NEWS :

26 mai

decoupageshop.ru : foire aux questions
47 réponses
à tes questions !

30 mai

179 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Alfonso, la beauté à tout prix

Chapitre 2

Les jours suivants, je ne pense plus ni à la maladie, ni à la mort. Alfonso occupe mon esprit en permanence. Son corps nu, ses caresses, ses baisers, son sourire, mais aussi sa jeunesse, sa curiosité, son intelligence. Je regrette aussi de ne pas avoir profité davantage de sa présence, de ne pas lui avoir fait l’amour plus fort, plus souvent, avec plus de folie, de passion… Je le veux encore, je le désire. J’ai besoin de lui. Au bout de quelques jours, je lui envoie un message

==

Alfonso.

J’ai passé un moment exceptionnel avec toi. Je veux te revoir le plus vite possible. Quand es-tu disponible ?

Antonio

==

Salut Antonio,

Merci beaucoup pour ton message. J’ai passé un bon moment avec toi. Merci encore pour ta grande générosité. J’ai beaucoup de boulot à la fac en ce moment, et plusieurs clients aussi. Je suis disponible à la fin du mois prochain

Alfonso

==

Alfonso,

Peut-on juste se voir avant, dans les prochains jours, un après-midi à Barcelone ? Quand tu veux où tu veux. Pour la somme que tu veux.

Antonio

==

Antonio,

Je peux me libérer mardi prochain pour un après-midi entier, entre 2 heures et 8 heures. A l’hôtel W. Je te demande la plus grande discrétion. RDV au bar. Pas de signe d’affection. Je te laisse réserver une chambre.

Alfonso

==

J’atterris à Barcelone le mardi matin. J’ai tellement hâte de revoir Alfonso. J’arrive tôt au bar du W. L’hôtel est magnifique. Je ne suis pas surpris… Alfonso a vraiment des gouts de luxe. Alfonso arrive à l’heure. Chemise blanche de lin largement ouverte sur son torse. Il sourit. Sa beauté me transperce et m’irradie comme la première fois. Son regard me rappelle la nécessité d’être discret. J’ai du mal à retenir mes mains et mes lèvres. Nous jouons parfaitement le jeu des deux amis. Nous parlons actualité et art un verre à la main. Je ressens du plaisir à lui parler. Il est vraiment exceptionnel. Mature, posé. Je vole une photo de lui avec mon smartphone. Je ne peux m’empêcher. Une fois les verres vides, nous montons vers la chambre. J’ai réservé la suite présidentielle au dernier étage.

Alfonso s’exclame. La vue est à couper le souffle. La suite occupe le dernier étage, sans vis-à-vis. Alfonso est émerveillé par tant de luxe. Il s’approche. Ses bras s’enroulent autour de mon cou. Il m’embrasse

-        Merci

-        De rien mon chéri. Merci d’avoir libéré ton emploi du temps

Il commence à déboutonner ma chemise doucement. Il la retire en entier. Il veut continuer à me déshabiller. Je l’interromps. Je veux être aux commandes. Je veux un après-midi entière dédié au sexe. Et faire tout ce que je veux

-        Laisse-toi faire

Je défais ses vêtements lentement un par un. Je l’effeuille. Il est maintenant intégralement nu devant moi. Mes mains le caressent doucement. Mes lèvres embrassent les siennes. J’ai décidé de prendre mon temps, d’aimer chaque partie de ce corps parfait. Faire durer le plaisir et la beauté le plus longtemps possible. Je me mets à genoux et commence à sucer. Mon adonis est debout. Mes mains caressent ses cuisses et ses fesses. J’admire son torse. Je le conduis vers le lit. Un grand lit circulaire au milieu de la chambre. Les baies vitrées inondent la chambre de soleil.

J’allonge Alfonso sur le dos. Il est immobile. Je joue avec son corps. J’embrasse doucement chaque partie de son corps. Je lèche, je caresse avec mes mains. Tant de beauté. Je veux graver ce moment dans ma mémoire. Ma langue lèche ses tétons, et le precum apparait au bout de son gland. Je commence à le sucer.  Je vénère sa queue, la mouille, la lèche, la suce sans m’arrêter.

