NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le congrès

Je suis Camille, pour 4 jours sur une ville loin de chez moi, pour un congrès sur le tourisme.
Arrivé en fin d’après midi, je me suis installé dans ma chambre, sympa, confortable sans luxe, mais suis un peu surpris d’avoir 2 lits. Mais ils ont l’air un peu débordés à l’accueil…
Je descends pour faire un tour avant de diner et, passant devant la réception, j’entends un homme très en colère qui dit avoir réservé une chambre depuis plus de 2 mois alors que le réceptionniste affirme que c’est complet. Le jeune homme à l’accueil s’avance jusqu’à lui promettre de trouver rapidement une solution.

Après une petite 1/2 heure de balade, je rentre et demande à l’accueil si son problème est réglé. Le pauvre, désespéré par l’engueulade prise, m’avoue que non et que tous les hôtels autour sont pleins aussi. Après quelques instants de réflexion, je dis : « ma chambre comporte 2 lits, si cela peut dépanner pour cette nuit… ».
Le jeune réceptionniste esquisse un sourire puis dit : ce serait abuser, mais je vous remercie.

Je remonte dans ma chambre puis, 10 min plus tard, reçois un appel de l’accueil me demandant si ma proposition tient toujours. Devant l’affirmative, il m’annonce que le client accepte pour cette nuit. Je m’affaire à libérer sa partie de penderie quand on frappe à la porte. Je vais ouvrir. L’homme aperçu à l’accueil me remercie du bout des lèvres (quel gougeât !!!) et s’installe comme si je n’étais pas là.

J’en profite pour aller me doucher. Alors que je ressors avec ma serviette autour de la taille, il me tend au visage un jockstrap (visiblement oublié dans la penderie) et me dit, d’un air supérieur : c’est à toi ce truc de pute ? Je reste pétrifié et par la situation et par le tutoiement dominateur et vicieux de l’homme. À ma grande honte, je sens que malgré moi, cette situation humiliante m’excite et me mets à bander raide direct. L’homme me regarde et me vire une grosse baffe qui me fait culbuter sur le lit. Je me retrouve à plat ventre, la joue en feu. Je veux me relever pour lui demander s’il est fou, mais là, il m’arrache la serviette et je me retrouve à poil.

– Les putes, ça obéit et ça vit à poil, à dispo des vrais hommes. J’ai bien vu comme tu me matais à l’accueil. Tu as voulu jouer, alors assumes pétasse !
Je n’en reviens pas. Je rends service et me retrouve humilié, humiliée plutôt vu comme il me traite. L’homme s’approche et me met direct la main aux fesses.
– En plus, t’es toute lisse, une vraie chienne. Il me claque le cul et me fait couiner sous sa main.

– Ta gueule, encaisse salope. Et direct, je sens un doigt chercher ma rondelle. À peine trouvé, il m’enfonce direct et de l’autre main, me chope les cheveux.
– Alors on fait moins sa pétasse comme ça ? Et là je sens 2 autres doigts forcer mon trou, à sec.

Je râle, je tortille du cul. Heureusement que je suis du genre souple et qui mouille assez vite. Il me doigte sans ménagement, en m’élargissant la rondelle, en m’insultant comme une trainée. Puis il enlève les doigts, me tire par les cheveux et s’asseyant sur le lit, me couche en travers de ses genoux. Il me bloque les poignets d’une main, dans le dos, et de l’autre me fesse sans aucun ménagement, me faisant râler et même gueuler tellement il me claque. Je me tortille, je lui dis « stop », mais il s’en fout et me tape plus fort en disant :
– Quand on veut faire la pute, on assume.

Je sens mon pauvre petit cul rougir. Soudain il arrête et j’entends le bruit de photo… Ce salop a pris son portable et photographie mon cul rougi.
Là il se lève et me laisse tomber au sol. Le mâle dominant ouvre alors sa braguette et en exhibe une bite raide et hoooo énorme : au moins 20x6.
– Qu’est-ce que tu attends, suce salope ! Je m’agenouille pour lécher son gros gland déjà très baveux. Lui me plante son morceau direct en bouche et me tenant les cheveux, commence à me baiser la gueule. Puis il me bloque et tente de forcer ma gorge. J’essaie de le repousser, j’étouffe, mais il force encore en m’insultant :
– grosse pute bouffe ma bite tu as pas le choix.

