NEWS :

decoupageshop.ru : foire aux questions
43 réponses
à tes questions !

14 mai

79 histoires

14 mai

& 111 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Bizutage chez les "Alphas"

Je précise que cette histoire est purement fictive (c’est ma première alors soyez indulgents s’il vous plaît)
J’ai choisi d’écrire cette histoire en multipliant les points de vue tout en suivant un personnage en particulier donc à un chapitre correspondra un point de vue.

Chapitre 1 | Tom

Je m’appelle Tom, j’ai 18 ans et je viens de rentrer dans une prépa assez réputée à Bordeaux, en économie. Je suis brun, les yeux bleu clair, je mesure 1 m 80 et je suis plutôt musclé (pecs et abdos apparents). En même temps c’est un corps que je n’ai pas mal entretenu pendant des entrainements de basket. Je pense qu’on peut me considérer dans la catégorie plutôt mignon.

J’arrive dans l’enceinte de l’établissement. Les murs sont en pierres, un peu datés, c’est un lycée qui date du vingtième siècle. Je traverse la cour pour aller voir le tableau où sont affichés nos noms et nos classes. Alors que je me dirige vers le tableau et que je commence à me mêler à la petite foule agglutinée, j’ai cru sentir quelques regards sur moi… certainement le fruit de mon imagination.
Je trouve enfin ma classe et me rends dans la salle indiquée. Quand j’arrive, la plupart des élèves sont déjà arrivés et installés à des places diverses. J’entre et les regards se tournent vers moi, accompagnés de quelques sourires et chuchotements chez certains groupes de filles. Je pars m’installer directement vers le fond de la classe, à côté d’un mec plutôt mignon, avec des lunettes, un peu type intello, mais avec un petit côté sexy.

-       Ça te dérange si je m’installe ?
-       Non t’inquiète vas-y.

Son ton était un peu froid, mais je suppose que c’était dû au stress de la rentrée alors je l’ai laissé tranquille. Je sors un stylo et une feuille pour faire bonne figure et attends. Je regarde le reste de la classe (c’est pour ça que je m’étais mis dans le fond) et remarque qu’elle était principalement composée de mecs. La plupart étaient banals, mais parmi eux certains étaient plus ou moins bien foutus, dont des gars particulièrement beaux gosses. Je me suis dit que ça allait me faire de la concurrence pour le peu de filles qu’il y avait. Elles étaient plutôt mignonnes et en tant qu’hétéro je n’avais jamais encore eu de relations sexuelles malgré mon physique plutôt avantageux. J’étais bien décidé à changer ça.

Le prof entre dans la salle. J’étais assez surpris parce qu’il était jeune, peut-être 35 ans environ, et était plus que très bien foutu. Je me demandais comment un prof de classe préparatoire pouvait trouver le temps pour entretenir ce corps musclé, et ces fesses…
-       Bonjour à tous ! Monsieur François n’a pas pu se déplacer aujourd’hui pour des raisons de santé, de fait, je le remplacerais dans sa tâche de professeur principal pour aujourd’hui. Je suis M. Dubois et je vais vous expliquer tout ce que vous aurez à savoir pour que votre année se passe bien.

Il commence alors à nous faire un speech assez long sur le déroulement de l’année, les devoirs, les notes, la charte de comportement de l’école, etc. Un passage me surprend dans son discours, quand il dit qu’existent des fraternités dans l’établissement et que certains d’entre nous pourraient y entrer. C’était plutôt inhabituel dans les classes préparatoires et je me demandais en quoi pouvaient bien consister ces fraternités. Il continuait à parler et pendant ce temps je ne pouvais m’empêcher de le regarder sous toutes les coutures, à tel point que j’eus peur à un moment que quelqu’un le remarque ou pire, que le prof lui-même s’en aperçoive. Après une heure de discours, M. Dubois nous laisse sortir pour aller manger au self.