-        Mets-toi sur le ventre

Je vénère maintenant son dos parfait. Baisers, caresses, lèches dans les cheveux, le cou, les épaules, le dos, les fesses, les cuisses, les mollets et les pieds. Le massage érotique et sensuel fait gémir Alfonso de plaisir. Les baiser et les caresses sur les fesses reprennent. La courbure est parfaite. Michel Ange… J’écarte les fesses. Alfonso se redresse un peu. Je mange son petit cul pendant longtemps. Mais il est maintenant temps de t’admirer en train de jouir. Je te retourne sur le dos, et te branle. Tu exploses sur mon visage et dans ma bouche. Je lèche le sperme et le partage avec Alfonso dans un baiser. A mon tour de te donner une éjaculation faciale. J’avais tellement aimé voir son visage couvert de sperme la dernière fois…

Je le prends par la main pour l’emmener sous la douche gigantesque. Je continue à décider de tout : c’est moi qui le lave, qui prend soin de ce corps parfait. Alfonso enroule une serviette autour de sa taille. D’une main je la fais tomber

-        Non reste nu, tout l’après midi

Main dans la main, nous partons vers la terrasse. Pas de vis-à-vis, nous sommes trop haut. Penché contre le bord, je prends Alfonso par l’épaule et dépose un baiser sur ses lèvres. Il sourit. On bronze nus tout en discutant et lisant. Il est en train de lire le dernier Mario Vargas Llosa. Je passe de la crème solaire sur sa peau nue.

Au bout d’un moment, Alfonso se lève pour admirer la vue. Je veux faire l’amour au soleil, devant cette vue superbe. Je m’approche et je caresse ses épaules. Il se retourne, sourit et descend à genoux pour me sucer. Le soleil inonde les peaux nues. Alfonso suce comme le pro qu’il est. Il se redresse. On s’enlace et s’embrasse

-        Penche-toi

Alfonso se penche contre la balustrade transparente

J’écarte ses fesses et lui bouffe le cul.

-        Cest bon continue Antonio

Ma langue pénètre son anus. Je me redresse et le prend par derrière contre la balustrade. Je le baise pendant un bon quart d’heure. On admire la vue magnifique tout en baisant.

-        Prends-moi sur la chaise longue

Alfonso se met à quatre pattes sur la chaise longue et je continue à l’enculer. J’admire son dos et ses épaules.

Je me mets ensuite sur le dos et il s’assied sur ma queue. Il monte et descend. Il a l’air heureux. Il prend du plaisir c’est certain. Mes deux mains caressent son torse et ses seins

-        Tu m’as tellement manqué Alfonso. Tu es tellement beau

Il sourit et descend déposer un baiser sur mes lèvres. On finit par jouir ensemble, moi au fond de lui. Lui sur mon torse.

On refait l’amour toutes les heures. Sur le lit. Alfonso m’encule à son tour et jouit en moi sans capote. Quand le jour commence à tomber, je fais monter une bouteille de champagne et du caviar dans la chambre.

On s’installe dans le jacuzzi sur la terrasse. Je dépose moi même les toasts de caviar dans la bouche d’Alfonso. Ma main caresse sa joue. Je l’embrasse sur les lèvres.

-        Rien n’est trop beau pour toi mon chéri

On fait l’amour une dernière fois dans le jacuzzi. Alfonso vient s’assoir sur ma bite. Les bras enroulés autour de mon cou. Je dévore son visage et ses lèvres de baisers tout en déposant mon sperme en lui.

Il se fait tard. Alfonso se rhabille. Il doit retourner étudier. Je lui tends un chèque sans aucun montant dessus.

-        Prends ce que tu veux mon chéri

Et je l’embrasse sur la bouche.

