NEWS :

1er Sept.

decoupageshop.ru : foire aux questions
54 réponses
à tes questions !

163 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Embouteillage

Cette histoire est véridique, pour vous montrer aussi que l’on n’a pas besoin d’appli pour avoir des plans sympas.

Un matin d’aout la chaleur et intense, je profite du soleil d’été pour décapoté ma 2cv, comme je dois aller au centre ville pour quelques courses sa tombe bien. J’arrive sur un grand boulevard, une deux fois deux voix avec des feux feux rouge. Premier feu, pas de bol il est rouge, en même temps, je ne suis pas pressé et en plus il fait un temps magnifique, autant en profiter. Je vois arriver dans mon rétroviseur un petit cabriolet noir, de marque japonaise, qui s’arrête sur ma gauche, un mec plutôt pas mal, brun bien coiffé, rayban vissé sur le nez. À peine le temps de le mater, le feu passe au vert.

Nous sommes côte à côte, nous arrivons aux feux suivants, la circulation se densifie et notre allure ralentit, au feu rouge suivant, j’en profite pour mater un peu plus le petit Bourgois de la voiture d’à côté, t-shirt blanc, short beige moulant, des muscles légèrement dessinés, une petite barbe de trois jours. Mon regard a dû attirer le sien, il tourne la tête et me lance un petit sourire de politesse. Feu vert, il fait vrombir son moteur et démarre en même temps que moi, nous sommes toujours côte à côte. Au feu rouge suivant, c’est lui qui, cette fois si, qui me regarde, relève ses lunettes de soleil, a mon tour je lui rends mon sourire le plus charmant possible auquel il me répond d’un joli clin d’œil. Feu vert, nous redémarrons toujours côte à côte un petit jeu de regard s’engage et s’intensifie entre nous. Ce petit manège dure tout le long du boulevard, il nous arrive même de laisser échapper un petit rire d’amusement. Aux derniers feux le beau gosse me fait un signe de tête m’indique de le suivre, sans hésiter une seule seconde et désireux d’en voir plus, je le suis. À gauche, à droite, rondpoint…

Au bout de dix minutes de poursuite on se retrouve devant une vielle usine désaffectée, il sort de sa voiture et s’engouffre dans l’usine, un moment de réflexion, puis je me décide de le suivre, je le perds de vue quelques secondes pour le retrouvé quelques mètres plus loing dans une grande pièce au mur recouvert de tag et au sol jonché de gravats. Sans un mot je m’approche de lui.
- Jérôme ! Me dit-il
- Enchanté !

Je pose ma main sur son paquet déjà bien tendu, il approche sa bouche de la mienne et me roule une pelle passionnelle. De ses mains mal habiles, il me défait le premier bouton de mon short en jeans, puis le deuxième pour finir sur le dernier pour laisser mon short tombé sur le sol laissant apparaitre mon chibre raide, car je ne porte jamais de sous sous-vêtements. De ma main je lui malaxe le paquet qui ma l’air prometteur, sans attendre je lui défais sa ceinture, sont boutons et baisse sa braguette pour qu’à son tour son short tombe au sol, il est en jock strap blanc. Il arrête son fougueux baisé pour se baisser légèrement et prendre en bouche mes dix-huit centimètres. Sa bouche baveuse exécute un doux va-et-vient et me procure de légers frissons, je tends ma main pour la posé délicatement sur sa raie dénudée et lui frotter avec insistance sa rondelle qui se détend au fur et à mesure que mes doigts passent dessus. Je sens sa langue experte s’enrouler et se dérouler autour de ma bite, jusqu’à qu’il cesse sa bonne pipe pour dérouler une capote sur ma pine, se retourne et se cambre légèrement comme une invitation à le pénétrer, ce que je ne tarde pas à faire. Au premier coup de reins, il laisse échapper un énorme soupir de plaisir qui résonne dans la pièce.
- vas-y ! démonte-moi !