On sort tous de la classe et je suis le même mec à côté duquel je m’étais assis.
-       Tu t’appelles comment au fait ?
-       Pierre.
-       Enchanté Pierre ! Moi c’est Tom.
Je lui tends une main qu’il serre, plus par politesse que par envie j’ai l’impression.
-       Ça te dérange si on mange ensemble ?
-       Non, pas de problème.

On traversait la cour quand j’aperçus un groupe de mec, tous super beaux, qui fixait tout le monde en parlant et en écrivant sur des feuilles. C’est à ce moment que je croise le regard d’un des mecs au centre du groupe qui me fait un sourire et chuchote auprès d’un de ses potes. Ce dernier écrit alors sur la feuille qu’il tenait après m’avoir jeté un regard. Je continuais mon chemin et Pierre se tourna vers moi une fois arrivés dans la file qui patientait pour aller manger.

-       Fais gaffe à toi.
-       Qu’est-ce que tu veux dire ?
-       Ces mecs, là dans la cour, ils ne sont pas franchement recommandables.
-       Hein ?! Mais de quoi tu parles.
-       C’est une des fraternités dont parlait M. Dupuis tout à l’heure. Il s’agit de la plus populaire, mais aussi de celle dont les rumeurs sont les plus inquiétantes.
-       Ah bon ? Comment ça inquiétantes ?
-       Je ne sais pas, c’est plutôt mystérieux, mais disons qu’ils ont déjà eu des problèmes, mais qu’ils s’en sont toujours tirés.
-       Mais comment tu sais tout ça toi ?
-       J’étais au lycée ici, ils m’ont toujours un peu fait flipper.
-       Ouais bah t’inquiète, je suis sûr que ce ne sont que des rumeurs va.
-       …
On va s’installer à une table et tout en mangeant, je ne peux pas m’empêcher de regarder la table des mecs de tout à l’heure, en train de manger et de rigoler. Leur assurance sautait aux yeux et je me demandais ce qui avait pu leur attirer une aussi étrange réputation.
L’après-midi fut plutôt ennuyante, les profs se succédaient pour se présenter et nous mettre un peu la pression. Je n’ai pas beaucoup reparlé avec Pierre et au moment de se quitter un s’est lancé un banal « salut » après nous être échangé nos numéros de téléphone.

Je rentre chez moi, un petit appartement loué par mes parents pour mes études. Je monte rapidement dans ma chambre pour poser mes affaires et surfer sur des films pornos, mais au moment d’allumer mon ordinateur j’entends mon téléphone vibrer. Je cherche le prendre tout en me demandant qui pouvait m’envoyer un message à présent. Je regarde le numéro d’inscrit. Étrangement, ce numéro n’est pas enregistré, pourtant il n’y a pas d’erreur, ce message m’est bien destiné : « Salut Tom ! On ne se connaît pas encore, mais ça ne saurait tarder. Je m’appelle Mathieu, je suis le président de la fraternité « Alpha » de l’enseignement supérieur du lycée. Tu as l’honneur d’être convié à notre soirée d’intégration des nouvelles recrues. Si tu ne viens pas, ça sera trop tard après pour nous rejoindre. Voici l’adresse, ça se tiendra ce soir. On t’y attend pour 20h. ».

C’était quoi ça encore ? Les mecs dont Pierre m’a demandé de me méfier viennent de m’inviter à rejoindre leur groupe. Je ne suis pas vraiment rassuré, mais après tout les rumeurs sont rarement fondées et c’est une occasion en or de s’intégrer dès le début de l’année dans le groupe de mecs le plus cool du bahut. C’est décidé, j’irais.
Je me prépare à partir. Pas trop classe ni trop négligé, j’opte pour une chemise blanche et un jean.

Sur le chemin, je me pose plein de questions. Comment connaissaient-ils mon nom ? Comment avaient-ils eu mon numéro de téléphone ? Comment m’avaient-ils choisi ? Quel genre de fraternité était-ce ? Est-ce qu’ils allaient me bizuter, me demander de boire de l’alcool, beaucoup d’alcool ? Aurais-je le courage dans ce cas-là de refuser ?

