NEWS :

decoupageshop.ru : foire aux questions
42 réponses
à tes questions !

7 mai

67 histoires

7 mai

& 120 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Tournante de rêve

Je m'appelle Jérémy et je suis une bonne salope. Ce que j'aime pas dessus tout, c'est les grosses queues de mecs. J'aime tellement me faire défoncer la bouche ou le cul ! Et pas un seul mec que j'ai sucé ne me fait pas le cul après. J'en suis fier, c'est ce qu'ils veulent tous : je suis plus que banal, mais une fois nu, entre ma peau douce et mon cul serré, ils ne résistent pas.

Cette histoire s'est passée après que mon plan cul m'ait posé un lapin, j'étais dans un état d'excitation intense, en manque de sa grosse queue - certes pas la plus grosse, mais il mouille super bien et elle est si bonne ! Je rentrais chez moi en pestant, je m'étais déplacé pour rien, dans ce temps encore assez froid de Mars, pas assez couvert, mais préparé à fond pour me faire défoncer. S'il y a bien une chose que je déteste par-dessus tout, c'est les mecs qui ne tiennent pas leur promesse. Je me préparais déjà le speech que j'allais lui faire, et rien à foutre s'il me dit qu'il se sent mal après ! Il n'a qu'à tenir parole.

Alors que je passe devant les mecs de la cité où je vis, mon téléphone m'échappe des mains, je me baisse pour le rattraper. C'est là que j'entends quelque chose qui me fait flipper et m'excite en même temps :

" Eh mate la tepu, il n'a rien sous son fut'. "

Je me retourne, deux superbes rebeus ont les yeux rivés sur moi. Je jette un regard sur leur survêt, la bosse me donne bien envie, je m'imagine bien entre leur cuisse. Que dit le proverbe déjà ? Une de perdue, dix de retrouver ? En voilà déjà deux qui m'ont l'air presque plus appétissantes.

Ils semblent en tout cas avoir saisi mon intérêt pour leur anatomie, et de toute façon vu mon habillage... L'un des deux s'approche de moi et commence à me pétrit le cul en m'attirant dans le bâtiment. Ils me conduisent vers les caves, je flippe, mais me dis qu'il ne fallait pas s'attendre à ce qu'ils me ramènent chez eux.

Arrivés dans la petite pièce sombre où traîne juste un vieux matelas éclairé par la fenêtre opaque qui donne sur la cour, le deuxième me roule une pelle.

"Tin t'as vu comme elle est chaude la tepu ?'

"Ouais, elle a même déjà le cul ouvert !'

Je réalise seulement quand il le dit qu'il a deux doigts enfoncés en moi, que je me tortille en gémissant. Celui face à moi me pose la tête sur sa queue désormais visible sous le survêt, je plaque mes lèvres dessus. Il ne me fait pas patienter et la sort du tissu pour me la faire prendre en bouche. Longue, large, hâlée comme le reste de la peau de ce beau rebeu et évidemment circoncise, je déguste ce morceau qui me distend plus la bouche que mon plan, désormais oublié : j'ai bien mieux ! Surtout si le deuxième a la même chose entre les cuisses. Mais il continue de me doigter le cul, alors que je me cambre de plus en plus en espérant recevoir son morceau que je sais raide, il tape contre ma cuisse.

"Ouah la chienne ! Appelle les frères, un pd comme ça il kiffe trop la bite, faut lui en donner ! On va lui démonter la chatte !'

"Ouais je vais lui ouvrir le cul, je suis sur que Khalid va pouvoir rentrer vu comment elle est souple.'

Je ne sais pas qui est ce Khalid, mais je suis partagé. J'ai enfin l'occasion de réaliser mon rêve de tournante, avec de beaux mâles plus que bien membrés, mais ça ne va pas être un peu extrême ?

"N'ai pas peur ptit pd, tu vas kiffer, tant que tu fais ce qu'on te dit on va prendre soin de toi.'

"Lol dit pas ça il pourrait y croire, ça va juste être un trou à jus.'

"Mais non, on va le faire couiner il va adorer, mais regarde ses yeux il a peur. On va pas te tabasser, on va juste bien te baiser, c'est pas ce que tu voulais en étant habillé comme ça salope ?'

Je hoche la tête. Oui le sexe j'en veux, juste je ne veux pas avoir mal.