Qui es-tu Alfonso ? J’ai passé un après-midi paradisiaque. Tu es tellement beau, intelligent, charmant. Et pour un hétéro, tu as manifestement pris beaucoup de plaisir. Ou alors tu es un acteur hors du commun.

Les jours qui suivent ma passion grandit. Alfonso est présent dans mon esprit continuellement. J’ai envie de la posséder, de l’avoir avec moi, tout le temps. Mais je veux en savoir plus sur lui.

Je rencontrer un détective privé peu après. Je lui tends une photo d’Alfonso.

-        Alfonso Costa. Etudiant en droit à Barcelone. Je veux tout savoir sur lui. En toute discrétion. Peu importe le prix

En parallèle, je fixe mon prochain rendez-vous avec Alfonso. Il est malheureusement très pris par d’autres clients. Il me faudra attendre près de 5 semaines.

Ça laisse du temps à ma petite enquête. Au bout d’un mois, je rencontre mon détective dans un endroit anonyme. Il est satisfait de ses recherches. Il me tend une enveloppe épaisse, remplis de papiers et de photos.

-        Nous avons trouvé à peu près tout ce que nous voulions. Ce jeune homme est un cas… intéressant si je puis dire. Alfonso Costa est son vrai nom. Il est bien étudiant en droit. Excellents résultats, très bonnes notes. Un étudiant brillant. Il habite un studio, hors de la résidence étudiante. Pas mal d’amis, filles et garçons et une vie sociale comme tous les garçons de son âge, mais pas d’amis vraiment intimes ou proches. Il adore l’art et le luxe. Il s’intéresse aux expositions et ne porte que des vêtements de très grandes marques

Je feuillette les photos volées. On y voit Alfonso à la fac avec des amis

-        Que savez-vous de son passé ?

-        C’est là que ça devient intéressant… D’après son entourage, il est orphelin, sans parent proche et héritier d’une forte somme d’argent. C’est ainsi qu’il justifie son train de vie

-        Orphelin ?

-        Oui, et c’est exact. Il a perdu ses parents à l’âge de 8 ans, renversés par un bus. Par contre, contrairement à ce qu’il prétend, il vient d’un milieu extrêmement pauvre. Des parents paysans et analphabètes. Très religieux. A la mort de ses parents, il est envoyé dans un orphelinat catholique, élevé par des religieuses. Après le collège, entre l’âge de 15 et 18 ans, il y a un trou dans sa vie. Aucune trace nulle part. Il réapparait à Barcelone à l’âge de 18 ans étudiant en droit.

J’observe l’acte de naissance, et une photo d’Alfonso bébé avec ses parents. Puis l’acte de décès. Une autre photo de classe d’Alfonso à 10 ans

-        S’il n’a hérité de rien, d’où vient son train de vie ? fais-je semblant de demander

-        Il se prostitue, avec des hommes. Dès son arrivée à Barcelone, à tout juste 18 ans, surement pour payer ses études et s’offrir le train de vie qu’il souhaite, il se prostitue auprès d’hommes riches, et le plus souvent plus âgés.  

 Dans l’enveloppe, d’autres photos volées. Alfonso dans un restaurant, attablé avec un homme d’une soixantaine d’années. Puis une autre avec le même homme dans une galerie d’art. Une autre prise au téléobjectif : Alfonso entièrement nu, avec des lunettes de soleil, sur le pont d’un yacht. D’autres ou on le voit plonger nu depuis le même yacht. Puis une enlacé nu avec un homme d’environ 50 ans, lui aussi nu. Je suis dévoré de jalousie à la vue de ces photos   

-        D’autres détails sur sa vie sexuelle ?

