NEWS :

15 juin

decoupageshop.ru : foire aux questions
50 réponses
à tes questions !

5 juillet

166 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

decoupageshop.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Épisode précédent

LE VENDEUR -5

Un petit rappel : je m'appelle Éric. J'ai 42 ans. Je mesure 1,75 mètre et je pèse 65 kg. Je suis sportif depuis toujours. J'étais brun aux yeux marron. J'ai des muscles bien fermes et un petit cul bien rond : une vraie pomme.

Stéphane, lui, est en couple depuis 7 ans avec sa copine. Il travaille dans la même concession automobile que moi. Stéphane a 33 ans. Il est brun aux yeux marron, comme moi. Il est sportif et fait du vélo le week-end.

Ce soir là, c'était la deuxième fois qu'il m'invitait chez lui. J'étais allongé près de lui après l'avoir sucé jusqu'à la moelle. Je venais d'avaler tout le foutre qu'il avait déversé dans ma bouche au cours d'un orgasme long et intense.

Après quelques minutes de repos, Stéphane me dit : " Je crois qu'il est temps de manger. Allez ! Hop ! Dans la cuisine.

Il se leva et enfila son short. Moi, je remis mon shorty. Je l'accompagnai dans la cuisine et le regardai préparer le repas. Il était terriblement masculin. Putain, que ce mec me subjuguait. Nous parlâmes de choses et d'autres pendant que Stéphane s'affairait devant ses fourneaux. Nous passâmes à table. Stéphane et moi en profitâmes pour faire mieux connaissance. Il me parla de sa copine, de leur sexualité compliquée. Moi, je lui dévoilai un peu plus de ma personnalité. Je pouvais enfin parler de ma vie avec un collègue.

Le repas fini, nous nous installâmes sur le canapé. Stéphane m'offrit un déca et me demanda s'il pouvait allumer la TV. Il voulait regarder une série qu'il ne raterait sous aucun prétexte. Je fus un peu surpris mais pourquoi pas ?
Je me calai dans le canapé. Stéphane me rejoignit et s'allongea pour pouvoir poser sa tête sur ma poitrine. Il se mit à caresser mon mollet avec sa main gauche. Tandis que moi, je lui caressais le torse de ma main droite.

Je n'arrivais pas à me concentrer sur la TV. J'étais heureux de l'avoir là, allongé sur moi. Je passais lentement ma main gauche dans ses cheveux, faisait rouler son téton sous mon majeur. Et ma queue gonflait doucement mais surement en repoussant les limites que lui infligeait mon shorty.
Stéphane semblait absorbé par l'intrigue. Seule sa main gauche continuait à me caresser régulièrement le mollet, presque machinalement. Combien de temps faudrait-il que j'attende pour retrouver la douceur de sa bouche ou la force de sa queue. J'avais tellement fantasmé au cours de la semaine écoulée sur ce mec. Je m'étais masturbé en m'imaginant m'offrir à lui. Je n'attendais qu'une chose qu'il oublie sa série pour s'occuper de moi.

Tout en continuant à le caresser, je mate ses jambes. Il a de belles cuisses bien musclées et des pieds magnifiques, comme je l'ai déjà dit.

J'ai senti qu'il décrochait de sa série quand j'ai vu qu'il commençait à bander. Je me suis dit intérieurement : " toi, mon coco, tu n'y es plus. Tu vas vite changer de centre d'intérêt ! ".

Stéphane bandait maintenant complètement. Son short ressemblait  à un chapiteau de cirque dressé au milieu d'une place de village. Mais Stéphane faisait semblant d'être absorbé par la TV. Sa main gauche quitta mon mollet pour venir se positionner au dessus de sa tête et tâter ma queue. Il commença à me caresser la bite et les couilles, le regard toujours dirigé vers la TV.

Puis il me regarda et tendit son cou vers moi pour que je dépose un baiser sur ses lèvres. Il se redressa ensuite, se mit à genou sur le canapé en me faisant face puis attrapa mon caleçon pour me l'enlever et libérer ma queue. Il se leva, enleva son short puis attrapa mes jambes pour me tirer de façon à ce que je me retrouve allongé sur son canapé. Il écarta mes cuisses et vint se mettre à genou entre mes pieds. Je me laissai faire, trop content qu'il prenne l'initiative. Je n'oubliai pas qu'a priori jusqu'à maintenant il était en couple avec une fille, qu'il semblait hétéro et que j'étais le premier avec qui il avait une telle expérience.

