NEWS :

4 août

decoupageshop.ru : foire aux questions
52 réponses
à tes questions !

11 août

168 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

À dispo

Lorsque je frappe à la porte, elle est déjà ouverte. Je rentre dans l’appartement sombre, il fait nuit dehors. Je n’entends rien, juste un chat qui fuit devant moi. Je me dirige vers la salle de bain, une serviette est posée sur le lavabo et du poppers est à ma disposition.

Il y a un mot posé sur le lavabo, écrit à la main :
« Bonjour ma salope d’hétéro, tu te fous à poil, tu te laves, tu te mets du gel sur le cul, tu sniffes du poppers et tu viens te mettre à quatre pattes sur le canapé, les reins cambrés et les mains dans le dos avec les bracelets de cuir, et tu m’appelles quand tu es prête. »

Je me déshabille, une fois nu je me regarde dans la glace en me disant que bientôt je vais être la salope de mon maître étalon.

Je respire du poppers à pleines narines, immédiatement j’ai la tête qui chauffe et je m’imagine déjà salope, soumis à la queue de mon maître. Je prends une douche, l’eau chaude coule sur mon corps poilu, mes fantasmes me font dresser la queue, je me sèche et je sors de la salle de bain.

Une fois à quatre pattes, la tête en bas et le cul en l’air, reins cambrés et cul bien ouvert, je mets les mains dans le dos :

- Je suis prêt, Maître.

J’entends les pas de JM qui vient de sa chambre.

- Ferme les yeux et laisse-toi faire, obéis salope, me dit-il en me caressant les fesses.

Soudain il me frappe les fesses avec les mains.

- Laisse tes mains dans le dos.

Il frappe de plus en plus fort, cela m’excite, je bande et crie en même temps. Soudain il s’arrête, prend une corde et m’attache les mains dans le dos grâce aux bracelets en cuir.

- Ouvre les yeux et redresse-toi.

Il est nu, son énorme sexe tendu devant moi :

- Suce-moi, salope !

Et il m’enfonce sa grosse queue raide dans la bouche. Je le suce comme une salope, ma langue entoure son gland et lèche sa veine bleue. Je le pompe jusqu’aux couilles qu’il a rasées.

- Bouffe-moi les couilles, salope d’hétéro.

Elles sont énormes, je les gobe une après l’autre et les lèche avec ma langue, puis les deux grosses couilles dans la bouche. JM couine, il aime que je m’occupe de ses belles couilles.

Je le suce à nouveau, sa queue est dure comme du bois.

- Arrête, ferme les yeux et attends mes ordres.

Je reste à genoux, mains ligotées dans le dos et j’attends. JM se déplace.

- Ouvre les yeux !

Dans la pénombre je vois Jean-Marc assis sur le canapé, nu et je vois son sexe énorme et droit qui m’attend. Il a mis un cockring pour garder sa bite bien raide tout le long de notre rencontre. Il me regarde et me fais signe de m’approcher et de gober sa tige qu’il tient dans sa grosse main virile.

J’avance vers lui à genoux, les mains attachées dans le dos, comme une pute docile je me dirige vers lui, je suis excité d’être ainsi soumis comme une salope à ce mâle viril. J’ouvre la bouche et je sors ma langue pour lui montrer que j’attends ce moment depuis longtemps.

Sans un mot, je lèche son gland avec douceur, ma langue court le long de sa tige raide et s’attarde sur la petite veine bleue de son sexe turgescent, tendu à bloc.

- Suce, salope d’hétéro, me dit-il, montre-moi que tu es ma pute.

Je descends le long de son chibre guerrier, je lui lèche aussi ses grosses couilles rasées, ma langue joue avec et les lèche avidement. Je les gobe l’une après l’autre.

- Bouffe-moi encore les deux, salope.

Je mets ses deux grosses couilles dans ma bouche d’hétéro, c’est bon d’être une pute. Ma langue tourne autour de ses deux grosses couilles qui me remplissent la bouche, j’aime sucer ses grosses couilles rasées et pleines de foutre, prêtes à juter.

JM gémit de plaisir, il m’insulte :

- T’es une bonne pute, bouffe-moi bien la bite qui va bientôt te ramoner ton cul poilu d’hétéro.

Je reprends du poppers et j’enfonce sa grosse tige au fond de ma gorge. Je le pompe à fond, jusqu’aux couilles, il apprécie.

