NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

L’Algérie

Chapitre 3 : Les jours suivants

C’est avec une certaine gêne que je suis rentré, mal à l’aise de m’être autant fait prendre et avec la peur que cela se remarque trop.

Mais c’est avec un grand sourire que Samira m’a pris dans ses bras en arrivant, deux baisers sonores sur les joues et autant de la part de Karim.

« Alors, cette journée de plage, Marc ? tu as l’air épuisé… !!! »

« Ma foi, entre la mer, les jeux, le repas et tout le reste, j’avoue que je n’en peux plus »

« Tu t’es régalé au moins ? »

« Rachid m’a fait un merveilleux cadeau, ses amis sont adorables et j’ai vraiment trop apprécié le barbecue, les desserts qu’ils m’ont offerts et toute leur attention envers moi »

« Je le savais, et ils étaient tellement contents de partager cette journée avec toi aussi… !!!  Tu as apprécié au moins ? » Tu m’étonnes…

« A fond, Samira… » C’était vraiment le cas de le dire, j’avais un peu de mal à m’assoir tellement mon cul restait encore douloureux.

« Allez, j’ai préparé une chorba, une salade et des fruits… ça vous ira les garçons ? »

On a dégusté ce repas léger, en leur racontant notre journée, sans les détails, disons, particuliers, et eux la leur. Ils avaient la télé, mais à l’époque, il n’y avait qu’une ou deux chaines Algériennes, en arabe, et ils ne voulaient pas l’allumer, par respect.

Enfin tous au lit, je commençais à comater un peu, et surtout, besoin d’une douche salvatrice. Quand j’ai rejoint Rachid dans sa chambre, il était allongé, en caleçon, avec une bosse que je voyais au repos, pour une fois, et je ne me lassais pas de le contempler.

Je me suis approché de mes affaires et j’ai sorti 5 billets de 100 Dinars de mon portefeuille pour les lui donner. Il m’a regardé, ahuri, en me disant :

« Mais tu fais quoi là ????? »

« C’est pour tes amis et toi, pour participer à cette journée… »

« Mais tu rigoles ou quoi ? tu veux nous humilier ? » C’est la première fois que je le voyais en colère, me repoussant même loin de lui. Je me suis rapproché et j’ai pris son visage dans mes mains.

« Ecoute mon Chéri… Tu sais très bien que telle n’est pas mon intention. C’est un peu ma culture aussi… Chez nous, quand on sort entre amis, chacun participe. »

« C’était pas le cas… Tu étais Notre invité… !!! »

« Alors, tu vas leur dire que pour la prochaine fois, c’est moi qui les invite, pour les remercier, ça te va ? »

« Bof… !!! » Pas très convaincu…

« Tu veux m’apprendre les usages algériens ? »

« oui, que tu te sentes à l’aise avec nous. »

« Alors il faut que tu acceptes les usages français aussi, tu es avec un français maintenant »

« C’est vrai, tu as raison »

« Alors chez nous, quand on est invité, on doit toujours rendre l’invitation, par respect, par politesse et par amitié aussi… Chez vous aussi je pense… »

« oui, c’est normal et naturel »

« Alors, c’est ce que je fais… Voilà pourquoi je te donne ces 500 Dinars…  Pour que toi et moi, on leur rende l’invitation »

« Je comprends Marc Chéri… Désolé de m’être mis en colère… »

« Et comme tu es mon homme et Oranais, c’est à toi de t’occuper de ça pour qu’on puisse leur rendre la politesse... »

« Je vais voir ça… Et pardon encore… »

« Rachid, juste une chose… Mes parents sont comme les tiens, ni riches ni pauvres, mais ils ne veulent pas que je manque de quoique ce soit quand je suis en voyage. Alors ils m’ont donné 300 Francs d’argent de poche, c’est 6.000 Dinars je crois, en demandant à Lucie de voir si j’en avais assez »

« Marc… 6.000 Dinars….  C’est beaucoup ici… !!! »

« Peut-être, mais nous on ne le sait pas en France… On sait ce que représentent 300 Francs en France, pas beaucoup, mais aucune idée de ce que représentent 6.000 Dinars en Algérie »

« Beaucoup… »

« Donc, c’est pour ça que je te donne 500 Dinars, 25 Francs, pour inviter nos amis… »

« Je comprends, Marc… »

« Donc… Jamais plus question d’argent entre nous….  Tu sais ce que j’ai, c’est pour toi et moi, et je suis heureux de ce partage entre nous…Et je veux aussi inviter ta famille au restaurant, si c’est possible »

Sans rien dire, il m’a serré contre lui, collant son corps au mien et je me suis endormi, sereinement dans ses bras entendant juste un murmure à mes oreilles :

« Je t’aime » … Et il est resté bien sage.