Plus je résiste, plus ça l’excite, plus il est raide et gros. Juste avant que je ne vomisse, il me repousse et toussant, je respire enfin. Pas pour longtemps, il reprend sa baise, me baffant à l’occasion si jamais il sent un peu mes dents. Je me retrouve totalement soumis, dans un état second de salope, non, de lope. Il m’utilise pour son plaisir, comme un objet sexuel.
Après m’avoir bien forcé la gorge (mes amygdales vont s’en souvenir, je pense), il m’ordonne :
– à 4 pattes chienne, je vais te saillir comme une pute que tu es
Ne me maitrisant plus, j’obéis et je me retrouve à 4 pattes, cuisses écartées, cul lisse, cambré, totalement offerte au mâle. L’homme ne prend pas la peine de se mettre nu, il ouvre juste un peu plus son pantalon, sa grosse bite pointe vers mon cul. Il pose son gland baveux sur mon cul et bam, me baise direct à fond, en me faisant gueuler de douleur et aussi de plaisir !
J’espère que l’isolation phonique est bonne sinon tout l’étage va savoir ce qui se passe ici :(
Mais le mec me pilonne, sa bite super raide m’éclate la rondelle. Le plaisir m’envahit et je m’entends gémir :
– Oui, vas-y, baise-moi à fond, je veux ta grosse bite !

Pas besoin de lui dire, il me baise, il me saillit, m’enculant du gland aux couilles, me rougissant les fesses de quelques bonnes fessées. J’ai la tête dans le lit, le cul cambré, exhibé, totalement offert. Enfin, offert… il se l’offre oui, me lime sauvagement. Me dilate…
– Sale pute, tu fais moins ta fière là, hein, t’en voulais de la bite, là tu as de la grosse bite pétasse…
Son corps claque contre mes fesses, il accélère, me défonçant violemment, sans aucune pensée pour moi, tout à son plaisir de mâle dominant, sa queue devient dure comme du fer quand :
– haaaaaaaaaaaa je t’engrosse sale pute !

Je sens mon pauvre petit cul chaud se faire inonder de foutre… Je ne puis m’empêcher de le sucer jusqu’à la dernière goute entre mes fesses… Puis il décule et ordonne : nettoie ma bite, lave-moi !

Obéissante, je ne peux que lécher, sucer doucement ce gland encore gonflé de plaisir et baveux de sperme chaud.
Une fois satisfait, il m’a repoussé, s’est rebraguetté et m’a dit :
– Je vais garder la chambre ces 4 jours. J’avais besoin d’une pute-vide couilles. Tu as intérêt à être hyper discret en dehors de cette piaule où ce sera ta fête ! Là, tu m’appartiens c’est compris pétasse ?

J’étais toujours à genoux, le cul dégoulinant de son sperme, humilié et heureux de l’être. Comme je ne répondais pas assez vite, je pris une bonne baffe.
– Oui, j’ai compris
– Autre baffe.
– Oui qui ??
– Oui Maitre

Et là, il se retourna et sortit de la chambre. Me laissant seul, sans un mot, sans un regard. Hummm le séjour allait être plus animé que prévu…

Rêve, réalité ??? Allez donc savoir…

Envie de suite ?

Nature.f

Autres histoires de l'auteur : Entretien d'embauche | Le congrès

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"histoire gay grosse bite""histoire gay oncle""gay cyrillo""histoire gay cyrillo""première fellation""histoire gay pere""je couche avec mon frere jumeau""cyrillo blog""exhib en boite""histoire gay x""histoire gay soumis""gay encule""histoire de sex gay""histoire sauna gay""gay roux""histoire travesti soumis""histoires gay cyrillo""histoire gay crade""histoires inceste gay""blog de cyrillo""histoire gay cyrillo""premiere fellation gay""recit erotique gay""tournante dans une cave""baise dans la voiture""branlette entre copains""première baise""histoire gay soumis"cyrrilo"gay pute"cyrillo.com"photo gay x""premiere fellation gay""histoire gay sauna""www cyrillo""gay encule""baise au sauna""hds gay""sexshop gay""cyrillo blog""recit gay soumis""sauna bossuet""histoire gay militaire""j'aime me faire enculer""histoire gay black""pute à rebeu""enculé par un cheval""cyrillo biz""sexshop lille""recits gay""histoire gay pere fils""photo gay gratuite""cinema porno""cyrillo gay""gay naturiste""histoires gay cyrillo""histoire soumis gay""concours branlette""joyeux anniversaire gay""histoire gay sauna""histoire x gay"cyrillo"gays sex""cap d agde baie des cochons""histoire gay cirillo""cyrillo gay""baise entre amis""sperme gay""zone dial""plan sm gay""histoire gay sexe"