NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Apéritif

Chapitre 5 | Nouveaux convives

Après ce premier échange et une rapide toilette, la troupe retrouve des tenues plus décentes et s’approche du buffet pour essayer, en se restaurant, d’atténuer les effets des excès. Kévin, le beau garçon avide de plaire, s’efforce de faire bonne figure après avoir accepté les jeux de Nicolas et Omar. Il affiche un air blasé, un peu crâneur et lève son verre, histoire de se bourrer un peu plus la gueule, sans doute pour s’offrir plus facilement à d’autres partenaires dont il quittera les bras, encore plus blasé.

Justement, de nouveaux arrivants font leur entrée : Il y a là Laurent, un quinqua plein aux as qui n’aime rien tant qu’étaler son aisance financière et s’afficher avec de petites gouapes. Celui du jour affecte cette apparence détachée qui ne trompe personne sur son appétit : il affiche une moue boudeuse et compense son petit gabarit de poids léger en roulant des épaules, adoptant une démarche élastique et saccadée assortie de petits gestes secs des avant-bras et des doigts. Il a une coiffure savante avec une longue mèche brune luisante de gel et des arabesques dessinées à la tondeuse sur la tempe. A son oreille gauche, il porte un écarteur sur le lobule et un anneau perce son tragus. Un teeshirt tapageur et un pantalon savamment déchiré retenu par une large ceinture cloutée d’inox sont heureusement complétés de chaussures de sport d’une marque bien connue et probablement hors de prix. Il parcourt la pièce de ses yeux qui glissent sur Thomas, envisagent Kévin comme un éventuel rival qui a droit à un claquement de langue, dédaignent Toni puis s’attachent à deviner qui sont les autres. Décidément, ce petit Toni semble passer inaperçu mais c’est bien à tort : j’ai, moi, un gout particulier pour ces petits trésors discrets.

Nicolas, en hôte parfait, s’approche : il joue la familiarité avec Laurent, toujours flatté d’être reconnu comme un invité habituel dont on anticipe les gouts puis il se retourne « et ce beau mec qui t’accompagne, qu’est-ce qui lui ferait plaisir ? plutôt un jus de fruit pour sportif ou quelque chose de plus… » Avec cette agitation constante qui semble lui tenir lieu de savoir-être, le « beau mec » se fend d’un sourire spontané qui, tout en dévoilant une dentition parfaite, le rend, enfin, un peu sympathique. Nicolas lui indique les bouteilles disposées sur la table et, un peu hésitant, il opte pour du rhum. Omar, qui n’attendait qu’un prétexte, se hausse du col et claironne « le rhum, c’est ma partie, je te sers mon cocktail spécial » Nicolas se penche alors vers lui, l’enveloppant à demi d’un bras chaleureux « je n’ai pas entendu ton prénom » Se redressant pour tenter compenser l’écart de stature, il lâche « Wesley » d’un ton un peu grasseyant qu’il termine bouche largement ouverte, les yeux un peu inquiets de l’effet produit. Mais Nicolas ne laisse rien paraître et l’entraîne, d’une main fermement posée sur sa taille, pour le présenter aux autres convives.

J’attire Toni à moi d’une main qui enveloppe sa nuque et je lui souffle « fais-moi confiance Toni mais laisse-moi jouer un peu » et je lui embrasse le cou. Quand Nicolas s’approche, accompagné, je déplie mon mètre quatre-vingt-sept et mon sourire ténébreux pour le saluer en laissant mon regard posé lourdement sur lui. « Dans quel carrosse Laurent t’a-t-il amené jusqu’à nous, Wesley » Il bafouille « une DS » et je poursuis « tu vois, ici c’est comme un conte de fée, quand tu fais ton entrée, tous les regards se tournent vers toi » Omar lui tend alors un verre où tintent des glaçons et lève le sien pour trinquer, l’invitant à boire avec un large sourire. Je tente alors un « joli, ce tee-shirt » et mon index recourbé vient effleurer son téton du plat d’une phalange, suivi de « tu n’as pas trop chaud ? » Omar ajoute « tu dois bien avoir un tatoo à nous montrer. Le visage de Wesley se détend, et il saisit la perche, indiquant du geste l’endroit où… mais déjà, Nicolas a empoigné son vêtement à deux mains l’extrait du pantalon et le soulève pour dévoiler et Wesley n’a d’autre solution que de lever ses bras tandis que l’on découvre le motif tribal qui orne son flanc. Aussitôt, la main d’Omar enveloppe ses cotes d’une main possessive avec un sourire entendu alors que Wesley offre avec fierté son dos à nos regards. Je repars vers son téton que je saisis entre deux doigts avec une petite moue : « dommage ! Un piercing à l’oreille c’est sexy mais au téton, c’est plus excitant » et je tire fermement sur le mamelon rose. Bravache, il me répond : « tu dois avoir les tétons percés alors » et je commence à déboutonner ma chemise en le regardant avant de lui lancer « vérifie toi-même » Il écarte alors les deux pans de ma chemise sur ma fourrure sombre où il laisse lentement trainer les doigts. Pas de piercing ! Il relève les yeux vers moi, interrogateur. Je lui souris : « les piercings, je les offre… aux gentils garçons. Tu devrais y songer, je suis certain que ça t’irait bien »

