir la tête de ce magnifique engin. Je la mets aussitôt en bouche tout en allant caresser les bourses de ce mâle. Ses couilles sont totalement lisses, douces. Et surtout bien grosses et elles me semblent assez lourdes. C’est vrai qu’il n’a pas juté depuis au moins 10 jours…

J’entame une pipe lente, douce, afin que Marc savoure la montée du plaisir. Ce qui se confirme par ses gémissements et râles de satisfaction. Je lui lèche aussi par moments ses grosses couilles, et ma langue s’égare même sur son périnée. Et ce n’est pas pour lui déplaire. Il savoure cette pipe tant attendue, tout en continuant d’explorer ma rondelle. Il y ajoute même un second doigt qui n’a aucune difficulté à passer.

Après plusieurs minutes à apprécier la douceur de ma bouche, il en sort et avec ses mains il me fait pivoter à 180 degrés sur le lit. Je sens la force de ses muscles. Même s’il n’est pas body buildé et qu’il commence à avoir une petite bedaine, sa carrure de rugbyman reflète bien un mâle puissant, et je me dis qu’il peut me retourner comme une crêpe aisément.

Il se retrouve donc derrière moi. Il écarte mes fesses un peu brutalement (il se lâche comme il en rêvait) et crache dans ma raie. « Je vais t’enculer ! ». Et avant de pouvoir réagir, il donne un grand coup de rein et enfonce sa grosse queue en moi d’un coup. J’ai le souffle coupé. Même si je suis « ouvert », Marc a quand même un sexe dont les mensurations sont au-dessus de la moyenne nationale !

J’encaisse en étouffant un cri de douleur. Il se plante bien au fond de mes fesses, ses couilles plaquées contre les miennes.  Il reste immobile un instant pour savourer les sensations sur sa bite. « Putain c’est bon ! ».

Et ses mains s’abattent de chaque côté de mon bassin et le grand flic entame un limage en puissance. Sa queue coulisse en moi sur toute sa longueur et son bassin claque bruyamment contre mes fesses. Il me besogne ainsi sans ménagement. Rapidement la douleur fait place au plaisir, et la sensation de sa grosse bite qui me laboure me fait gémir. M’entendre prendre mon pied sous ses coups de boutoir l’encourage. « Tu aimes te faire enculer salope ! Tiens prends bien ma bite à fond ! T’es qu’une pute et je te baise comme tu aimes ! ».

Mon hétéro coincé se lâche enfin complètement. Pour la première fois de sa vie il laisse ses pulsions de mâle dominant s’exprimer. Et pour mon plus grand bonheur il aime laisser libre cours à ses envies. Il me possède brutalement de longues minutes, sans faiblir. Il m’avait prévenu qu’il allait s’occuper de mon longuement. Pour une fois un partenaire qui tient ses promesses ! Et d’autant plus étonnant après une longue période d’abstinence…

Marc ses déchaîne sur moi et en moi une bonne dizaine de minute. A aucun moment je ne le sens pas faiblir. Un vrai athlète ! Sans prévenir il arrête son limage et sort soudainement sa bite de mes fesses. Il fait le tour du lit et en me tenant la tête enfonce sa bite toujours aussi raide entièrement dans ma bouche. Après quelques haut-le-cœur, il me baise la bouche cette fois. Toujours sans ménagement.  Tout en m’insultant il fait aller et venir sa queue sur laquelle je salive abondamment. Une de ses mains me caresse les fesses, puis la dentelle qui je porte exclusivement pour lui. Il a l’air d’apprécier le contact doux. Et sa main va jusque sur ma cuisse…

Après un long moment à se servir de ma bouche pour son plus grand plaisir, Marc retire sa bite. Je commençais à avoir des crampes à la mâchoire… Il me dit sur un ton un peu timide : « J’ai envie que tu me lèches le cul ! ». Je lui réponds ok. Alors il s’allonge à plat ventre sur le lit et je lui fais écarter les cuisses. Je m’approche de ses fesses musclées et je les écarte. Je découvre sa raie poilue et au milieu son œillet vierge. Je me penche et commence à passer ma langue dessus. Il frissonne et gémit immédiatement. Je continue de lécher en appuyant bien avec la pointe de la langue. Il apprécie beaucoup cette caresse et se laisse faire. A un moment je fais mine de masser le muscle anal avec un doigt. Aussitôt il m’arrête en me disant : « Non, juste la langue ! ».