- Tu suces comme une salope, on ne m’a jamais sucé comme ça, t’es vraiment une bonne pute qui aime la queue de son maître.
- Oui, lui dis-je, j’aime ta queue énorme qui me défonce la bouche.

Longuement ma bouche descend et remonte le long de sa grosse et longue bite, je prends plaisir à l’exciter avec ma bouche chaude et pleine de salive. Je serre les joues, je suis comme un fourreau pour son épée, son glaive tendu de plaisir et d’excitation.
Il appuie ma tête pour que je le suce encore plus profond, son gland cogne comme ma gorge, je manque de m’étouffer mais je continue à le pomper de plus en plus vite, j’ai envie de lui vider ses grosses couilles.

Il arrête ma tête :

- Doucement salope, tu ne vas pas me vider les couilles maintenant, je dois encore m’occuper de ton petit cul serré d’hétéro.

Il me repousse et se lève.

- Mets-toi à quatre pattes par terre, tête en bas, cul en l’air, vite salope.

Je me mets en position, j’en profite pour bien écarter les fesses pour qu’il puisse me mater et voir que je suis une salope soumis à ses désirs de mâle en rut. Je me demande aussi ce qu’il me réserve, j’ai juste le droit de me taire.

Jean-Marc me caresse encore les fesses.

- T’as vraiment un beau cul de salope, Éric, je vais le faire danser avant de t’enfoncer mon gros calibre entre les fesses.

Je ne sais pas ce qu’il veut dire, lui a l’air de bien s’exciter vu la taille de son énorme gourdin qui pend entre ses cuisses musclées. Il recommence à me donner la fessée avec ses grosses mains viriles, la première claque m’a surpris, je ne pensais pas qu’il allait encore me fesser, je crie.

- Gueule dans l’oreiller, salope.

Il frappe de plus en plus fort et régulièrement, je mords l’oreiller posé devant moi pour ne pas hurler.

- T’aime ça, salope, tiens prends ça encore.

Il tape de plus en plus fort, mes fesses me brûlent mais c’est si bon d’être frappé sur le cul par un vrai mâle. J’essaie d’échapper à ses coups de plus en plus virils, mes fesses sont en feu, je voudrais qu’il arrête et qu’il continue en même temps.

Avec Jean-Marc, les règles sont simples, on vit nos scénarios sans contraintes, donc tant que je ne dirai pas stop, il continuera ou s’arrêtera quand il le voudra.

Je commence à dandiner du cul pour échapper à ses coups.

- Gigote salope, ça m’excite de te frapper, ça me fait bander encore plus dur.

Effectivement, les coups pleuvent sur mes fesses rougies, je suis super excité de recevoir la fessée, j’ai les fesses qui brûlent, je reprends du poppers et je m’envole de plaisir.

Soudain les coups s’arrêtent, je sens la main de Jean-Marc qui me caresse les fesses, il aime mon cul poilu et serré d’hétéro. On ne se voit pas souvent, on vit des scénarios où chacun s’amuse, Jean-Marc en dominateur et moi en soumis. Il aime baiser mon cul serré d’hétéro, car il est le seul mec avec qui je baise. En temps habituel, je suis hétéro et j’ai du succès auprès des femmes. Si elles savaient comment je suis avec Jean-Marc, elles tomberaient de haut.

Jean-Marc me sort de mes rêveries :

- Viens encore me sucer salope, ouvre la bouche.

Je suis sur les genoux, bouche ouverte, il y glisse sa grosse bite et me pine la bouche en me tenant la tête. Je manque d’étouffer tant sa queue est grosse et dure.

Il fait glisser sa grosse tige dans ma bouche, je serre les joues pour serrer sa bite et lui donner encore plus de plaisir. Il aime ça, je sens qu’il apprécie que je sois bien pute avec lui.

- J’ai envie de t’enculer à fond, salope, mais avant je te réserve une surprise.

Il prend un plug et commence à me goder, c’est trop gros pour mon cul. Il me libère les mains et me dit :

- Gode-toi salope, excite-moi !

Je prends le plug et le fais coulisser dans mon cul serré d’hétéro, il ne rentre pas car trop gros.

- Arrête et mets tes mains dans le dos.

JM m’attache à nouveau.

- Tête en bas et cul en l’air, salope !

Je m’exécute et il me redonne du poppers.