Je pose mes mains et commence un frénétique vas et viens entre ses reins. Plus j’accélère plus c’est gémissement résonnent dans la pièce vide.
- ouff ! ouf ! hen oui ! encore… plus vite, défonce ! Sous ses encouragements j’intensifie le mouvement, je grogne, mon corps perle de sueur. D’un geste non réfléchi le lui afflige une fessée puis une autre alors qui se branle énergiquement, son fessier rougi. Encore deux coups mes mains se crispent sur son cul et je lâche une bonne dose de jus dans le latex.

Juste le temps de reprendre nos esprits, il se retourne, me force a m’agenouiller, pose sa main sur mon front, m’obligeant à pencher ma tête en arrière, continue à se branler son gland et a quelques millimètres de mon visage, quatre longues doses sperme viennent se poser sur mon visage, ma langue essaye tant bien que mal à récupérer le plus de jus possible, il est bon et onctueux. Une fois fini il me tend de quoi m’essuyer le visage ainsi qu’une carte de visite.
- tu m’appelles quand tu veux ! Puis nous nous sommes quittés avec la promesse de remettre ça.

Houne66

Auteur

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

🟢 1er Sept. | +26

Les nouvelles | 26

Plan d'un soir | 1 Chuuuut17
Plan d'un soir | 2 Chuuuut17
Expérience des saunas Hellboy62
Le nouveau voisin latino Jhbichaud
Un soir d’été Wmax
La salope | 1 Balous
Mon prof de techno rebeu Chris.77
Jean Claude Frank
Dorian, mon mâle Ddapell
Les deux blacks du métro Femelle
Plan suce rapide dans mon parking Femelle
À disposition pendant une nuit Alex
Mon père, ce cobaye Valent1
La soirée étudiante Femelle
Chez un client Femelle
Mon daddy… PierreH
Duo d'avocats | 1 Sasha Minton
Duo d'avocats | 2 Sasha Minton
Exposition à Lisieux Julien
Vacances découverte Ludo64
La salope du dimanche Abdon14
Initiations en Bretagne Kiwis
Partie de campagne Chrysippe
Copains d’école Frank
Baisé devant la loge de la concierge Femelle
Petit Slip José

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut


"baise dans la grange""cyrillo rebeu""recit gay reel""cyrillo xxl""photo gay gratuite""mec dial""cyrillo gay""histoire gay routier""histoire gays gratuites""recit depucelage gay""recits gay"cyrillo.biz"histoire gay cousin""histoire gay jeune""enculer par son chien""histoire gay hot""gay wc""papa me baise""gaie eros""histoire gay cyrillo""plan sm.com"cyrillo.com"premiere sodomie gay""n'appréciait pas du tout le rouquin""histoire de gay"cyrillo.com"naturisme gay""histoire gay bdsm""histoire gay beur""premiere sodomie gay"eroggay"gay cyrillo""baise moi mon fils""récits gay""histoires cyrillo""histoire gay sexe""n'appréciait pas du tout le rouquin""master gay nantes""je couche avec mon frere jumeau""gay cyrillo"cyrillo.com"histoire gay bareback""cyrillo histoire gay""le jeu de la biscotte""gai ero""blog histoire gay""recit porno""gay sex shop""cyrillo dial""recit gay sm""histoire sex gay""partouze cap d'agde""sodo gay""histoires cyrillo""histoire gay sm""photo gay nu""histoires gay cyrillo""le site de cyrillo""photo amateur gratuit""histoire gay bdsm""sodo gay""cyrillo gay""fellation gay""histoires cyrillo""histoire gay poilu""hds gay""histoire gay cyrillo""photo amateur homme nu""dial agayn""histoire d inceste gay""cyrillo xxl""ephebe gay""gaie eros""photo mec amateur""histoires gay cyrillo""histoire de cul gay""hds recit""histoire gay hard"cyrillo.biz"recit gay rebeu""histoire gay prof""gay pute"cyrillobiz"histoire erotic""plan suce gay""histoire gay sauna""raidd bar paris"