-        C’est assez confus. La semaine dernière, il a rencontré une fille dans une boite de nuit, et ils ont passé la nuit ensemble dans son studio. Nous avons aussi pu hacker son ordinateur portable. L’historique de navigation montre qu’il accède à des sites pornographiques hétérosexuels, mais aussi homosexuels. Notamment des sites entre hommes jeunes et plus âgés. Dans sa vie sociale, tout laisse paraitre une vie bien rangée d’hétérosexuel. Compte tenu de son physique avantageux, toutes les filles de la fac sont à ses pieds. Personne n’est au courant de sa double vie de prostitué. Tous ses rendez-vous ont lieu hors de Barcelone. Il n’a pas d’amis proches non plus. Tout est bien cloisonné dans son existence.

Je tends une enveloppe remplie de billets

-        Merci pour votre enquête

Suis-je surpris par tous ces détails ? Pas vraiment. Tout me parait logique. Mais qui es-tu vraiment Alfonso ? Que désires tu vraiment au fond de toi ? Comment peux-tu être si passionné pour un prostitué ? Fais-tu uniquement cela pour l’argent ? Je tressaille… Ce garçon me ressemble tellement. Le fait de le savoir orphelin me chagrine. Mon désir pour lui ne fait que grandir. J’aimerais qu’il soit heureux, riche, beau, comblé, et libre de choisir la vie qu’il veut. Je veux le chérir comme un fils, comme un amant. Je veux que sa vie soit parfaite.

La prochaine visite à Madrid d’Alfonso arrive vite. Je le laisse conduire ma Porsche en revenant de l’aéroport le samedi matin. Dès la porte de l’appartement fermée je l’embrasse passionnément

-        Tu m’as manqué mon chéri

Il sourit en m’embrassant passionnément. Il me dit qu’il est content de me revoir. J’ouvre une bouteille de vin. Tu visites encore l’appartement comme un musée. Tu n’as pas eu le temps de tout voir lors de ta précédente visite. Tu admires le Picasso et le Miro. Tu es excité de passer le week end entier à Madrid. Tellement de choses à voir et à faire.

On s’embrasse et se caresse dans le canapé, tout en se déshabillant. J’ai décidé de lui faire l’amour dans le salon. Nous sommes maintenant nus sur le canape dans les bras l’un de l’autre. Alfonso se penche pour me sucer. Gorges profondes, lèches, sucions, il s’occupe de ma bite comme un chef tandis que mes mains le caressent. On se met en 69, Alfonso au-dessus, moi en-dessous. Sa bite descend dans ma gorge tandis que je caresse ses flancs. J’adore le sucer et me faire sucer en même temps. Je remonte progressivement pour lécher le périnée. Alfonso trésaille. Ma bite sort de sa bouche et je l’entends gémir. Il me supplie de continuer. Mon langue remonte vers l’anus. Je lèche bien en profondeur. Mes mains écartent ses fesses. Il a repris sa fellation et notre 69 de folie continue.

-        Mets-toi à quatre pattes sur la table basse

Je le regarde, je l’observe ainsi. Statue magnifique au milieu des autres statues du salon. La plus belle œuvre d’art qui soit. Une beauté parfaite mais surtout vivante. Tu es mon œuvre d’art Alfonso. Je l’embrasse longuement sur la bouche. Mon doigt glisse le long de sa colonne vertébrale jusqu’à son anus. Il frémit. Je me place devant lui pour me faire sucer un moment. Puis je me place vers son autre extrémité pour la lécher et la préparer. Je pénètre ensuite mon œuvre d’art par derrière en levrette. Je suis submergé par la beauté qui m’entoure. Je caresse les épaules d’Alfonso, j’agrippe ses hanches. Je descends le long de son dos et lui murmure à l’oreille

-        Tu es magnifique mon chéri

Il se retourne et nos langues se touchent.

-        Continue Antonio, j’adore ce que tu me fais.

Je sodomise Alfonso pendant longtemps avant de jouir dans son cul. Après cela je le suce jusqu’à ce qu’il jouisse entièrement dans ma bouche.  

