NEWS :

decoupageshop.ru : foire aux questions
43 réponses
à tes questions !

11 mai

75 histoires

12 mai

& 119 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Plan cave avec Sylvain et les autres

Suite aux quelques récits que j'ai écrits, j'ai eu plusieurs emails qui me demandaient de raconter un plan vraiment hard ou insolite que j'ai fait. Certes il y a eu de nombreuses rencontres avec Olivier dont je vous ai déjà parlé, mais c'est vrai que pour décrire les quelques années qu'a duré notre "relation" si l'on peut dire, je ne sais pas trop par où commencer. Par contre, j'ai fait, il y a deux ans à peu près (c'était aussi en automne, mais je ne me souviens pas bien si c'était septembre ou octobre), un plan à plusieurs particulièrement chaud que je peux vous raconter.

À cette époque, je voyais régulièrement à Lyon Sylvain, un mec actif et un peu dominateur. Un dimanche matin il m'appelle :
"Tu fais quoi cet aprèm ' ?"
"Rien, je pensais aller baiser au sauna. Pourquoi ?"
"Ça te branche un plan à plusieurs un peu hard ?"
"Ouais évidemment. À combien ?"
"C'est ça l'idée, tu auras les yeux bandés et tu ne sauras pas combien on est. Je te promets que je contrôlerai que les gars mettent des capotes."
"Ça me branche."
"Par contre, notre fantasme c'est que tu sois attaché."
"Pas de problème."
"17 h ? Je te donne l'adresse."

Je comprends alors que nous ne ferons pas ça chez lui et finalement ça m'arrange, car il habite un peu loin à la fois de chez moi et d'une station de métro. Là, ce n'était pas mal. Il m'a fixé rendez-vous en bas des pentes de la Croix-Rousse à deux stations de métro de chez moi.

Après m'être préparé, je me glisse dans un jean et enfile un pull facile à enlever. Je me précipite dehors pour aller prendre le métro, car je sais que le dimanche il y en a moins. Quelques minutes plus tard, je sors à la station "Hôtel de Ville" et commence à longer le quai comme il me l'a indiqué pour me retrouver devant une porte cochère. Je lui envoie un SMS et je reçois un code en retour. Je le compose et entre dans une cour intérieure, ouvre une porte sur le fond et descends un petit escalier pour me retrouver devant une autre porte en sous-sol. Là, Sylvain m'ouvre.

Il me faut le décrire un peu. Aujourd'hui il a un peu changé de look, mais à l'époque, s'il n'était pas complètement ce qu'on pourrait appeler un "hipster", il a une longue barbe fournie, les cheveux très courts et une boucle d'oreille. Il doit avoir la petite quarantaine, il est assez grand, brun quoi que légèrement grisonnant et ce jour-là je le trouvais particulièrement sexy. Il portait une chemise blanche, un jean et une paire d'Air Max toutes simples. Il ne sourit pas et me fait entrer.

La pièce est un peu sombre. Elle n'est éclairée qu'indirectement par des petits spots. Contre les murs se trouvent de vieux canapés et un fauteuil un peu défoncé. Je remarque que les murs ont été peints en noir ou tout au moins dans une couleur sombre. Le plus étonnant c'est qu'au milieu de la pièce trône une espèce de petit cheval d'arçon en bois et cuir à quatre pieds.
"Allez jeune homme, à poil." M'ordonne-t-il.
Maladroitement, je commence à me déshabiller. Je pose mes fringues sur le dossier du fauteuil près de moi. Je suis très rapidement en boxer et en chaussettes.
"Complètement ! Retire ton slip."

Son ton est assez humiliant. Je dois dire que ça me fait bander. Me voilà nu comme un ver devant lui. Pour ceux qui n'ont pas lu mes autres récits, je me décris brièvement. À l'époque j'avais 26 ans, je mesure un mètre soixante-dix, je suis blond, légèrement potelé, es jambes un peu poilues, mais c'est tout, les cheveux très courts et un visage qui semble plaire pas mal. À l'époque, je portais invariablement une barbe de trois jours. L'attitude de Sylvain est différente des deux ou trois fois où nous avions baisé. Il ne me roule pas de pelle, il ne me saute pas dessus, il se contente de me regarder en détail. Pour l'instant, il est seul avec moi et je m'en remets complètement à lui.