Il me redonne une fessée, de plus en plus forte, je crie dans l’oreiller, j’ai le cul en feu. Il prend mon ceinturon et me frappe les fesses avec pour que mon cul soit bien rouge, ça m’excite et lui donne envie de me fourrer.
JM se met derrière moi, je sens son énorme queue raide entre mes fesses, il se frotte.

- Tu vas prendre ma queue, salope, je vais te fourrer jusqu’aux couilles et te limer comme une pute.

Il appuie sa queue sur mon cul serré, elle est brûlante, JM est super excité. Sa queue rentre dans mon cul plein de gel et il s’enfonce jusqu’aux couilles. J’ai du mal à respirer tellement sa queue est dure et grosse, JM ne bouge plus.

Je reprends du poppers et ma tête chauffe, comme mon cul. J’appréhende toujours quand Jean-Marc veut m’enculer, il a une bite énorme, grosse et large, en tant qu’hétéro j’aime et je n’aime pas me faire enculer. En fait, c’est le plaisir d’être soumis à ce mâle viril qui me traite comme une pute, qui me fait offrir mon cul à Jean-Marc. Je sais qu’il adore me baiser à fond, qu’il aime se glisser dans mon trou poilu et serré car peu utilisé.

Moi qui donne des ordres toute la journée, qui décide, qui dirige : avec JM, c’est lui le patron et moi sa chose sexuelle.

Je suis soumis à la puissance de sa queue, j’ai peur et envie à la fois. Peur de sa grosse queue raide qui va me faire mal et envie de lui faire plaisir et d’être soumis, violé par ce mâle actif.

Je me mets à quatre pattes pour qu’il voie bien mon cul poilu d’hétéro, je commence à mettre le gel sur mon cul, puis j’enfonce un doigt avec du gel pour bien me lubrifier le cul, je remets encore du gel en me mettant un doigt. Mon doigt entre et sort de mon cul, Jean-Marc gémit, il se caresse en me matant.

J’entends JM qui bouge mais je ne sais pas ce qu’il fait, soudain je sens ses deux mains sur mes hanches,

- Je t’encule, salope, tu m’excites trop.

Je mords l’oreiller en criant de douleur, j’ai l’impression d’être dépucelé à chaque fois que je baise avec lui, mon cul se resserre entre chaque partie de baise.

Puis soudain je sens ses couilles contre les miennes, il ne bouge pas, il attend que mon cul serré s’adapte à sa grosse queue raide. Je suis planté sur le lit par un clou énorme, je suis soumis à sa force.

Puis Jean-Marc commence à bouger, il m’encule lentement, je sens sa grosse queue qui coulisse doucement dans mon cul. Ça chauffe, la douleur commence à disparaître, mon cul s’ouvre pour accueillir mon visiteur du soir.

Jean-Marc coulisse de plus en plus vite, puis il s’emballe, ses couilles cognent à toute vitesse contre les miennes, son pubis vient me pousser à toute force. Jean-Marc est presque debout derrière moi et me pilonne. Il se lâche et me pistonne comme une pute, son gros pilon me défonce la rondelle, ses mains écartent mes fesses, il mate mon cul se faire défoncer : il adore ça.

Sa grosse bite me défonce : c’est bon et ça fait mal à la fois, je suis sa salope, il me soumet à sa bite énorme.

- Tu aimes ça salope, tu la sens ma grosse queue qui t’encule à fond.
- Oui Maître, je suis ta pute, baise-moi comme une salope.
- J’aime voir ton cul avaler ma grosse queue, t’es vraiment une salope d’hétéro. J’aime te piler le cul à fond, sans ménagement.

Sa queue me tape au fond du cul, j’ai le cul éclaté par ce mâle viril, il m’astique à fond, sans retenue et je sens qu’il s’excite de plus en plus. Il me tape sur le cul en même temps.

Il se met sur ses deux jambes, me tient les hanches et me pilonne comme un forcené, comme s’il n’avait pas baisé depuis dix ans. Je vois et sens sa grosse queue qui me prend comme une salope, j’écarte le cul, j’ai les mains attachées dans le dos, je suis soumis à mon maître.

J’ai le cul en feu, presque mal et content d’être dominé et traité comme une salope, comme un trou pour le plaisir de JM.