Il continuait à bander. Il saisit alors ma queue d'une main et commença à me branler. J'étais déjà surexcité.  Puis je le vis se pencher vers mon sexe et commencer à le lécher comme on lèche un eskimo glacé. Ce bel hétéro, pour la première fois, goutait une bite. Il léchait comme pour découvrir l'engin sans oser le mettre en bouche. J'émis une perle de mouille. Il la regarda puis la gouta du bout de la langue. Et là, il se décida à enfourner mon pieu. Je sentais ses dents sur ma queue. Le garçon n'était pas un expert de la pipe mais il mettait du coeur à l'ouvrage. Il me tenait fermement la queue et s'activait sérieusement. Ses va-et-vient me donnaient de plus en plus de plaisir. Je sentais son torse entre mes cuisses. J'avais posé mes pieds sur les siens. Je me sentais en harmonie avec lui et je me disais que j'étais quand même une bonne salope ! Je n'allais pas tarder à juter si je me laissais aller.

Mais Stéphane me surprit une fois de plus. Il sortit ma bite de sa bouche et se mit à me bouffer les couilles. J'étais aux anges. Dans l'état d'excitation où il venait de me mettre, c'était divin. Il me léchait les couilles puis aspirait l'une ou l'autre en la faisant rouler entre son palais et sa langue. Je gémissais comme une chienne en chaleur. Puis Stéphane se redressa d'un seul coup et d'un geste sûr et viril passa ses mains sous mes hanches et ramena mes jambes sur ses épaules. J'avais la tête sur le canapé et le cul devant sa bouche. Il me bouffa à nouveau les boules puis m'écarta les fesses pour fourrer sa langue au fond de ma raie.

" Putain, je me fais bouffer le cul par un hétéro ! Trop bon ! " pensé-je.

Stéphane semblait plus sûr de lui. Il avait déjà dû brouter la rondelle de sa copine mais sans jamais pouvoir l'enculer. Moi, je ne serai pas aussi farouche. Je n'attends que ça.

Il écarta bien mes fesses pour cracher sur ma rondelle qui était toute fraîche puisque je l'avais rasée et bien préparée avant de venir chez lui. Il me lécha avec gourmandise et application puis commença à fourrer sa langue un peu plus profondément. Je sentis alors son pouce forcer la porte de mon intimité tout en me massant l'anneau. Je sentais des ondes de plaisir partir de ma rondelle pour envahir tout mon ventre. J'étais déjà au bord de l'orgasme. Il continua son travail de préparation en introduisant un doigt puis deux puis trois. Il ne le savait pas mais je n'avais pas besoin de tant de préparation pour l'accueillir. L'excitation m'avait déjà dilaté naturellement.

Stéphane me regarda alors et me dit : " j'ai envie de ton cul "

" Vas-y ! Prends-le comme tu veux. " lui répondis-je.

Il se leva, partit dans la salle de bain. Quand il revint une minute plus tard. Il bandait toujours aussi fort et avait coiffé sa queue d'un capuchon caoutchouté. Il me dit : " Tourne-toi ". Je me mis à genou sur le canapé, les bras sur l'accoudoir et mon cul offert. Stéphane s'installa derrière moi et je sentis son gland se poser sur ma rondelle. Je bandais comme un âne. Il attrapa mes hanches de ses mains puissantes. Et là, d'un mouvement lent et sûr, il m'enfila jusqu'à la garde en m'attirant vers lui. J'ai senti son chibre faire son chemin dans mes entrailles, c'était trop bon ! J'attendais maintenant qu'il me pilonne avec vigueur. Je voulais qu'il me défonce grave et qu'il profite à fond de sa première sodomie active.

Il commença un va-et-vient lent puis accéléra peu à peu la cadence. Il bougeait le bassin pour me limer et tirait mes hanches pour s'enfoncer à fond. Plus les mouvements étaient rapides, plus mes couilles se balançaient entre mes cuisses écartées. J'avais l'impression que mon sexe allait exploser. A chaque fois que Stéphane s'enfonçait en moi, ses couilles venaient rebondir sur les miennes. C'étaient à la fois douloureux et plaisant. A ce moment précis, j'avais le sentiment d'être sa chose, son objet sexuel. Je me faisais sodomiser par un hétéro et il semblait y prendre du plaisir. Il accéléra encore le mouvement. Chaque coup de boutoir augmentait mon plaisir. Je ne voulais pas jouir avant lui. Ses mains se crispèrent sur mes hanches. Je le sentais proche de l'extase. Excité, je criai : " Baise-moi ! Vas-y ! Bourre-moi à fond ".  Stéphane cria à son tour " Prends ça salope " en donnant un coup de rein plus puissant. Là, il poussa un râle de mâle en rut qui exprimait le plaisir intense qu'il ressentait en me donnant encore quelques coups de bite. N'y tenant plus, je me lâchai aussi. Je sentis l'orgasme partir de mon cul pour envahir ma bite et je jouis intensément en envoyant mon sperme sur le coussin du canapé. Houps !!!

