NEWS :

15 juin

decoupageshop.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

5 juillet

166 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Dépucelage hard -02

Bonjour à tous, vous avez été nombreux à me demander la suite de l’histoire et je vous en remercie ! Alors je continue la suite de cette nouvelle aventure (100 % vrai et j’insiste), bonne lecture à vous !!!

Quelques jours passent après avoir sucé Aziz dans les toilettes du centre commercial de ma ville ! Je suis aux anges même si ma gorge en garde encore quelques séquelles… j’avais donné mon numéro à Aziz et c’est donc à lui de me contacter et moi je devais attendre et c’était une vraie torture… il m’envoie un message en me demandant si c’était bien Jules ? Effectivement, je lui réponds que c’est bien moi. Il m’appelle en me disant qu’il veut me voir et me demande où je vis, je lui réponds et il débarque 30 minutes plus tard…

Il arrive à la maison en tenue de sport et un sac à la main, je le fais entrer et il me met une petite fessée affective… on s’assoit sur le canapé et il me dit alors :
– « Alors voilà c’est simple je suis bi, mais aux yeux de tout le monde je suis pas une pédale, donc toi et moi on va continuer de se voir, mais ce sera que pour le sexe et tu n’interfères pas dans ma vie, je veux pouvoir faire tout ce que mes petites amies me refusent ! Donc tu vas devoir accepter mes exigences. »
– « D’accord, ça me va, une relation suivie avec un minimum de respect je suis partant évidemment »
– « Bon ben, c’est parfait alors, je vais me doucher si tu le permets, et après prépare-toi à prendre ta première bite »
– « Euh oui, d’accord et ben la douche est là-bas, troisième à gauche »

Il s’en va prendre une douche et je l’attends, le temps me semble être une éternité. Il sort et il est complètement à poils, de l’eau qui ruissèle sur son corps sculpté comme un apollon ! J’en frémis et j’ai mon cul qui frétille… il s’approche de moi et BAM une première gifle, il me dit « pourquoi t’es pas encore à genoux » je m’excuse et je lui obéis… Il se met légèrement à bander, et BAM deuxième gifle « pourquoi tu n’es pas encore à poils » !
J’ai une petite larme qui coule, car il est plutôt brutal… mais ça m’excite ! Je commence à lui renifler les couilles et le bout du gland, il penche sa tête en arrière et lâche ub « hmmm putain que c’est bon », je gobe une de ses couilles, puis une autre et puis il insère ses deux boules dans ma bouche, et je suis déjà remplis. Sa queue commence à grossir et il s’amuse à la frotter sur mon visage, il adore faire ça, et moi je me sens plus salope. Son chibre commence à prendre de la grosseur et il me dit « vas-y embrase mon gland, remercie-moi de te donner ma tige à sucer » évidemment je lui obéis et je le regarde dans les yeux avec un regard de bonne suceuse ! « Hmmm c’est bien continue, continue de faire ce que je te dis » « vas-y suce bien, bave, commence à avaler » Il se retire brusquement et me tient fermement la tête en hurlant « ne mets pas les dents espèce de conne, si tu recommences, je te défonce la mâchoire », « allez recommence et applique-toi »

Je continue de le sucer et j’arrive à prendre presque tout sa bite en entier, mais ma gorge souffre à cause de la longueur monstre de sa bite. Quand sa queue est bien dure et bien lustrée avec ma bave, il prend ma tête entre ses mains et commence la gorge profonde. « Hmmm allez bébé, prends la dans la gorge » « ouais voilà c’est bien, fais du bien à ton homme, suce bien » « Wouaw tu prends à fond, tes vraiment qu’une sale pouffe »
Il me déglingue la gorge et j’ai très mal à la mâchoire et aux genoux, j’ai de la bave de partout il y en a jusqu’à sol…
Il voit que je suis épuisé par ses assauts de bourrin et il rigole en me disant « c’est bien tu es une bonne bouche à bite, allez vas dans ton lit c’est à ton cul de prendre maintenant »

On se dirige sur mon lit et instinctivement je me mets sur le dos et je le regarde, il me prend les jambes et me retourne : « non pas comme ça, les putes dans ton genre on les prend à comme des chiennes » Il me retourne et me met à quatre pattes, il me met des fessées qui m’excitent et il frotte son gland à l’entrée de mon orifice… je commence à avoir peur de la douleur et donc je lui demande d’être doux, il me répond un simple « chut » il commence à entrer très difficilement son gland dans ma chatte et je sens déjà que je suis déchiré… je bouge et je commence et avoir des larmes, je lui dis « s’il te plait arrête, c’est top gros, arrête ». Il se retire et va chercher un tube de vaseline dans son sac, il s’enduit la queue et en met à l’entrée de mon orifice. Il me lance une petite phrase et je sens qu’il est énervé « voilà comme ça tu me laisseras te prendre sans me casser les couilles ».