Je le vois dans le miroir posé à côté, JM me lime, soudain je sens des brûlures sur mes fesses, JM m’arrose de cire de bougie chaude tout en me limant, le mélange de plaisir et de douleur est très fort, trop fort, je crie et gueule dans l’oreiller. JM n’arrête pas, la bougie brûle et sa queue me démonte le trou : je suis sa chose sexuelle et je bande comme une salope.

Je le sens qui bouge tout en me limant, il ralentit le rythme, je le sens chercher quelque chose à côté de lui.

- Aïe, aïe !

Je sens encore des brûlures sur mes fesses. La cire chaude tombe sur mes fesses, c’est toujours un mélange de plaisir et de douleur à la fois, je me dandine pour échapper à la brûlure mais je suis cloué par sa grosse queue qui continue de m’enculer à fond. Je crie de plaisir et de douleur, je suis vraiment une pute avec ce mec.

Il repose la bougie, continue à me limer jusqu’à ce qu’il sente sa queue prête à cracher son plaisir. Il sort sa grosse queue raide de mon cul ouvert. Il part et me dit :

- Ne bouge pas, je reviens.

Soudain je sens qu’il me remet du gel dans le cul, je suis toujours attaché les mains dans le dos, puis je sens un doigt, puis deux et je vois dans la glace qu’il a à nouveau le plug dans l’autre main. Il pose le plug sur mon trou d’hétéro.

- Je vais t’enculer avec ce plug, il devrait rentrer maintenant que je t’ai défoncé, salope, je vais t’ouvrir le cul.
- Non, je ne veux pas, arrête, tu m’as déjà violé comme une pute, je n’ai pas envie, détache-moi.

Il me redonne du poppers à sentir, ma tête éclate.

Je vois sa main qui fait rentrer le plug dans mon cul, il va me déchirer, il force et je sens le plug qui me démonte le cul, je crie, JM bande comme jamais, il est hyper-excité. Je sens le plug qui est dans mon cul, JM me baise avec, il tape dessus avec son poing.

- Tu l’as pris salope, t’as vraiment un cul de pute.

Il continue à m’enfoncer le plug tout en bandant.

- Oui, baise-moi, Maître, je suis ta salope d’hétéro, punis-moi pour ne pas venir me faire baiser plus souvent.

Jean-Marc aime quand je parle comme ça, ça l’excite et il me baise encore plus fort.

Je vois son plug qui me rentre dans le cul sur le miroir sur le côté du lit, Jean-Marc est viril et puissant, il me baise sans ménagement. Il prend plaisir à me baiser avec ce plug, comme une pute dédiée à son plaisir de mâle.

Je reprends du poppers, ça m’excite bien et ça me chauffe le corps. Cette situation me plaît, je joue la pute et j’excite Jean-Marc : il bande encore plus fort, je sens son plug qui m’écarte les fesses et qui me lime.

Il ressort doucement le plug, me laissant le cul ouvert comme une pute, il vient me présenter sa queue devant la bouche.

- Suce sale pute, je suis excité.

Je le suce, mon cul est ouvert comme jamais.

- Vide tes grosses couilles sur mon cul d’hétéro.

Au bout d’un moment, JM se met derrière moi, je crois qu’il va m’enculer à nouveau.

- Oui, je vais te juter sur ton cul poilu, ma salope d’hétéro. Je vais t’arroser avec mon foutre, tu vas avoir les fesses trempées, salope.

Il se branle comme un fou, il râle de plus en plus fort, il va bientôt me juter sur les fesses, je le vois dans la glace et soudain je sens son sperme chaud qui m’arrose les fesses et la raie, il jute comme un cheval, j’ai le cul trempé de son sperme chaud qui m’inonde, à coups de grands jets, les fesses et le cul.

C’est bon de sentir son foutre chaud sur mes fesses, je suis hyper-excité et il gueule en vidant ses grosses couilles sur sa salope.
Puis il vide sa vessie GONFLÉE à bloc sur mes fesses poilues, c’est trop bon d’être sa salope virile.

Il me détache, me frappe les fesses et me dit :

- Tu es une bonne salope d‘hétéro, Éric.

Il rajoute :

- T’es vraiment une bonne salope Éric, je t’ai baisé comme jamais.

Il s’allonge à côté de moi, il me caresse le torse et le ventre. Il regrette que je ne sois qu’une salope au lit mais pas homo au fond de moi, pas envie de vivre avec un mec.