Je sens quelque chose d'énorme se poser sur ma rondelle et entends le mec derrière moi me baver sur le trou. Je voudrais me retourner pour voir ce que je vais prendre, mais la queue dans ma bouche m'en empêche. Je me fais d'ailleurs attraper la tête et il commence à me baiser la bouche. J'ai du mal à respirer, mais j'adore ça, la sensation d'avoir la bouche pleine, et de sentir son gland forcer ma luette. Je suis détendu et la queue sur mon anus en profite pour rentrer. Je voudrais hurler que j'ai mal, mais il ne me laisse pas de répit avant d'avoir entré son calibre en entier, ses couilles se posent sur mes fesses et je suis chatouillé par ses poils pubiens. Les deux semblent presque jumeaux, mais je ne vois pas la queue de celui qui se met à m'ouvrir le cul à quatre pattes comme une salope, il y va juste doucement le temps que je m'habitue puis accélère. Quand il me la met à fond, mes lèvres s'écrasent sur le pubis de l'autre, son morceau bien au fond de ma gorge, et il soupire de plaisir. Ses couilles remontent plusieurs fois, il me nourrit de sa mouille abondante légèrement âpre, il se retient comme il peu de jouir.

"Wesh frère dépêche de la niquer, les autres vont arriver bientôt, je veux me vider les burnes' lance celui qui m'encule.

"Bah fait test son cul, je l'écarte un peu plus comme ça.'

Ils échangent leur place et je découvre la queue à peine plus petite qui vient de m'ouvrir le cul. À vue de nez il doit avoir un 20cm épais, l'autre plutôt 21 ou 22. Je sens bien la différence, surtout qu'il y va à fond, je couine malgré la queue dans ma bouche. Ils se soulagent quelques secondes plus tard, j'avale ces bonnes gorgées blanches jusqu'à la dernière goutte pendant que je reçois dans mon cul les rasades bouillantes.

"Putain la salope elle a tout avalé ! Et tu trouves comment son cul ?'

"Serré et souple en même temps, ça ne sera pas pareil quand les autres lui seront passés dessus.'

Au moment où il dit ça, des pas se font entendre, et rapidement une exclamation, quand les arrivants me découvrent. Entre les "quelle pute', "sac à foutre' et "chienne à niquer', je crois avoir toute la gamme d'insultes possible !

"Soyez gentil avec elle les gars, elle a une bouche de velours et un cul qui encaisse, vous allez pouvoir vous vider ! amusez-vous bien ! "

Je me retrouve avec les trois nouveaux mecs en rut, qui me demandent de les sucer à genoux chacun leur tour. Ils sont des engins encore plus gros que les premiers, c'est le Paradis ! Je ne réfléchis plus de manière cohérente, je veux juste les avoir dans tous mes trous. Et ça ne tarde pas :

"Bon je suis venu pour lui défoncer la chatte même s'il a une bonne bouche de suçeuse !'

Le "moins membré' des trois me rentre sa queue d'un trait et clame son bonheur en se mettant à me défoncer à grands coups. Comme les deux autres ne veulent pas rester la bite à l'air, j'ai droit à une double fellation et à qui en mettra le plus dans ma bouche. J'ai les joues distendues par ces énormes calibres qui ne doivent pas faire moins de 25 cm. Ils échangent bien plus rapidement cette fois, et je sens mon cul qui s'ouvre un peu plus à chaque nouvelle entrée. Je crois qu'il jouisse, le dépôt blanc sur leur bite que je déguste après ne peut pas être celui du premier, sinon il m'en a mis une sacrée dose !

Alors que le troisième passe à son tour en moi, un mec entre. Plus âgé que les autres qui devaient avoir entre vingt et trente ans, celui-ci s'approche plus de mon âge. Je le trouve super canon, et il a une aura de malade. Lui, c'est Le Mâle. Je m'écrase devant lui et je ne suis pas le seul. S'il voulait tous nous baiser, personne ne protesterait. Mais il est venu pour moi uniquement, il ordonne de me prendre en double pour avoir assez d'espace. Sa bite se tend doucement alors qu'il mate les mecs qui lui obéissent, je me fais planter sur les deux "plus petites' queues. Mon cul proteste, et celui qui n'est pas en moi s'approche pour faire je ne sais quoi. Mais le Mâle est plus rapide, l'écarte d'une poussée et me met un flacon sous le nez. Je respire docilement en le regardant dans les yeux, je ne sais pas ce que c'est, mais cette espèce d'odeur d'éther me monte à la tête et je descends facilement sur les deux queues. Il me tapote la joue et marmonne un "c'est bien salope' qui me fait couiner de remerciement. J'ai les yeux fixés sur son jean, et pour une fois je trouve ça encore plus sexy qu'un jogging. Elle est énorme et moulée contre sa jambe. Quand il la sort, je n'en reviens pas, je voudrais la mesurer pour croire ce que je vois. Mais il m'attrape la tête et force son gland immense.

Elle est tellement grosse que ça bloque, je manque de vomir ; je veux bien que je sois doué, mais il ne faut pas exagérer. Sauf qu'il a l'air décidé à me la mettre. Il m'allonge donc dos au matelas et penche ma tête en arrière, entre sa bite. J'ai la sensation qu'il va jusqu'à mon estomac, lui rigole de voir ma gorge distendue par sa queue. Il entame un mouvement comme s'il était dans mon cul, mais doucement, il ne veut pas "casser sa meilleure salope' comme il dit. Aussi abaissé et soumis que je sois, je ressens une certaine fierté quand il me dit qu'il va faire de moi sa "reine des salopes', qu'il va baiser tous les jours.

