NEWS :

15 juin

decoupageshop.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

5 juillet

166 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mes sturb

Je ne sais pas pour vous mais moi je suis un gros branleur, j'adore me pogner la teub n'importe où et n'importe quand mais ce que je kiff par-dessus tout c'est de me branler en public sans que personne ne s'en rendent compte, je vais vous raconter ça :

Voila ! J'ai connu ma 1ere branlette par un pote de classe qui le tenait lui aussi d'un autre pote. J'avais alors 9/10ans ça c'est passer après le cours de piscine que nous avions une fois par semaine. Dans le vestiaire alors que nous nous changions il ma dit que l'on pouvait prendre du plaisir avec son zizi, alors il ma montrer comment faire en me disant qu'il le faisait presque tous les jours donc toute les semaines après chaque cours de piscine nous nous branlions avant de nous rhabillé, bien entendu comme tous le monde peux savoir a cet âge même si on a cette sensation de jouissance on na pas d'éjaculation, ce qui était pratique car comme ça pas besoins de s'essuyer après...suite à ça j'ai pris plaisir à me branler aussi souvent que le besoins s'en faisait ressentir, surtout le soir dans mon lit. Puis, un beau jour ma petite branlette s'est terminer par l'évacuation d'un liquide transparent sortant de ma bite, là j'avoue que tout à coup j'ai pris peur car je me suis demander ce qui m'arrivais, tous plein de questions se sont poser dans ma tête, peut-être avais-je contracté une maladie quelconque pour qu'un liquide transparent et gluant sorte de mon zizi... je n'en ai dit mot a personne et arrêter de jouer avec pendant un certain temps jusqu'à un moment où le désir de ressentir le plaisir de la masturbation fut plus forte.... Cette fois encore ce liquide transparent et gluant jaillissant me faisait poser des questions. C'est étrange car même si le plaisir de m'offrir cet " orgasme " cela me rendait honteux après l'éjaculation. Mais bref... avec l'apprentissage de la vie j'ai su que j'étais normal et que ce liquide transparent s'appelait du sperme qui peu à peu devenait de plus en plus blanchâtre et épais. Mon seul souci était qu'il fallait dorénavant que je me nettoie la bite après chaque éjaculation mais aussi les traces de sperme.... Avec le temps j'ai appris à m'organiser et lorsque je me branlais pour qu'il n'y est pas de trace je jouissais dans une chaussette ou j'allais pisser pour tout évacuer les gouttes de sperme qui s'évacuait lors de mes débandaison... très vite je suis devenu accros à la branlette ce qui ma valut d'expérimenter plusieurs technique et ce dans des milieux différents.