Le week end démarre parfaitement. Nous partons déjeuner ensemble. La pensée qu’Alfonso porte mon sperme en lui et moi le sien m’électrise. Le déjeuner est fort plaisant. Le sexe ne me traverse pas l’esprit. Après les richesses du corps, celles de la conversation. Art, politique. Je bois ces paroles autant qu’il boit les miennes. Apres déjeuner, l’après-midi se poursuit dans quelques galeries. Puis j’emmène Alfonso dans un magasin de vêtements de luxe

-        Achète ce que tu veux mon chéri

Un sourire d’émerveillement illumine son visage.

-        Vraiment ?

-        Oui, tout ce que tu veux

Nous défilons d’un magasin à l’autre. Je prends plaisir à le voir essayer les plus grandes marques et choisir des pantalons, chemises, chaussures de luxe. Le voir se couvrir de beauté me rend heureux et je dépense des sommes colossales.

Le soir, les bras chargés de paquets nous rentrons à l’appartement. Nus sur le lit, nous faisons l’amour. Alfonso me lèche le cul avant de m’enculer dans toutes les positions. Il m’embrasse tendrement après l’orgasme

-        J’ai passé une journée magnifique, me glisse-t-il

-        Moi aussi

Comme un petit garçon il me demande doucement

-        Tu crois qu’on peut retourner faire quelques courses demain ?

-        Bien sur mon chéri. J’aime céder à tous tes caprices

Le lendemain après quelques courses et un brunch, je me lance

-        Alfonso, j’ai bien réfléchi. Je te veux dans ma vie

Il est surpris, choqué

-        Tu sais bien que ce n’est pas possible. J’aime passer du temps avec toi. Mais tu te trompes sur la nature de nos relations. Je crois que tu t’imagines des choses. Je suis hétéro souviens toi

L’entendre dire qu’il est hétéro me laisse toujours perplexe, mais je n’ai pas envie d’ouvrir la boite de Pandore

-        Non bien sûr, je ne rêve pas. Mais j’aimerais m’assurer que l’on puisse continuer à se voir… Je te propose un marché : je deviens ton unique client. On se voit une fois par mois, plus quelques vacances par ci par là. En échange, tu ne vois plus d’autres clients, et tu peux mener la vie que tu veux entre temps à Barcelone. Tu recois de ma part une rente mensuelle conséquente qui te permet de vivre dans le luxe, comme tu le souhaites. Qu’en penses-tu ?

Alfonso est surpris. Il réfléchit intensément. Comment pourrait-il refuser une offre pareille ? Il se met à sourire

-        D’accord. Mais nous gardons le même anonymat. Cela reste uniquement entre nous. Tu me laisses vivre ma vie comme je l’entends

-        Bien entendu

L’après-midi on fait l’amour une dernière fois avant qu’Alfonso ne reprenne l’avion vers Barcelone. Le lendemain, j’effectue un virement. Je m’assure que la somme permet à Alfonso de louer un bel appartement dans un quartier chic, dépenser tous les mois dans des boutiques de luxe, sortir avec ses amis dans les endroits les plus à la mode. Je suis heureux qu’il puisse mener cette vie-là. Du moment que cela lui plait, et que cela nous permet d’être ensemble.

Si vous souhaitez savoir à quoi ressemble Alfonso, ainsi que les différents lieux mentionnés dans cette histoire, n’hésitez pas à m’envoyer un email (). Cela rendra votre lecture plus plaisante

Sylvainerotic

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Alfonso, la beauté à tout prix | Adrien, l'amour fou | Tom, Dustin et moi | L'initiation d'Antoine

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

155 HISTOIRES DE MAI

26 Mai | + 9 histoires

Les nouvelles | 8

Nouveau voisin pas si hétéro que ça Elliotpc
Le contrat Ruff
Le mec parfait Cali
Mes péchés mignons Big
Les mariés | 1 Ghisto
Les mariés | 2 Ghisto
Dans les toilettes de la fac Pierredelavega
Les potes de mon fils JulesP

Les séries | 1

La danse de decoupageshop.ru | 16 decoupageshop.ru & Romain
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16