Mais ce sentiment disparait quand il pose sa torpille sur mon cul, très ouvert, mais est-ce assez pour son gigantesque bâton ? Il force, je n'ai pas mal, mais j'ai l'impression de me faire ouvrir en deux. SI c'est entré par la bouche, ça peut entrer dans l'anus non ?

"Et voilà ma salope, on y arrive, en douceur. Je vais te faire un boulevard, tu vas plus te refermer et y a que moi qui sera comprimé.'

J'ai un frisson de plaisir qui contracte mon anneau sur sa queue titanesque, même si ça lui plait au vu du soupir qu'il pousse, il veut entrer totalement. Il pousse donc un grand coup - j'ai la sensation de me faire déplacer un organe alors que ma prostate est comprimée par sa verge démesurée - et se retire immédiatement pour rerentrer d'un grand coup de bassin. S'ensuivent les plus longues minutes de ma vie, mais aussi les plus intenses. Là, je me fais vraiment défoncer, il n'y a pas d'autres mots. Je ne sens plus mes jambes, mais je prends un plaisir fou. Surtout que les trois bites redevenues raides me bifflent en se branlant sur ma bouche, je fais avoir une magnifique faciale.

Les coups dans mon cul s'intensifient, la respiration de mon maître est saccadée, et au moment où les trois queues sur mon visage se déversent, j'ouvre la bouche pour en avaler le plus possible. Un vide se fait dans mon cul avec un bruit humide et la batte se pose sur mes lèvres, donnant encore une dose plus importante de jus gras, blanc et odorant. Je nettoie tout alors qu'il ne débande même pas, je me demande comment c'est possible. Mais bon, ça m'arrange bien, elle est bien meilleure que toutes celles que j'ai pu gouter et j'ai pris mon pied au-delà de l'imaginable.

Aujourd'hui je suis bien heureux avec mon maître, et même si mon cul ne se referme plus, je sais que j'ai un vrai mâle qui s'occupe de moi, et parfois les premiers qui m'ont baisé. Avec la grosse bite de mon maître, à deux ils rentrent facilement ! Mais c'est la sienne que j'adore plus que tout, et je suis ravi de me faire baiser tous les jours.

Jerem72

Autres histoires de l'auteur : Le prof amoureux de son élève | Mon ami Julien | Fantasme à trois | Tournante de rêve | Un mec hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

CONFINEMENT :
FAIS LE PLEIN
67 HISTOIRES DE MAI

7 Mai | + 13 histoires

Les nouvelles | 10

Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver

Les suites | 3

Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
La danse de decoupageshop.ru | 13 decoupageshop.ru & Romain

La danse de decoupageshop.ru, épisodes :
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13

5 Mai | + 13 histoires

Les nouvelles | 8

Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el

Les suites | 5

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Agriculteur | 24 Amical72
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75
La danse de decoupageshop.ru | 12 decoupageshop.ru & Romain

La danse de decoupageshop.ru, épisodes :
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

Mai | 34 histoires

Les nouvelles | 32

Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 2

Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"porno gay histoire""histoire de sewe""bourrage de cul""histoire gay jeune""histoires gay gratuites""recit gay cyrillo""cyrillo photo"mijoree"histoire gay sexe""histoire esclave gay""histoires cyrillo""histoires de cul gay""elle branle son petit frere""histoire gay vestiaire""histoire hérotique""gay touzeur"ciryllocyrillo"sauna california rennes""histoire gay cyrillo""histoire de mec gay"cyrillogay"histoires de gays""double sodomie""cyrillo histoire gay""gay zoophile""histoire gay uro""cyrillo blog""histoire gay black"zonedialcyrillogay"cyrillo dial""strip tease gay""histoire gay sport""recit porno gay""histoires de sexe gay""sex toy gay""hds gay""blog de cyrillo""histoire gay vieux""cyrillo dial""cyrillo gay""histoire citebeur""histoire cyrillo""histoire gay sexe""blog gay chris""sling lille""por o gay""batard gay""histoires porno gay""histoire trampling""sa premiere sodomie""la bite a papa"ciryllo"gay en foret""histoire gay gratuit""depucelage anale""lieu drague gay""histoires cyrillo""j'aime le sperme""gays sex""lope soumise""se faire branler""dressage soumise""histoire de sexe mature"ciryllo"sauna gay toulon"cyrillo.com"gay douche""gai ero""lieux de drague gay""trio hard""histoire gay routier""premiere pipe gay""recit bisexuel""gay exhib tumblr"