Nicolas revient à ce moment, ôte le verre vide de Wesley et lui en tend un plein : « maintenant tu vas gouter mon cocktail. Tu verras, c’est autre chose : une vraie boisson d’homme » et il lève son verre et trinque. Omar a fait signe à Éric d’approcher et, le faisant retourner, empoigne une fesse soulignée par son jock. « Regarde plutôt ça ! Ça, c’est excitant ! mate le cul que ça lui fait ! »  Wesley essaie de se placer en complice « c’est sûr que ça lui fait un cul de salope » Aussitôt Omar lui saisit le poignet et lui plaque la main sur la peau satinée « touche comme c’est doux » Omar parle tout prêt de son oreille en continuant de guider la main à qui il fait parcourir la raie alors que sa langue pointe dans le pavillon. Wesley tente de s’en sortir en déconnant « eh, c’est chaud ici ! » mais Omar le presse contre lui et lui demande s’il aimerait porter un jock lui aussi. Vexé, Wesley proteste qu’il « est pas un enculé » et Omar lui intime un sonore « alors, sors ta queue » et fais agenouiller Éric qui attend, bouche ouverte. Le piège s’est refermé : Wesley ne peut que céder à l’invitation ou abdiquer sa posture. Omar l’encourage « tu verras, c’est un suceur expert » et saisit la demi-molle sitôt extraite pour la branler un peu et la présenter à Éric qui s’affaire illico, tandis qu’Omar achève de défaire le froc de Wesley. Nicolas glisse alors une main sur chacun des deux hémisphères pales dévoilés, achevant de le déculotter, et le pousse en avant en se collant à lui : « donne-lui toute ta queue, beau mec ». Wesley commence à s’abandonner aux délices que lui prodigue Éric.

Omar écarte alors Éric et s’empare de la queue déployée et baveuse. Il la regarde dans la paume de sa main et, dans un murmure approbateur, lance un coup d’œil à Wesley puis s’agenouille d’un coup pour l’aspirer avec ses lèvres charnues. Ses deux mains descendent jusqu’aux chevilles le pantalon savamment déchiré et remontent pour tenir fermement les cuisses. Nicolas attire à lui la bouche de Wesley en lui tournant un peu la tête et lui administre un baiser vorace. Son doigt, prestement lubrifié, plonge alors dans sa raie et trouve immédiatement sa cible où il se plante avec détermination. La bouche d’Omar prend le relais de celle de Nicolas et Éric reprend son ouvrage. Nicolas peut alors affermir sa prise et le garçon cède à la triple sollicitation : se faire sucer, répondre au baiser et se laisser envahir par la volupté de cette détente du sphincter. Nicolas, qui s’est prestement capoté, s’accroupit derrière Wesley, écartant largement ses deux fesses à deux mains, il lui envoie une rafale de salive qu’il étale d’une large langue. Il la darde ensuite pour forer le joli trou qui se déplisse. Il se redresse, saisit sa queue et pointe. Omar, dont la bouche dévore celle de Wesley, le saisit aux épaules et, sous cette pression déterminée, il s’enfile doucement sur le dard dressé de Nicolas avec de petits soupirs. Nicolas bascule alors en arrière sur un fauteuil, soulevant Wesley empalé dont les pieds quittent le sol, révélant la queue solidement plantée dans son étoile dilatée et épilée. Éric reprend immédiatement sa fellation.