Alors je reprends mon léchage de son œillet qui se détend au fur et à mesure. Il apprécie vraiment la sensation nouvelle, gémissant de plaisir tout du long. Il s’offre un long moment à ma langue.  Puis il se lève. Je vois sa bite toujours raide à la vertical, d’où s’écoule un long filet de liquide pré-spermatique. Cette feuille de rose lui a décidément bien plu. Je reste immobile à plat ventre. Et il vient s’allonger de tout son imposant corps sur moi. D’un geste expert, il pointe son gland imbibé de mouille sur mon trou, et d’un coup de reins il me pénètre à fond.

Marc me baise à nouveau en puissance, sans aucun ménagement. Il gémit, il grogne de plaisir. Il se lâche complètement et me sodomise sans aucune retenue. Je me cambre du mieux possible pour qu’il puisse m’investir le plus loin possible, jusqu’à la garde. Il s’accroche à mes épaules pour bien prendre son élan à chaque poussée. Il laisse parler l’animal en rut qu’il retenait depuis tant d’années. Pour lui je ne suis qu’un trou, un objet sexuel, un vide-couilles. Je lui fais entendre par mes gémissements que ses coups de bite me procurent un plaisir immense.

Il me lime encore de très longues minutes, je crois près d’un quart d’heure. Décidément mon policier sait maîtriser son plaisir ! Il finit par me dire qu’il va jouir, qu’il veut juter dans ma bouche. Ce n’était pas du tout une question en fait. Car aussitôt il sort sa bite de mon trou en feu, il se met debout à côté du lit et d’une main ferme sur ma nuque il dirige ma tête vers sa queue. Il pose son gland contre mes lèvres et se branle énergiquement.

Il grogne très rapidement. Je lui caresse les couilles et je prends son gland en bouche. Aussitôt il crie presque « Putain ça vient ! Prends tout salope ! ». Et ma bouche se remplit instantanément de sperme en nombreuses rasades. J’avale tout pour ne rien laisser s’échapper mais les jets n’en finissent pas. Des deux mains sur ma tête il se cramponne pour bien enfoncer sa bite et s’assurer que je reçoive la totalité de sa semence virile dans ma bouche. Son corps est tendu par l’orgasme qui le parcourt.

Une fois la fontaine de foutre tarie, il laisse sa bite, encore parcourue de spasmes, dans ma bouche, et il reprend son souffle avec difficulté. Puis il lâche ma tête, retire sa queue qui commence à peine à ramollir, et s’allonge sur le lit. Il ne dit rien, semble songeur. Je m’allonge à ses côtés et d’une main je caresse son ventre et son pubis. Je garde le silence moi aussi le temps que sa respiration soit calme et régulière.

Je sens venir un sentiment de malaise. Alors je lui demande ce qu’il a pensé de cette première baise avec un mec. Je le sens gêné, comme le mec qui a fait une connerie par ce qu’il était ivre et qui reprend ses esprits.

Marc me dit qu’en fin de compte c’était pas ce qu’il imaginait, et que baiser un mec n’est pas son truc. Je le sens mal à l’aise. Je lui dis que ce n’est pas grave, qu’on ne peut pas tout aimer, et au moins il a essayé et il peut parler en connaissance de cause. Il se rhabille et s’en va après m’avoir remercié de lui avoir permis de vivre cette expérience.