Il rentre à nouveau son gland dans ma chatte et la douleur est moindre, mais néanmoins présente. Il me dit de me détendre, et il me demande si j’ai moins mal, au moment de lui répondre il enfonce sa queue avec un violent coup de reins, je m’effondre sur le ventre, Aziz sur mon dos et ses 23 cm ancré en moi. « allez arrête de te débattre, c’est fait, c’est le moment où ton cul devient une chatte, tu es déviergé maintenant. Comme les filles de mon pays. »
Je ne réponds pas. Il ne bouge pas et reste comme ça pendant quelques minutes, et alors je ne ressens plus rien, comme si mon cul était habitué et ce membre de 23 cm en moi. Il se retire doucement et renfonce sa queue pleinement dans mon orifice plusieurs fois d’affilé. La douleur se fait moins ressentir. Il me remet à quatre pattes et ricane « ben voilà tu vois, donne ta chatte comme une putain maintenant, je savais que tu étais faite pour ça, tu vas bien encaisser maintenant hein ? Tu vas faire du bien à ton homme ». « Haha c’est comme ça qu’on baise les pucelles dans ton genre, après elles réclament la bite »

Il commence une série de vas et viens, plutôt lent au début, pour m’habituer, je suppose.
La douleur est minime et sa bite coulisse plutôt bien en moi, ses couilles frappent mon cul et il commence et aller plus vite et plus fort, cela dure quelques instants et je commence à prendre du plaisir.
Je laisse échapper des petits « hmmm, vas-y, ouais, ohh continu, plus fort… ».
Il devient de plus en plus bourrin et il commence à me défoncer, et il m’insulte de tous les noms, j’en ai presque honte : « tu es la plus grosse chienne que j’ai rencontrée, ma bite te perfore comme une truie, vas-y continu d’encaisser comme une pute… »

Je suis déchainé et je lui demande de me bourriner, et ça le fait durcir encore plus, « putain, mais t’es la pire chienne, tu es faite pour prendre ma queue, espèce de chienne, grosse kahba, vas-y encaisse petite pouffiasse » « t’es vraiment une bonne truie, tire mon jus vas-y »…

Je suis épuisé, on est pleins de sueurs, et il accélère le mouvement, je sens ses mains sur mes hanches plus fermement. Il s’enfonce dans un grand coup de reins et hurle « ohhhh putain, oh mon dieu vas-y prends mon jus, ahhhhrgg je t’engraisserai bien ma chienne » « hmmm putain c’est bon, prends mon lait »
Il reste comme ça quelques secondes et se retire doucement, il s’allonge sur le dos et me présente sa bite à nettoyer je m’applique, car j’adore ça, et je vois qu’il reprend une érection, je le regarde et
« Mais… »
« Vas-y suce moi encore un peu je sens que je vais encore juter »

Je le suce encore 4/5 minutes et il se masturbe, donc gland dans ma bouche, et crache une deuxième dose de sperme, il crie de plaisir « ohhhh putain, vas-y avale mon sperme la pute, c’est ta récompense pour te faire tirer comme une chienne » je l’avale avec envie et je nettoie sa queue Mx elle est toute propre et je suis très fière..
« Jules, je te le dis c’est que le début, une truie comme toi on la lâche pas ! » « je vais bien t’utiliser et tu vas bien me vider »…

On prend une douche ensemble, il se rhabille et part, le soir je reçois un message qui me dit « encore merci de te faire tirer comme ça, je repasse dans 2 jours »…

Et c’est comme ça que mon début de relation avec Aziz a débuté, et comme ça que ma première fois s’est passée.
J’étais très heureux de notre relation et de l’homme parfait que j’ai en face de moi. Je vous dis à très très vite pour la suite…

Bisous.

Minet-Lope

Autres histoires de l'auteur : Nettoyer les bites de routiers | Dépucelage hard | Dépucelé par mon beau-père

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

49 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 1er juillet | +49

Les nouvelles | 12

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear

Les suites | 3

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Dressage d’un flic en bonne salope | 2 Andreprofeco
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34


Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Juillet 2020

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoires scato""homme pied gay""le site de cyrillo""histoires cyrillo""gaie eros""recit hard gay""gay salope""histoires gays cyrillo""histoires gay gratuites""gais eros""strip tease gay""histoire gay sm""visite medical gay""recits pornographiques""baise a la chaine""cyrillo pcul""histoire gay soumission""histoires gay gratuit""histoires gay gratuites""recit erotique gay""histoire cyrillo"cyrillo.biz"histoire gay jeune""le site de cyrillo""gay douche""hetero suce""histoire gay hard""depucelage douloureux""plan suce""elle suce en boite""histoire gay entre frere""porn histoire""histoire erotique gay""cap d'agde voyeur""histoire gay x""zone dial com"mijoree"cyrillo histoires""gay cuir""gays sex""histoire gay cyrillo""ma soeur me baise""histoire de gay"cyrillo.biz"histoires gay gratuites""histoire sex gay""dressage soumise""bonne lope""recit bdsm gay""photo gay nu""histoire erotic""histoires cyrillo""le korosko lorient""premiere branlette""histoires érotiques gay""gay lope""recit herotique""recits zoophiles""histoire gay internat""plans sm""j'aime me faire enculer"cyrillo.biz"recit gay cyrillo""histoire gay frere""histoire gay militaire""homme amateur nu""histoire gay naturiste""cirillo gay""soumis gay""histoire gay pompier""recit gay cyrillo""cyrillo histoires""histoire gay première fois"cyrillogay"histoires cyrillo""histoire incest""depucelage hard""histoire gay hot""gare au gay""histoire gay black""sun city sauna""histoires cyrillo""histoire de sex gay""histoire gay gratuit""histoire gay cyrillo""je suis une salope""pipe gourmande""histoires gay gratuites""baise à 3""histoires gays gratuites""plan cave gay"ciryllo"raidd bar twitter""histoire gay internat""blog de cyrillo""gay vestiaires"