"Viens et penche-toi là-dessus."
J'obéis et me plie sur l'appareil. Il m'attache les poignets et les chevilles avec des lanières en tissus assez larges qu'il serre un peu trop, car très vite, je sens une petite douleur dans mes mains. Il s'en rend compte et desserre légèrement les liens, mais je suis tout de même immobilisé.
"T'as peur ?"
"Un peu..."
"Je vais te bander les yeux et ensuite on va commencer à s'occuper de toi."
Il se saisit d'un foulard noir et me l'attache autour de la tête. Je ne vois strictement rien et, très vite, mes autres sens prennent le relai. Je sens comme une odeur de renfermé et de poppers dans la pièce. J'entends des pas. Ceux de Sylvain je pense. Je tente de bouger, mais je suis tout de même attaché bien serré.

J'entends du bruit. Manifestement, Sylvain a ouvert la porte. Quelques mots inaudibles échangés puis un "Allez, il est prêt." D'autres pas. Je ne suis pas capable de dire combien ils sont, mais je pencherai pour quatre gars.
"Ah, pas mal... un bon petit trou excitant. Tu vas nous vider les couilles !"
La voix est assez jeune, mais grave. Tout d'un coup je sens une claque sur mes fesses puis une autre. Des mains les écartent et une langue commence à me fouiller le trou. Je me détends.
"Fais-le sniffer..." Dit une deuxième voix. L'odeur de poppers assaillit mes narines et j'inspire longuement. Ça, plus les yeux bandés, je perds un peu mes repères, mais je suis très excité.
"Allez suce !" dit Sylvain.

J'ouvre la bouche. Une queue entre dedans. Elle semble circoncise, mais je n'en suis pas sûr. Malgré l'effet que me fait la langue d'un de mes "bourreaux", j'essaye de me concentrer et de pomper l'autre consciencieusement.
"Il suce bien ?" demande une autre voix que je n'avais pas encore entendue.
"Ouais putain !" répond le premier qui a parlé. Derrière moi Sylvain parle encore.
"Pousse-toi, je vais la lui mettre."
J'entends l'autre se relever et je sens le sexe de Sylvain (ou tout du moins je le suppose) contre mon cul. Son gland entre. Je lâche la bite que j'étais en train de sucer et je pousse un gémissement.
"Putain qui t'a dit d'arrêter de sucer !"
Je reçois une petite gifle. Je reprends la queue dans ma bouche. L'odeur du poppers et de la sueur commence à devenir persistante. Sylvain (encore une fois il me semble), m'empoigne et commence à me défoncer le cul. Je me concentre pour continuer à pomper en même temps. Le mec que je suce me fait encore une fois renifler du poppers. Je sens mon cul se dilater et mon baiseur entrer encore plus profondément.
"Défonce-le bien."

"Allez, à moi."
Ils font l'échange. Le second mec entre en moi d'un coup. Je n'ai pas eu droit à du gel. Je me fais pilonner à nouveau. Je gémis tout en suçant encore. Le mec retire sa queue de ma bouche et une autre, plus grosse, un peu mouillée, avec un goût salé prend la relève. Je gémis. La tête me tourne. Mon bandeau a légèrement glissé et je peux apercevoir les baskets du mec que je pompe. C'est Sylvain. Le mec qui me baise se retire et un autre prend sa place encore une fois. Sylvain me tient la tête et je peux voir ses jambes costaudes dans son jean, sa bite qui sort de la braguette et que je suis en train de lécher de mon mieux et ses grosses couilles. J'ai envie qu'il me retire le bandeau. J'ai envie de les voir. Je voudrais qu'ils me détachent, car, si mes chevilles supportent bien, mes poignets commencent à me faire mal. Tout d'un coup, le mec qui était en moi se retire et je sens quelque chose de tiède se déverser sur mon dos. Il vient d'éjaculer. Sylvain se retire de ma bouche. Il déchire une capote et entre à nouveau en moi. Il me saisit. Je me dis que c'était bien lui le premier.