J’arrive enfin à l’adresse indiquée. C’est une maison assez grande, une maison de bourges, en périphérie de la ville. Je vais sonner à la porte. Je suis arrivé avec dix minutes de retard en me disant que de toute façon les soirées ne commençaient toujours que plus tard que l’heure d’invitation. Un mec m’ouvre, c’est celui dont j’avais croisé le regard plus tôt dans la journée, au milieu du groupe de la fraternité. Il avait l’air grave.

-       Ah voilà enfin le retardataire ! Tu te fais désirer Tom ? On va te montrer ce qu’on fait aux divas dans ton genre chez nous.
Il me tire vers l’intérieur par le col de la chemise. J’atterris à terre et lève la tête. Là, devant moi, étaient agenouillés en demi-cercle une dizaine de mecs de mon âge, tous plutôt mignons. Je reconnaissais parmi eux certains des mecs de ma classe que j’avais trouvé les plus beaux gosses et d’autres appartenaient à d’autres filières (d’autres prépas, des BTS…). Quelle ne fut pas ma surprise quand j’aperçus, agenouillé comme les autres, Pierre, lui qui m’avait tant dit d’éviter ce groupe. Je me relève pour rejoindre les autres et viens me placer, à genoux, sur le côté gauche du demi-cercle. C’est à ce moment que je remarque réellement les autres membres de la fraternité. Tous portaient une sorte de longue cape rouge et noire qui recouvrait l’entièreté de leur corps, une capuche sur la tête, mais cela ne m’empêcha pas de reconnaître certains d’entre eux. Mathieu les rejoint, lui aussi veut de cette étrange tenue. Il se met au centre et prend la parole.
-       Salut à tous ! Si vous êtes ici, c’est que vous avez été sélectionnés par nos soins parmi les plus beaux mecs de première année. Cependant, ne pensez pas que cela va suffire pour rentrer dans notre fraternité. Pour devenir un alpha, vous allez devoir nous prouver que vous en avez l’étoffe. Nous vous avons donc prévu quelques petites épreuves.
Et voilà, j’en étais sûr. C’est parti pour les trucs ridicules de jeux d’alcool, les œufs éclatés sur la tête ou les boissons immondes à boire.
-       Pour commencer, déshabillez-vous tous !
Alors là je ne m’attendais pas à ça et je n’étais pas le seul apparemment. On se regarde tous avec un regard interrogateur. Il était sérieux ? Non ça devait être une blague.
-       Vous n’avez pas l’air de comprendre apparemment, reprend Mathieu. Je vous ai donné l’ORDRE de vous mettre à poils et immédiatement ! Tiens, toi le petit malin qui est arrivé en retard, lève-toi !

Après un moment d’hésitation, je me lève et me place devant Mathieu.
-       Déshabille-toi.
-       Sérieux ?
-       Ne discute pas et dépêche.

Et puis merde. Après tout on était entre mecs et ce n’était pas la première fois que je serais nu devant d’autres gars. Ça ne me dérangeait pas quand c’était mes coéquipiers du basket avec qui je prenais des douches et ce n’était pas si différent. Je commence donc à me déshabiller. Je retire ma chemise dévoilant mon torse imberbe et musclé, puis je défais ma ceinture et baisse mon pantalon jusqu’à mes chevilles, le poussant ensuite plus loin du pied. Je me retrouvais en boxer devant tout le monde en espérant que ça suffirait…
-       Tu n’arrêtes pas, il te reste encore des habits à enlever.

Eh merde. Bon pas le choix, ça ne sert à rien de m’emporter maintenant, ce n’est pas la mort, en plus je suis assez fier de mon corps, tout mon corps. Sur ce, j’obéis et j’enlève mon boxer et mes chaussettes. Je garde mes mains devant mon sexe par pudeur. Je me retrouve totalement nu devant tous ces mecs et ça me mettait mal à l’aise d’être le seul.
-       Enlève ces mains de là et mets-toi à quatre pattes maintenant.
Je m’exécute, n’essayant même plus de résister ou de comprendre ce genre de demande sans queue ni tête. Il se place derrière moi et je fais face aux autres nouveaux, un sourire crispé sur les lèvres.
-       Je vais t’apprendre à faire ton malin toi !
Alors j’entends qu’on lui passait quelque chose et le regard des autres face à moi m’inquiéta. Je sens alors un coup assez fort sur mes fesses. Une sorte de claque, comme une cravache. Ces coups n’étaient pourtant pas si violents que ça, je sentais que le but n’était pas vraiment de me faire mal, mais plutôt de m’humilier ou peut-être de m’exciter…
-       Si vous ne voulez pas tous finir comme lui, mettez-vous à poils et immédiatement !