Les séries | 24

Nouvel oncle de Calinchaud | 8 épisodes

12345678


Le syndrome du membre fantôme de Mickaêl
2 saisons, 16 épisodes

S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8

S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8


Mai 2020 | 107 histoires

Les nouvelles | 80

Retrouvailles Pierredelavega
Ma rencontre en sueur Rickleb
Echec... Nonodt92
Découverte d'un sexshop gay Cali
Protocole Robot Sosie Jumeaux Fellateur
Gare de Montpellier Salopeabeur
Coupe d'enfer ! Nables
Mes voisins pas si fermés Nables
La plage interdite Nables
Rien à la télé Nables
Ma première fois inattendue Alex
Une femme qui aime les Hommes CN34
Le producteur de films X Femelle
Full service Matskin
Hommage à Maitre Alexandre Franck
Confiné ... | 1 Esteban80
Confiné ... | 2 Esteban80
Confiné ... | 3 Esteban80
Confiné ... | 4 Esteban80
À l'Atlas Femelle
Un flacon de poppers Femelle
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison | 1 AlexBandry
En prison | 2 AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77
Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 27

Confinement avec papa | 2 Chris.77
Please come back home | 2 Jules
Please come back home | 3 Jules
Kauf | 3 Candide78
Le vigneron | Fin RomainTOP AUTEUR 2020
Mon coach sous la douche | 2 Coacharthur
Desperate Housewives | 4 Bearwan
Evans VS Hemsworth | 2 Bearwan
Bizutage chez les "Alphas" | 2 NathanOst
Le joli Fruit | 2 Oakspirit
Un boucher | 3 Rsexenc
Le volleyeur et le rugbyman | 7 Dolto
Le volleyeur et le rugbyman | 8 Dolto
La rébellion | 6 Sylvainerotic
La rébellion | 7 Sylvainerotic
La rébellion | 8 Sylvainerotic
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Soumission & Domination | 564 Jardinier
Soumission & Domination | 565 Jardinier
Soumission & Domination | 566 Jardinier
Soumission & Domination | 567 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mardi 24 mars 2020 à 08:31 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoire gay routier""citebeur histoire""le site de cyrillo""gang bang geant""cyrillo pcul""double sodo gay""il jouit dans ma bouche""cine porno""histoires cyrillo""histoire gay papa""cyrillo biz""recit coquin""histoires gays gratuites""recits hards"cyrillo.com"histoire gay xxx""cap d'agde gay""le site de cyrillo""histoire gay soumis""drague dans les bois""premiere branlette""cyrillo photo""recit porno inceste""cyrillo dial""recits pornos""histoires inceste""histoire gay prof""recit depucelage anal""histoires cyrillo""plan sm.com""gay esclave""je dresse des salopes""histoires gays""branle entre mecs""je suce mon frere""cyrillo texte""cyrillo texte"rebeux"histoires hds""histoire gay x""histoire gay vieux""sling gay""histoire gay soumission"cyrillogay"cyrillo photo""histoires gay cyrillo""photo nu amateur""histoire gay internat""histoires gay cyrillo""video gay routier""je suis une vraie salope""je suis une vraie salope""cyrillo gay"cyrillo.com"gay roux""histoire érotique inceste""branlette entre potes""histoire de sexe bi""les histoires de cyrillo""petit cul serre""histoire érotique inceste""récit bdsm""recits erotiques gays""lutteur gay""cyrillo xxl""gay zoophil""cyrillo histoire gay""histoire cyrillo""histoire gay rebeu""histoire gay cirillo""baise chaude""histoires cyrillo""recit gay beur""lope soumise""recits de travestis""histoire erotique gay""histoire gay pompier""cap d agde baie des cochons""recit gay soumis""lutteur gay"cyrillocyrillo.biz"les histoires de cyrillo""histoire de depucelage""recit cyrillo""histoire citebeur""histoire gay soumission""histoire soumis gay""prono gay"cyrilllo"bbk gay""recit hard gay""histoire gay college""baise en nature""histoire gay routier""baise au sauna""sodo gay"gaygratuit