Je m’endors, épuisé par cette baise quand même sauvage, et déçu qu’il n’ait pas viré sa cuti… Mais chacun ses goûts. Je me dis quand même que pour une baise qui n’est pas si agréable que ça il s’est bien déchaîné l’hétéro !
Dommage quand même, il est mignon et bien viril, j’aurais regoûté à sa belle bite avec plaisir…

Le temps passe. Je repense de temps en temps à Marc, toujours déçu de ne pas avoir réussi à le convertir. Je ne le recontacte pas par respect pour son choix et sa vie privée. Mais je repense souvent à cette baise mémorable et ce mâle bien monté. Et soudain, près d’un an après, mon flic hétéro me contacte timidement. Il commence juste en me demandant des nouvelles. Mais rapidement il m’avoue qu’il a repensé à moi, mon cul, ma bouche… et qu’il a envie de me revoir et de me baiser toute la nuit cette fois… Bien entendu je lui ai dit oui avec plaisir…

Nonodt92

Autres histoires de l'auteur : Dans le vestiaire | Le gardien | Premier plan à trois | Mon gendarme | Surprise à l'aéroport

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

146 HISTOIRES DE MAI

22 Mai | + 28 histoires

Les séries | 8

Nouvel oncle de Calinchaud | 8 épisodes

12345678

Les nouvelles | 10

Retrouvailles Pierredelavega
Ma rencontre en sueur Rickleb
Echec... Nonodt92
Découverte d'un sexshop gay Cali
Protocole Robot Sosie Jumeaux Fellateur
Gare de Montpellier Salopeabeur
Coupe d'enfer ! Nables
Mes voisins pas si fermés Nables
La plage interdite Nables
Rien à la télé Nables

Les suites | 10

La rébellion | 8 Sylvainerotic
Confinement avec papa | 2 Chris.77
Please come back home | 2 Jules
Please come back home | 3 Jules
Kauf | 3 Candide78
Soumission & Domination | 566 Jardinier
Soumission & Domination | 567 Jardinier
Le vigneron | Fin RomainTOP AUTEUR 2020
En prison avec Abdou et Sélim | 2 AlexBandry
Mon coach sous la douche | 2 Coacharthur

Les séries | 31

La danse de decoupageshop.ru de decoupageshop.ru & Romain | 15 épisodes

Histoire co-écrite de decoupageshop.ru & Romain.
Sur chaque page, decoupageshop.ru commence le chapitre, Romain le termine.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15


Le syndrome du membre fantôme de Mickaêl
2 saisons, 16 épisodes

S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8

S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8

Mai 2020 | 87 histoires

Les nouvelles | 69

Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77
Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 18

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
La rébellion | 6 Sylvainerotic
La rébellion | 7 Sylvainerotic
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : jeudi 23 avril 2020 à 21:38 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoire gay soumission""histoire gay routier""gay amateurs""histoire gay hetero""histoire cyrillo"cyrillogay"histoire de sex gay""cyrillo histoire""site gratuit gay""recit gay cyrillo"cyrillo.biz"baise au sauna""recit hds""histoire gay gratuit""recit gay routier""citebeur histoire gay""photo de cul gay""histoire erotique gay""gay jus""histoire inceste gay""histoire gay mature""jouissance anale""histoire gay salope""histoires cyrillo""gay cyrilo""recit gay porn""cyrillo histoire"cyrilo"garcon gay""hds gay""histoire gay pute"cyrillo"histoire gay oncle""cyrillo dial""recit cyrillo""histoires pornographiques""histoire gay pere""recit gay arabe""cyrillo pcul""gaie eros""histoire bdsm gay"zobapapa"gay vide couilles""j'ai senti battre ses couilles contre ma chatte"cyrilo"gay cyrilo"cyrillo.com"bite molle"cyrillo.biz"histoires gay arabes""histoire gay grosse bite"plansuce"histoire gay sauna""histoires de sexes""cyrillo photo""histoires cyrillo""histoires cyrillo""histoire gay lycee""cyrillo dial""recits gays""cyrillo gay""couilles pendantes""le blog gay naturiste"gaygratuitcyrillo.com"recit cyrillo""recit gay sex""blog gay erog""histoire gay militaire""histoire gay piscine""recit premiere sodomie"