Le premier qui se lève c’est Pierre. Il retire assez rapidement tous ses vêtements. Il commence par enlever son t-shirt moulant. Il était bien comme je l’imaginais, pas de muscles apparents, mais de petits pecs et des abdos en naissance. Il baisse son pantalon et je me retrouve à un mètre de son paquet, plutôt bien garni. Il finit par se débarrasser de son caleçon et ne prend même pas la peine de cacher ses parties, me laissant admirer ce pénis bien dessiné et cette paire de couilles ballantes, rasés de près.
Suivent les autres, tous plus ou moins baraqués, bien membrés et poilus, mais tous étaient clairement sexy. Certains se cachaient, d’autres s’assumaient sans aucun complexe. Il y en avait un parmi eux qui m’interpellait, malgré un corps musclé et son allure de beau gosse, il semblait particulièrement mal à l’aise et se serrait fortement l’entre-jambes pour dissimuler ce qu’il y avait en dessous. Je le reconnaissais, c’était Théo, un mec de ma classe que j’avais déjà remarqué.

-       À présent, mettez tous vos mains sur votre tête sans exception ! Tom relève toi et va te mettre à côté d’eux.

J’obéis et vais me positionner à côté de Pierre. À ce moment-là j’entendis une sorte de « clic » dans mon dos et en face. Un des Alphas nous contourne depuis derrière et vient se positionner avec les autres. Mathieu récupéra deux téléphones que lui tendait le nouvel arrivant et un autre positionné derrière le groupe des bizuteurs. Il se met à rire, un sourire narquois sur les lèvres et nous montre les deux écrans. On y voyait nettement nos corps nus, alignés, les mains sur la tête. L’une nous montrait de face et l’autre nos culs bombés et musclés. C’est à ce moment-là que je comprends ce qui va arriver : ils nous tiennent maintenant et Mathieu confirme mes plus grandes craintes.

-       Bon, je pense que vous avez tous compris l’enjeu ! À partir de maintenant vous allez tous faire ce qu’on vous dit sinon ces photos atterriront sur tous les réseaux sociaux possibles et seront affichées aux quatre coins du bahut. À genoux !

On lui obéit, cette fois sans hésiter parce qu’on avait peur. Je le sentais jubiler. Il fait un signe de tête à ses camarades et chacun vient se positionner devant l’un de nous. Bien sûr c’est Mathieu qui se met face à moi. Ils étaient très proches de nous quand même…
Un autre signe de tête de Mathieu et tous ouvrent leur cape. Ils étaient absolument nus dessous et à présent nos têtes se trouvaient à une vingtaine de centimètres de leur engin, celui se trouvant face à moi étant particulièrement imposant.

-       Maintenant vous allez nous sucer et vous allez vous appliquer si vous ne voulez pas que vos petites bites se retrouvent sur les murs du lycée. Ah et n’oubliez pas, si un seul d’entre vous ne le fait pas, c’est tout le monde qui se retrouve affiché.

Sur ce il me saisit la tête des deux mains et vient la plaquer contre sa bite. Je pouvais sentir son odeur et ses poils me chatouillaient le visage. Comme si cela représentait un signal, les autres font de même et rapidement nous nous sommes tous retrouvé le nez dans leurs poils de pubis, les lèvres collées à leur gland. Mathieu me force ensuite à ouvrir la bouche et m’introduit sa bite encore molle dedans. Il commence ses va-et-vient et m’ordonne d’utiliser ma langue, ce que je fais, je ne réfléchis plus. Aux sons de salive, je comprends que tous s’y sont mis et faisaient une fellation à tous ces mecs bâtis comme des dieux. Certains s’amusaient même à parcourir de leurs mains le corps de leur dominateur, leurs pecs, leurs abdos et même leurs fesses.