Le lendemain matin, le samedi était un peu comme le lundi chez nous, Karim est parti au travail, Samira à une réunion pédagogique au Lycée pour la journée, et Imane, chez une copine.

A peine la porte refermée, Rachid était sur moi, ses poils sur mon torse, sa barbe drue qui me piquait et sa barre énorme incrustée sur mon ventre. Il ne lui a pas fallu longtemps pour poser mes jambes sur ses épaules et posséder l’objet de ses délices en un savant coup de reins, s’enfonçant en moi en totalité.

Ma chatte avait fait l’objet de tellement de visite la veille qu’elle a absorbé sa taille avec seulement un peu de salive… La vache… !!!  Que c’était bon… !!!

Bien besognée, à plusieurs reprises comme à son habitude, il s’est levé ensuite pour se rendre à la salle de bains, exhibant son corps de mâle, ferme et velu, son entrejambe encore gros et pendant. J’avais compris, au fond de moi, que même si les filles ne m’avaient pas vraiment intéressé jusque-là, c’était vraiment mort. Seuls les hommes allaient pouvoir me satisfaire maintenant, et surtout, ce genre de spécimen masculin, les arabes… Mais ça n’allait pas être évident à gérer, ça… !!!

Il est revenu, étalant sa monstrueuse virilité devant mes yeux gourmands.

« Alors Marc, on prend son pied ? On devient bien accro aux arabes ? »

« Trop bon…  J’en honte, mais pas vraiment non plus… Même si je me comporte comme une putain, je me sens respectée, surtout par toi »

« Tu sais combien de fois tu t’es fait baiser hier, en comptant moi et les autres ? »

« Aucune idée… »

« 15 fois, sans compter les pipes… Et à chaque fois, tu en redemandais… »

« A ce point ? Mais c’est…… » Interloqué…

« Merveilleux… !!! » M’a-t-il répondu en me coupant la parole

« Je m’en suis pas rendu compte tellement j’y ai pris du plaisir »

« Alors, je te propose un choix…  Sois tu couches avec moi principalement et de temps en temps avec mes amis… »

« Ou bien ? »

« Ou bien, mes amis et moi, on va te faire réaliser tes pulsions, tes plus gros fantasmes, et te faire prendre par le maximum de mecs possible, comme la putain que tu es au fond de toi… »

« Je sais pas Rachid, je suis honnête, ça me branche à fond…  voir tous ces mâles arabes, ça me rend fou…  mais tu vas me prendre pour quoi ? Une putain de bordel ? »

« Ma foi…  tu l’es un peu quand même, non ? Mais voilà, je t’aime et je te respecte… Je peux faire de toi une vraie putain, une kahba, à une condition… »

« Laquelle ? »

« Ton mec, c’est moi et uniquement moi. Je pourrais te faire baiser par des centaines d’hommes pendant ton séjour, tu leur donneras ton corps, mais je veux que ton cœur n’appartienne qu’à moi ! »

« Ça, c’est déjà fait depuis notre premier regard mon Amour…  J’adore baiser avec n’importe qui, mais je ne fais l’amour qu’avec toi… »

« Bien…  Première règle….  Tu couches avec n’importe qui et n’importe où mais toujours là où je te le dirais….  Deuxième règle…  Tu n’embrasses personne sur la bouche sauf moi, ça te va ? »

« Ce sont les règles d’un Mac pour sa putain ça, non ? »

« Tu peux voir ça comme ça… A toi de choisir… !!! »

« Mon choix est fait….  Tu t’en doutes… »

« Bien….  Demain je t’emmène dans un hammam bien chaud… Ça te va ? »

« Je connais pas, donc… Volontiers… !!! »

« Tu vas connaitre bien d’autres endroits… Au fait Marc, mon père veut coucher avec toi, il me l’a bien fait comprendre. »

« Karim ? Ton père ? »

« Ben… Il a bien vu comment tu le matais quand il s’est changé, et il nous a entendu baiser… Il est pas con… »

« Mais…. C’est ton père… !!!! »

« Et alors…  Il est pas beau ? Il te plait pas ? »

« Oh que si….   Il est superbe… »

« Et encore plus poilu que moi, avec un sexe bien plus gros… !!! Ma mère a souvent du mal à le supporter… Je l’ai entendue pleurer »

« Mais j’ai honte de coucher avec lui…. Il va me prendre pour qui ? »

« Pour un mec qui aime ça, qui a envie de baiser avec lui et qu’il a envie de baiser… C’est simple non ? »

« Oui… Effectivement… !!! »

Alors, demain après-midi, tu seras seul avec lui, on ira voir ma grand-mère avec Maman et Imane….  Tu t’occupes de lui ? »

« Oui….  Il me plait trop »

« En plus, il est hyper en manque, Maman se refuse à lui depuis pas mal de temps… Tu vas prendre cher mon Chéri » Avec un clin d’œil et son regard narquois.