Stéphane desserra son étreinte, posa les mains sur mon dos puis se retira doucement de mon cul en prenant soin de retirer la capote en même temps. Il l'enleva, la posa dans le cendrier puis s'effondra sur le canapé. Il était HS. Moi aussi. C'était trop bon ! Je sentais encore la présence de sa queue dans mon cul qui se refermait doucement. Quelle sensation !

J'évitai de m'asseoir sur le coussin que je venais de maculer de sperme. Stéphane s'en aperçut et vit que j'avais joui abondement. Surpris, il me dit : " tu as joui ? "

Moi : " Je veux, mon n'veu ! Tu m'as défoncé comme un pro! "

Stéphane : " Ah bon ! Tu peux jouir comme ça, sans te toucher. "

Moi : "  Ben oui ! C'est ça le plaisir anal. Une bonne sodomie t'envoie direct au 7ème ciel. Tu as encore beaucoup à apprendre. Et toi, ça t'a plu ? "

Stéphane : " Putain, oui ! J'ai l'impression de n'avoir jamais aussi bien baisé. Ta rondelle bien serrée sur ma queue. C'était trop bon. "

Stéphane me proposa une cigarette. Nous avons fumé. Nous avons nettoyé les cochoncetés que j'avais faites. Puis nous avons décidé d'aller nous coucher. Après être passés rapidement sous la douche, nous nous sommes mis au lit. Cette fois-ci, c'est lui qui s'est emboité contre moi. Nous nous sommes endormis comme ça, rapidement. Mais la nuit n'était pas finie...

z1rmp06

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

decoupageshop.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à decoupageshop.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

49 HISTOIRES DE JUILLET

🟢 1er juillet | +49

Les nouvelles | 12

Rencontre à l’hôtel LuK
Mon oncle et mes cousins | 1 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 2 Mooner
Mon oncle et mes cousins | 3 Mooner
Chaude nuit dans la backroom Frenchy911
Chambres d’hôte naturiste Sylou69
Le mec marié Femelle
Collègue Vap
Milo Sachatrep
Au sauna Dedelasalope
Tout vient à point ... Erox
Grindr Swissbear

Les suites | 3

Soumission & Domination | 576 Jardinier
Dressage d’un flic en bonne salope | 2 Andreprofeco
Le mobile home | 2 Frank

Les séries | 34


Amour Sacrificiel | 8 Ninemark
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Le mec de Joé | 3 237biwriter
1 | 2 | 3

Please come back home | 6 Jules
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Ma Passion : Les Blacks | 3 Calinchaud
1 | 2 | 3

Mon collègue Nicolas | 8 Olivier777
1234567 | 8

La maison de Bastien | 6 Christophe
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Juillet 2020

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 decoupageshop.ru.
Retourner en haut

Online porn video at mobile phone


"histoires gays cyrillo""puceau gay""xstory histoires""sauna gay toulon""recit cocu""histoire gay mature""hetero curieux""histoire gay sexe"ciryllocyrilo"histoire gay piscine""histoire depucelage gay""amateur nu""recits xstory""sexe gay histoire""histoire gay hetero""depucelage violent""histoire gay frere"ciryllo"ma premiere fellation""recit x""cyrillo gay"teubcrade"gay cyrilo""gay cam""je sodomise ma soeur""histoire gay sexe""piscine mantes la ville""erog blog"cyrillogay"histoire gay cyrillo""histoire gay pute""branlette entre potes""les histoires de cyrillo"cyrillo.com"gays matures""histoire gay papa""recit hard gay""première sodomie gay""recit x gay""histoires cyrillo""hds gay""mec ttbm""histoires gay x""histoire gay minet""jeux de la biscotte""twitter gay exhib""histoire gay piscine""cyrillo dial""cyrillo biz""video gays gratuites"cyrillo.com"ma premiere fellation""histoire erotiq""histoire erotique viol""histoire anal""histoire gay douche""la premiere sodomie""premiere fellation gay""partouze à la plage""boomer banks""recit sissy""recit gay soumis""recit sex""histoire citebeur""plan suce gay""viol gay""histoires x gay""gay sexe histoire""gay routier""soumis à ma femme""histoire de sewe""histoire gay gratuites"boxxman"histoires cyrillo""cyrillo gay"