À genoux et une bite dans la bouche, il était difficile de voir ce qui se passait au-dessus de nous, mais alors que la main de Mathieu m’enfonçait périodiquement son engin dans la gorge, j’aperçus un ou deux téléphones avec l’objectif pointé vers les suceurs. Une fois que tous les Alphas eurent éjaculé dans la bouche de leur soumis qu’ils avaient forcé à avaler (bien sûr Mathieu avait été le dernier) les Alphas se reculèrent et, tous un téléphone à la main nous montrèrent la vidéo de nos exploits. C’était l’escalade, plus on acceptait de faire des choses, plus ils avaient d’éléments pour nous pousser à continuer à en faire de plus en plus obscènes.

-       Maintenant que vous savez ce qu’on a entre les mains, vous allez continuer à faire ce qu’on vous dit. Marc, amène la prochaine étape.

Marc, le mec dont s’était occupé Théo qui avait encore plus l’air dans les vapes, était un grand mec noir très musclé et à l’air sadique. Il part et revient trente secondes plus tard avec un plateau qu’il pose devant nous. Sur ce plateau trônaient des godes en silicone. Des prénoms étaient gravés sur les verges.

NathanOst

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

79 HISTOIRES DE MAI

15 Mai | + 20 histoires

Les nouvelles | 11

Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle

Les suites | 9

Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
La rébellion | 7 Sylvainerotic

La danse de decoupageshop.ru

Histoire co-écrite de decoupageshop.ru & Romain.
Sur chaque page, decoupageshop.ru commence le chapitre, Romain le termine. 15 pages publiées

Nouvel épisode : 14 Mai Page 15

Épisodes :
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15

11 Mai | + 9 histoires

Les nouvelles | 8

Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77

Les suites | 1

La rébellion | 6 Sylvainerotic

9 Mai | + 8 histoires

Le syndrome du membre fantôme
2 saisons !

Le syndrome | Saison 1 Mickaël
S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8
Le syndrome | Saison 2 Mickaël
S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8

Mai 2020 | 58 histoires

Les nouvelles | 50

Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 8

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 13 mai 2020 à 15:44 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


cyrillo.com"cyrillo blog""baise imprevu"bi21"gay zoophil"cyrillogay"sauna gay lille""baise dans l'ascenseur"cyrillo.biz"histoire esclave gay""histoires de salopes""enculé par un cheval""baise dans une voiture""histoires cyrillo""sling lille"cyrillo.com"histoires cyrillo""orgasme gay""recits sex""soumise offerte"cyrillo.com"soumission extreme""cyrillo histoires gay""gai eros""premiere sodomi""cyrillo histoire gay""gay encule""j'ai senti battre ses couilles contre ma chatte"cyrillogay"histoire gay routier""histoire gay bdsm""histoire de baise entre mecs""histoire gay entre frere"ciryllo"gay chaud""cyrillo dial""histoires gay cyrillo""le site de cyrillo"stanlyon"cyrillo biz""pute a jus""histoire gay porn""zonedial com""recit hard gay""j ai couché avec mon frere""soumis gay""sauna gay dijon""cinema porno"cyrillo.biz"histoires gay arabes"lieudedrague"histoire erotique viol"plansm"depucelage gay""histoire gay oncle""première anal"cyrillo"recit gode ceinture""strip tease gay""cyrillo xxl""porno gay pere et fils""histoire gay sexe""histoire gay prof""récit bdsm""ma premiere sodomie"plansm"plan uro""premiere pipe gay"cyrillo.com"beur gay""histoires gay soumis""cyrillo biz""histoire minet gay""récit érotique gay""gay exterieur""histoire de cul gay""histoires gays cyrillo"cyrillogay"plans sm""recit bdsm gay"