- Moi aussi j’ai envie de vider mes couilles, je lui dis.
- Branle-toi devant moi, ma salope, j’adore te mater en train de juter.

Je commence à me branler, je suis excité, je reprends du poppers, Jean-Marc me suce, il suce comme un Dieu lui aussi. Je sens la sève qui monte. Jean-Marc arrête de me sucer.

- Bouffe-moi les couilles et branle-toi à fond devant moi ! me dit-il.

Je lui suce encore ses grosses couilles, je les mets en bouche comme une pute tout en me branlant. Il est excité, sa bite se dresse encore. Je le suce encore, sa queue est trop bonne.

Je vais jouir en lui bouffant les couilles, je le suce encore.

Jean-Marc se branle au-dessus de moi, il est excité par le spectacle et la bonne suce que je viens de lui faire, je vois son sperme qui jaillit à nouveau et vient m’arroser le ventre.

JM va se rincer, quand il revient de la salle de bain, je lui bouffe les couilles en me branlant. J’ai envie de lui arroser le cul avec mon sperme, il se retourne, se met à quatre pattes et me présente ses fesses.

Je me branle et vide mes couilles d’hétéro sur ses fesses en gueulant, tellement JM m’a excité en me traitant comme une salope d’hétéro – ce que je suis d’ailleurs.

Nous buvons un verre, nous discutons, nus l’un à côté de l’autre, comme deux bons potes de baise.

Encore une bonne partie de baise avec Jean-Marc, deux cérébraux qui aiment les baises viriles sans bla-bla inutiles. Nous ne nous voyons pas souvent, deux ou trois fois par an, mais on se donne à fond chacun dans notre rôle.

EricD

Autres histoires de l'auteur : À dispo | Hétéro ?

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

38 HISTOIRES D'AOUT

🟢 1er Août | 38

Les nouvelles | 11

Un Dieu au sauna Antoine
La frustration Abdon14
Aventure dans un foyer Passif73200
Mon meilleur ami gay A.N.T
Boss des Boss | 1 Chris973
Visite à Orléans Julien
Pas comme les autres | 1 Unknown
Pas comme les autres | 2 Unknown
Le Fils de mes voisins | 1 Porphyrogenete
Le Fils de mes voisins | 2 Porphyrogenete
Mon infirmier Trevis00

Les suites | 4

Dressage 4 Andreprofeco
Soumission & Domination | 579 Jardinier
Fantasmes avec un collègue | 5 Jay
La gynécologie pour homme | 2 Duguesclin

Les séries | 23

Amour et libertinage | 13 Cali
12345678910111213

L’ange de la comptabilité | 10 Dej407
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 2 mars 2020 à 08:51 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"elle me vide les couilles""histoire de sexe entre hommes""recit gay porn""mur des bites""recit gay rebeu""la bite de mon pere""histoire de sex""double anal gay""histoire ado gay""histoire de sex""histoire gay grosse bite""gais eros""histoire gay militaire""recit sm""double pénétration gay"cyrillobiz"pute a rebeux""histoire gay vieux""gay cyrillo""bdsm gay""lope gay""recit depucelage gay"cyrillo.biz"histoire zoophile""recit gay porno""hds gay""idm sauna""histoires gays""trois bites dans le cul""histoire erotique inceste""histoire gay crade""cyrillo xxl""recit bdsm gay""casting gay""minets gays""gay vestiaires""histoire de sex gay""histoire hérotique""depucelage douloureux""recit inceste mere fils""histoire de cyrillo""histoire gay salope""gay gangbang""photos de cul com""plan sm gay""rugbyman gay""frere de bidasse""soumission gay""histoire gay pute""recit gay soumis""histoire gay frere"cyrillo.com"histoires cyrillo"gaygratuit"premiere sodomie homme""cyrillo histoire gay""ma premiere sodomie""demain nous appartient gay""recit inceste gay""histoire gay x""histoire gay pute""histoire gay routier""histoires cyrillo""couple bisex""photo mec amateur""j ai couché avec mon frère""depucelage gay""histoire sex gay""histoire gay routier""histoire erotique gay""recits gay""gang bang geant""histoires cyrillo""photo amateur gay""lopette soumise""gay crade""baise entre voisins""jouissance anal""cyrillo dial""plan suce gay""blog ttbm""histoire gay plage""recits erotiques gay""visite médicale gay""porn histoire"