"Allez, fais-le gueuler !"
Il ne m'en faut pas plus. Il me démonte. Un autre type se place devant moi et me fait sniffer. La tête me tourne à nouveau. Il a un survêt baissé. Je peux l'apercevoir.
"Bouffe mes couilles !"
Je ne reconnais pas les voix. J'essaie de m'appliquer. Son odeur est assez forte, mais je lèche. En fait, ça m'excite. Je suis un peu défoncé par le poppers et j'ai envie d'eux sans savoir s'ils me plairaient ou non si je voyais leurs visages. Je sens encore un jet tiède et j'entends un cri. Un autre mec a joui sur mes fesses. Sylvain a déplacé un peu ses mains pour lui permettre de m'inonder.

Celui que je lèche me relève la tête en me tenant fermement et éjacule sur mon visage et dans mes cheveux. Sylvain se retire et c'est sur mes fesses que je reçois son sperme. Je l'ai senti se contracter et je sais qu'il n'a pas envie de remplir la capote. Je les entends rire. J'ai toujours les yeux bandés, mais je peux un peu apercevoir leurs jambes et leurs pieds. Ils semblent être plus nombreux que ce que je croyais. Je les entends se taper dans la main et faire quelques commentaires. "Quelle pute !"

L'un d'eux s'approche de moi et me dit "Faudra que tu reviennes." Puis je les entends sortir avec de vagues "Salut !". Je suis toujours attaché. Je n'ai pas joui et j'ai envie de me branler. Toute cette testostérone m'a excité. Sylvain me retire le bandeau. Il s'est rhabillé sommairement. Sa chemise est totalement ouverte, mais il a remonté son jean. Je suis couvert de sperme, des gouttes coulent le long de mon visage. Il me détache.
"Ça t'a plu ?"
"Ouais carrément."
Il est plus souriant. Il me jette une serviette. Je m'essuie comme je peux.
"Tu veux que je te fasse jouir ?"
"Oui."
Il se place derrière moi. Colle son torse poilu contre mon dos et ma nuque et commence à me titiller les tétons.
"Branle-toi."

Il ne me faut que quelques minutes pour éjaculer par terre. Je m'essuie à nouveau. Il m'embrasse.
"T'as bien joué le jeu. C'était super excitant."
Je me rhabille. Je ne suis pas très bien essuyé et je trouve que je sens le sperme et le poppers lorsque je ressors dans la rue après avoir pris congé. J'avais fait des tas de sexclubs et de plans de toute sorte, mais la cave aménagée en garçonnière je ne connaissais pas.

Je me souviens m'être précipité sous la douche à peine arrivé chez moi.

Ce récit est absolument véridique, mais j'ai du réinventer un peu les dialogues, car je ne me souviens pas au mot près ce qui a été dit.

Je vois encore de temps en temps. Sylvain, mais nous n'avons jamais recommencé ce genre de plan. Il a un peu changé. Il est devenu de plus en plus branché et est, maintenant vraiment "Hipster" avec un look un peu trop travaillé pour mon goût.

Chopassif

Autres histoires de l'auteur : Un jour de vacances | Mon dernier plan à trois | Déjeuner torride | Weekend dans le sud | Amoureux de Dimitri | Vacances et testostérone | Dernier sauna à Paris | Premier contact avec deux daddies | Plan drague | Je suis un vide-couilles | Avec deux blacks | Une super rencontre au sauna | Plan cave avec Sylvain et les autres | Mon sex friend tatoué | Rencontre avec Henri | Mon anniversaire avec Éric | Le corps de Clément | Maître Olivier | Visite de Mehdi | Marc | Plan chaud à quatre | Mâle alpha

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

CONFINEMENT :
FAIS LE PLEIN
75 HISTOIRES DE MAI

La danse de decoupageshop.ru

Histoire co-écrite de decoupageshop.ru & Romain.
Sur chaque page, decoupageshop.ru commence le chapitre, Romain le termine. 14 pages publiées

Nouvel épisode : 11 Mai Page 13

Épisodes :
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14

11 Mai | + 9 histoires

Les nouvelles | 8

Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Joint & Pipe Yanis
Première pipe Louisbg
Please come back home Jules
En prison AlexBandry
Bus de Nuit Femelle
Confinement avec papa Chris.77

Les suites | 1

La rébellion | 6 Sylvainerotic

9 Mai | + 8 histoires

Le syndrome du membre fantôme
2 saisons !