Omar triomphe, saisit ses tétons à tour de rôle et les pince rudement, le caresse d’une large main possessive, explore sa bouche de ses doigts et, en riant, demande à Nicolas de partager. Celui-ci bascule et se dégage, Wesley est posté à quatre pattes et Omar lui dose le fion au lubrifiant pendant qu’Éric coiffe son membre dressé d’un préservatif puis le guide vers le cul palpitant où il s’engage. Reconnaissant, Omar galoche Éric en même temps qu’il attire Wesley sur son pieu, d’une traction décidée et régulière. Le garçon grimace et Omar rit. Il donne quelques coups de bassin et s’immobilise au fond. Il caresse le dos de ses larges mains avec fermeté et concentration. Puis son sourire s’élargit et il saisit la mèche de cheveux, tire sa tête en arrière en le ramenant sur sa queue : « ben tu vois, il suffisait de nous demander ! Maintenant, t’es aussi un enculé » Il donne quelques coups de bassin et se marre « mais je ne crois pas qu’on soit les premiers, si ? » Il le secoue rudement sur sa queue, obtenant quelques gémissements et répète sa question. Comme Wesley ne répond toujours pas, Omar le presse, le bouscule, lui claque le cul, le secoue, le pilonne rudement jusqu’à ce qu’il acquiesce dans un souffle. Omar veut plus maintenant, il demande « et tu aimes être un enculé ? » et saisit les deux tétons qu’il tire sauvagement jusqu’à ce qu’il obtienne un « oui » assez sonore pour être entendu de tous.

Omar interpelle Laurent qui mate en sirotant son cocktail d’un air amusé « Je te le confie Omar, fais-lui plaisir » et il lève son verre. Omar se retourne avec un sourire d’ogre et décule mais sa main saisit la nuque et il se fait lécher les tétons un à un, puis l’aisselle puis l’écrase pour qu’il avale son gros orteil et enfin se retourne pour se faire bouffer le cul où il plaque le visage de Wesley en grognant.   

On connait le gout d’Omar pour cette pratique, plus d’un garçon s’est laissé abuser, pensant pouvoir pénétrer le gros cul black à la suite. Mais une fois sa rose bien détrempée, Omar se retourne avec une queue dressée et développée comme jamais et invite le lécheur à s’y asseoir jusqu’au pubis, puis à décoller les pieds en serrant le ventre pour s’accrocher à cette queue brulante dont Omar est très fier. Et là, Omar exige : « serre ton cul pour me branler et je te donnerai mon jus » On voit les abdos se contracter et on devine au visage d’Omar, yeux fermés, que Wesley réagit en bon passif appliqué. Puis Omar rugit, renverse les positions, empoigne les hanches à deux mains et pilonne un Wesley qui s’abandonne avec de petits cris en pantin désarticulé. Omar se retire arrache sa capote et fourre sa grosse queue qui tressaute dans la bouche qui bientôt déborde de foutre. Omar attend patiemment que tout soit avalé et léché, sous son simple regard, comme un dû évident au mâle dominant. Il rit de toutes ses dents, puis fait s’installer Wesley à genoux à l’envers sur un fauteuil, croupe offerte et en fait l’article en lui branlant le fion d’un doigt. (à suivre)

Amical72

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Agriculteur | 1 | Découverte | Un étudiant appliqué | Moment de détente | Apéritif

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mardi 17 mars 2020 à 13:00 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoire gay lycée""recit gay rebeu""racaille gay""histoires cyrillo""histoires gay cyrillo""grosse bite gay""histoires de cul gay""maspalomas sexe""histoires cyrillo""sauna idm""cyrillo dial"ciryllo"recit x""histoire de sexe entre mec""lieux de rencontre gay""histoire gays""gay amiens"ciryllo"cyrillo biz""baise dans les bois""histoires gay cyrillo""force gay""beau mec a poil""récit porno gay""histoires gay sm"decaloter"histoire gay sexe""dépucelage anal""histoire gay gratuit""histoire de grosse bite""cyrillo photo""recit porno gay""histoires gay hard""histoires de sexe gay""histoires gay gratuites""cyrillo biz""photo de cul de mec""xstory gay""histoire gay""les histoires de cyrillo""histoire gay pute""gay cyrilo""histoire gay bdsm""mes histoires porno""premiere sodomie""sexshop marseille""auto fellation""jouissance anale""mon cul gay""recit inceste gay""recits hds""vetement travesti""elle baise avec son oncle""cyrillo gay""histoires gay gratuites""histoire incest""gay esclave""histoires gay cyrillo""je suis une salope""histoire hard gay""www cyrillo"cyrillogay"elle suce le livreur""histoire x gay""strip tease gay""histoire gay eros""première anal""cyrillo free""cyrillo gay""lope a dispo""histoire depucelage jeune gay""blog de cyrillo""histoires gay gratuites""le site de cyrillo""cité beur""histoire gay pere fils""histoire gay naturiste"