En grandissant l'envie de m'empoigner la queue est devenue de plus en plus forte si bien que souvent je me branlais 3 fois dans la journée, par exemple le matin lorsque pour aller en classe je me réfugiais dans les toilette du train pour jouer avec ma quéquette, dans la journée pendant les récréations j'allais me branler dans les chiottes de l'école puis une autre petite branlette dans ma chaussette le soir dans mon lit sans compter mes éjaculations nocturne dû au rêve érotique mais ça pas trop cool car je me réveillais couvert de foutre et il fallait que j'aille aux chiotte ou a la salle de bain sans réveillé personne pour me nettoyé. Au Lycée j'ai fait ami, ami avec un garçon gay qui un jour ma proposer de me sucer, nous nous sommes alors enfermer dans un chiotte de l'école et là j'ai connu ma 1ere pipe, j'avoue n'avoir pas mis longtemps à jouir tellement c'étais bon et au moment où j'ai sentie la sauce monter je l'ai averti mais il à continuer à me sucer, il as donc tout pris dans sa bouche et à avalé tous mon jus, sur le moment j'ai été choqué voir dégoutté qu'il pouvais avalé cette substance gluante mais bon... j'ai très vite fais abstraction à ce dégout car après tous je ne l'avais obliger à tout avalé puis j'ai trouvé ça très pratique car comme il me pompais jusqu'à la dernière goutte je n'avais plus besoins de m'essuyer après donc comme il aimait ça pendant 2 année de suite je l'ai utiliser pour me vider les couilles, pendant qu'il me suçais il se branlais en même temps et éjaculait par terre. Nos chemins prenant des routes différentes j'ai repris mes branlettes mais voilà ! Il fallait que j'efface les traces de sperme dans mon slip pour pas que ma mère s'en aperçoive lorsqu'elle faisait la lessive alors j'ai trouvé une technique pour me branler et jouir sans éjaculer et retrouver la même sensation que lorsque j'étais petit. Bon c'est sûr que cette technique est bonne mais à la fois frustrant car c'est quand même aussi excitant de voir des jets de sperme sortir de sa queue non ? Mais bref.... Au !
bout d'un moment j'en ai eu marre de m'enfermer dans, un chiotte ou dans ma chambre pour me branler surtout quand l'envie me prenais en plein cour ou ailleurs dans la journée, alors j'ai trouvé la solution de m'enfilé un préservatif sur la queue avant de sortir et lorsque j'étais excité je me branlais au travers de mon pantalon jusqu'à juter dans le préso et hop ! Comme ça ni vue ni connu. Avec le temps je suis devenu de plus en plus vicieux et aimais prendre des risques pour me branler si bien qu'en fac je m'asseyais à l'écart des autres, sortais ma bite de dessous le pupitre, m'astiquais la nouille et éjaculais par terre... hummm... mon excitation était à son comble du fait de me branler en public sans que personne ne le remarque. Avec le temps j'ai pris gout à mouillé mon slip ou boxer de ma mouille et de mon foutre, j'aime jouir dedans et sentir mon jus chaud s'écouler de ma bite en maculant le tissus. Aujourd'hui je continu de me branler aux yeux de tout le monde sans qu'ils le remarquent, une main dans la poche du pantalon je me caresse en excitant le gland jusqu'à l'éjaculation puis pour éviter que la tache de sperme ne se vois je rabats mon T-shirt dessus jusqu'à ce ça sèche. Souvent il m'arrive de ne rien porter sous mon pantalon dans ce cas je mets toujours mon jeans dont j'ai coupé la poche, ce qui est très pratique pour accéder à ma bite et me branler, j'éjacule alors dans ma main et la ressort pour lécher mon foutre. Finalement je me branle partout lorsque l'envie s'en fait ressentir, en voiture en tans que passager lors de covoiturage (par contre quand je suis seul je sort ma bite et me branle en conduisant) sinon je fait ça aussi dans des déjeuner ou diner, en pleine rue, au cinéma, au restau enfin bref n'importe où... puis le soir en rentrant chez moi je prends plaisir à voir les traces de sperme dans mon boxer que je snif.... Peut-être suis-je un pervers qu'en pensez-vous ?

mec23

Autres histoires de l'auteur : Mes strubs - Mon frère est une salope

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

49 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 1er juillet | +49

Les nouvelles | 12

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear

Les suites | 3

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Dressage d’un flic en bonne salope | 2 Andreprofeco
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34


Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Juillet 2020

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : lundi 15 juin 2020 à 07:40 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoire beur gay""histoires cyrillo""histoires cyrillo""nu entre potes""papa me baise""histoire gay grosse bite""livreur gay""actif soumis.com"cyrilo"concour de branlette""histoire gay college""idm sauna""recit gay cyrillo""sauna atlantide""histoire inceste mere fils""cyrillo histoires""elle me vide les couilles""histoire gay bdsm""histoire gay pompier""recits zoophile""elle suce dans le train""histoire gay hot"cyrillocyrillogay"blog de cyrillo""histoires cyrillo""bizutage gay""histoire gay lycée""recit gay premiere fois""gays dans les bois""gay naturiste"cyrillobiz"premiere sodomie homme""histoire gay soumis""histoire gay naturiste""histoire gay cyrillo""histoire gay entre frere""gay parking""gay dominateur""le site de cyrillo""photo cul de mec""hds gay""gais eros""histoires de sexe entre hommes""histoire gay plage""gay bouche a jus""histoire gay douche"cyrillo"histoires gay gratuites""gay encule son chien""histoire gay gratuit"cyrillo.com"video gays gratuites""bear gay""je couche avec mon frere jumeau""histoire gay cyrillo""gare au gay""histoires erotiques gay""cyrillo texte""histoire gay cirillo""enculé par un cheval""soumise offerte""histoire de suceuse""histoires scato""sauna oasis lyon""jouir du cul""histoire gay gratuit"ciryllo"plan uro""histoire gay college""histoires érotiques gay""cyrillo dial""histoire erotique gay""recit gay sex""cyrillo photo""blog histoire gay""histoire gay militaire""histoire gay premiere fois""gay encule"