Le syndrome | Saison 1 Mickaël
S1-1 | S1-2 | S1-3 | S1-4 | S1-5 | S1-6 | S1-7 | S1-8
Le syndrome | Saison 2 Mickaël
S2-1 | S2-2 | S2-3 | S2-4 | S2-5 | S2-6 | S2-7 | S2-8

Mai 2020 | 58 histoires

Les nouvelles | 50

Une fin de soirée révélatrice Matthieuparis
Mon premier patron de restaurant Semoussi
Daddy’s home ! Dej407
Dompter l’indomptable Ninemark
Tromperie anglaise Louisallenk
Philouchubby Philnours
Boss rebeu LyesDuSud
Rebeu dominé | 1 LyesDuSud
Rebeu dominé | 2 LyesDuSud
Retrouvailles Silver
Bizutage chez les "Alphas" NathanOst
Première queue au porte-à-porte Antominet
Une arme de séduction massive Erox
Tradition Grecque | 1 Mathieu
Tradition Grecque | 2 Mathieu
Les muscles en esclavage Luca Flores
Mon voisin Seck59
Mon pote de Foot Jarod_el
Mon gendarme | 1 Nonodt92
Mon gendarme | 2 Nonodt92
Mon gendarme | 3 Nonodt92
Quand l’alcool désinhibe Marseille14
Une voiture à tout faire Erox
Hammam Marrakech LE7
Je suis un hétéro Mascareignes
Fisté par l’équipe de rugby Jersanvi
Les fantasmes de Cali | 1 Cali
Les fantasmes de Cali | 2 Cali
Travaux de peinture Fauvette
Jules et moi Domijoueur
Chaud à l'IDM JSC75
Piscine | 1 LE7
Piscine | 2 LE7
Madrid LE7
Pédicure LE7
Trop beau LE7
Confinement LE7
Rue Saint-Denis LE7
Volley de plage LE7
WC publics LE7
Dans le vestiaire Nonodt92
Le gardien Nonodt92
Premier plan à 3 Nonodt92
Poulain Frank
Toute première fois TKjur39PASS
Premières fois à trois Ldan
Le travesti de Saint Clair Françoise
Françoise Françoise
Ma première histoire Françoise
Ma 3eme histoire Françoise

Les suites | 8

Desperate Housewives | 4 Bearwan
Soumission & Domination | 562 Jardinier
Soumission & Domination | 563 Jardinier
Coup de foudre | 2 Mec du 85
Weekend avec mon Boss | 3 Sub75
Weekend avec mon Boss | 4 Sub75
Weekend avec mon Boss | 5 Sub75
Weekend avec mon Boss | 6 Sub75

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoire gay uro""histoire gay sport"cyrillo.comvisiochatmaqueue"recit porno""gay jus""beurette twitter""histoire gay bdsm""histoire gay ado""erog blog""histoire gay papa""histoires cyrillo""recit depucelage""gay encule""histoire gays gratuites""le korosko"gay.mec"cyrillo dial""gay cyrillo""histoire gay entre frere""photos gay gratuites""il la sodomise de force""histoire gay hetero""histoire sm""photo bite gay""histoires de baise""histoire erotque""cyrillo free""sauna gay toulon""histoire gay black""plan snap gay""histoire de soumission gay""blog gay gratuit""mon clubgay""histoire gay oncle""recit gay beur""histoire esclave gay""sauna soho lille""cyrillo xxl""histoires gay gratuites""histoires cyrillo"cyrillo"histoire scato""plan suce""gay sex shop""histoire gay vestiaire""fils encule sa mere"cyrillo.com"bear gay""cyrillo histoire gay""trio hard""mec en string""histoire gay gratuit""gay suce hétéro""concour de branlette""recit gay reel""histoire minet gay""photo de gay""histoire gay jeune"cyrillo.biz"recit beur gay""histoire gay sexe""dial agayn""recit herotique""couilles pendantes""histoire de soumission gay""je suce mon chien""cap d agde tumblr""branlette entre amis""j'ai senti battre ses couilles contre ma chatte""histoire de bondage""recit gay cyrillo""histoires cyrillo""recit depucelage"