Ballade avec lui dans la journée dans Oran où on a retrouvé certains de ses amis dans un café, en étant tous très sympas et conviviaux, sans aucun geste déplacé, juste des clins d’œil sur moi ou des mains se baladant sur mes cuisses.

On est pas rentrés trop tard, Samira nous avait préparé un repas de fête, sachant que le samedi soir ou le dimanche pour nous était souvent repas de famille. Elle voulait vraiment allier nos deux cultures et j’avais vraiment honte de coucher avec son fils, sachant d’autant plus que son mari me voulait aussi.

Salades, Bricks diverses et une splendide tajine d’agneau aux fruits secs, mélange sucré-salé que je n’avais jamais encore goûté (à part la divine liqueur de mon Rachid) aux arômes si suaves, épicés sans être piquants, repas terminé par ces fameux gâteaux orientaux que j’aimais tant.

Une fois au salon pour le thé, Samira s’est tournée vers moi d’un air un peu contrit :

« Marc, ne nous en veux pas, mais demain, on doit aller voir ma mère au Sud d’Oran, avec Imane et Rachid. Il a son permis et il peut prendre notre voiture. On rentrera assez tard. Mais Karim finit assez tôt, vers 14h…  Tu ne seras pas seul… ça ne te gêne pas ? »

« Bien sur que non Samira et je pense que Karim va bien s’occuper de moi, ne t’inquiète pas… !!! » Avec mes yeux dardés sur lui, il avait compris

Cette nuit-là, Rachid m’a complètement défoncé, avec une puissance que je connaissais, mais pas à ce point… A sa énième jouissance, il m’a juste dit :

« Je prépare ta chatte pour mon père demain….  Tu vas en avoir besoin. »

Le matin, je me suis levé tard, petit déjeuner préparé dans la cuisine que j’ai dévoré d’un appétit certain. Rachid m’avait laissé ses clefs, je me suis baladé seul en ville, et je suis rentré vers 14h30 à l’appartement, où Karim m’attendait déjà, en tenue très légère, marcel et petit short…

Il sentait très fort l’homme et je voyais déjà un bon bout de son sexe, pourtant au repos, dépasser sur ses cuisses. Il a avancé un paquet vers moi, un sandwich algérien bien copieux et encore bien chaud en me disant qu’il pensait que je devais avoir faim.

Je m’étais changé aussi entre temps, mini short et petit t-shirt. Ses jambes velues frottaient les miennes et son bout sortait de plus en plus jusqu’à atteindre pratiquement ses mi-cuisses, tout en étant pas en érection maximale… Rachid ne m’avait pas menti, son père était monté comme un âne… !!!

CalinChaud

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Nos Belle PyrénéesNouvel oncle | France rurale | Anomalie de mère nature | L’Algérie | Fratrie " de Wintzt " | Je suis Kike, un Lion/Lionne | Croisière | Hors Norme | Prison | Beau-Père | Londres | Christian | Précision | Éveil tardif | RER magique | MarocAliNice

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : vendredi 17 avril 2020 à 22:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"hds gay""histoire gay soumis""histoire de gay soumis""couilles pendantes""branle netre pote""histoires cyrillo""gay tournante""histoire sauna gay""premiere sodomie gay""jeux de la biscotte""histoire de petite salope""recit gay routier""cyrillo free""photo nu amateur""gay tournante""zone dial""minet travesti""photo de cul com""uro gay""hamster x gay""hds gay""soumise offerte""histoire gay plage""histoire grosse bite""gay encule"ciryllo"histoires cyrillo""plan sm gay""histoire gay crade""histoires gays cyrillo""histoire gay première fois""gay premiere sodomie""histoire gay prof""gay chaud""lope a jus""baise dans une voiture""photos gay gratuit""bi curieux""cyrillo histoire gay""histoire gay sauna""histoire gay piscine""gay esclave sexuel""zoophilie gay""histoires gay cyrillo""récit sexe""recit gay routier""histoire gay premiere fois""histoires de cul""rebeu cité""elle se fait enculer par son chien"cyrillogay"histoire gay cousin"cyrillo.comcyrillobiz"histoire gay cirillo""histoires gay hard""pute à rebeu""prono gay""branle en foret""gay pute""cyrillo blog""cyrillo gay""lope gay""recit gay erotique""pectoraux gay""roux gay"cyrillogay"gay beur""hétéro curieux""histoire gay cyrillo""histoire gay crade""histoire de grosse bite""histoires hds"cyrillogay"cyrillo histoire gay"ciryllo"histoire x gay""histoires cyrillo""premier fist gay""gay soumis histoire"